Les irritations douloureuses des cuisses sous le maillot de bain sont un problème que tous les surfeurs de sexe masculin rencontrent quand ils surfent de manière répétée en boardshort, que ce soit en été ou en surf trip dans une destination tropicale. A quoi sont dues ces irritations ? Y a-t-il des moyens de les prévenir ? Comment les apaiser ?

Les irritations des cuisses du surfeur sont dues aux frottements du maillot mouillé contre la peau. Celle-ci est fragilisée par le frottement répété du tissu et par l’abrasion causée par le sel de l’eau de mer (salabrasion). Le frottement contre les rails et la wax quand on s’asseoit sur la planche peut encore aggraver les choses.

La peau devient rouge et douloureuse. Des boutons rouges apparaissent, et parfois même de petites plaies pour ceux qui insistent. Les lésions se situent surtout à la face interne des cuisses et peuvent remonter plus haut dans l’entre-jambes, parfois jusqu’au scrotum… Le moindre pas en maillot devient alors douloureux pour le surfeur qui se met à marcher en cowboy et pour qui la moindre session de surf devient douloureuse.

Il existe différentes solutions pour prévenir ou limiter ces désagréments.

- Passer quelques jours sans surfer ou limiter la durée de ses sessions de surf : solution peu envisageable, surtout quand les vagues sont bonnes…

- Alterner les sessions en boardshort et les sessions en combinaison type springsuit, de manière à laisser reposer votre peau entre deux sessions en maillot. De cette façon, vous alternez irritations au niveau des cuisses causées par le maillot et irritations au cou et sous les aisselles liées à la combi ;-)

- Surfer avec des maillots courts et moulants. Même si la mode est toujours au boardshort long et « baggy », les maillots moulants type shorts ou slips de bain sont beaucoup plus confortables pour surfer. Pour le moment, seuls certains surfeurs brésiliens ont osé en porter, comme Ricardo Toledo pendant les World Masters 2011 à Arpoador à Rio de Janeiro (photo ci-dessous). Il ne tient qu’à vous de lancer la mode de surfer en maillot de natation genre « Speedo ». Encore plus radical : le string, comme la surfeuse Alana Blanchard (qui dit l’utiliser pour prévenir les irritations…)

- Si vous n’êtes pas prêt à lâcher votre boardshort préféré, il reste encore la solution de mettre en-dessous un maillot cycliste, de façon à avoir également un « rash guard » pour vos cuisses. Il existe également des protections de cuisses comme les « Surf Sleeve » qui sont efficaces pour prévenir les irritations en agissant comme une seconde peau. Vous pouvez aussi choisir un maillot avec maillot intérieur intégré comme le Quiksilver Explosive par exemple.

- Acheter un maillot « anti-irritation ». Différents modèles ont été proposés par les marques de surfwear ces dernières années, mais il faut bien avouer que ce genre de maillot n’est pas tout le temps aussi efficace qu’on pourrait le souhaiter, malgré le prix plus élevé.

Pour apaiser les irritations, il faut appliquer une crème hydratante ou cicatrisante une ou deux fois par jour sur une peau propre et sèche.

Différents produits existent. L’option la plus naturelle est l’aloe vera aux propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Il existe différentes crèmes vendues en pharmacie qui aident à la cicatrisation : Cicatryl®, Cicalfate®, Ialuset®… Des marques de crème solaire proposent également des soins anti-irritation.

Exemples : Headhunter Rash GuardSurf Gel, …

Pour prévenir les irritations, il est possible d’appliquer de la vaseline pour faire écran sur les zones sensibles. Inconvénients : en l’appliquant juste avant de vous mettre à l’eau, vous risquez d’avoir les mains qui glissent, ce qui peut être gênant pour attraper les rails pour faire le canard ou pour se lever. Sans compter que la vaseline est à base de pétrole, et que vous risquez donc de répandre un produit peu éco-friendly dans l’environnement marin.

L’épilation des cuisses est pratiquée par certains surfeurs, mais elle n’a pas fait la preuve de son efficacité chez tout le monde.

Les surfeurs qui pratiquent toute l’année en maillot développeraient une résistance aux irritations par épaississement de la peau.

Si vous avez subi des irritations liées au maillot, n’hésitez pas à nous envoyer vos photos.

Lire aussi la fiche : – les irritations du surfeur.