Ce surfeur a eu une surprise de taille quand il s’est mis à l’eau le mercredi 14 Novembre 2012 sur le spot de Pleasure Point (Santa Cruz, Californie). Alors que la marée était extrêmement basse, il a vu apparaître avec stupéfaction des os de « quelque chose » de très gros et très ancien. Peut-être un dinosaure ?

Cette photo a fait le tour du web en un temps record laissant place aux spéculations les plus folles sur la provenance de ces ossements fossilisés. Certains ont cru à un canular, jusqu’à ce que des scientifiques aillent voir sur place pour se faire une idée…

La macabre découverte s’est faite juste devant la maison du pionnier des combinaisons de surf Jack O’Neill.

Il s’avère que ces ossements fossilisés proviennent non pas d’un dinosaure, mais sont probablement ceux d’une espèce de baleine disparue depuis le Pliocène, il y a entre 2,5 et 5,3 millions d’années !

Gary Griggs, le directeur de l’Institute of Marine Sciences de Santa Cruz a expliqué: « les formations rocheuses exposées le long de la côte vers Pleasure Point sont des roches sédimentaires marines de la Purisima Formation qui date du Pliocène. Elles se sont formées dans un environnement marin peu profond et elles contiennent des coquilles de mollusques et de nombreux fossiles de mammifères marins. »

« Le Pliocène était une période avec un climat devenant plus froid et plus sec. Cette époque a engendré les savanes modernes, avec notamment Lucy (l’australopithèque dont le fossile remonte à 3,2 millions d’années) et sa famille qui sont descendus des arbres et ont survécu dans les plaines » ajoute le professeur de biologie Andrew Goldenkranz.

Gary Griggs  a certifié que ces ossements ne pouvaient pas appartenir à un dinosaure: « Même si cela aurait été passionnant, il n’y a aucune chance pour que ce soit des os de dinosaure. Les dinosaures ont disparu il y a 65 millions d’années, et il y a donc une très longue période entre les deux époques. »

Le lendemain de la découverte, jeudi après-midi, le photographe Chris Elmenhurst qui vit sur place est allé examiner de plus près les ossements qui ne sont visibles que par grande marée basse. Il a dit avoir vu environ 2 mètres de vertèbres à peine émergées et encastrées dans la roche.

Enlever des os qui ont des millions d’années de la roche dure d’une zone intertidale demande beaucoup de travail minutieux et un creusement conséquent d’après Griggs. Une autre baleine du Pliocène a été extraite de la même portion de côte il y a quelques années, mais pour le moment aucun organisme de recherche marine ne s’est porté volontaire pour extraire les ossements. Cette baleine disparue pourrait bien rester à reposer en paix, derrière la maison de Jack O’Neill…

Source: http://www.nbcnews.com/id/49848050/ns/local_news-monterey_ca/#.UKpyrIdFWJe

http://www.reddit.com/r/pics/comments/1387jx/so_i_went_surfing_and_saw_a_dinosaur/

Photos: Chris Elmenhurst / Surf The Spot Photography

 

Tags : , , , , ,

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site Internet sur le Surf, la Santé et l'Environnement.

 

Suivez les commentaires sur cet article en vous abonnant au flux RSS
 

1 Comments

  1. Colonel Bigorno dit :

    Ben y’en a bien qui vont surfer et qui tombent sur… un Joël de Rosnay, une sorte de fossile vivant du surf en quelque sorte, pas de quoi pavoiser.

Postez un commentaire

Nom (Requis)
E-Mail (Requis)
Site Web