Voici les images impressionnantes de dizaines de milliers de requins en pleine migration le long des côtes sud de la Floride ! Ces requins ont été filmés en train de migrer vers le nord, après avoir passé l’hiver dans les eaux plus chaudes du sud.

La migration depuis la Floride vers la Caroline du Nord a lieu habituellement plus tôt, avant la saison touristique. Les eaux translucides et peu profondes de la Floride ont permis d’observer l’évolution des requins. Ont été dénombrés jusqu’à 1000 requins au kilomètre carré !

Les plagistes se sont vus refuser l’accès à certaines plages par les lifeguards qui n’ont pas hésité à hisser le drapeau rouge là où les squales s’approchaient d’un peu trop près. Sur les plages ouvertes, les nageurs devaient évoluer près du bord. Les requins ont été aperçus près des plages, parfois à moins de 200 mètres du rivage.

Les réactions des plagistes étaient partagées. Pour Laura, « c’est ce qui fait la beauté de la Floride, mais aussi le danger. » Une autre déclare: « C’est dangereux. On ne s’y attendait pas. Les familles viennent ici pour profiter du beau temps et de la plage, et elles ne peuvent pas ! » Pour Tori, « nous n’avons pas de requins à Washington, je voulais vraiment aller nager, mais s’il y a des requins, vous êtes sûrs de ne pas me trouver dans l’eau. »

Il s’agissait surtout de requins peu dangereux pour l’homme comme des blacktip (« requin bordé » ou « Carcharhinus limbatus ») et des requins tisserand (« spinner shark«  ou « Carcharhinus Brevipinna »). Des requins marteau, des requins tigre, des requins bouledogue et des requins citron, potentiellement plus dangereux, ont également été repérés en plus petit nombre.

En Floride, même si elles sont le plus souvent peu graves, les morsures de requins sont fréquentes et peuvent occasionner des plaies profondes, comme on peut le voir sur ces images. Le dernier surfeur attaqué dans la zone était le jeune Cole Taschman, 16 ans, mordu à la main à Stuart Rocks le 10 février 2013.

 

Tags : , , ,

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site Internet sur le Surf, la Santé et l'Environnement.

 

Suivez les commentaires sur cet article en vous abonnant au flux RSS
 

3 Comments

  1. LP dit :

    Ces images sont à la fois magnifiques et terrifiantes.
    Et personnellement j’ai peur que les touristes de ces régions ne retiennent que le dernier aspect.
    N’y a t il pas un risque à terme de voir les vacanciers déserter ce genre de destinations pour un épisode qui se produit deux fois par an ?

    • C’est justement le côté « consommateur de plage » qui est amusant dans les réactions de l’article. On ne va quand même pas détourner le parcours des requins pour que les plagistes puissent aller répandre leur crème solaire dans l’eau en toute tranquillité !

  2. DrGonzo dit :

    C’est quand même pas mal de rappeler que ce sont les requins qui sont chez eux, pas les touristes!

Postez un commentaire

Nom (Requis)
E-Mail (Requis)
Site Web