Jour après jour, l’océan reprend des couleurs sur la Côte Basque après l’épisode de pollution. Suite aux fortes précipitations et aux crues record du mois de juin, l’eau de mer ressemblait davantage à de l’eau de rivière. Ce n’est pas encore ça, mais il y a du mieux. On ne parle pas de zone morte comme dans le Golfe du Mexique mais nos côtes mettront du temps à retrouver une eau de mer de qualité optimale.

La traversée à la nage de Biarritz prévue samedi 29 juin 2013 a été annulée par principe de précaution à cause de la pollution et de la température de l’eau très fraîche pour la saison, 16°C à peine (on surfe encore en combinaison intégrale à Biarritz !).

Plusieurs signalements ont été effectués en juin sur le questionnaire Surf Infection après des bains ou des sessions de surf. Les symptômes principalement rapportés étaient des troubles gastro-intestinaux (douleurs abdominales, nausée, diarrhée…), des maux de tête, des douleurs d’oreille et beaucoup de signalements d’ « oeil rouge » et de conjonctivites. Une rumeur qui circule en ce moment fait état d’une infection oculaire grave chez un surfeur, sans que cette information n’ait pu être vérifiée pour le moment.

Comme on peut le voir sur ce reportage de France 3 Pays Basque, les usagers du bord de mer font avec cette altération de la qualité des eaux de baignade:

Pour le waterman Alain Sevellec: « On va nous dire maintenant que l’eau est propre… Il y a 2 jours, elle était sale et le lendemain elle est propre ! Il faudra qu’on m’explique…  »
Une nageuse des Ours Blancs déclare être toujours inquiète mais elle s’est quand même baignée tous les jours car elle ne peut pas s’en passer, en prenant la précaution de se doucher au Septivon (antiseptique) en sortant de l’eau…
Seul Roberto, l’homme qui pouvait nager plus d’une heure en maillot dans une eau à 11°C, semble immunisé face à la pollution de l’eau: « Tout le monde dit qu’elle est sale, qu’elle est polluée. Moi je sais pas, je ne vois pas… je la trouve bien. » Il conseille néanmoins de nager en fermant bien la bouche.

Dans la Semaine du Pays Basque du 28 juin, un article est consacré à la problématique de la pollution de l’eau à Biarritz. On y apprend que Biarritz a plus de 100 km de réseau unitaire (mélangeant eaux pluviales et eaux usées) sur 180 km de réseau, d’après le maire Didier Borotra: « quand la pluie est forte, ces réseaux unitaires doivent être évacués, sinon ils explosent. Ce problème est posé depuis 100 ans« . Maïder Arosteguy a déclaré en conseil municipal qu’un prédécesseur du maire disait qu’ « il y a sous le sol de Biarritz l’équivalent d’un Casino à refaire« .

Dans ce contexte, Biarritz et la communauté d’agglomération ne pourront faire l’impasse sur de nouveaux grands travaux sur le réseau d’assainissement de la ville. Dans l’intérêt de l’océan et de ses usagers. Il en va également de l’image de Biarritz.

 

Tags : , , , , ,

A propos de l'auteur :

Je suis médecin généraliste, surfeur, et je m'intéresse avant tout aux bienfaits de la mer pour la santé. Je suis engagé dans la protection de l'environnement marin car notre santé est intimement liée à celle des océans.

 

Suivez les commentaires sur cet article en vous abonnant au flux RSS
 

5 Comments

  1. Remy dit :

    A SAVOIR ! aujourd’hui je me suis fais piquer par une méduse à la grande plage peut être une perdus mais attention!

  2. caro dit :

    Si vous avez des infos qui confirment l’infection oculaire grave du surfeur je suis preneuse de compléments d’informations, c’est ma hantise dans la mesure où je surfe avec des lentilles et que je sais bien que le contact avec l’eau n’est pas l’idéal…

    • lassus dit :

      Bonjour,j’ai une amie qui a elle une amie qui travaille dans un labo et il est sur et certain qu’un surfeur a perdu un oeil du a un stafi …
      J’ai aussi rencontré un homme qui faisait des prélèvements a la plage de l’océan et m’a confirmé mes dires .moi personnellement je je baigne mais depuis deux jours j’ai très mal au ventre et des diharrees …

  3. co.ko dit :

    Il y a 2 ans j’ai attrapé une kératite herpétique après une petite session d’été à la grande plage… j’ai pas pu surfer pendant plus de 6 mois, j’ai eu des complications à la cornée etc…bref depuis je me rince les yeux avec un collyre après chaque sessions et surtout je ferme les yeux sous l’eau en faisant mes canards…je précise que l’eau était très claire le jour ou ça m’est arrivé donc ne jamais se fier à la « transparence » de l’eau….

Postez un commentaire

Nom (Requis)
E-Mail (Requis)
Site Web