Dans la lignée des films « les Dents de la Mer », « The Shallows » (« Instinct de Survie ») devrait entretenir la psychose des requins au cinéma cet été…

La jeune Nancy (Blake Lively) surfe sur une plage reculée quand elle se fait attaquer par un grand requin blanc. Blessée, elle parvient à se réfugier sur un rocher à 200 mètres du rivage et tente d’alerter les 2 surfeurs qui sont à l’eau avec elle. Attaqués devant ses yeux, elle se retrouve livrée à elle-même et devra utiliser toutes ses ressources et son instinct de survie pour tenter de s’en sortir vivante.

Blessée à la cuisse, le suspense repose sur l’attirance du requin pour le sang de la victime, même si dans la réalité un requin ne restera pas des heures à attendre sa proie potentielle comme un tueur embusqué.

Si le film se base sur le scénario trop souvent répété dans la vie réelle de l’attaque de requin sur un surfeur, la mise en scène sensationnaliste à la sauce hollywoodienne rend le film irréaliste dès la bande-annonce.

Visuellement, le film a l’air au niveau mais on peut redouter que cette fiction angoisse encore plus les phobiques de l’océan et rassure les négationnistes des attaques de requins de par son caractère fantaisiste, alors que les attaques de requins restent l’une des causes majeures de décès et de handicap lourd chez les surfeurs dans les zones à risques.

instinct de survie

Instinct de Survie (The Shallows) sortira au cinéma le 24 août.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , , ,

 

6 Commentaires

  1. Vil dit :

    Sans vouloir casser vos cauchemars de tocards en mal de sensations. Il serait peut être bien de rappeler à tous ces cons qui regardent ce genre de navet qu’il y a en moyenne 5 personnes tuées chaque année par des attaques de requins. Pour avoir un ordre d’idée, on peut avoir jusqu’à 20 000 morts par an à cause de la grippe rien qu’en France (1% la population mondiale…). Et le pire là dedans c’est que 100 000 000. de requins sont tués par les hommes chaque année et qu’ils vont bientôt disparaître… Voilà alors à tous les prix Nobel qui vont aller voir cette merde, continuez bien à aller donner votre argent pour ce genre de connerle, il faut surtout que rien ne change!

    • kortez dit :

      hello,
      juste pour remettre les choses dans l’ordre…
      C’est pas parce que t’aime bien ce genre de films, que tu vas te pointer avec ton bazooka pour décimer l’ensemble des squales présent sur la planète ( c’est du cinéma…).
      Si tu est doté d’un cerveau qui fonctionne normalement tu es sensé faire la part des choses.
      Du coup tu passes un bon moment (j’ai grandi avec les dents de la mer, surfeur et passionné par le maître de l’océan à égalité avec la baleine bleue et le magistral requin baleine) et quand tu prends ta board en france, bien t’y pense pas, par contre pour avoir taquiné les spot mexicains, tu fais pas ton malin…
      keep cool and breathe 🙂

      • Gina0101 dit :

        Bonjour,

        Bien-sûr je suis d’accord avec cet argument là aussi. La discussion est ouverte. Et l’art doit l’être d’autant plus. C’est juste mon avis à chaud. Je n’ai pas aimé ce film qui manque de finesse à mon goût mais il vrai qu’on peut, et heureusement, toujours faire la part des choses… (ou en tout cas une majorité de personnes je l’espère).

  2. barrere cathy dit :

    dommage que l’on diabolise les requins cela ne fait pas trop réel au niveau des attaques de requins qui s’acharnent comme des monstres sanguinaires

Laisser un commentaire