Le jeune Tyler Larronde est le fils du surfeur très connu du côté de la Grande Plage de Biarritz , Michel Larronde. Michel est l’un des pionniers du surf tracté à Jaws et son fils, né le 23 juillet 1994, prend déjà le relais sur cette vague impressionnante.

Encore plus jeune que le waterman en herbe Kai Lenny (18 ans) , Tyler, adolescent de 15 ans, a fait parler de lui cet hiver après ses exploits sur la vague de Jaws. Surfeur talentueux et polyvalent, aérien dans le petit surf et chargeur par grosse houle, Tyler Larronde semble avoir le profil idéal pour se faire un nom dans le milieu du surf actuel.

Voir les photos de Tyler sur http://photos.mauiwatershoot.com :

Tyler Larronde surfeur de 15 ans a Jaws photo copyright f berthuot

En 2010, à l’heure des sites de partage vidéos, le surfeur doit aller toujours plus haut et surfer toujours plus gros pour se faire remarquer ou pour se faire sponsoriser par une marque de boisson énergisante adepte du surf spectacle…

Avant de nous extasier devant les performances de Tyler, j’aimerais quand même poser une question, par acquit de conscience : faire surfer un minot de 15 ans à Jaws n’est-il pas un peu excessif ? En tant que père de famille, le premier souci est d’assurer la sécurité de ses enfants, mais Jaws est-il un lieu où l’on peut amener jouer un ado sans danger, quand on voit que même des surfeurs expérimentés comme Laird Hamilton ou Archie Kalepa arrivent à s’y blesser. Vous me direz qu’il n’y a encore jamais eu de mort en tow-in et que la vague n’est pas interdite aux mineurs. Mais que se passe-t-il s’il arrive un pépin au fiston qui se fait tracter par son papa sur l’une des vagues les plus dangereuses du monde ? Cela ne doit pas être facile à gérer psychologiquement et il semble que l’ambiance soit assez tendue dans la famille avant un jour de gros, avec la maman qui flippe un peu quand même, comme on peut le lire dans cette interview lue sur Surf Report dont voici un extrait :

Racontes-nous les sensations que tu ressens ?
Si je vous dis que j’ai pas peur, je mentirais. C’est flippant. Ca crée de la tension. Mon père, je sens qu’il flippe aussi mais  tout le monde prend son courage à deux mains et j’essaye de ne pas me poser trop de questions. Mon père me dit de pas écouter tout ce qui se dit de négatif. On va au spot et c’est sur place que nous prenons la décision de surfer ou pas.

Quand un gros swell est prévu, tout le monde en parle et cela met un peu la pression les jours avant. Quand le jour J arrive, c’est tendu même à la maison. Surtout ma mère, elle panique à moitié. Ma chienne aussi elle capte les vibrations inhabituelles. C’est même horrible ce moment de quitter la maison. Le truc qu’on se dit: est-ce que je vais revenir ?????? C’est sauvage à gérer, c’est carrément pas comme des journées normales. Ce sont des journées spéciales et qui marquent.

Ta plus grosse frayeur dans ces monstres?
C’est quand je dis OK à Papa qui me propose une bombe. C’est mon choix, je pourrais dire non ou ne pas lacher la corde, mais j’aime ça et surfer des vagues comme ça, surtout comme le jour de Noël. C ‘est une expérience unique, des sensations extrêmement différentes comme le fait de toucher terre quand on rentre au port etc…Cela donne un autre aspect à la vie de jouer avec elle.

Mais là où j’ai le plus eu peur, c’est quand j’ai dit ok à Papa pour une bonne bombe, je l’ai ridé et c’est très chaud, très rapide et elle a duré un temps infini. Après, quand j’ai fini, j’ai cru que je prenais celle de derrière dans la gueule. J’ai été pris d’un petit moment de panique, mais papa était là pour me récupérer à temps. Je ne suis pas pressé de ramasser en tout cas.

Interview à lire dans son intégralité sur www.surf-report.com !

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 
 

5 Commentaires

  1. Michel Larronde dit :

    Sympa d'avoir balance Tyler. Je suis a votre disposition si vous avez besoin de details.

    Je vois que vous parlez d'energy drink!!!! Tyler pourrait etre un exellent ambassadeur de ce genre de produit…si vous avez un contact potentiel par la pour shopper un bon petit sponsor a Tyler, ca serait kooool …..????!!!!Merci pour le sujet.

    Aloha

    michel larronde

    Hey ! le redacteur on se connait??????

  2. Salut Michel.

    C'est moi qui ai lancé ce sujet sur Tyler.

    J'ai voulu poser le problème de la sécurité pour un mineur en surf tracté à Jaws car il s'agit de l'une des thématiques principales de Surf Prévention.

    Pour compléter ce sujet, j'aurais également aimé t'interviewer. Voici les questions :

    1. Depuis quand fais-tu du tow-in ?

    2. Sur quels spots as-tu essayé le surf tracté ?

    3. Racontes-nous ta plus grosse frayeur.

    4. A taille égale, trouves-tu plus dangereuse la vague de Jaws ou celle de Belharra ?

    5. Comment as-tu préparé ton fils Tyler au tow-in ?

    6. Quelles mesures de sécurité prends-tu pour minimiser les risques quand tu vas surfer avec Tyler ?

    7. Comment gères-tu les émotions et le stress quand tu pars sur une grosse session de surf tracté ? Et quand tu amènes Tyler ?

    8. Quelles planches utilises-tu pour le surf tracté ? Quel type de shape pour ton fils ?

    9. Est-ce que tu arrives encore à te faire plaisir en surf dans de petites vagues après avoir connu les montées d'adrénaline du surf XXL ?

    10. A part la Grande Plage de Biarritz, quel est le meilleur spot que tu aies surfé dans ta vie ?

    Merci d'avance.

    PS : pour les energy drinks, je suis mal placé pour te renseigner sur un sponsor…Je constate juste que certaines marques bien connues utilisent l'image de surfeurs radicaux pour faire vendre des boissons inadaptées à l'hydratation d'un surfeur…

  3. Alizée Lablan dit :

    sincerment tu es très fort pour un gars de 15 ans !!! 🙂

    Ta surfer un monstre tu dois être fière de toi ;D

    franchement BRAVO !!!

    Alizée !! 🙂

  4. enzo dit :

    J aimerrais avoir un sponsor j ai 11 ans

Laisser un commentaire