Pour rebondir sur notre article sur les restrictions des libertés de surfer sur Internet et sur les vagues (surfeur arrêté à Chicago), voici un nouvel exemple de réglementation aux Etats-Unis qui ne manquera pas de faire réagir les surfeurs. Certains spots ont mis en application des restrictions à la pratique du surf debout à la rame (stand-up paddle ou SUP) dont les adeptes doivent dorénavant évoluer à l’écart des autres surfeurs.

Le contexte : le SUP est le dernier sport de glisse aquatique à connaître un succès mondial. Si sa pratique ne pose aucun problème en eau plate, celle sur les vagues est beaucoup plus controversée. Que ce soit aux Etats-Unis, en Australie ou même en France, les actes de « surf rage » (violences verbales ou physiques) se sont multipliés à l’encontre des stand-up paddlers (lire le témoignage d’un internaute agressé cet été à Anglet sur le forum Surf Prevention).

Si la sécurité liée à la pratique du SUP et la prévention des accidents sont souvent invoquées par ses détracteurs pour justifier la mise à l’écart des pratiquants, la réalité est beaucoup plus prosaïque : les SUP gênent les autres surfeurs car ils peuvent prendre plus de vagues. Comme le résume Steve Pezman dans cette vidéo Youtube, il existe une forme de jalousie au lineup où règne « la loi du plus fort ». Ce même Steve Pezman, éditeur du Surfer’s Journal, concède qu’il faudrait arriver à séparer les 2 activités, même s’il est très difficile de faire acepter des règles aux surfeurs.

Cette ségrégation est déjà effective sur des spots californiens comme Trestles ou San Onofre où la discrimination s’effectue sur l’usage d’une pagaie, au lieu de se faire sur le poids de la planche ou sur le niveau du surfeur. C’est d’autant plus illogique que des stand-up paddle boards de petites vagues peuvent être beaucoup plus petits que certains longboards. Préféreriez-vous surfer à côté d’un Colin McPhillips en SUP ou d’un « blaireau » débutant en longboard ?

La mise en pratique de cette réglementation est déjà ubuesque avec un Colin McPhillips (triple champion du monde de longboard NDLR) qui se voit interdire de surfer des vagues minuscules de 30 cm en SUP alors que les vagues ne sont pas adaptées au shortboard, ou encore ce SUPer qui se fait sortir de l’eau pour se prendre une amende de 400 dollars !

Le panneau vaut son pesant de cacahuètes (cf. photo) : « California State Parks a réservé une zone désignée au sud de la « plage de surf » pour que les « vaisseaux assistés par une pagaie » se mettent à l’eau. Deux panneaux montés sur des poteaux plantés au niveau d’un émissaire d’évacuation d’eau (?) indiquent la frontière nord de la zone. Les limites sont marquées par un panneau avec une lettre K et un panneau avec une lettre O de sorte à ce que quand le « rameur » est dans l’eau et qu’il regarde vers la plage : s’il lit OK, il est dans sa zone, s’il lit KO il est en dehors de ses limites (sic). »

Comme c’est bien dit dans la vidéo, le problème n’est pas le SUP, mais la surpopulation sur certains spots. Il est tout-à-fait possible de partager des vagues entre surfeurs et SUP surfeurs confirmés.

Laird Hamilton est opposé à ce type de réglementation. Il rappelle que l’Amérique est la « Terre de la Liberté » et que l’océan est libre. Les Hawaiiens, les plus grands watermen s’il en est, ont toujours partagé les vagues avec différentes planches, tout en respectant des règles de sécurité et de convivialité. Pour Laird Hamilton, l’océan est pour tous. Il considère l’océan comme un terrain de jeux où l’on ne devrait pas avoir à faire la police.

Et vous, que pensez-vous de tout cela ? Considérez-vous que les SUP ont leur place dans les vagues ? Faut-il mettre des limites entre les pratiquants ?

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

 

78 Commentaires

  1. rom1 dit :

    Le problème ne vient pas du stand up dans la plupart des accidents observés, mais plutot du niveau… un debutant longboarder peut faire autant de dégat qu'un débutant stand up…
    Les mettre à l'écart n'est pas une solution à mon avis et ça fais vraiment appartheid….Comme dit Laird Hamilton l'océan est à tout le monde…
    A part envenimer la situation ce genre de reglementation ne sert à rien et c'est bien symptomatique de nos temps… A part interdire on ne sait plus rien faire…

  2. C dit :

    C'est surtout un problème de comportement des SUPers.S'il n'y a pas de SUP à l'eau , tout le monde est au même niveau et les vagues sont reparties plus ou moins équitablement. Il suffit qu'il y ait 3 SUP au pic pour que tous les autres surfeurs passent leur temps à barboter dans l'eau sans jamais prendre une vague.

    Que les SUPers aient un peu plus de jugeotte, et ça se passera peut etre un peu mieux…

  3. Fred dit :

    'Sont fous ces ricains, tu parles du pays de la liberté… des prunes pour les skateurs, des prunes pour les SUPer, on ne rentre pas sur le territoire si on a pas d'adresse précise aux US… A mon avis, le problème ne vient pas du matériel ni du niveau de surf, c'est comme le dit le père Hamilton, on va à l'eau pour se faire plaisir et passer un bon moment (have fun). C'est aussi une question de savoir vivre et d'éducation. Nous avons tous des histoires à raconter de connards avec des attitudes de connard qui pourrissent une belle session ! Alors qu'un sourire et un bonjour quand on arrive au peak change beaucoup les choses ! Trop de (médiocres) surfers se prennent pour des pros… sauf que je suis sûr que beaucoup de pros sont aimables à l'eau. Je suis convaincu qu'un peu de politesse, de savoir vivre, de respect des priorités et de la bonne humeur changent tout ! Et à ce moment là, il y a de la place pour tout le monde. C'est sûr aussi que quand il y 500 personnes à l'eau pour 1 vague, cela peut créer des tensions…. il suffit alors de se lever plus tôt et on peut surfer peinard. La bonne journée !

  4. coko dit :

    "Les Hawaiiens, les plus grands watermen s’il en est, ont toujours partagé les vagues avec différentes planches…" Ok mais ça c’était dans les années 50/60 non? C'est facile de dire ça quant on est 5 dans l'eau, mais à 200 on fait comment pour partager?…je remarque souvent que le problème viens aussi de la différence de niveau entre surfeurs : mettez 3 bons surfeurs sur un pic et c'est le b£rd%l …alors que le même pic avec 20 "touristes" et je prends 3/4 des vagues qui se présentent…Sup ou pas Sup c'est pas la question il y aura toujours une nouvelle invention pour glisser sur les vagues (entre surf, Kneeboard, bodyboard, kayak, body surf, SUP…euh quoi d'autres?). Moi je trouve ça très bien toutes ces disciplines ça permet justement de varier les plaisirs, en fonction des conditions aussi (on est de plus en plus a faire du bodyboard du surf, du longboard, du sup etc non?)…donc pour résumer moi je suis pour les groupes de niveau : débutant et écoles de surf : au bord dans la mousse ou éloigner des pics les meilleurs (une vague en tube pour un débutant ça sert a quoi?). Et pour les vagues "correctes" tout le reste de la colonie? j'ai bon ou pas?

    • vlam dit :

      Non tu n'as pas bon… ton simple commentaire "alors que le même pic avec 20 « touristes » et je prends 3/4 des vagues qui se présentent" te discrédite complètement! (tu prends le rôle de celui que tu déteste tant… réfléchis un peu)

  5. snake Moretti dit :

    faut faire plus simple. tout accessoire permettant la glisse doit être interdit.
    tous en Bodysurf. seules les palmes seront autorisées.

    les ricains avaient même interdit le hors piste, réglementé le snowboard…

  6. vlam dit :

    Quand tu vois un Stand Up qui se ramène, contourne tout le monde, se place au dela du pic, prend la première vague qui se présente… et bien là… tu n'as aucunement envie d'être courtois!!!
    Le stand up sur un spot bondé? et que pensez vous du kite surf sur un spot tout aussi bondé? Et pourquoi pas de la pirogue polynésienne??? Alors l'argument de la mer est à tout le monde… faudrait peut être rester avant tout honnête!
    La différence entre un long et un SUP??? Quand tu te le prends dans la gueule… tu comprends vite la différence, et c'est pas une question de "longueur"…
    Le bon sens semble définitivement mort.

  7. DD dit :

    Le problème vient du comportement débile de types en sup ou en longboard d'ailleurs …. qui seraient infoutus de prendre le quart de la moitié des vagues qu'ils prennent si ils étaient en shortboards, voila ce qui agacent les gens !!! et en plus certains sont très dangeureux car ils ne maitrisent pas leurs engins, conclusion : messieurs les crétins de service profitez donc de cette nouvelle année pour vous remettre en questions et posez vous les bonnes questions….
    A savoir:
    je suis un bon ou moyen surfer avec mon SUP ou mon longboard mais peut etre que je prend trop de vagues et que je devrais eviter de remonter illico au pic comme un débile afin de laisser mes camarades s'amuser aussi…
    Je suis débutant en SUP ou en longboard, peut etre devrais je rester à l'ecart des autres pour eviter de leur envoyer tout mon bordel dans la gueule vu que je ne maitrise pas du tout mon sujet.
    Voila messieurs les cons pensez à vous remettre en questions régulierement faites preuves de bon sens et vous eviterais peut etre à l'état (americain ou autre) de legiferer sur des trucs aussi débile que ca.

  8. héhé dit :

    j'ai un souvenir comme ca ou je surfais dans 2m avec du monde a l'eau………poum je me prends une board dans la gueule de la part d'une rideuse débutante avec son moniteur qui lache sa board juste devant moi car ne sachant pas faire le canard….faut pas deconner les ecoles de surf

  9. cece dit :

    Entièrement d'accord avec DD….

  10. Marc dit :

    Maintenant tu vois débarquer les mecs de Pau ,Toulouse , Agen etc…le weekend avec leur sup ,tu parles facile …comme dans les stations de ski,en pays conquis…!!! l'esprit surf ,la politesse ,le respect …connais pas…!!!!ils ont rien à foutre là …!je ne suis pas contre le sup ,quand tu as une réelle culture surf il n'y a pas de problème ,moi même je pratique et en tant que surfeur je respecte les mecs à l'eau et c'est tout à fait normal …je dirai même que je ne me considère pas prioritaire sur le pic,c'est une question de spirit …mais là il faudrait éduquer ces cadres dynamiques qui arrivent le weekend .Mais bon ,comme nous sommes de plus en plus nombreux ,ça devient de plus en plus tendu à l'eau …je pense que le pire reste à venir et que le surf deviendra de plus en plus compliqué à pratiquer …..c'est la fin ,heureusement que j'ai connu les plus belles années du surf et le seul regret que j'ai ,c'est la récupération d'un mode de vie pour le business….le reste c'est du bla bla …qui ne résoudra pas la surpopulation à l'eau ..!

  11. Marc dit :

    Je n'avais pas vu la vidéo ,ce qu'il faudrait dire pour comprendre ,combien de vagues a t il pris ?? se gave t'il sans partager ??que fait il là ??? je suis désolé je pratique et vous me verrez jamais au pic au milieu des mecs ,ce n'est pas notre place …c'est de la provoc et vous le savez tout aussi bien que moi …alors qu'il y a de nombreux spot peinard pour la pratique du sup et la cohabitation est impossible dans ce cas là …il faut comprendre que les autres sont là aussi pour prendre des vagues et si tu ne comprends pas çà ,tu n'as rien a faire là ,désolé ..! alors la vidéo ,je comprends que le mec a chopé les boules ..! je te le dis ,il y a des mecs le weekend qui débarquent et qui ne respectent rien ,c'est les mêmes qui nous pourrissent notre image ..et la règlementation ça sera à cause de ces individus ..voilà .

  12. nicox dit :

    pourquoi un débutant serait (forcement) un blaireaux???

    • vlam dit :

      Un débutant est forcément un blaireau quand celui-ci ne prend pas la peine d'étudier, de comprendre et d'assimiler les règles de sécurité et de courtoisie AVANT de se mettre à l'eau!
      Un débutant est forcément un blaireau quand tu le retrouve à plusieurs reprise sur ta trajectoire, ou à l'endroit parfait pour une manœuvre, et que donc, te pourris ta vague. Un non-blaireau est capable de faire un canard au moins pour ne pas gêner l'autre, ou aura compris qu'il vaut mieux se jeter dans la mousse plutôt que de gêner celui sur la vague!
      Un débutant est un blaireaux quand il fait la forte tête et n'écoute pas les avertissements!… tu auras compris que, des comportements de débutants, on peut en énumérer des tonnes!

      • adp dit :

        je voudais pas apparaitre comme le vilain petit canard, mais si le surfer debutant est un blaireau, le surfer confirmé peut se révéler etre un redoutable connard.
        la connarditude comme la blaireau attitude est un etat d'esprit, et a peu a voir avec le niveau de surf.

  13. Steph dit :

    "Préféreriez-vous surfer à côté d’un Colin McPhillips en SUP ou d’un « blaireau » débutant en longboard ?"

    A coté du blaireau, j'aurais comme ca une chance de prendre une vague…
    mais plus généralement, c'est la surpopulation le problème, quel que soit l'engin! La lamentable histoire qui est arrivé au type en SUP (témoignage) aurait très bien pu arriver à un type en longboard…Dans les Landes, Moliets, La Lette, Cap de l'Homy, Arna, St Girons, il y a aussi des types complètement allumés qui menacent, sont violents, hurlent, insultent…Et que dire des pécheurs, parfois encore plus vindicatif que les surfeurs…

    C'est la surpopulation qui veut ca dans la plupart des cas. peu de monde, peu d'embrouilles, ca va sans dire, mais c'est mieux en le disant…J'ai peur que ca ne soit pas parti pour s'arranger…

  14. Steph dit :

    PS, pour la traduction je pencherais pour "drainage Outfall" (un déversoir, je pense que celui de la papèterie de Mimizan pourrait s'appeler comme ca s'il servait au drainage…).
    Après pour le système du signe et le sigle "KO" si t'es hors limite, bon, c'est pas terrible, mais c'était le seul qui allait avec OK si t'es dans les clous…

  15. kip dit :

    du monde ou pas de monde,profitez les mecs,les chinois vont debouler et là,on rira jaune.(lol?)

  16. Steph dit :

    pas lol. De plus, rire jaune, ce serait plutôt pour les japonais, je présume…Tant qu'à faire…

  17. sangoku91 dit :

    Salut

    ce n'a rien à voir avec les SUP ou le support en fait.

    Le problème est la surpopulation et le manque de respect.

    Je me suis fait pourrir en mini malibu aussi bien qu'en bodyboard…

    le mec qui dit pas bonjour et qui se gave va se faire mal voir évidement (je ne parle même pas de taxe). Mais c'est valable aussi pour les locaux qui n'ont pas le droit de se gaver par rapport à des occasionnels…

    Mais je suis réservé sur la réglementation, car on est quand même dans un sport nature…et on va finir parqués comme des bêtes si on continue comme cela.

    Après si c'est le seul moyen d'éviter des accidents/bagarres?

    @+

  18. Daboul dit :

    ben, je sais pas, y a eu un probleme avec les gars en Alaia…???? non, pourquoi, parceque c'est la croix pour partir sur une vague, alors, oui le SUP, evidemment, c'est aussi l'engin qui pousse au crime, c'est la même mentalité cupide que pour le jetski et tout le reste," moi, moi,moi, moi, parce que le vaux bien"….
    Et de la part de ceux qui vivent de la pub et donc, de la massification de la pratique tout en te chiant dessus quand toi, pauvre pekin de base qui rêve de surfer des vagues qui tubent et qui te retrouve entourer de pro, semipro, 3/4pro, wannabepro quand les vagues commencent à avoir de la gueule, tu dis forcement que y a un hic quelquepart…… ils sont payé, se recyclent avec le sup, tout ça, pour être "payé" pour surfer, alors que toi, t'as juste de le droit de "les" payer pour ne plus surfer….elle est pas belle la vie ;D !!!!!

  19. Daboul (olivier eude dit :

    après, pour moduler mon propos, de toute façon, quand les vagues ont de la gueule, et que l'on est vraiment à l'eau pour surfer et ce, toute l'année, les "pros", tu les connais, et ce sont loin d'être les pire à l'eau, enfin, pour ceux et celles que je connais,et je vais même donner des noms: romain laulhé, jules thomet, Damien cast', pierre rollet, julien thouron, jo jay, thomas bady, xabi lafitte, romain maurin, fred compagnon, si tu as un problème avec eux à l'eau, c'est que tu as tort 😀
    mais, sur un point de vu global, à force de chercher; le plus facile, le moins cher, tout ça pour se faire "plaisir", on se gourre grave !!!!
    Voilà, et pour revenir au sup, faut pas se mentir, on les voit venir de loin les boulets, pas besoin de flics si on est un minimum cohérent.

  20. Franck dit :

    Bonjour,

    Le fond du problème, n'est pas l'engin sur lequel on glisse, mais plutôt le mec qu'il y a dessus. Le surf, est à l'image de la société: individualiste, égoïste. Des c… il y en a en surf, en longboard, en sup, en bodyboard. A chacun de faire son auto-critique, de ne pas se comporter comme un égoïste, et l'état d'esprit changera, peut être……

  21. dennery dit :

    Le problème se situe dans la surpopulation des spots provoquée par les consommateurs de l'économie du SURF.
    Allez donc demandez à tout les actionnaires et propriétaire de marques de l'image SURF de payer pour les dommages causés au SPOT par l'usage de leurs produits!
    Au lieu de sponsorer quelques arrogants, l'image commerciale des grandes marques à gros profits feraient mieux en créant des RECIFS ou des VAGUES ARTIFICIELS.

    Avant que le SURF ne devienne l'image dégradée d'un certain sport populaire et que leur marché n'implose

    Aloha!

  22. guigoon dit :

    Sacrés Laird ! Fin des 90's, quand Jaws a été dévoilée à la face du monde, Monsieur Laird avait décrété que lui seul et son team pouvaient exploiter cette vague et la vendre dans les magazines. Il avait donc fait le ménage au peak, ce qui lui avait valu quelques frictions avec des surfers habitués du coin et avec qui il partageait des sessions de tow avant que cette vague ne devienne rentable pour lui. Alors, ses leçons façon "la mer est à tout le monde", c'est surtout bon pour les autres. De manière générale, ces gars sponsorisés vivent en dehors de la réalité (comme beaucoup de nos politiques ?) et peuvent se permettre de surfer les plus belles vagues de la planète, sans trop de soucis, grâce à leur niveau, moyens, sponsors, connaissances, orra. Il est donc facile pour eux de répandre un spirit de façade, mais surtout intéressé (parce qu'ils en vivent) afin d'inciter toujours plus les gens à pratiquer le surf et surtout le SUP, puisqu'il semble que c'est le marché le plus porteur aujourd'hui, susceptible d'attirer toujours plus de "nouveaux glisseurs" qui n'ont sans doute ni l'envie, ni le temps, de faire preuve d'humilité et de patience pour espérer, un jour, surfer correctement une vague après un take off à la rame. Malgré tout, ils semblent que ces icônes intouchables du surf (et que nous admirons tous, quelque part) commencent à être rattrapées par certaines réalités. En atteste, les réactions de Occi et Slater suite à l'une de leur dernière session à "Kirra", sans parler de la mauvaise image dont souffre aujourd'hui Laird, une des toute première tête de gondole du SUP, en Californie, du côté de Malibu, où il est pratiquement devenu persona non grata (conférer polémique autours de tag à son encontre, sur les murs de malibu beach…)

  23. Marc dit :

    Tout à fait d'accord…!!!

  24. drakkars dit :

    Idem …….
    Je me souviens également de certaines ex-gloires du surf français qui vivent des grosses marques de surf et qui ne supportent pas des SNI dans l'eau …..

  25. Supercannard dit :

    La cohabitation shortboard/Sup semble faire ressortir que l'un développe de la peur envers l'autre (peur de l'accident), se sentirait inférieur (placement/ prise de vague) a l'autre…etc…

    Mais n'est ce pas ce que vivent les bodysurfeurs quasiment partout depuis l'avènement des planches?

    A l'arrivée du snowboard, beaucoup de skieurs conservateurs évoquaient le danger, la facilité d'accès, le non respect…la réglementation. Et quand la mode du roller in-line explosa…que disaient les skateurs?

    Méfiez vous les gars, fait facho dehors…

    • drakkars dit :

      HUM … hum

      Le bodyboard (morey) est venu en france bien après le surf …. renseigne-toi …

      Les skaters ont longtemps eu des problèmes avec les rollos …..

      Sans être facho ….

      Au passage t'as gagné un magnifique point GODWIN … félicitations !!!!

  26. guigoon dit :

    Jusqu'à preuve du contraire, le snow, le roller ne font pas concurrence au ski ou au skate. Seules l'approche et la technique diffèrent. Comme est aussi dit dans le reportage en anglais ci-dessus, peut importe le support, ce qui compte c'est l'individu qui est dessus. Ce qui est sûr, c'est que seulement 2 ou 3 sup sur un peak sont capables de pourrir la session de tous les autres. Des règles de courtoisies et de bonnes intelligences existent, notamment en France, reprises dans les règlements de la FFS. Que tous les "Supers" commencent d'abords par les connaître et les appliquer, et déjà, ça sera un bon début. Malheureusement, de ce que j'ai pu voir et le nombre de pratiquants aidant, c'est pas souvent le cas sur certains spots et à certains moments, d'où les légitimes tensions liées à l'égoïsme de certains, quand ce n'est pas le danger qu'ils génèrent. Sinon, Supercannard, on va pouvoir te décerner un Godwin point. Je ne te félicite pas.

  27. dennery dit :

    Les règles de courtoisies de la FFS me font bien marrer étant sorties suite à l'arrivée du SUP. Quelle hypocrisie! Aprés avoir vu arriver le bodyboard avec ses adeptes de la facilité à s'emparer de la "priorité" usurpée aux gens dont la premiére victoire est de tenir debout sur le déferlement, la FFS ne s'est pas émue de cette duperie quotidienne à l'encontre des sportifs en shortboard.
    La FFS n'a pas su ou pas pu obliger le port du "nosegard" qui aurait pu éviter trop d'accidents entrainant la perte de vision.
    Le SUP n'est pas plus dangeureux que le longboard ou que le waveski et pas plus qu'un shortboard, sa dangerosité ou sa convivialité dépend de la maitrise et de l'esprit des usagers quelque soit le support de glisse.
    Personnellement je pratique le SUP depuis 3 ans aprés prolongeant ainsi plus d'une quarantaine d'années de SURF, pratique toujours plus radicale malgré mes 57 ans sur mes propres planches de 100litres de flottaison , fort de cette expérience je peux dire que maitriser une pagaie c'est comme avoir mis une 3 eme dérive il y a 30ans de ça…

    • drakkars dit :

      Rayon de balayage d'un sup largé sous une série ?????
      Poids de la planche ????

      Non le risque avec un pratiquant du SUP n'est pas égal à celui d'un pratiquant du shorboard ……
      Personnellement je serais bien curieux de voir où tu pratique sinon dans tes rêves pour tenir de tels propos …… (et ce depuis 40 ans … LOL)

      • Bud dit :

        Idem ..
        Curieusement, quand je vois un SUP arriver au peak, je me pose pas trop la question de si il va etre chiant ou pas, mais plutot de savoir si il maitrise un minimum pour pas le prendre sur le coin de la gueule …
        Quand je les vois se prendre des taules et se faire trainer par la basar, je me dis qu'il faut garder un sacré perimetre de sécu.

        L'histoire du level du pratiquant y joue, mais ne fait pas tout non plus. Le paquebot reste ce qu'il est, un engin gros, lourd et pas maniable et encore plus quand il est en difficulté.
        Quand tu vois une série un peu creuse et rapide se lever et que toi tu remonte, tu vois le type pagayer pour la chopper pile dans ton axe, bin moi, perso, je m'inquiete un peu quand meme …
        J'ai rien contre eux, loin de là, mais perso, je reste convaincu (et je ne suis pas le seul) que cela reste pas raisonnable sur un spot blindé tous les jours de l'année, plutot un endroit pépère (quelque soit son niveau du pratiquant).

  28. guigoon dit :

    Dennery, tu pratiques le surf depuis plus de 40 ans ? Très bien. Maintenant, répond à ces questions : est-ce que tu fais parti de ces pratiquants de SUP qui ne connaissant rien au surf et à ses priorités – puisque ne l'ayant jamais pratiqué avant de se mettre au SUP – débarque sur un spot bien rempli en prenant le maximum de vagues avec la facilité qu'à un SUper pour se déplacer rapidement au peak et partir le plus au fond possible ? Considères-tu que le SUP est un sport qui te permet de prendre le maximum de vagues sans trop te fatiguer et mettre du temps à maîtriser un take off ? Chutes-tu ou lâches tu ton gros SUP à cause de ton manque de maîtrise et/ou de ta mauvaise lecture de vague sur la face des rameurs qui tentent de remonter au peack en visant la mousse ? Si tu réponds non à ces trois questions, tu n'es pas concerné par mon propos….

    • dennery dit :

      Je ne suis pas concerné par toutes tes questions que je trouve pertinentes, définissant bien le malaise auquel je suis sensible.
      Je SUP avec mes propres custom, fruit de plus de 40ans d'expérience en shape . Je profite pour t'inviter à en essayer un. Si tu arrives à tenir debout même sans prendre de vague je t'offre un coca citron.
      Te laisse une photo datant de L'automne d'une de mes planches en action: http://i48.servimg.com/u/f48/16/38/63/27/img_0910

  29. snake Moretti dit :

    drakkars: "bref, je surf" mes sup 7'11/28'5 et 8'11/28,5 épaisseur 4' longueur de leash 8'
    le Nose n'est pas pointu comme sur les planches des fans de Kelly

    reste courtois et écoute ceux qui ont plus de bouteilles que toi. des […] sectaires j'en ai vu un paquet, des jeunes (ils sont jeunes) et des vieux c… (frustrés et aigris). fort heureusement personne ne les écoute car sinon tu surferais pas tu irais au boulot à pieds et tu aurais un boulier en guise d'iphone. fais confiance au temps.
    regarde autour de toi, tout bouge et ce qui ne bouge pas…

    guigoon: un gars qui n'a jamais surfé ne pourra pas faire du sup et se trouver au "peak" sauf si il a un tanker et qu'il n'y a pas de barre à passer.
    ta 2° question montre que tu ne connais pas le sup. le sup est bcp plus physique que le surf et bcp plus fatiguant. le placement demande bcp d'analyse et le take off n'est pas aussi facile que tu le crois.
    ramer sur eau plate et en surf ce n'est pas la même chose.
    et la 3°: si 50% des surfers, sur tout support, remontaient en passant par "là" où ça a déferlé plutôt que couper la ligne de surf en espérant passer, il n'y aurait pas tant de problèmes.

    Pour conclure: le respect. pour être respecté il faut être respectable .
    un con débutant ou expert sur un païpo ou un tronc d'arbre sera un con.

    • drakkars dit :

      Snake ==> J'ai 50 ans et je surfes depuis "presque" 40 ans …..
      Je le sais bien que le nose des sups n'est pas aussi pointu, mais le poids moyen des planches de sup est quand même considérable (plus de volume = plus de matières)
      Et même si c'est physique de rester toujours debout sur ce bestiau, y'a quand même un sacré avantage pour prendre les vagues (sauf quand le vent est puissant …).
      Donc quand tu commence sur un spot à avoir 3/4 gars qui tournent avec çà, c'est plus tenable pour les autres présents à l'eau …..

      PS : et pour la courtoisie, tu repasseras (avec le fer ???)

  30. Marc dit :

    D'accords avec toi ,moi même je surfe depuis plus de 35ans et j'aimerais savoir si tu trouves normal que les mecs en sup qui se pointent sur un spot se gavent en prenant quasiment toutes les vagues( sachant que vous avez un avantage déloyal par rapport aux mecs qui doivent s'arracher à la rame et assurer un take off )???? et ne trouves tu pas que c'est normal que les mecs finissent par vous taxer car ils finissent par avoir les boules de voir que vous ne les respectez pas ??? si tu as surfé ,ne me dit pas que ce n'est pas vrai ,toi même tu réagirais pareil …!!! le problème essentiel est là …!!! je ne suis pas contre ,mais je pense qu'il faut partager dans un bon esprit et accepter de ne pas être le seul à l'eau …!!! moi même j'ai 55 balaie ,je surfe toute l'année et je ne supporte pas cette attitude de certains pratiquant de sup …!!!et comme ça se développe de plus en plus ,ça finira avec des problème si personne ne veux comprendre qu'il faut se respecter ..!

  31. guigoon dit :

    Moretti, à l'évidence tu SUPes plus que tu ne surfes, aujourd'hui. Dans certains régions, les SUPers commencent à investir les spots où la barre est la plus facile à passer (je ne parle pas des beachs breaks puissant des Landes…). Pas besoin d'être au peak, puisque la plupart partent de loin et souvent très à l'extérieur pour gentiment revenir te faire l'intérieur. J'ai vu ça plusieurs fois, y compris par des pratiquants pas très aguerris et qui n'ont jamais fais un take off de leur vie. Tu comprendras que dans ces conditions et répétés plusieurs fois, ça ressemble bien à du foutage de gueule. Oui, pour être respecté, il faut être respectable et à commencer par viser la mousse et laisser la priorité au surfer qui suit le déferlement quand au remonte au peak. C'est pour cela, également, que j'insiste bien sur ce point, trop souvent méconnu.

  32. nico 30 dit :

    L'intelligence c'est d'essayer d'être un peu moins bête chaque jour
    qui passe…

  33. dennery dit :

    Le SUP d'initiation ne devrait pas être un moyen d'accéder au peak pour un néophyte du surf par ignorance de l’environnement et des usages comme on a pu le voir avec le bodyboard ou les bassines de location car il est très encombrant et n'a rien à faire sur des spot de surf à part d'induire la zizanie et l'accident.
    C'est la pratique avant-gardiste du SUP qui est intéressante, non celle d'initiation.
    Le SUP évolue en matériel et en performance comme le SURF l'a fait dans le passé et ses détracteurs actuels changeront d'avis dans un avenir proche (sauf DRAKKAR et les sectaires ..LOL)
    Le SUP est NOUVEAU: c'est un domaine de création tant du matériel que de performance donnant l'opportunité d'échapper au clonage, stéréotype des glisses actuelles uniformes sans créativité.

    J'espére que l'on ne verra jamais de "zonage" sur nos plages… à part pour y mettre les c.ns qui ne manquent pas au peak, SUPers compris!

    • drakkars dit :

      "nouveau" … mouais … tout comme le tow in …… etc ……

      • dennery dit :

        Tu peux avoir l'opportunité d'essayer un SUP et sa pagaie mais difficilement celle du tow in car encore faut-il en avoir vraiment envie, en plus des moyens. Mais je parlais de NOUVEAU en tant que création, non dans un sens de consommation.
        D'ailleurs ce qui gêne des gens comme toi est que le SUP brime ta consommation de vagues te semblant acquises par l'achat de ta planche probablement importée. Tu confirmes ce monde de clones peureux et râleurs en néoprene. C'est curieux car lorsque j'ai commencé à surfer ce fut les surfeurs qui était montrés du doigt.
        Donc, vive le NOUVEAU!

        • drakkars dit :

          Ben …. çà se voit que tu ne me connais pas …….

          • Daboul (olivier eude dit :

            A l'aise, le Drakkar, il te met la mine à Lafit, lui ne se prend pour un chef lors que oui, le gars il surf, et plus il y a de mecs comme lui au pic, mieux c'est !!! et c'est pas parceque dennery surf sur ses rougnes qu'il a le monopole du bon gout, sans dec', n'importe qui (meme moi), choppe des vagues avec un sup aprés 5 min, sans dec', c'est quoi l'histoire ???? Aprés, la nouveauté de quoi, de se la tripoter parceque t'as pas à te lever et du coup, tu te sens supérieur ??? pffff, je connais de tres bon Surfer de sup qui sont les premiers à lâcher des vagues quand ils voient que ça devient n'importe quoi… et d'autres qui continuent sûr de leur bon droit. C'est un jouet de plus pour certains, à mettre dans le 4X4, alors que ce n'est un jouet de plus pour profiter des vagues, mais la pratique prouve bien que y a bien plus de gros gland en SUp que en bodyboard, et je parle même de de bodysurf, où tu te fais limite découper en tranche par de grosse tanches sur leurs firewire qui se mettent péniblement debout les pieds bien en canard à 2 m du tail 😉 !!!!! Tu me diras, quand je fais du bodysurf, c'est que c'est un poil trop shorebreak pour surfer….)
            Bref, on s'en fout,
            pas la peine d'être constructif ou conciliant, de temps en temps, faut quand même bien se faire plaisir en chiant sur les autres, comme disait Sartre, "l'enfer, c'est les autres" parce que les autres, c'est nous même 😉 car quand quelqu'un d'autre prend une vague, ben, merde, c'est pas moi !!!!!!!!!

  34. marc dit :

    Put***..!!!! vous ne répondez pas à la question que je vous pose ..!!!dennery et certains autres pratiquants du sup …trouvez normal que des mecs qui arrivent sur un spot prennent toutes les vagues (se gavent )en méprisant les autres ,sachant qu'ils ont un avantage déloyal au départ ????? et les autres ,à votre avis sont ils là pour vous regarder surfer ???? ne crois tu pas que c'est un manque de respect ??? voir de la provoc ??? pour ma part je prend mes vagues en ignorant ces individus ..!!! et ça ne me fait même pas peur ..!avec les c*** il faut être c** point barre ..!!! je surfe depuis plus de 35ans toute l'année et je n'ai pas l'intention de lâcher l'affaire ..!! la grande majorité des surfeurs en ont ras le bol de ces c*** qui ne respectent rien et ne se laisseront pas faire ..!Maintenant il faut comprendre que je ne suis pas contre le sup ,je trouve très intéressant cette nouvelle approche de la glisse ,mais je m'insurge contre la pratique de certains qui ne respectent pas les autres …le problème est là …c'est tout ..!!!et la mauvaise image est causée par des débiles qui cherchent la provocation en s'installant sur un spot fréquenté en prenant toutes les vagues et ça finit par des injures le plus souvent …le sup doit être pratiqué sur les vagues qui pètent au large et avec intelligence ( en partageant ) et il aura de beaux jours devant lui …!

    • supermasqué dit :

      Marc, je compatis,du même age que toi j'ai le même problème que tu as avec le SUP que j'ai avec des jeunes longboardeurs quand je suis en Fatburner 6'4", comme je n'ai pas pu surfé PadangPadang aprés 30ans d'attente à cause de bodyboardeurs de 20ans qui n'attendent pas leurs tours sur cette vague critique.

  35. guigoon dit :

    Pour ma part, j'ai du mal à comprendre qu'un surfer qui pratique depuis plus de 30 ans ne fasse plus que du SUP. Le SUP dans certains conditions marginales ou poussives, pourquoi pas, mais la glisse sans take off ou encombré d'un rame, après avoir connu la liberté et le plaisir du surf, je ne comprends pas. Mais ça, c'est mon point de vue, une question de goût. Par ailleurs, Les SUPers qui se prétendant à l'avant garde, les nouveaux rebelles (et les autres n'étant que des clones), dans la vraie vie, il faudrait leur rappeler que tous les champions qui pratiquent le SUP (Kai Lenny, Laird Hamilton, Machado….) sont loin de ne faire que du SUP. Ils en font pour des raisons mercantiles (intéressées), pour les sponsors qu'ils représentent devant les caméras ou pour percer au niveau mondial dans une discipline assez récente, bref, pour faire parler d'eux, ou pour se faire plaisir (je vous l'accorde) dans des conditions marginales (un peu comme les pro qui ne surfent du Surftoc que devant les caméras..). Rien de révolutionnaire ou rebelle dans la démarche, notamment, pour un gars comme Naish, qui aimerait bien refaire avec le SUP le coût marketing des années 80 avec la planche à voile ou funboard (à l'époque, il fallait que tout le monde ou presque en ait une dans son garage). Pour finir, je dirait que l'intelligence, aujourd'hui, c'est de réglementer la pratique du sup. 🙂

    • supermasqué dit :

      Avant de sortir de la cour de récréation mal balayée qu'est ce sujet, je redirai que le SUP n'en est qu'à ces débuts, critiquable par les excès inhérents à tout commencement comme le fut le bodyboard et le retour du longboard, et toujours dépendant du fairplay de chacun de ses pratiquants sur leurs supports, shortboard, longboard, SUP, bodyboard, waveski etc …. Ces supports sont chacun dans leur monde car ne respectant pas les mêmes règles physiques, d’où l'absurdité du ZONAGE d'un de ces supports en l'occurence le SUP.
      Venant des Américains pour les raisons mercnantiles soulevés par GUIGOON, le zonage n'est pas étonnant. Par contre venant de chez nous ce serait vraiment inquiétant.
      Enfin pour faire taire l' obsession du SUP que je pourrai avoir je te laisse une photo de moi, il y a 15 jours quelque part sur la planéte…enjoy http://i48.servimg.com/u/f48/16/38/63/27/img_0710

  36. marc dit :

    Mais bien sûr ..!!il y a un nouveau marché et c'est là le hic…!!! comme pour le reste ils vendront leur âme pour quelques dollars …!!! ils en rien à foutre des pratiquants ,c'est avant tout des clients…!!! c'est l'évolution vers la réglementation ,vers l'interdiction ,vers l'affrontement ,vers la haine ,vers l'intolérance ,vers la violence …bref les principaux acteurs ,les grandes multinationales ,"les fédérations de surf" Pfff..!!! ce tirent une balle dans le pied et seront responsable dans les années futures du grand Cirque qu'il ne maîtriseront plus …!!!

  37. clo33 dit :

    Tout ce débat fait peur en tout cas;-)

    Sinon, l'autre jour j'ai bien rigolé avec un gars en sup. il surfait l'épaule tranquille pendant que je surfai derrière lui(la petite mousse en haut de vague était nikel,). Comme ça sur 2 vagues sans problème.

    Voila,c'était juste pour donner une expérience positive parce que vous donnez l'impression de vraiment vous prendre la tête quand vous surfez….

  38. JC974 dit :

    Bonjour,
    Je vois que certains ici ne font que brasser de l'air.
    Ils ont cette attitude franco-française d'intolérance .
    Le snowboard était très mal perçu au début et ce pendant quelques années. Aujourd'hui, c'est le même problème avec le SUP.
    Je fais du bodyboard depuis 25 ans et du SUP "surf" (depuis seulement quelques mois) et j'ai pu observer une attitude bien pourri de la part de certains.
    Qui ne sait pas déjà retrouvé en bodyboard/surf avec des surfeurs et/ou des bodyboarders en train de remonter(et ne maitrisant pas forcément bien le canard) pendant que l'on surf une vague? C'est vrai que ça peut flinguer "notre vague" mais cela fait parti du sport,non? Quand on vient de se faire coffrer et que l'on rame vers la vague pour sortir de la zone d'impact, il y a ce risque et je ne vois pas comment on peut y échapper.
    J'ai eu ce même problème avec un bodyboarder aujourd'hui alors que j'étais en SUP. Après 2H30 de session (je fais toujours attention à "partager" les vagues en SUP ou en bodyboard…c'est simplement du savoir vivre), je me fais coffrer sur une vague et pendant que je remonte en faisant tout pour ne gêner personne, un bodyboarder arrive sans vouloir changer sa trajectoire… Pas de collision mais un con avec qui je me suis pris la tête.

    Des cons, il y en a et il y en aura toujours mais messieurs les SUPPEURs, ne leur donnons pas une raison de nous cataloguer en ne partageant pas les vagues (comme le font certains surfeurs).

  39. Seb dit :

    La cohabitation est possible, si tout le monde y met du siens!

    je prendrai mon exemple vu que c'est celui que je connais le mieux: on peut compter le nombre d'années depuis lesquelles je fais du bodyboard sur une seule main, quand j'ai débuté je me mettais à l'écart du pic principal d'un spot parce que j'étais conscient que j'étais pas capable d'autre chose que de gêner les autres gars plus expérimentés! Je me contentai des petites vagues annexes qui étaient parfaites pour mes premiers balbutiements…
    En repensant à cela je pense pouvoir avancer que j'me suis en quelques sortes "éduquer par moi-même", et je pense qu'elle est là la clef…

  40. sangoku91 dit :

    Je suis d'accord avec Seb et JC974, le débat est déplacé.
    Le SUP est un nouveau support avec ses adeptes et ses c….
    Mais il y a des c… et des gens bien chez les SUPer comme dans les autres pratiques (Surf Body Kayak etc…).
    Ne généralisons pas svp.

    Partageons les vagues et cela se passera mieux pour tous.

    PS je ne suis pas SUPer
    Je suis bodyboarder (depuis 1995) longskater (depuis 2006) et surfer (depuis 2009).
    je me souviens que j'ai été débutant donc je suis tolérant sur les gênes ou taxes pas faites exprès.
    Je ne suis pas à la plage pour me battre (même si je n'aurai pas peur de répondre de manière graduée à toute violence).
    J'ai déjà eu des très bonnes sessions en bodyboard avec d'autres surfers et vice versa ;o))

    @+

  41. Pierrot dit :

    M'oais beaucoup de commentaires pour bien peu de choses: individualisme, monde à l'eau etc///
    pour les surfeurs faut relativiser: est ce un pic bien défini ou un beach break aux pics mouvants? dans ce cas les sups prendront des vagues que personne ne prendrait!
    la série qui pointe au large? tous les surfeurs font le canard.
    par contre un pic défini et un poil creux, au dessus d'une demi douzaine de surfeurs la normal que le SUPeur aille voir ailleurs!
    et dans les landes ou bcp d'autre beach break y'a toujours du monde face au parking, facile pour un SUP de ramer au pic d'a côté.
    bon je dis ça ça m'arrive aussi de me gaver, mais j'interdis à personne de me taxer ou me snaker s'il est mieux placé, et pas anti-sup primaire comme il y en a trop!!!

  42. sebastien dit :

    le sup est souvent critiqué. juste un exemple : ce week end sur l ile de ré. quelques petites vagues à gros jonc, une zone surf et une zone baignade…
    je vois un shortboard, nose pointu pas de leash par débutant en zone de bain….
    je vois aussi pas mal de baigneurs qui etaient dans la zone surf et qu'il fallait éviter…
    la ou j'etais oui j'ai pris des vagues mais beaucoup de jeunes etaient la avec des planches inadaptees aux conditions et n'ont pas pris 1 vague alors je ne pense pas avoir privé qui que ce soit.

  43. dubunard dit :

    les sup-ers :tous des tafiolos ! on les remet sur une shortboard et ils coulent les cons ,allez vous carer votre sup et votre pagaie là ou ça gene le moins :dans ton ? dans ton ? dans ton ….

  44. Song dit :

    Récapitulatif après tant de messages sur les arguments utilisés :
    1. j'ai 15/20/25/35/40 ans de surf derrière moi donc mon avis compte plus que les autres ;
    2. les c*ns en short/long boards/SUP qui passent devant tout le monde sont des s*l*uds.
    3. la planche des autres est dangereuse mais pas la mienne (voir 1)
    4. je suis un modèle de courtoisie contrairement aux autres pratiquants qui font exprès de servir le mal.

  45. Steph dit :

    5 Je récapitule l'ensemble des messages précédents sans que l'intérêt de la chose paraisse évident: je veux ainsi montrer ô combien ma réflexion se situe au dessus de tout cela. Évidemment, je n'apporte rien au débat, mais j'exprime avec plaisir mon indifférence.

  46. sebastien dit :

    dubunard ta reflexion impose le respect pour son intelligence
    le surfer serait un être libre ? la je vois plein de prejuges et finalement la peur ou la haine de l autre. Ceux la meme qui critiquent les discriminations raciales ne font pas mieux. a quand une discrimination sur la couleur de la planche ? sa forme ? sa marque ? la couleur de la wax ?
    Le super est un surfer que ca plaise ou non a ces shortboarder hyper competents et cales qui devraient d ailleurs tous surfer du tres tres gros car en france ils doivent s emmerder grave. Mais c est par compassion qu ils surfent a nos côtés. Moi si un surfer se la pete et se fout du sup je lui propose aimablement d echanger nos planches et en general le surfer est un peu emmerde avec la pagaie et ne sait pas bien quoi en faire… ca remet les choses a plat. Je n ai jamais eu de soucis car je prends le temps d expliquer, de dire bonjour et de ne pas prendre toutes les vagues ni de rester sur la trajectoires des copains…. bref simplement la base de tout surfer.
    moi je n ai pas 20 ans de surf, je ne fais pas de figures hard je ne surf pas du gros mais je m eclatte. n est ce pas la l essentiel ? un surfer en sup peut et aussi con qu un surfer en longboard ou en shortboard ou en bodyboard… ce n est pas en changeant de planche qu il va etre moins con…
    Il faudrait peut etre se remettre en question et savoir si on va surfer ou si on va mettre la planche a l eau et faire chier les autres…

  47. Sébastien dit :

    Je récapitule les posts à partir du plus précis
    Le sup c'est bien ,surtout carré dans le fion
    La pagaie ,ça fait du bien quand c'est carré dans le fion
    Un short board c'est inutile après 35 ans ,ca sert à rater sa session
    Un blog démocratique ,ça sert à mieux se comprendre et s'enrichir de nos différences
    Sur ce,allez vous faire enc……. Les tafiolos
    Le sup c'est la bête et je vous montrerais du gros whack sous la lèvre quand vous monterez au pic en gémissant,prisonniers de ma fureur quand je convoquerais le chaos .fuyez fuyez ,petits êtres fragiles ,ma furie sera sans égal,vous vous mettrez à prier un seigneur que toute votre vie vous avez maudit quand vous verrez mon bottom droit qui vous fera voir les 3 dérives de la mort ,vous bafouillerez d'effroi sentant ma pagaie se planter dans la paroie et vous gémirez d'extase,quand debout dans le barell,je disparaitrais pour sortir avec le spray triomphant …alors vous vous souviendrez de ce jour funeste ou vous avez rencontre la vérité ,le maître ultime de l'océan,debout sur son sup ,un demi sourire comme un secret. Le fils prodigue est revenu,tremblez gueux,résonnez hautbois,sonnez musette ,le sup de la race ultime (dans ta face mon con ).

  48. sebastien dit :

    j'apprécie l'humour de Sébastien… ca doit venir du prenom 🙂
    drakkars : ne pense tu pas que mon quasi homonyme taquine avec ce post ? je pense que c'est a prendre au second degrès pas la peine de s'enflammer.

  49. Le colosse de la mer dit :

    …du shortboard 28 ans,du longboard 7 ans et du SUP 1 an .
    Tout commencera par une journée d'été ensoleillée ou un petit mettre clapotant verra des jolis clapots surfés mollement par des shortboarders poussifs .classique .Je débarquerais l'air de rien avec mon SUP souriant comme un Mr Bean ,un pur tocard ,un touriste à la petite semaine sans grand interêt .Loin de la zone d’impact ,je ferais des changements de pied et du trim basique ,laissant les chevilles driver la board …Puis le off shore rentrera ,la marée baissera …Quelques minutes plus tard,la première série à 1M50 viendra gronder .Alors le tocard incognito que je suis ,montera plus en avant du pic,et j’enquillerais ma première offrande :du bon M 50 en allant tout droit puis ,backside ,empalant la pagaie dans la paroi jusqu'à la garde ,dérives dehors dans un classique temps long ,temps long ,temps long ….pour exploser dans un temps court sous la lèvre avec un roller à midi ,sur ma 9'6 qui enverra de la gerbe jusqu'à la plage …

    Alors glapissant comme des petits gorets,les surfistes en shortboard commenceront à déserter le line up …Les vagues suivantes ,comme Hawaii ,gonfleront à chaque nouvelle série ,2 M ,2 M50 et je jetterais mon t shirt "j'aime Paris" au loin,découvrant mes 20 tatoos ramenés d'indonésie et de la mer d'adaman…Mais ,vois ,la balluche de 3 m arrive ,tendue comme un super slab de la mort ,et dejà pendant que murmurent les MNS au bord ,et que femmes et enfants rentrent en couinant dans les voitures au parking,je dropperais avec la lèvre ,pour enquiller le STALL ultime ,celui qui me logera dans le barell infini …Quand 7 secondes plus tard j'en émergerais comme un fils du chaos,j’enchaînerais sur le round house le plus carvé qu'il t'ait été donné de voir …Des frissons parcourront ta piètre silhouette quand tu entendras le reentrie WHACKé de la mort : tu sauras que le fils prodigue est de retour …Tes gémissements glapissants de pourceau inondé de lumière béate rythmeront le silence de ce jeudi aprés midi ,lumineux et mélancolique comme le sont les jeudis aprés midi …Et alors que tu chercheras celui qui t'a révélé la voie ,tu verras un simple Mr Bean ,avec un t shirt "j'aime Paris" sortir de l'eau dans du m clapoteux …et je te dirais "wésh,c'est bien les rouleaux là hein mon con ? " avec un air de bredin parfait .Jusqu'à aujourd'hui tu te demanderas si tu as rêvé ou pas .Mr Bean,le tocard,le whack ultime ourlé sous la lèvre ,l'offrande,la magnésie:tout se mettra en place dans ton cortex où ces concepts ont du mal à être intégrés.
    Mais ainsi est la vie …La révélation finale atteint le disciple tôt ou tard ,et demain dejà tu commenceras à engager plus le rail de ton 12 pieds ,et tu te surprendras ,sur le web,à écouter du Iron maiden sous la pleine lune ….Unleash the chaos ))

  50. sebastien dit :

    tu devrais ecrire si ce n'est deja fait car tu as un style certain.
    on aime ou pas mais je trouve ça fun..
    merci pour ces lignes qui m'auront apporté un sourire durant ma journee de labeur

  51. Le colosse de la mer dit :

    plaisir partagé mec ))

  52. supermasqué dit :

    Tu as décris une nouvelle plage de ta pagaie, colossale finesse. Merci.

Laisser un commentaire