En 2012, Surf Prevention.com mettra encore davantage l’accent sur la prévention. Comme en surf, il est indispensable de rechercher en permanence un équilibre dans notre mode de vie pour garder la forme, ou la retrouver. Et personne n’est mieux placé que vous pour prendre le contrôle de votre santé !

Tomber malade n’est pas une fatalité. On nous présente souvent la maladie comme une chose inexorable qui nous tombe dessus et contre laquelle seuls les médicaments pourraient apporter une réponse satisfaisante.

En réalité, une maladie se développe avant tout parce qu’elle trouve un « terrain » favorable. Elle survient le plus souvent chez une personne qui présente des facteurs de risques ou qui est fragilisée par la fatigue, le stress, une mauvaise hygiène de vie, un environnement néfaste…

Il est possible de prévenir la maladie en amont, la contenir à ses prémices ou en limiter l’évolution, en stimulant nos défenses naturelles, comme le conseillait David Servan-Schreiber.

Une personne en bonne santé avec une bonne hygiène de vie limite grandement les risques de tomber malade.

Vous êtes votre premier médecin ! Vous devez devenir acteur de votre propre santé en vous informant et en agissant de manière à optimiser votre état de forme. Il ne s’agit donc pas d’attendre de faire un cancer ou une crise cardiaque pour commencer à changer de mode de vie. C’est maintenant que ça se passe !

Il est primordial de s’informer et de développer ses connaissances sur la santé. Internet a permis de démocratiser le savoir médical ; encore faut-il puiser ses informations sur des sites fiables et parvenir à les interpréter et à les mettre en œuvre. Sur Surf Prevention, on vous proposera plus de conseils pratiques facilement applicables. Que vous soyez surfeur ou non-initié(e), vous trouverez ici des conseils pour vous aider à rester au top de votre forme.

On sait que des modifications simples de notre mode de vie nous permettraient d’éviter différentes sortes de pathologies, aussi bien la grippe qu’une maladie chronique aussi répandue que le diabète de type 2 ou certains cancers.

Nous avons plusieurs moyens simples à notre disposition pour entretenir notre état de forme :

la nutrition et l’hygiène de vie ; c’est sur cette partie que nous insisterons cette année avec une méthode originale basée sur les bienfaits de la mer et de ses produits (je vous en dirai plus très vite) ;

l’activité physique sur laquelle nous reviendrons avec la Surf Thérapie : surf, stand-up paddle, marche en bord de mer, natation…

les méthodes naturelles ; la méditation, le yoga, l’hydrothérapie… nombreuses sont les méthodes et thérapies alternatives qui peuvent participer à la prévention ou à la prise en charge de nombreuses maladies en complément des traitements conventionnels.

Il est également impératif de mieux connaître les risques liés à l’environnement qui nous menacent. On se rend enfin compte à quel point un environnement défavorable peut altérer notre santé. Il reste beaucoup de progrès à faire pour améliorer la qualité de ce que nous mangeons, de l’air que nous respirons ou encore de l’eau dans laquelle nous surfons…

Nous avons parfois aussi pris de mauvaises habitudes qu’il faut apprendre à corriger. Mais retrouver la santé n’est pas aussi simple qu’arrêter de fumer et se mettre à marcher 30 minutes par jour, même si c’est déjà un très bon début !

L’ambition de Surf Prevention est de vous accompagner vers une vie plus saine en bord de mer, tout en privilégiant des moyens naturels pour booster vos défenses. Le surfeur peut adopter une hygiène de vie optimale tout en vivant sa passion à fond.

Tout en nous appuyant sur les dernières connaissances validées scientifiquement, nous aborderons la santé sous l’angle d’une approche holistique et de la naturopathie. Les conseils se baseront sur les bienfaits de l’océan, des produits de la mer et du mode de vie du surfeur.

Je vous accompagnerai dans cette démarche car j’ai moi aussi envie de vivre en bonne santé le plus longtemps possible et de continuer à surfer pendant encore de très longues années 🙂

Guillaume Barucq.

Photo Laurent Masurel / Aquashot.

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

 

10 Commentaires

  1. oliv dit :

    "L’ambition de Surf Prevention est de vous accompagner vers une vie plus saine en bord de mer"…

    C'est bien tout ça, moi aussi je me sens bien à la mer, mais tout le monde ne peut pas vivre au bord de la mer… Il faut arrêter de dire que les gens de la mer ils sont sains, beaux, en forme, super hygiène de vie, et qu'ailleurs c'est des losers qui ont rien compris, les poumons pollués par l'air de la ville, etc…

    Moi-même j'ai du partir vers une grande ville pour trouver un boulot intéressant dans ma branche. C'est pas facile sur la côte, tu le sais. Combien de jeunes galèrent avec des pauvres salaires ou sans boulot?

    C'est sûr c'est plus facile que pour les médecins qui se posent où ils veulent, en choissisant les endroits les plus agréables, créant des grosses concentrations de médecins dans des endoits touristiques, et laissant par là même d'autre régions en déserts médicaux… avec des pauvres vieux et des médecins qui font 600kms par jour pour 4 pauvres consultations. Enfin, c'est prévu de changer ça non?

    • drakkars dit :

      Hé oliv
      Il faut bien comprendre que guillaume n'a jamais eu à s'exiler pour trouver du travail ……..
      Il ne s'imagine pas qu'il y a des gens qui ont grandis en bord de mer qui ont d'autres ambitions (et moyens) que de faire médecine ou tourisme (hôtellerie/restauration/commerce etc ….).
      Moi même je suis un exilé un peu loin de la mer ….. Je n'ai quasiment jamais pu trouver du taf en ville côtière

  2. Il est toujours possible de prendre des vacances ou des week-ends pour se ressourcer, même lorsqu'on habite loin de la mer.

    Après c'est un choix de vie.

    Mieux vaut être épanoui à la ville que désœuvré en bord de mer, on est bien d'accord.

    Il est vrai qu'il faut pouvoir trouver une compatibilité entre sa vie professionnelle et son lieu de vie, et que la province n'offre peut-être pas autant de débouchés que la capitale ou les grandes villes.

    Mais il ne faut pas exagérer : il y a du boulot en bord de mer, pas seulement pour les médecins, loin s'en faut !

    A titre personnel, je préfère gagner 3 fois moins et vivre à proximité des vagues.

    • drakkars dit :

      Oui guillaume …. bien sur qu'il y a du taf en bord de mer …..
      pour info, tu t'es déjà pointé au pôle emploi de Biarritz ????
      Tu serais surpris ……

      C'est en grande majorité du saisonnier que tu y trouves …… Et au prix de l'immobilier sur place ……….. C'est pas en bossant 4 mois sur 12 que tu arrives à t'en tirer ….

  3. Marc dit :

    Hé ….!!!! oliv…! tu as oublié les terrains de golf ,les marinas ,etc…c'est sur que tu n'as pas çà en Corrèze,dans le cantal ,dans le lot et Garonne ….(rire) et puis pour vivre au bord de la mer ,c'est devenu un luxe …!!!

  4. clo33 dit :

    Tout n'est qu'affaire de choix(ou presque)…

    Merci pour votre engagement par se site. De plus, ces informations mises en évidence par un médecin indépendant(très important de ne pas entrer dans le jeu des marques ou des labos) sont vraiment très appréciables.
    Voici,une démarche constructive et non pas commerciale(comme trop souvent dans le surf) que je souhaitais mettre en avant par un simple remerciement.

  5. Steph dit :

    On peut pas en vouloir aux toubibs de pouvoir s'installer où ils veulent..;dans un monde idéal, on devrait tous pouvoir s'installer où on veut…Quant à moi, landais d'origine, je suis exilé à Toulouse depuis plus de 25 ans. Évidemment, je descends régulièrement, mais ca veut dire 300 bornes allez / 300 bornes retour, et même avec un diesel…Je passe par le Gers pour éviter de payer le péage, donc c'est 4 heures / 4 heures…Huit heures de route pour un WE de surf, et évidemment, tous les WE sont pas réussis…J'aimerais beaucoup trouver du boulot dans les Landes, voire même en Gironde (je sais, c'est vous dire à quel point je suis mal…:). Mais dans ma branche (transport aérien commercial…), y'à rien, ou presque…Peut être Bordeaux, j'essaie tous les ans, plus qu'une heure pour aller surfer…

    Vivre en ville, pour un type qui préfère la nature et surtout l'océan, ca peut être vraiment "dur". (tout est relatif, pas exagérer, j'imagine les grecs en ce moment…), pas nécessairement pour l'"hygiène de vie" (Toulouse, pas la pire ville, loin de là), mais parce que t'es pas où tu voudrais…

    • drakkars dit :

      Pas mieux ……… Maintenant je suis exilé à nantes … Et même 3 h A/R c'est beaucoup … Sans compter la qualité des vagues qui n'est pas la même …..

      Tiens … D'ailleurs guillaume n'a pas répondu ……

  6. Après un petit coup de fatigue, le Blog devrait repartir demain mercredi 🙂

  7. juan"french&quo dit :

    Félicitations docteur , oui le corp humain est plus intelligent que l'industrie de pharmacotrafiquants et médecins lobotomisés par les commerciaux des labos,je ne te connaît pas mais je commence vraiment à t'apprécier(énorme le coup "Bachelot " H1N1,je,je!!!)il faut avoir une personnalité "déformatée"pour arriver à de telles conclusions ,bravo!!! Rien de mieux qu'une bonne connaissance de son corp,esprit,du monde ,cela évite déjà de ne pas trop somatiser la connerie humaine, ce qui nous évite bien de maladies …
    40 ans de sport,d'aventures en tous genres,questionnement et j'arrive aux mêmes conclusions que toi et je ne suis pas medecin,je pense qu'il y a une logique à ça et que si tu écoutes ton corp,que tu observes le monde avec empathie (compréhension …),la nature,le respect(très important )….t'apprend énormément !!!. C pour moi la psychologie de la vie ,trop en savoir c aussi un lourd fardeau ,être témoin des diverses pathologies de nos concitoyens dues entre autres à une surconsommation ….schizophrénisation,lobotomisation d'une ste téléguidée ,bref les pervers narcissiques qui régissent la planète ont mondialisée la stupidité alors attention a pas faire trop de pub pour les plages,les zombies pourraient débarquer ,ja,ja,ja!!!
    Mieux vaut en rire et surfer avec des potes,cela nettoie le corp et l'esprit(en bonne compagnie évidemment )comme pleins d'autres activités (y'a pas qu'le surf!!!).
    Que penses-tu de mes constats,Docteur?
    J'attend les représailles ,ja,ja!!! (désolé pour les fautes d'orthographe ,j'écris plus depuis des années ).
    Y'a plus qu'à positiver !!!!!!!!!!
    Bon surf à tous!!!! Hey,surveillés Fukushima car je sens que c loin d'être fini cette affaire puante !!! J'aime les dauphins,c magique lorsqu'ils viennent jouer ds la même vague que toi,ils m'ont jamais fait de mal,de plus je crois qu'ils me connaissent et c émouvant de les voir jouer,passer sous ma planche ,respect …
    C criminel de ne pas respecter la nature,on a tué les indiens,les Mayas,l'Amazonie (en cours )…on tuera les dauphins,nous nous tuerons,les pseudo surfeurs qui jettent leurs mégots sur la plage(je les mets ds mon paquet et j'écoute que je suis degeulasse!!!),c honteux,il faut malheureusement sévir pour apprendre aux égoïstes a se tenir,le blabla ne fonctionne pas!!! Espérons que mère nature nous remette à notre place sinon ça va mal finir… A plus

Laisser un commentaire