Le Maroc est en passe de devenir l’un des hauts lieux du surf mondial. En plus d’être une destination surf de premier plan pour les surfeurs étrangers, le surf se développe bien au Maroc. Il y a de plus en plus de jeunes marocains investis dans le surf: la fédération royale marocaine de surf et bodyboard compte déjà 1200 licenciés. Il y a le champion de surf Abdel El Harim, l’espoir Ramzi Boukhiam et des champions de bodyboard comme Adnane Benslimane ou Brahim Iddouch. Et avec des vagues parfaites comme celles-ci, on se demande comment il n’y a pas encore une étape de l’ASP World Tour qui passe par le Maroc…

L’un de mes plus beaux voyages restera mon surf trip à Taghazout au début des années 2000. J’y ai surfé quelques-unes des plus belles droites de ma vie à La Pointe des Ancres. A l’époque, l’ambiance était roots dans ce petit village de pêcheurs et on pouvait y surfer des vagues de grande qualité en petit comité.

Dix ans après, j’ai demandé à un pote qui vient d’y aller en surf trip à Noël ce que Taghazout était devenu. Il m’a répondu que les vagues étaient toujours aussi belles et que l’ambiance n’avait pas changé. Avec néanmoins plus de surfeurs dans l’eau qu’à l’époque.


Photo www.surfcamptaghazout.com

Le succès de la destination est tel chez les surfeurs européens et du monde entier que Taghazout connaît maintenant la rançon du succès. Il semblerait que la zone soit en passe de s’urbaniser avec un grand projet de station touristique de Taghazout Bay qui se veut de « haute qualité environnementale » et qui sera livré progressivement entre 2014 et 2017.

Dans la première vidéo, on voit la bonne ambiance qui règne en hiver à Taghazout avec des surfeurs ravis d’y trouver des vagues plus abordables et un temps plus clément qu’en Europe. On a assisté à une prise de conscience écologique à l’occasion du premier Festival de Taghazout associant compétition de surf, concert de musique et nettoyage de plage, qui a eu lieu fin décembre.

Dans la deuxième vidéo Youtube, est présenté le projet de développement touristique aux abords de Taghazout baptisé station touristique de Taghazout Bay. Le projet se veut éco-responsable avec corniche paysagère respectant le littoral, pistes cyclables, préservation de la réserve d’arganiers, mais aussi des résidences hôtelières, des villas, des appartements, une médina, des golfs, des tennis…

Le surf sera-t-il le moteur d’un développement durable dans la zone, ou d’un tourisme de masse comme c’est devenu le cas dans d’autres destinations surf comme Bali ? Taghazout sera-t-il toujours Taghazout une fois toutes ces infrastructures construites ? Une chose est sûre, on irait bien y faire un tour cette semaine avec le temps hivernal prévu en France…

Lire aussi: – Le Maroc devient capitale du surf.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , , , ,

 

27 Commentaires

  1. PapaSurf dit :

    Malheureusement éco-responsable ne rime pas forcement avec développement durable et en regardant la vidéo j’ai un peu du mal à y croire pour ce projet.
    Sur le plan environnemental, vu les barres de résidence destinées à une clientèle aisée et le climat de la zone, j’imagine que tout cela fonctionnera sous clim une bonne partie de l’année. Le photovoltaïque c’est bien mais ça a ses limites. Idem pour le golf et ses consommations astronomiques en eau…

    « Un hôtel du golf intégré à son environnement » idem…moi je vois un parpaing immonde avec qq arbres plantés autour…pour avoir vu le Maroc en large et en travers j’avoue que je m’y retrouve ni coté paysage ni coté culturel…

    Pour parler de « durable », il faudra également s’assurer que c’est bien la population qui bénéficiera de la création d’emploi et que la ville/la région tirera un bénéfice du projet afin de soutenir l’aide sociale.

    Dans tous les cas, je pense que le développement d’une région doit se faire progressivement en accompagnant la population pour qu’elle soit intégrée et acteur dans ce développement…pas en plantant des ressorts à coup de milliard de dollars.

    Bref à voir mais sceptique
    C’est pas demain que les ânes seront remplacés au Maroc…

  2. nico dit :

    Taghazout […] Surtout ne pas s arrêter et continuer vers le sud pour trouver des plages magiques

    • dav dit :

      Je suis d’accord avec toi a 150 %
      je my suit arreté en 2012 pour me faire voler mon matos photo pro puis je suis allé scorer du 3.5 m a Sidi ifni et j’ai gardé les photos dans ma tête a défaut d’avoir de quoi shooter.

      la pire région du maroc sans aucun doute.

  3. olive dit :

    Y a t il une capitale du surf qui fasse encore rêver un surfeur????Pour la qualité des vagues oui ,mais l ambiance à l eau et le développement d une zone de surf en zone touristique ne fait pas bon ménage.C’est bon que pour faire du bizness ou pour se prendre des cuites.
    Taghazout à déjà bien changé et si les vagues sont pour le moment toujours là,la boulimie des surfeurs locaux et des expats le surnombre de surfeurs en a déjà bien transformé le plaisir de surfer ces vagues ensoleillés au cœur de notre hivers européen.
    Bien heureux les surfeurs qui ont connus ce spot à l époque ou les ancres de l ancienne pêcherie déposées au bout de la pointe ont données leur noms à un spot superbe.
    Une zone de surf ou au lieu de camper en camion devant la source on ira prendre une vague avant d aller plonger dans la piscine et de se faire quelques balles sur le green……….

    • Sami dit :

      Yes yes yes,nous les vraix locos on s est casse y a longtemps,tro de monde,bad vibes,rich people,surfcamps & assholes,c est dommage but thats life,faut aller dans sud maintenant,maiiiiiiis secret spot on fai pas la meme connerie deux fois,peace

  4. incognito dit :

    Belle Olive, tu as bien résumé.
    Tout est dit…

  5. Marc dit :

    Evidemment si tu dis tout (allez vers le sud ) tu vas faire plaisir aux locaux ..!!et ils nous mettront dehors avec le pied au cul avec raison .

    • Ferdi dit :

      C’est ce qu’il se passe au Portugal, Peniche est devenu un enfer, Ericeira aussi, […] c’est presque Agréable de surfer sur Capbreton/Hossegor après ça !

  6. docnico dit :

    La vidéo c’est de la vraie daube d’images de synthèse sans voitures,tout naturel,cela m’étonne qu’ils n’aient pas ajouté une piscine à vagues naturelles pour faire des tubes et aérials les 9 mois où ya pas une vague et du vent ou du brouillard.En plus il manque l’image d’un beau couscous sans parler de la production marocaine.

  7. seb dit :

    salut tout le monde! j’ai passé 6 semaines sur taghazout avec des amis à l’automne.
    le constat commun fut le suivant: des vagues de folies sans contest mais un point négatif sur la polution et les decharges à ciel ouvert pour une region si belle.(surfer au milieu de préservatifs, esquiver les bouteilles en verre brisées sur la plage partout) Un bémol sur les locaux surtout les jeunes qui ont des dollards à la place des yeux dès qu’ils voient des occidentaux, mais les anciens les « chibens » des conversations riches et un partage sans attentes de retour monétaire.
    Le maroc une belle destination mais il faut une bonne prise de conscience des locaux (les 18-30 ans) sur le fait de ne pas se faire envahir par une surf culture qui perd tout repère et authenticité (surf camps et autres accomodations farfelues)!
    Mais j’y retournerais!!

  8. jerome dit :

    […] tous ces promoteurs [font] des golf et des villas qui ne seront jamais fréquenté par des vrais surfeur .ce sera exclusivement réservé au nouveaux riche marocain et au pauvre européens qui n’ont rien compris au tourisme écolo en plus ils utilise le terme respect de l’environnement ,c’est ça .tout est artificiel .et l’eau il vont la pomper dans les nappes phréatique ?
    je rentre du Maroc et j’ai vue le chantier c’est du n’importe quoi .franchement le développement de taghazout c bien pour les locaux mais la c’est trop .il ferait mieux de revoir l’assainissement et les ordures dans le village au lieux de faire m’importe quoi .je connait certain marocain qui paye pour remplir leur citerne d’eaux .merci les golfeurs

  9. Manu dit :

    Oh la blague! Vu la gueule du chantier aujourd’hui je ne sais pas comment ils vont réussir a rendre leur rêve en réalité (probablement avec bcp de $). En plus eco-responsable, il va falloir drainer bcp d’eau afin arroser tous ces metres carré pour que ca devienne vert comme ca…personnellement je reste très sceptique quant au succès de ce projet pharaonique, 5km au nord de Taghazout il y a deja un complexe hotelier qui m’a pas semblé très remplis et un a coté un qui a l’air d’être a l’abondont depuis plus d’une année. Sans compter un nombre incalculable d’appartement a vendre qui sont vide.
    Il y a déjà de très beau hotel sur Agadir qui ne doivent pas être remplis même dans la haute saison, donc je ne voit pas l’interet d’un tel projet.
    En plus ca va être cool pour checker les spot avec leur nouvelle route de contournement ;). Bref il faut encore profiter de pouvoir y aller avant que ca ne soit vraiment plus vivable

  10. Pierrix dit :

    Les vagues sont superbes c’est vrai mais l’ambiance et l’écologie c’est une autre histoire. […]

  11. Remi dit :

    La roue tourne, dès qu’un coin sympa devient trop connu, il devient exploitable pour le business et donc force les gens comme nous en chercher d’autres pour etre peinard .
    Le cas Taghazout est typique. Fréquenté pour sa qualité de vagues et son coté roots, il allait forcement trouver des investisseurs (souvent étrangers, nous quoi) .
    Je connais bien toute la cote marocaine et si je peux donner un conseil, continuez a prendre des vols « secs », atterrissez a casa ou agadir, louez une palio et découvrez un peuple, des vagues tranquilles et des coins pommés. Tout le monde sortira enrichis de ces trips, sauf les investisseurs. Et laissez les ghettos pour touristes, ils feront de l’emploi et combleront les short-minded , les balouls !
    Ps: il n’y a pas que le sud d’agadir, la cote est très grande !! J’ai même déjà scoré vers sebta !

  12. perrin dit :

    Je connais bien le Maroc t plus particulièrement le Maroc pour y être allé chaque hiver lors de mon enfance et mon adolescence avec es parents, puis seul pour surfer. La qualité des vagues n’est pas la question ici, mais d’avantage, la question de l’échelle des projets prévus et le mensonge évident traduit par cette vidéo Taghazout bay.
    Etant architecte et faisant quotidiennement de la planification urbaine, je me sens concerné au plus haut point par ce projet absolument hors proportions et réalités de cet espace où aujourd’hui stationnent les caravanes, entre Taghazout et Tamghart. Il s’agirait de proposer sur un étalement urbain 4 fois supérieur à la surface même des villages actuels un habitat décontextualisé et sans bénéfice pour la population marocaine, une version plus basse de la costa brava. Deuis dix ans déjà, tout le monde sait que des hotels vont se construire sur cette côte, cependant, la « vente » au public de quelques hotels se fait par un leurre de planification globale qui témoigne de la faiblesse du projet de base. Il est certain que nombre d’investisseurs suivent ce projet qui ne saurait que laisser de réelles scories dans ce paysage aujourd’hui préservé. N’oubliez pas également les problèmes d’eau de cette région qui soudainement pourrait entretenir deux golfs. Ce cas me rappelle celui de dreamland à Bali où jusqu’à récemment l’eau du golf était amenée quotidiennement par camions citernes, du volcan, à 2h de route. Le mythe touristique prenant le pas sur toute raison, osons espérer que le projet saura s’arrêter à temps afin de ne pas causer de dommages irrémédiables.

  13. mendo dit :

    Pour y être allé cet hiver, il faudrait commencer par avoir un système de ramassage des ordures efficace sur toute la cote car pour le coup c’est une vraie poubelle, un vrai gachis !

    • amsm dit :

      Et au Maroc de Tanger à Taghazout, c’est le cas depuis très longtemps, sur la côte comme en ville malgré que de réels investissements sont réalisés de manière croissante mais bien moins vite que la hausse de la population et du tourisme ou l’étendue des territoires impactés.
      Et que dire des images et reportages sur Bali…
      Dramatique constat que l’on retrouve dans tous les pays en développement ou dont le système démocratique est relatif (oligarchie, corruption, absence de contre pouvoir, de liberté réelle de la presse et de la justice). Oui l’anarchie dans la collecte ds déchets ou le traitement des eaux usées sont aux pays du SUD ce que les gaz à effet de serre sont aux pays riches…
      Que serait l’état de nos plages, de nos côtes et de nos villes sans la quantité astronomique de nos budgets publics au regard de ceux des pays dont on parle et sans l’efficacité légendaire de levée de l’impôt de notre système fiscal national et local au prix de la perte de nos plus valeureux représentants nationaux …?

  14. Marie dit :

    «  »Projet absolument hors proportions et réalités de cet espace » » oui .. Selon le président de la commune le projet a subie des modification. Il n’ y aura que 02 à 04 hôtels et le reste villas et appartements haut standing. Taghazout seras isolé et pauvre de même pour Aourir.

  15. Anir dit :

    Il y aura bcp de changements serons malheureusement négatif et pas favorable au tourisme national marocain. les villages resterons l’ attraction des gents mais ne bonifierons rien ..puisque rien ne leurs à était donné.. Aourir une bombe démographique par excellence. Taghazout resteras sale ….

  16. Masin dit :

    un projet qui isolera le village de Taghazout et qui ne lui rapportera absolument rien …

  17. briand dit :

    que de critiques, toutes fondées, mais avec espoir ! Paris ne s’est pas fait en 1 jour,le Maroc moderne non plus. Les ordures, la propreté…des préoccupations pour les riches ! c’est d’emploi dont on a besoin. Le développement amène ces emplois, dans le bâtiment, les services, l’artisanat. Les « continentaux » doivent être irréprochables et donner l’exemple de l’ordre et de la propreté…déjà, de grandes villes comme tanger, Rabat, Marrakech sont pratiquement aux normes européennes, Agadir, Essaouira, Asilah, on fait d’énormes progrès, et plein d’autres villes sont dans ce cas ! L’exploitation par la promotion immobilière est inéluctable, mais génère revenus et emplois, quoi de mieux ?
    Avant d’aller au Maroc, apprenez à le connaître, l’aimer ou le détester, mais pas le fantasmer ! La vie y est devenue chère, ne vous attendez pas à y vivre pour rien, ou bien, vivez comme les nomades d’il y a un siècle…La mer y reste de toute beauté.

    • Dacquin dit :

      Citer l’Europe et les normes Européenne comme exemple ? Bullshit ! Toutes ces entreprises qui exploite la terre avec leurs potes politiciens ce n’est jamais bon pour le Peuple. Toujours les memes qui vont ce gaver au détriment de l’écologie en redistribuant quelques miettes avec des salaires de misére. On évoque toujours l’emploi pour faire passer la destruction de terre terres fertiles où de forets, pour bétonner et faire marcher les entreprises des copains des politiciens. Stop, halte à la manipulation !

  18. Agence de communication Maroc dit :

    super oui taghazout plus Madraba aussi <3

  19. Akki Read dit :

    Taghazout the best surf spots in Morocco

  20. le^p dit :

    Bonjour,
    Quellle est la meilleur période a Taghazout? Je pense m’y rendre mi-juin. ESt ce une bonne période. Je voudrais être sur d’avoir des jolies houles. Merci à tous

    • David dit :

      La meilleure période est de Novembre Decembre janvier et février ! en Juin c’est plus trop la saison des vagues.

  21. Ricky dit :

    Je confirme, meileure période novembre à début mars. En complément de cet article j’ai trouvé cette source qui est pas mal http://www.mistersurf.com/taghazout/

Laisser un commentaire