Je me suis demandé si nous pouvions appliquer le mode d’auto-épuration de la mer à nous-même pour améliorer notre propre état de santé.

Le mouvement incessant des courants marins ressemble sous de nombreux aspects à la circulation continue des liquides dans le corps humain. Que ce soit pour la circulation sanguine ou pour les courants océaniques, on parle d’ailleurs en anglais de flow, c’est-à-dire de flux. Les océans nous offrent un modèle idéal de circulation continuelle des liquides dont nous avons tout intérêt à nous inspirer pour vivre en meilleure santé le plus longtemps possible. Le flux liquidien est tout aussi essentiel à la vie marine qu’à la vie humaine.

La circulation des liquides est la condition sine qua non à la vie. La meilleure preuve en est que notre vie est menacée dès que la circulation s’arrête. C’est l’infarctus ou l’accident vasculaire cérébral (AVC) quand une artère du coeur ou du cerveau se bouche, c’est la phlébite quand la circulation veineuse est bloquée par un caillot pouvant conduire à une embolie pulmonaire, ou encore le lymphœdème lorsque la circulation lymphatique est perturbée.

Sans aller jusqu’aux situations pathologiques, notre organisme a besoin d’avoir ses liquides en mouvement perpétuel pour nourrir ses tissus, aller au contact des cellules et à l’intérieur d’elles, pour récupérer les déchets et les excréter par différentes voies en dehors du corps.

Si on veut donc à la fois correctement « alimenter » son corps et le « nettoyer », la bonne circulation des liquides de notre organisme est indispensable.

Tout comme pour l’océan, la circulation des liquides est une condition nécessaire mais pas suffisante à l’auto-épuration du corps: il faut également permettre leur renouvellement en apportant régulièrement une eau pure et saine. Comme l’océan, nous devons apporter à notre organisme une eau de qualité, en quantité suffisante pour nous détoxifier.

Nous allons voir dans ce qui va suivre comment s’inspirer de la mer pour permettre à notre corps une détoxification optimale, non seulement en imitant sa façon de s’auto-épurer mais aussi en utilisant à tous les stades du programme de l’eau de mer.

Ce programme s’appelle DétoxSeafication, et c’est le thème de mon prochain livre dont vous pouvez suivre l’écriture des premiers chapitres en direct dans cette rubrique du Blog Surf Prevention.

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire