J’ai beaucoup hésité avant de me lancer dans cette nouvelle aventure. Suite aux nombreuses réactions positives suscitées par mes 15 propositions pour Biarritz, je me suis demandé comment les porter le plus loin possible pour qu’elles deviennent un jour réalité. J’avais le choix entre rester dans ma confortable position de commentateur sur mon blog à dire « yakafokon« , et la possibilité de m’engager réellement pour défendre mes idées.

J’ai finalement pris la décision de me présenter comme candidat aux élections municipales à Biarritz. Se lancer dans une telle aventure a été un peu comme le takeoff de Jamie Mitchell: un grand saut dans le vide. Au moment où j’ai annoncé mon intention d’y aller, je me suis demandé si cette démarche allait être prise au sérieux. A mon agréable surprise, j’ai déjà reçu un grand nombre d’encouragements qui me poussent à jouer ma carte à fond. Je ne sais pas encore si je prendrai un wipeout, mais au moins je vais tenter de faire bouger les choses et de créer du débat.

L’idée de Biarritz Vague D’avenir est de constituer une liste sans aucune étiquette politique, constituée majoritairement de jeunes actifs ou d’étudiants (moitié hommes, moitié femmes), avec de la motivation, des idées et des projets.

Si vous votez à Biarritz (ou si vous y payez des impôts…), si vous êtes compétent dans des domaines essentiels pour la gestion d’une ville (urbanisme, droit immobilier, transport, développement durable, assainissement, tourisme, culture…), n’hésitez pas à me contacter pour rejoindre l’aventure et faire enfin bouger les choses à Biarritz.

En France en général, et à Biarritz en particulier, on ne donne pas suffisamment leur chance aux jeunes. Nous vivons dans une sorte de gérontocratie où il est de plus en plus difficile pour nous les jeunes de se loger, de travailler, ou tout simplement de développer nos projets.

Pendant ces 2 mois et demie de campagne, je naviguerai entre le site officiel de Biarritz Vague d’Avenir et le Blog Surf Prevention où je serai certainement un peu moins réactif.

Cette campagne sera le prolongement des nombreux sujets dont nous débattons régulièrement sur le site. Si nous ne nous engageons pas maintenant pour ces causes, nous resterons les spectateurs impuissants d’un avenir qui ne nous appartiendra pas, construit par des personnes qui n’ont pas toujours conscience des enjeux environnementaux cruciaux liés à l’urbanisation anarchique, aux pollutions, à l’érosion du littoral, aux changements climatiques, etc.

Nous sommes suffisamment nombreux dans la communauté des surfeurs pour véritablement peser dans les décisions, à condition d’arriver aux responsabilités. J’espère que ma candidature motivera d’autres surfeurs et usagers de la mer à se présenter car ils sont les mieux placés pour s’occuper d’une commune en bord de mer. Ce n’est pas encore gagné, mais j’espère qu’à moyen terme, nous aurons des surfeurs, et des surfeuses, maires de villes balnéaires en métropole et dans les DOM-TOM, et pourquoi pas envisager un jour de nous rassembler dans un parti indépendant des courants politiques classiques.

Pour ceux que cela intéresse, vous pouvez rejoindre la page Facebook Biarritz – Vague d’Avenir ou le compte Twitter. Le site officiel suivra cette semaine. Vous pouvez aussi me joindre directement via ma page Facebook Guillaume Barucq.

 

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , , ,

 

38 Commentaires

  1. Ze V dit :

    Choix courageux … même si ça fait bien des années que je crois que la politique change plus les hommes qui la font et qui s’y engage que la vie des citoyens. J’espère juste que ce blog sera rester neutre à 200%, y compris pour ce nouveau rassemblement politico-citoyen (?) qu’est Biarritz-Vague d’Avenir.
    Bon courage pour la suite
    Un fidèle lecteur appréciant la ligne éditoriale relativement apolitique de ce site … pour le moment, et pour longtemps (je l’espère)

  2. sebastien dit :

    Felicitations mais comme le dit ZE V attention car le pouvoir change en effet plus les hommes qu’autre chose. gardes cela à l’esprit.
    le seul truc que je trouve limite (en plus d’être peut être illégal) c’est la limite d’âge.
    Cela dit Merde pour la suite

  3. Il n’y aura aucune limite d’âge dans la liste où je pense également inclure quelques « seniors » pour nous encadrer.

    Quant à un virage politique, ne vous inquiétez pas, je ne prendrai jamais ma carte à un autre parti que celui de l’Océan.

    Merci pour vos encouragements.

    • Am'S dit :

      Se lancer en politique en étant apolitique c’est comme le surf sans l’océan ou le camembert sans odeur, ça manque d’authenticité et de courage!
      Quand on aime tout le monde on n’aime personne, quand on choisit pas on choisit personne!
      Bref, c’est pas très mature ni très citoyen, s’engager c’est choisir le moins pire ou le moins loin pour réussir à faire société et s’associer pour former une majorité responsable.
      Je trouve que tu aurais mieux défendu tes propositions en t’associant à l’un ou l’autre des partis en position de remporter l’élection tout en se rappelant de l’adage de Michel Serre: « c’est le pire des choix à l’exception de tous les autres »!

      • BOURGEOIS Jacques dit :

        Tout dépend de la perception que tu a de la politique et ton analyse me gêne:
        Elle est trop caricaturale de cette politique à la française qui conduit inévitablement à voter pour « ceux qui pèsent », renforcer la soumission aux baronnies, aux « vieux » politiques souvent indéboulonnables

        Il y a plus de courage à porter des idées de façon libre et indépendante, quitte et les mettre au service des élus
        Cela s’appelle la démocratie participative
        Elle n’est pas clivante mais transversale
        Elle met en avant les idées, les volontés plus que les hommes

        Elle est citoyenne avant d’être politique, même si elle aspire à devenir politique pour agir sur la cité

        Bon courage à Guillaume Barucq,

        • Am'S dit :

          On ne surfe pas sans ramer et on ne fait pas de politique sans être politique! Personne ne peut être élu s’il dit uniquement la vérité car il n’y a pas de programme qui puisse satisfaire une majorité sans aller dans plusieurs directions à la fois, c’est le scrutin majoritaire et la démocratie, certains sont contre sans être royaliste ou totalitariste…
          Perso, je suis démocrate même quand mon candidat perd l’élection, j’accepte que l’autre applique son programme, c’est son droit et même son devoir!
          LA VIième république, simplifiée, décentralisée, participative et citoyenne VITE!
          Mais en attendant, si tu veux entrer en politique et ne pas en rester à l’idéal et aux idées en tant que club de pensée ou groupe de réflexion voire de propositions, il faut faire de la politique!

      • lololala dit :

        ç’est de winston churchill et pas michel serre

        • Am'S dit :

          Merci pour la précision en tout cas! je l’ai retenu d’un article de Michel Serre sur les concours de la fonction public je crois mais j’avais pas sourcé la citation…

  4. Max dit :

    Bonne initiative mais j’ai peur que peu de personnes suivent …
    Il ne faut pas décourager !
    N’habitant pas btz je ne peux vous soutenir et je pense que c’est le cas de pas mal de surfeurs qui n’habitent pas btz même …
    Je ne sais pas si les résidents de btz sont sensibles à ces causes autres que les surfeurs ..
    Bon courage en tt cas 🙂

  5. PapaSurf dit :

    Bon courage dans cette aventure!

  6. Bouleau-Manni Alessandra dit :

    Qui n’essaye rien n’as rien !!!!! Je suis épouse et maman de surfeurs ..ns tenons à notre Planète !!!

  7. Moreno dit :

    Bonjour,

    Tout mon courage du médoc ou je suis dans une démarche identique. Plus politique que surf toutefois. Bonne chance.

  8. Antoine dit :

    Génial Guillaume moi qui surf depuis ma plus tendre enfance à Biarritz ! J’aimerai beaucoup te soutenir mais n’habitant pas Biarritz je suis impuissant mais je vais faire pression sur ma grand-mère pour qu’elle vote pour toi 😉

  9. Clem dit :

    salut guillaume,
    moi j’ai 25 ans, je suis une jeune créatrice de Biarritz… et ca me motive bien de faire bouger biarritz un peu!
    fais tu un meeting?

  10. Valentin dit :

    Bravo, belle action et bon courage 😉

  11. pierre dit :

    je suis un peu sceptique, je trouve l’idée de défendre ces valeurs très bien, de les porter sur le devant de la scene mais de la à se lancer je ne sais pas…
    Peut etre que rassembler des personnes puis s’associer ou proposer un pacte à un / des candidats est plus judicieux pour etre sur de porter ses idées le plus loin possible…
    En tout cas j’espere que tu réussira à rassembler et à peser le plus possible.
    meme si je cautionne pas totalement cette initiative :), ne tombe pas dans la démagogie 🙂

  12. Gerald dit :

    Bon courage pour cette aventure, espérant comme il est dit plus haut qu’elle ne change pas l’homme et qu’elle est motivée par un engagement noble et non de placement d’intérêt ou de pouvoir. J’ai un peu peur que les 15 propositions, même si elles sont honorables, se heurteront à des réalités économiques soutenus par des lobbies…

    Concernant ce blog intitulé « surfprévention », je suis assez étonné qu’il soit si orienté Pays Basque alors (et maintenant politique), alors qu’on surfe en France sur toute la façade atlantique…

  13. Delion eric dit :

    Je trouve ça au contraire très pertinent de se lancer comme ni à droite,ni à gauche, ni au centre , ni vert,ni extrêmes , car si on dépasse les querelles politiciennes et les oppositions droite/gauche, il est possible de réunir certainement plus de 2/3 des Français sur des idées telles que : le respect de l’environnement et des autres, la générosité , le courage d’entreprendre, le développement durable, les valeurs solidaires et démocratiques etc etc Donc sur une ville comme Biarritz, même avec sa spécificité et son nombre de retraités branchés, Guillaume tu as une chance de faire entendre une voix différente et d’être le porte parole de beaucoup au conseil municipal!!!!

    • amsm dit :

      Ignorance totale des mécanismes de la 5ième république que le centre et les petits partis subissent depuis 40 ans! Ni droite ni gauche c’est n’être élu ni à cette alternance ni à l’autre et donc que restera-t-il des idées que tu souhaites tant défendre?
      Monter une liste pour obtenir d’un parti qu’il intègre tes propositions et t’offre une place pour les défendre sur sa liste ça a du sens…
      Se lancer trop tard en apolitique revient effectivement à aller surfer et boire un bon verre entre « surfeurs » (adjectif moqueur partout sauf pour les surfeurs…) incapable de de se décentrer et de prendre en charge les problématiques du reste du monde composé essentiellement (et heureusement pour nous…) de non surfeurs.
      Bref, laissons donc les choses aux gens sérieux ou devenons le à notre tour en ouvrant l’horizon de notre pensée au-delà d’une bande de sable et de ses vagues…

      • Tu sembles oublier qu’on parle ici des Municipales où des tas de maires sans étiquette ni expérience politique se font élire à chaque scrutin. Il sera difficile de faire un coup à Biarritz qui n’est plus un petit village et qui est très marquée politiquement, mais si les citoyens peuvent reprendre le pouvoir, ce sera par le biais des élections municipales.

        • amsm dit :

          sans étiquette ne veut pas dire apolitique et Biarritz n’est pas un village, les enjeux sont régionaux et les problématiques nationales voire européennes.
          On peut représenter nos valeurs et porter nos préoccupations en les défendant parmi d’autres dans un soucis de complémentarité nécessaire mais de là à en faire l’élément clivant, je doute…
          Sont-ce vraiment l’enjeu capital de cette élection pour les citoyens?
          Pour moi c’est trop communautariste voir lobbyiste comme approche et pas assez Républicain.
          Surfeur, certes, amoureux de l’océan et de la nature définitivement mais surtout Citoyen et Républicain fidèle à « une certaine idée de la France »…
          D’ailleurs, il y a une tendance observable qui conduira sans doute Surfprévention à s’appeler Biarritzprévention à force de centrer les sujets et les posts sur ce coin de France… Ca ne me déplairait pas particulièrement mais ça change quand même l’angle d’attaque des sujets et des interventions.

          • Malheureusement je ne peux pas me dédoubler amsm, il n’y a pas d’équipe de rédaction à Surf Prevention dont je suis le seul rédacteur. En me lançant dans une campagne municipale à Biarritz, il me sera difficile de parler d’autre chose…
            Mais je rappelle que ce site est contributif, donc si vous avez des articles intéressants à publier, vous pouvez toujours les envoyer !

            • amsm dit :

              100% d’accord avec toi: il faut que d’autres s’y colle dans toutes les régions de la côte à commencer par les landais qui pullulent dans le secteur sans parler des girondins…
              Au moins dans des circonstances de nécessaire localisation des thématiques! Et bonne campagne électorale, la politique c’est la vie, la démocratie c’est la confrontation des idées et des programmes.

            • Ze V dit :

              « En me lançant dans une campagne municipale à Biarritz, il me sera difficile de parler d’autre chose… »

              Donc ce site deviendra la vitrine politique d’un candidat … il se pourrait que je regrette les articles sur Britney Spears qui s’essaye au surf …

  14. lol64 dit :

    biarritz, population en regression (autant qu’en 1962),moyenne d’âge en hausse (presque autant qu’a Nice)
    plus tu auras de propositions qui plairont aux retraités et personnes âgées plus tu auras de voix. tu as intérêts a developper tout ce qui améliore le lien social intergenerationnel, la prise en charge et le développement des transports pour les anciens, le support a leur associations. Ca va être dur de fédérer les jeunes et les vieux sur un projet lié a la mer . mais tu as raison , rentre dans le tas !
    en revanche la multiplication des listes va faire le jeu de l ump. il te faudra une consigne pour le deuxième tour si tu n’es pas placé

  15. christine dit :

    C’est super. Enfin un jeune qui se présente et qui j’espère aura une place au Conseil Municipal. Je suis à 100 % avec vous, vos idées lues dans so de ce matin, me plaisent.
    Bon courage et tenez bon. Pour moi ces municipales se présentent très bien.

  16. tutu dit :

    Malheureusement je pense que la majorité des personnes qui te soutiennent ne résident pas à btz et donc peu de votes en perspectives … Je ne sais pas si ton discours tel qu’il l’est aujourd’hui permet de rassembler le reste de la population de btz. Il faut que tu integres des propositions les concernants autre que l’environnement (et le logement sans etre trop démagogique..), prendre en compte les réalités économiques etc 🙂 Bon courage 🙂

  17. Vonlanthen dit :

    Bravo Guillaume!

    C’est drôle, mais l’idée de ton « take-off » en politique m’avait traversé l’esprit bien avant de recevoir la nouvelle. Bravo d’avoir fait le pas!
    Reste bien les deux pieds sur ta planche et suit ta trajectoire!
    Ride on! 😉

  18. Rodolphe dit :

    Bravo Guillaume j’adhère …
    Le probleme dans cette ville c’est tous ceux qui votent ici ( résidences secondaires mis en principales ) et qui n’y vivent pas .malheureusement sur biarritz j’ai l’impression que la proportion n’est pas négligeable.
    Bon courage

  19. La campagne pour les municipales est déjà extrêmement prenante, et j’aurai du mal à alimenter le blog dans les prochaines semaines. Comme je n’ai pas envie de transformer Surf Prevention en outil de propagande électorale, le blog restera en veille au moins jusqu’au 23 mars, avec peu d’articles postés sauf actualité importante ou contributions d’internautes.

    Je ne laisse en aucun cas tomber le site que je reprendrai dès après les élections…si notre liste n’est pas élue 🙂

  20. kipitblu dit :

    vas y guillaume, apres tout, ta demarche est sincere.mais soit concient que la politique, meme municipale, ça pue, autant qu’un rejet d’egout.
    le sage a dit: »si vous n’allez pas vers ce que vous voulez, vous ne l’aurez jamais. »
    bon courage.

  21. Mr S dit :

    People have the power! tous mes voeux de réussite!

  22. Potier dit :

    Bon courage Dr Barucq!
    Notre ville à besoin de votre vitalité et de votre clairvoyance pour se renouveler!

  23. La liste des 35 est constituée et la campagne est lancée !

    A suivre sur: http://www.biarritz2020.fr

  24. sebastien dit :

    7,26 %……
    Chapeau pour une premiere c’est tres honorable

Laisser un commentaire