mamie meduses

Les surfeurs ont l’habitude de rendre hommage à leurs pairs quand l’un d’eux disparaît en se rassemblant au large. Mais ce mardi 30 décembre 2014, les surfeurs de la Côte des Basques à Biarritz ont rendu hommage à leur façon à une personne âgée qu’ils considéraient comme l’une des leurs car elle venait se baigner tous les jours sur le spot.

« Mamie Méduses », surnommée ainsi en raison de ses chaussures en plastique de type « Méduse » dont elle ne se déparait jamais, s’appelait en réalité Liliane Singer et elle avait 96 ans. D’un fort caractère, elle se plaisait à discuter de la qualité de l’eau ou de la surfréquentation de la plage avec les surfeurs qu’elle croisait quotidiennement à l’occasion de ses bains de pieds bi-quotidiens.

Vivant à Biarritz depuis les années 50, à la résidence Nadaillac, puis au Sunset, Liliane Sager avait côtoyé plusieurs générations de surfeurs, dont Gilles Asenjo le président de Surfrider Foundation. « Je suis en âge d’être papy et elle était déjà une mamie quand on était tout gosse », a-t-il déclaré à Sud-Ouest.

J’avais encore croisé Liliane il y a quelques jours et elle m’avait paru en pleine forme. Personne n’était capable de lui donner un âge, tellement nous avions tous l’impression qu’elle était là depuis toujours. Mais malheureusement, si les bains de mer quotidiens prolongent l’espérance de vie, ils ne rendent pas immortel, et Liliane s’en est allée au crépuscule de cette année 2014.

Antoine Delpero lui avait rendu hommage à la fin de la Conférence Mer & Santé 2013 dans ce témoignage sur les bienfaits de la Mer :

murette cote des basques

Photo Jérome Paumier.

Illustration sur la murette : Laurent Inne.

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , , , , ,

 

8 Commentaires

  1. Pinpilinpauxa dit :

    Merci au Cote des Basques Surf Club pour avoir pris l’iniciative de ce rassemblement. Bakean Atseden Liliane

  2. sager dit :

    Petite rectification : ma tante s’appelait Liliane Sager. Elle n’a rien de commun avec la famille Singer, bien connue pour les machines à coudre, et à laquelle un autre site que le vôtre l’apparente… Les légendes vont vite…

    • Dan Ittah dit :

      Bonjour,

      L’histoire de votre tante m’a énormément touché. J’aimerai beaucoup échanger avec vous à ce propos. N’hésitez pas à me contacter sur mon adresse mail: dan@thisisreup.com.

      Merci d’avance,
      Dan

  3. Même après son décès, difficile de lui donner un âge ou encore un nom. 92 ans pour les uns, 96 pour les autres. SINGER ou SAGER ??? Il y a bien une vérité dans tout cela mais Mamie Méduses restera un personnage mythique, mieux connu par son surnom et sans jamais savoir quel âge elle pouvait bien avoir. Bon voyage mamie !

  4. corine dit :

    Djian avait parlé d’elle dans un livre ….
    bonne fin de l’année des MEDUSES à vous

  5. mi dit :

    jolie photo et geste !

  6. Rider dit :

    Hommage très touchant, peut-être surf-t-elle les nuages en observant ses amis de la Côte des Basques. 🙂

  7. jagla dit :

    La ou elle s’en est allé la plage est surfrequentée….
    j’espère qu’elle pensé à prendre ces méduses
    Bon voyage Lili.

Laisser un commentaire