IL FAUT RÉSISTER À LA TENTATION DE RESTER DANS L’EAU QUAND L’ORAGE MENACE. LES VAGUES SONT SOUVENT PARFAITES ET GLASSY AVANT QU’IL N’ÉCLATE MAIS IL FAUT IMPÉRATIVEMENT SE METTRE À L’ABRI. CHAQUE ANNÉE, DES SURFEURS SONT FOUDROYÉS. UN FOUDROIEMENT PEUT ÊTRE MORTEL OU ENTRAÎNER DE GRAVES BLESSURES.

Un orage qui se prépare doit vous faire sortir immédiatement de l’eau !

La session, une compétition ou un cours de surf doivent être suspendus sans délai en cas d’orage.N’attendez pas qu’il se mette à pleuvoir : un ciel noir comme de l’encre, le tonnerre qui gronde ou un éclair au large annoncent la fin de votre session.

La foudre s’abat préférentiellement sur un point plus haut que les autres et le surfeur flottant au-dessus de la surface de l’eau constitue une cible privilégiée.

Vous n’êtes en sécurité nulle part à la plage : on peut être foudroyé sur le sable, surtout si on se trouve au sommet d’une dune…

Vous ne serez protégé que si vous vous réfugiez :

– dans une voiture (sauf décapotable bien entendu) à condition que portières et vitres soient bien fermés et que vous ne touchiez aucune partie métallique. Attendez que l’orage se calme avant de prendre la route.

– dans un local ou une habitation fermés avec portes et fenêtres closes. Pendant l’orage, n’utilisez pas votre téléphone fixe, un ordinateur ou tout autre appareil branché.

Il est dangereux de s’abriter sous un arbre, un abribus ou toute structure ouverte : vous vous protègerez de la pluie, qui ne fait que mouiller, mais pas de l’éclair qui peut vous tuer…

Ne conduisez pas un deux-roues pendant un orage.

N’utilisez pas de portable à l’extérieur.

Attendez 30 minutes après le dernier éclair pour sortir de votre abri et éventuellement retourner à l’eau.

En surf trip...

... ou sur son home spot, il ne fait pas bon surfer sous l'orage.

Un surfeur foudroyé n'est plus électrisé : vous pouvez immédiatement initier les gestes de premiers secours. Dans la vidéo ci-dessous, même les Storm Riders ne surfent pas sous l'orage.

À retenir
Si vous êtes témoin d’un foudroiement, portez immédiatement secours à la victime. Il n’y a aucun risque de ressentir une décharge électrique en la touchant !
- Le surfeur peut être juste inconscient : il faut le mettre en position latérale de sécurité et le surveiller le temps qu’il reprenne ses esprits.
- S’il ne respire pas mais qu’il a un pouls : pratiquer un bouche-à-bouche jusqu’à la reprise du réflexe de respiration.
- S’il n’a plus de pouls, il est probable qu’il souffre d’un arrêt ou de trouble du rythme cardiaque. En débutant immédiatement un massage cardiaque associé à un bouche à bouche jusqu’à l’arrivée des secours, vous pouvez lui sauver la vie.
- Il est possible de survivre à un foudroiement ou s’en tirer sans mal apparent. Vous devez néanmoins être admis aux Urgences, puis être suivi médicalement, car des séquelles peuvent se manifester à retardement.

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 
 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire