LES RAIES SONT DES POISSONS PLATS, COUSINS DES REQUINS. LES PLUS DANGEREUSES SONT LES RAIES ARMEES. ON LES TROUVE DANS LES MERS TROPICALES ET TEMPEREES. ELLES PORTENT SUR LEUR QUEUE UN AIGUILLON DENTELE QUI PEUT MESURER JUSQU’A 30 CENTIMETRES. IL PEUT ARRIVER AU SURFEUR D’ENTRER EN CONTACT AVEC S’IL N’Y PREND PAS GARDE.

Le dard effilé avec ses denticules rentre dans la peau comme un couteau dans du beurre en occasionnant une vilaine plaie. Le venin est alors injecté et entraîne une douleur très vive d’emblée et allant crescendo pendant les deux heures qui suivent.

Les piqûres peuvent être mortelles si l’aiguillon barbelé transperce le thorax (cf. accident de Steve Irwin), l’abdomen ou un vaisseau sanguin.

Les raies sont souvent enfouies dans le sable et on peut se faire piquer en marchant dessus : certains recommandent de marcher en laissant traîner les pieds pour éviter de les piétiner. Evitez de surfer en eaux troubles sur des spots où elles sont réputées se trouver.

– Ne retirez pas l’aiguillon de raie s’il est profondément enchâssé car il peut faire encore plus de dégâts quand on le retire. Son ablation peut nécessiter une chirurgie.

– Le venin des raies armées est thermolabile : il est inactivé par la chaleur, à partir d’une certaine température. Vous pouvez donc immerger la zone atteinte dans de l’eau chaude pendant au moins trente minutes. Testez au préalable la température de l’eau pour ne pas entraîner de brûlure de la peau : elle doit être inférieure à 50°C. On peut aussi approcher l’extrémité d’une cigarette incandescente de la plaie en faisant des va-et-vient jusqu’à quelques millimètres de la peau mais surtout sans toucher pour éviter là aussi les brûlures.

– Les plaies ont des bords déchiquetés et sont très inflammatoires. Elles peuvent nécroser et ont tendance à s’infecter : désinfectez correctement la plaie. Consultez un médecin qui vous expliquera les soins locaux et la surveillance de la plaie et pourra prescrire un antibiotique.

– La douleur est maximale 30 à 120 minutes après la piqûre. Pour calmer la douleur, on peut avoir recours à de puissants médicaments contre la douleur ou à une anesthésie locale.

– La douleur et le venin peuvent entraîner des malaises allant jusqu’à la perte de connaissance. Réalisez les gestes de premier secours si un surfeur piqué fait une syncope devant vous.

– Porter des chaussons en néoprène à semelle dure ne suffit pas si vous marchez sur une raie armée. Il existe des bottes de protection spéciales peu adaptées à la pratique du surf (voir vidéo Youtube).

Lire aussi:

Un surfeur piqué par une raie ;

Un surfeur infecté par une raie.

Attention où vous mettez les pieds quand vous marchez dans l'eau.

Panneau indiquant de laisser trainer les pieds sur le sable en cas de présence de raie.

À retenir
- Devant toute piqûre de raie armée, devant une douleur intolérable ou un malaise, une admission aux urgences s'impose.

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 
 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire