Jean-Luc Charrier, enseignant à l’Unité Clinique Ostéopathique de Labège, est l’ostéopathe de l’équipe médicale de Cap Odyssée.

Il est « chargé du suivi médical et de l’optimisation des performances » des rameuses.

Dans cette vidéo YouTube, on le voit se préoccuper de l’équilibre nutritionnel des filles, les soigner après leurs longues sessions de rame (8 heures par jour !) avec les conséquences douloureuses sur le dos, les côtes et la cage thoracique qu’elles entraînent.

On le voit même réaliser des prélèvements sanguins à visée scientifique pour la recherche médicale réalisée en parallèle à cette aventure.

Sa crainte : l’urgence mettant en jeu le pronostic vital pendant la traversée comme l’attaque d’une fille par un requin par exemple.

Note de Surf Prevention : il est étonnant qu’un médecin urgentiste (ou un omnipraticien chevronné) ne soit pas présent à bord pour l’épauler et assurer la prise en charge initiale d’une urgence vitale dans le cadre d’une expédition aussi extrême. Il y a néanmoins un médecin coordinateur de Cap Odyssée : Etienne Barbiche, médecin généraliste et médecin du sport.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire