Gwen Spurlock vient de réaliser un come-back énorme un an après un grave accident de surf.

Voici le résumé de son histoire incroyable.

Gwen Spurlock est une jeune surfeuse anglaise originaire de Swansea dans le Sud-Ouest de l’Angleterre.

Elle est un grand espoir du surf européen.

En février 2008, Gwen est âgée de 16 ans. Elle est l’une des premières surfeuses à tester le « flowrider » de Swansea : une piscine à vague appelée « Boardrider » . Elle en expérimente les sensations mais également les dangers comme l’indique son témoignage après sa première session sur le site Surf Solutions TV : « Personally i would say it was kinda of dangerous on the full speed if you havent done it before. If you fall or the sponge surfboard catches a rail then the board get pulled over the recreational wave and as it is only half a foot deep you either end up on your face getting pulled over the wave or you can just stand straight up and jump to the side. Jumping to the side took a bit of experience though so i had a lot of practise falling which was funny at first but then became a bit painfull. Bruising and headaches are the consequences ».

En fait il semblerait (je parle au conditionnel car un procès serait en cours comme on peut le lire sur l’article « No win no fee debate fuelled by surfing injury » du site Accidents Direct.com) que les petits bobos qu’elle évoque après la session dans la piscine à vagues étaient beaucoup plus sérieux que cela…

Le mal de tête n’aurait fait qu’augmenter au fil des heures. Elle aurait ensuite été admise à l’hôpital où ont été diagnostiqués un oedème cérébral et un coup du lapin (whiplash) à l’origine d’une entorse cervicale consécutifs au traumatisme.

Note de Surf Prevention : cet accident n’est pas sans rappeler l’entorse cervicale de Caroline Sarran au surf -tracté – de nuit à Anglet : ces 2 surfeuses se sont blessées en faisant du surf dans des conditions « artificielles ».

Gwen a dû subir plusieurs interventions neurochirurgicales.

Pendant plusieurs mois, elle n’a pas pu aller à l’école, et encore moins surfer évidemment.

Elle a raté des cours, des examens et des compétitions importantes, notamment en Europe.

Sa convalescence a été longue et difficile.

Elle a effectué des allers-retours à l’hôpital jusqu’en juin 2008.

Elle a pris ensuite beaucoup de repos : marcher dans le couloir lui coûtait énormément et regarder un écran lui provoquait une diplopie.

Elle a bénéficié d’un suivi rapproché pendant l’été 2008 devant le risque de crise d’épilepsie induit par son traumatisme cérébral.

Elle est retournée à l’eau 6 mois après son accident…avec un casque cette fois !

Gwen Spurlock surfe avec un casque après un grave accident de surf. Copyright Slide.

Elle a repris progressivement confiance en elle et s’est remise à s’entraîner.

Pour son retour à la compétition, Gwen a remporté le titre du Welsh National Junior sur le spot de Freshwater Beach à Pembrokeshire en Mai 2009.

Elle est partie en surf trip à Bali et a enchaîné par une victoire aux British Junior Surf Championships à Fistral Beach (Newquay) en dominant notamment la tenante du titre Holly Donnelly.

Elle en a également profité pour valider son niveau avancé à l’école. Elle a été acceptée à la Swansea University mais prévoit de prendre une année sabbatique avant cela pour faire le tour du monde pour surfer.

Gwen Spurlock apparaît à 3:31 de cette vidéo YouTube où on voit bien qu’elle surfe avec un casque.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire