Oli est devenu un cyclone depuis cette nuit qui entraîne des vents violents et un très forte houle à Tahiti avec des creux de 6 à 7 mètres annoncés. Des habitations du bord de mer et situées au niveau des embouchures des rivières ont été inondées. Des mesures de protection ont été mises en place par les autorités pour Tahiti et Moorea.

Tout déplacement sur Tahiti et Moorea est interdit. Le trafic aérien et maritime est suspendu. Les écoles ont été fermées. Le Haut-commissariat conseille de rester chez soi ou de rejoindre un abri. La population vivant dans des habitats précaires devait donc rejoindre des bâtiments plus solides comme les églises ou les mairies.

Le personnel du centre hospitalier est sur le qui-vive pour les prochaines heures en cas d’afflux de blessés. Le vent a dépassé les 120 km/h à Maupiti et à Bora Bora et on attend des pointes à 150 km/heure à Tahiti à cause du relief de l’île.

Des habitations, des pontons ont déjà été détruits sur Bora Bora et Raiatea où il n’y a plus d’électricité.

650 touristes ont dû rester sur l’île de Bora Bora et ont été relogés dans des hôtels. 18 personnes résidant à Tetiaroa (l’atoll de Marlon Brando au nord de Tahiti) ont été évacuées par hélicoptère. Des habitants des îles isolées de Scilly et Mopelia ne sont plus joignables.

Une petite pensée à tous nos amis surfeurs qui sont à Tahiti le temps que passe ce cyclone, en espérant qu’il ne fasse pas trop de dégâts.

Le Cyclone Oli est attendu à Tahiti ce jeudi 4 février 2010 Photo Tim Mc Kenna. Tag  vue aerienne tahiti lagon moorea ile ocean grand bleu montagnes beau temps

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 

Tags: ,

 

1 commentaire

  1. Deux surfeurs ont été portés disparus à Tahiti, ce qui a déclenché des recherches. Celles-ci ont finalement été interrompues selon les pompiers qui auraient évoqué des informations erronées.

    A Tahiti, des dizaines d'habitations ont été détruites par les crues des rivières ou les vents.

    Les dégâts semblent limités sur Tahiti avec quelques inondations, des toits arrachés et des routes coupées.

    Le bilan est plus lourd aux Iles Sous le Vent, le premier archipel touché, où environ 300 maisons ont été endommagées.

    Après Tahiti, ce sont maintenant les îles Australes du sud de la Polynésie qui subissent les vents du cyclone Oli.

    Les vents ont été enregistrés à 185 km/h avec des pointes à 260 km/h.

    Le cyclone pourrait provoquer de très importants dégâts sur les îles de Tubuai et Rurutu.

    C'est Tubuai que le cyclone devait frapper le plus fort à 2h du matin ce vendredi (13h à l'heure de Paris)

    Le cyclone a déjà fait un mort : un homme a été emporté par la houle sur l'île de Tubuai au sud de Papeete.

Laisser un commentaire