On n’arrête pas le progrès dans les sports de glisse. On n’a pas eu le temps de vous parler du tout nouveau projet Trace lancé sur le site de financement participatif Kickstarter, qu’ils viennent déjà d’obtenir les 150.000 dollars nécessaires au développement de leur appareil, grâce à un millier de backers enthousiasmés par ce projet innovant.

Il existe déjà des dispositifs pour analyser le parcours d’un coureur ou d’un cycliste. Mais il n’existait rien d’équivalent pour les sports de glisse comme le surf. Des essais de planche de surf connectée à un ordinateur, ou des calculs de vitesse des surfeurs pro en compétition avaient bien été tentés, mais aucun outil grand public ne permettait encore au surfeur d’avoir un feedback sur les données chiffrées de sa session.

Trace est un appareil miniaturisé, léger, résistant et étanche, que l’on pourra fixer sur sa planche et qui enregistrera les moindres détails de sa session de surf, de skate, de snowboard, ou autre « board sport ».

En pratique, les surfeurs pourront mesurer avec Trace le nombre de vagues prises, la longueur de leurs vagues (temps et distance), la vitesse maximale, la hauteur des aérials ou encore la radicalité des virages. On devrait aussi pouvoir calculer le nombre de calories brûlées par session.

Pour les skaters, Trace identifiera les figures comme les flips, les kickflips, tout en donnant la vitesse, la hauteur d’un ollie, la distance parcourue, les rotations de la planche, et pourra même vous dire si vous avez replaqué vos tricks proprement !

Trace permettra de mesurer, de partager et de comparer sur les réseaux sociaux les statistiques de sa session.

La startup ActiveReplay à l’origine de Trace n’en est pas à son coup d’essai puisqu’elle avait déjà mis au point AlpineReplay pour les sports de neige. On doit ces innovations au Dr. Anatole Lokshin et à son équipe composée d’ingénieurs surfeurs et de mathématiciens snowboarders.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 

Tags: , , , , ,

 

7 Commentaires

  1. boris de biarritz dit :

    quelle Geekerie !! comme si on n’était pas déjà assez le nez sur notre portable…. débile…

  2. Am'S dit :

    voilà un outil qui ne manquera pas de séduire et de fleurir sur les planches comme les gopros avant lui mais on imagine surtout son usage en compétition pour comparer les statistiques techniques et la note attribuée par les juges, une sorte d’assistant aux juges…

  3. Steph dit :

    Ah, merci pour ce commentaire, Am’s…
    Am’s…? Comme AMS software & Elektronic Gmbh?
    Excellent! Belle pub, joli coup…
    On est séduit et on imagine plein d’usages!

    • amsm dit :

      Pour une fois que je fais un commentaire non critique voilà que je me fais accuser de collusion et de publicité déguisée, ça m’apprendra à essayer de trouver un peu de positif à cette époque moderne décadente, tiens!

      Mon commentaire m’a été inspiré de ma pratique de marathonien où on utilise depuis longtemps ce genre d’objet d’analyse de performance et par mon côté scientifique et méthodique qui me pousse à saisir sur un carnet d’entrainement en ligne (http://moncarnet.org/) mes sessions de surf (conditions, taille de houle, nbre de vagues, ambiance, sensations, faits, présence des amis, spot, etc…) ce qui m’apporte une très bonne connaissance de ma pratique (5 ans d’archives), des bonnes saisons, des meilleurs conditions, des bons spots etc mais j’admets que c’est de la curiosité un peu fétichiste et nostalgique…
      Ceci dit ça me permet ausi de clouer le bec à ceux qui disent qu’on surfe tout le temps si tu vois ce que je veux dire!

      Quant à la dimension notation en compétition, sur les séries très serrées, les juges utilisent déjà le ralenti parallèle pour comparer les amplitudes et la radicalité des manoeuvres donc un tel outil apporterait un côté stats de formule 1 ou tour de france aux commentaires…

      Ah oui, j’oubliai, Am’S comme le début de mon prénom et de mon nom, longboardeur sans gopro de bordeaux (qui n’est pas assez au bord de l’eau à mon gout),amoureux fou de l’Océan et du surf, et papa de collégiennes surfeuses et tout aussi folles!

      Aloha

  4. Max dit :

    This is awesome. Super article. Vous faites un tres bon business. A voir maintenant les bugs eventuels etc.

    Lancement du produit pour quand?
    Prix?

    Vous devriez augmenter votre cible a tous les sports « extremes ». et voir pour incorporer de la 3D si se n’est pas deja fait. Cela servirait pour le skydive aussi. Vous pouvez facilement augmenter votre cible marketing sans soucis!!!

    Great product tho.

    Cheers

  5. DeepBue dit :

    Rien ne vaut une pure session sans tout ces gadgets.
    La gopro pour les images ok c’est cool mais ça c’est vraiment un gadget.
    Ne vous faites pas pigeonner pas besoin de Trace pour savoir si tu as bien surfé tu le sauras parceque tu te sera fait plaisir. La performance vien a force de surfer pas grace à des gadgets.

  6. Je pense que cet outil sera utile au surfeur en recherche d’efficience.

    Evidemment qu’un quidam allant à l’eau pour le plaisir et la détente n’en aura pas besoin !

    En tout cas, un tel objet, couplé à des capteurs de pression sur le deck d’un shortboard servirait l’analyse du surf de compétition !

    Plus vite, plus haut, plus fort !

    Voir Speed Fanning :
    http://au.lifestyle.yahoo.com/banzai/surf/galleries/photo/-/13072000/the-efficientest-of-all-time/13072007/

Laisser un commentaire