L’actualité de ce mercredi 5 février 2014 restera marquée par l’avarie du cargo espagnol Luno qui est venu s’encastrer puis se briser en deux sur la digue entre les spots des Cavaliers et La Barre ce matin.

Par une mer déchaînée, le cargo tentait de regagner le port de Bayonne quand une avarie électrique serait survenue. Avec 11 membres d’équipage à bord, le sauvetage s’annonçait extrêmement difficile avec les vagues énormes qui secouaient le bateau…

L’intervention de l’hélicoptère Puma de l’armée de l’air en provenance de la base aérienne de Cazaux a été décisive. Un sauveteur-plongeur était monté à bord pour préparer le sauvetage, mais les naufragés étaient tellement paniqués qu’ils n’osaient pas enlever leur gilet de sauvetage pour mettre les brassières nécessaires pour l’hélitreuillage.

On voit sur la vidéo le déroulement de cet hélitreuillage sous haute pression. Tout s’est finalement bien passé avec un seul blessé. Comme l’a déclaré le Dr Tarak Mokni, responsable du SAMU 64A , ce bilan tient du miracle car on aurait pu se retrouver avec 12 blessés graves ou noyés.

Côté pollution, le navire voyageait fort heureusement à vide, mais une partie de son carburant s’est malheureusement répandue dans l’eau et dans l’air. Pour m’être rendu sur zone, je peux vous dire que les émanations d’hydrocarbures étaient difficilement soutenables à des centaines de mètres à la ronde. Selon le maire d’Anglet Jean Espilondo, seules 15 tonnes de carburant se seraient échappées sur un total de 100 tonnes. Espérons que la nouvelle houle record qui est rentrée dans la journée ne causera pas plus de dégâts et ne laissera pas échapper le reste du carburant…

Voir aussi: – les meilleurs hélitreuillages de surfeurs.

 

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , ,

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire