La simulation Virtual Surf lancée cet été a permis d’avoir enfin une attraction surf digne de ce nom à la Cité de l’Océan. Les premiers avis sont positifs et permettent déjà d’envisager des améliorations dans les prochaines mises à jour.

Gautier GARANX, surfeur, vainqueur du Billabong « Biggest Wave Award » 2014 à Belharra.

« Virtual Surf est un jeu réaliste, enthousiasmant, surprenant et convivial. Sur le simulateur, la Côte des Basques est une vague à manœuvres. Excellent pour travailler les appuis car plus on reproduit le mouvement de « pompage » sur les jambes, plus on accélère dans la vague ! On s’y croit ! D’ailleurs à la fin, j’avais encore plus mal aux jambes que sur une vraie vague…

La simulation de Mundaka est incroyable. On a exactement la même vision et sensation de vitesse que dans le vrai tube de Mundaka, avec, du coup, la même envie de vouloir en sortir. Là, on a la possibilité de travailler la profondeur et voir jusqu’où on peut aller sans se faire avaler par la mousse. Dans une vague réelle, il m’arrive parfois de plonger dans le tube car je pense que je suis trop profond. Ici on peut « insister » et voir si ça passe. Depuis cette session Virtual surf je suis plus « combatif » dans le tube et je dois dire que ça paye !

Avec Belharra, on retrouve la masse impressionnante de déplacement d’eau… Cette vague est à 3 km au large et ne déferle que rarement… Elle n’a même pas déferlé l’hiver dernier. Ainsi, pouvoir « se remettre dedans » lors d’une visite à la Cité de l’océan est une expérience extraordinaire. J’ai retrouvé la sensation de descente sans fin, puis arrivé en bas de vague, la pression de réussir mon virage pour longer la vague et passer la première section. Le simulateur offre la possibilité de faire un tube, et là, la vision est à couper le souffle ! Mon prochain challenge ? Tuber à Belharra, pour de vrai ! »

virtual surf gauthier garanx

Fred COMPAGNON, waterman, freerider :

Hallucinant, vraiment incroyable ! « Le jeu permet d’améliorer la lecture de vague et ses performances dans le tube, sans la peur de la chute. Si tu y crois, ça passe. Si tu n’y crois pas, ça ne passe pas, c’est cette seconde d’hésitation qui est très importante. »

fred compagnon virtual surf

Romain LAULHE, surfeur professionnel, coach de surf et Conseil en événementiel :

Un jeu déroutant et excitant : « Avec Virtual Surf, j’ai eu le plaisir de retrouver des graphismes assez proches de la réalité. En totale immersion dès les premières secondes. J’ai même été un peu perdu du fait du décalage entre la pensée et les sensations réelles au sol (perte d’équilibre). »

Gibus DE SOULTRAIT, journaliste :

« Pas mal pour voir le tube ! La sensation du tube avec le jeu des épaules pour ralentir et accélérer est assez prenante et permet une bonne vision.
Virtual Surf, c’est tubulaire, pas si facile mais amusant et dynamique ! »

Franck LAPORTE-FAURET, Directeur Exécutif EuroSIMA

Un jeu innovant : « La perception visuelle est proche de la réalité et ludique. Pour plus de sensations au niveau des jambes, une planche sur simulateur hydraulique compléterait bien l’attraction. »

Les avis du public

Adrien, lycéen, s’est éclaté : « On s’y croit ! J’ai vraiment eu la sensation de glisser et même de perdre l’équilibre quand je suis tombé à l’eau pour de faux. Je me suis bien amusé, ça donne envie de recommencer. »

Aline, infirmière, a envie de faire du surf pour de vrai : « C’est la première fois que je surfe ! Je n’aurais jamais pensé ressentir ce que ressent un surfeur, c’était assez prenant. Je me demande si je ne vais pas m’inscrire à un premier cours de surf du coup ? »

Christophe, représentant, recommande Virtual Surf : « N’ayant jamais pratiqué le surf, on a la sensation d’être dans une vague, c’est étonnant, à tester sans hésiter. »

Marc, ingénieur, enchaîne les premières fois : « Entrer dans un univers virtuel, c’était nouveau pour moi, sélectionner une vague avec ma tête, ça non plus je ne l’avais jamais fait, et rester un long moment dans le tube d’une vague, c’était aussi une grande première. Quelles expériences ! »

Interview de Mike JEGAT, co-fondateur et gérant de YouRiding, concepteur et développeur de Virtual Surf :

Quel a été le rôle de YouRiding dans Virtual Surf ?

Virtual Surf a été conçu exclusivement pour la Cité de l’océan et repose sur l’alliance de plusieurs partenaires technologiques. YouRiding, entreprise locale créée en 2007, est connue et reconnue pour ses jeux vidéo de glisse. Comme nous avons développé des outils propres et uniques pour obtenir des simulations de vagues les plus réalistes possibles, nous nous sommes occupé de l’aspect visuel du jeu et de la réalité augmentée.

A qui s’adresse ce jeu ?

Pas besoin d’être surfeur ni adepte de jeu vidéo pour surfer virtuellement, il suffit simplement de mesurer plus d’1m40. Ceux qui n’ont jamais surfé apprécient particulièrement l’expérience car ils y arrivent de suite et ont très vite la sensation de glisse. Les surfeurs, eux, peuvent progresser dans l’analyse de la vague et améliorer leurs automatismes.

Quelles sont les évolutions possibles ?

L’idée est de coller sans cesse à l’évolution technologique. Le graphisme est en constante amélioration avec des dessins de plus en plus beaux et précis ; le nombre de vagues à surfer est amené à augmenter avec la vague Teahupoo de Tahiti ou Pipeline à Hawaii par exemple ; d’autres comportements comme les virages ou les manœuvres peuvent être ajoutés, etc. On peut aussi rendre l’expérience encore plus immersive, en ajoutant du son, un ventilateur, un tapis sensoriel, etc.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 

Tags: , , , , , , ,

 

1 commentaire

  1. Adrien dit :

    Bon, bah, ça a l’air super !

    Alors, tant mieux ! En plus, c’est une bonne alternative au WaveGarden…

    La Cité de l’Ocean est sauvée ! 😉

Laisser un commentaire