MISE A JOUR : Le surfeur mexicain m’ayant écrit un message d’excuse dans lequel il regrette son geste et où il me dit pratiquer lui-même le stand-up paddle, j’ai décidé de passer l’éponge sur ce moment de tension dans l’eau.

Puisque l’altercation a fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux, je publie la séquence qui a conduit aux menaces dont j’ai été victime ce jour à la Grande Plage de Biarritz alors que je faisais du SUP dans de jolies petites vagues de 50-80 cm à la pause entre midi et deux.

Parti sur une gauche sans voir un surfeur plus à l’intérieur (mais qui démarre alors que je surfe déjà), celui-ci me projette sa planche dans ma direction en fin de vague, et quand je lui demande des explications, il se met à m’insulter, s’empare de ma pagaie et fait mine de me mettre la face tranchante dans le visage.

Par chance, j’esquive et le surfeur s’éloigne en jurant. Mais les surfeurs ayant assisté à la scène ont eu peur pour moi.

J’ai identifié ce surfeur comme faisant partie d’une équipe en lice pour les championnats du monde ISA et j’envisage de demander aux instances fédérales des explications sur ce comportement inadmissible, et au minimum des excuses.

Rien ne devrait justifier d’en arriver à de la violence verbale ou physique sur les spots, surtout pas pour une vaguelette de 50 cm…

surf rage

surf rage

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , ,

 

6 Commentaires

  1. Euz64 dit :

    Moi il aurait fait bon si j avais pris un coup de pagaie ou sa planche dans les tibias !
    J espere que ce povre type fera amende honorable dans les jours qui suivent…

  2. Emch dit :

    Cet abruti pense que toutes les vagues sont pour lui-même ou peut-être​que à cause de sa coupe de cheveux des années 70 il a rien vu et quand on se dit pro on se comporte comme un pro et non pas comme un ado capricieux

  3. julien dit :

    Passe vite à autre chose, Guillaume, ce genre de type ne mérite rien d’autre que de l’ignorance; j’ai reçu volontairement il y a quelques temps une planche à la grande plage également, et cela m’a profondément affecté,de par la bêtise de ce geste si dangereux…j’avais d’ailleurs raconté mon histoire sur un dossier parlant de localisme sur ton blog. Alors pour te redonner le sourire et en paraphrasant mes amis golfeurs, « il n’y a pas que des cons au surf, mais tous les cons y sont! »

  4. antoine dit :

    il ne fallait pas flouer la gueule de ce taré que tout le monde le voit, je déteste ces têtes de cons qui pense que le spot leur appartient car se sont des pros de merde

  5. yohnn dit :

    Les mecs ont passé l’hiver sous les tropiques à surfer des vagues parfaites alors la frustration monte quand ils sont forcé de revenir en France… Moi avant j’évitais de répondre ou je lançais un « désolé », mais maintenant si le mec insiste trop je lui demande de respirer plus profondément, on est pas à l’usine et j’ai passé l’âge de me faire insulter quand je viens surfer après le taf.Une taxe ou 2 ça arrive. Les mecs se prennent trop au sérieux a force de ne faire que du surf dans leur vie et ils ne connaissent rien d’autres, forcement le cerveau beugue au bout d’un moment pour une taxe sur une vaguelette. Le surf est un amusement, une bouffée d’air! A en voir la tronche de certains on dirait qu’ils vont au taf, si ils ont pas leur quotas ils pètent un câble. Bref c’est toujours chiant car ça reste dans la tête ce genre d’embrouilles, bonne digestion!

  6. Daniel dit :

    Un pro? Pour des petites vagues à la Grande il risque de blesser un autre en lançant sa planche comme une sagaie? Sur la terre ferme, lancer un objet avec l’intention de blesser porte des conséquences, si je ne me trompe. J’espère qu’il sera hué, sifflé et aspergé de crottes de chiens lors de son apparition à la compet. Le gros naz.

Laisser un commentaire