Pendant que les plages françaises réduisent à peau de chagrin leurs périodes de surveillance uniquement pendant la très haute saison estivale, la Municipalité de Nazaré au Portugal vient de prendre une décision radicalement opposée à cette tendance : faire surveiller leurs plages emblématiques 12 mois sur 12.

La plage de Nazaré sera donc surveillée tout au long de l’année à partir du 16 septembre 2017. Un protocole de collaboration a été approuvé le 30 août 2017 entre la Municipalité et l’Association des Nageurs Sauveteurs de Nazaré pour la surveillance des plages pour une période inaugurale allant jusqu’au 31 décembre 2018.

Destination balnéaire très réputée dont la popularité a explosé avec sa vague géante, Nazaré est visitée chaque année par des milliers de touristes.

Devant le nombre élevé de visiteurs, la Municipalité s’est sentie obligée de renforcer la surveillance et l’assistance aux baigneurs, en engageant des sauveteurs pour surveiller les plages qui ne l’étaient pas et ajouter des équipements et des dispositifs de surveillance et de sauvetage, y compris en dehors de la haute saison balnéaire.

« Le Conseil Municipal a choisi d’investir dans la sécurité des baigneurs et les dépenses associées à la surveillance », a déclaré Walter Chicharro, maire de Nazaré. Pour le maire, c’est un effort supplémentaire pour promouvoir la sécurité et la qualité de la plage pour les familles.  « Je pense que nous serons les seuls dans le pays à avoir une plage surveillée pendant 12 mois par an », a ajouté le maire.

L' »Associação de Nadadores Salvadores da Nazaré » assurera la surveillance de Praia da Nazaré, ainsi que Praia do Norte, en continu.

Niveau effectifs, les sauveteurs seront 5 sauveteurs permanents pour une période initiale de 16 mois, plus 3 sauveteurs supplémentaires en renfort pendant les 3 mois de haute saison de baignade, et 3 sauveteurs de plus en service au début de l’année prochaine. La mairie rémunérera l’équivalent de 17 sauveteurs.

L’accord comprend la mise à disposition par la Municipalité de tout le matériel nécessaire à l’exercice de leurs fonctions (tenues, planches de rescue, bouées de sauvetage…), la mise à disposition d’un quad à l’Association, ainsi que le paiement du carburant.

Source : http://www.cm-nazare.pt/pt/noticias/praia-da-nazare-com-vigilancia-todo-o-ano-partir-de-16-de-setembro

Lire aussi : – La noyade de Maya Gabeira à Nazaré et son sauvetage in extremis.

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire