C’est une question qui taraude tous les surfeurs locaux ou de passage sur la Côte Basque : où pourra-t-on surfer pendant le sommet du G7 qui se déroulera fin août dans la ville de Biarritz (mais qui impactera largement les alentours) ?

Pour corriger une « fake news » ou un poisson d’avril : non le surf ne sera pas interdit partout à Biarritz et sur les communes voisines.

Il existera néanmoins des restrictions graduées réparties sur 3 zones nautiques applicables du vendredi 23 août 2019 à 00h00 au lundi 26 août 2019 à 23h59 inclus.

Notez bien que ces dispositions sont susceptibles d’évoluer à tout moment en fonction des contraintes de sécurité et d’événements imprévus pendant le sommet.

Pour faire simple, il existera 3 zones maritimes :

– une première zone rouge ou « zone interdite » située entre la pointe Saint-Martin du Phare et le Rocher de la Vierge à Biarritz. Dans cette zone, toute activité nautique est strictement interdite. Pas de navigation, pas de pêche, pas de plongée, pas de surf et pas de baignade. En pratique, cela veut dire qu’on ne pourra surfer ni à la Grande Plage, ni au Miramar, ni sur la plage interdite au pied du phare.

– une zone bleue ou « zone restreinte » sur 3 milles nautiques de long et 2 milles nautiques de profondeur. Dans cette zone, toujours aucune possibilité de naviguer en bateau, de pêcher ou de plonger. La baignade et les engins de plage comme le surf et le stand-up paddle sont tolérés à l’intérieur de la bande des 300 mètres. On devrait donc pouvoir se baigner au Port-Vieux et pour les surfeurs de Biarritz, cela signifie que les spots de surf de la Côte des Basques, 100 Marches, Mouscariette, Marbella et Milady seront accessibles. Idem pour les spots situés à Anglet dans cette zone.

– dans la zone verte ou « zone contrôlée » (9 milles nautiques de long et 6 de profondeur), les bateaux et autres engins immatriculés comme les jet-skis seront autorisés à naviguer mais à vitesse limitée : 12 nœuds au-delà des 300 mètres et 5 nœuds à l’intérieur. La baignade et les activités de surf et paddle restent autorisées au bord sur Anglet, Bidart, Guethary et au-delà dans la bande des 300 mètres.

ATTENTION, ces zones devront être impérativement respectées. Tout contrevenant ou toute personne ne répondant pas aux injonctions des commandants des bâtiments de l’état s’expose à des poursuites, peines ou sanctions administratives.

En résumé, le surf sera donc partiellement interdit sur Biarritz, mais normalement autorisé dans les autres communes de la Côte Basque.

Reste la question de l’accès par voie terrestre, notamment par la zone rouge ou la zone bleue terrestres dont les riverains devront obligatoirement être munis d’un badge pour accéder aux plages par ces zones.

Des mesures strictes donc, mais on croise les doigts pour qu’on puisse quand même surfer pendant le G7, surtout si les conditions sont au rendez-vous !

Télécharger les zones définies par la Préfecture Maritime de l’Atlantique.

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, SUPeur. Auteur des livres Surf Thérapie et DETOXseafication. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire