Un fessier rebondi, des hanches légèrement enveloppées et des cuisses généreuses seraient bons pour la santé selon les chercheurs qui ont réalisé une étude publiée mardi dans la revue britannique « International Journal of Obesity« .

La quantité et la répartition des graisses corporelles constituent un important facteur de risque cardio-vasculaire et métabolique. On connaissait déjà le rôle délétère d’un surplus de graisse au niveau abdominal (objectivé par le tour de taille). La graisse au niveau du ventre est un tissu actif qui a tendance à libérer dans le corps des substances nocives comme les acides gras ou les molécules appelées cytokines qui déclenchent des inflammations, accroissant les risques cardio-vasculaires. On connaissait moins le rôle joué par l’adiposité au niveau des fesses et des cuisses.

Cette étude a montré qu’une augmentation de la graisse au niveau « glutéo-fémoral » est associée à un profil lipidique et glucidique protecteur, ainsi qu’à une diminution du risque cardio-vasculaire.

La graisse glutéo-fémorale permettrait de mieux stocker sur du long terme les acides gras en excès. Il vaut donc mieux pour sa santé stocker un peu de graisse au niveau des fesses et des cuisses qu’au niveau du ventre…

La graisse glutéo-fémorale a également un rôle positif sur les adipokines : la leptine, qui induit une lipolyse, augmente avec la présence de graisse au niveau des fesses et des cuisses alors que les cytokines inflammatoires diminuent.

La perte de graisse au niveau des fesses et des cuisses, comme on l’observe dans le syndrome de Cushing  ou dans la lipodystrophie, est associée à une augmentation du risque cardio-vasculaire.

« L’idée selon laquelle la répartition de la graisse est importante pour la santé est connue depuis un certain temps… Cependant, ce n’est que très récemment qu’on a pu montrer que de la graisse sur les cuisses et des hanches plus larges sont bonnes pour la santé » a déclaré le Dr Konstantinos Manolopoulos.

Un postérieur généreux et un ventre plat seraient donc l’idéal.

Les hommes apprécient les femmes avec de belles fesses rebondies et certaines femmes regarderaient les fesses des hommes plus souvent qu’on ne croit…Mieux vaut faire envie…

Jeune fille blonde au bord de la mer en string bikini avec de belles fesses nues et rebondies. Photo Reef.

Il va sans dire que cette répartition des graisses est bénéfique tant que l’on n’est pas en surpoids (calculez vore Indice de Masse Corporelle).

Lire aussi : Surf et surcharge pondérale.

Source : 

« Gluteofemoral body fat as a determinant of metabolic health » [International Journal of Obesity]

K N Manolopoulos1, F Karpe1,2 and K N Frayn1

1Oxford Centre for Diabetes, Endocrinology and Metabolism, University of Oxford, Oxford, UK
2NIHR Oxford Biomedical Research Centre, ORH Trust, OCDEM, Churchill Hospital, Oxford, UK

Correspondence: Dr KN Manolopoulos, Oxford Centre for Diabetes, Endocrinology and Metabolism, University of Oxford, Churchill Hospital, Old Road, Oxford OX3 7LJ, UK. E-mail: konstantinos.manolopoulos@ocdem.ox.ac.uk

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 

Tags: , , , , , , , , ,

 

1 commentaire

  1. Lily dit :

    Cool, je continue le nutella et les ferrero rochers… J'en profite pour dire que j'adore les nouveaux habits du site : fond bleu et blanc, c'est autre chose que le tout noir…

Laisser un commentaire