Jeudi 11 Mars prochain, aura lieu la Journée Nationale de l’Audition 2010. A l’occasion de l’opération « une journée sans mon baladeur », vous êtes tous invités à couper le son de vos lecteurs MP3 (qu’ils soient ou non étanches…). Alors que des millions de petits appareils de ce genre se vendent chaque année, les jeunes n’ont pas toujours conscience du potentiel destructeur pour le capital auditif que peut avoir une écoute prolongée et/ou à volume trop élevé. On estime qu’environ 10 millions d’utilisateurs de baladeurs de ce genre risquent de souffrir un jour ou l’autre d’une perte auditive dans l’Union Européenne.

« L’Association Journée Nationale de l’Audition pour l’information et la prévention dans le domaine de l’audition » s’est associée à Ad’hoc Research pour réaliser une étude très instructive intitulée “Baladeurs numériques, quels risques pour l’audition ?” (voir le résumé ci-dessous) qui montre qu’il y a encore un gros travail de sensibilisation à effectuer chez les jeunes. A partir de maintenant, il faudra écouter Tom Frager ou la playlist de Surf Prevention sur Deezer un peu moins fort avec votre baladeur numérique 😉

Journee nationale audition 2010 - Affiche

PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS DE L’ENQUÊTE JNA /Ad’hoc Research :

> Les jeunes reconnaissent une durée d’écoute quotidienne de leur baladeur qui dépasse 1h 1/2 avec une écoute en continu de 1 heure.

> Ceux qui écoutent le plus longtemps leur baladeur sont aussi ceux qui l’écoutent le plus fort.

> 40% des sondés ont déjà ressenti des acouphènes après l’écoute prolongée de leur baladeur.

> 1/3 des jeunes déclare avoir été informés des dangers des baladeurs numériques par des campagnes nationales à la télévision et sur Internet.

> Si un problème d’audition survenait, les parents restent le principal référent, suivi du médecin traitant pour les plus âgés.

LES DECIBELS, UNE NOTION FLOUE CHEZ LES JEUNES

> 2/3 des jeunes se disent sous-informés concernant la définition des décibels, qui reste pour eux une notion assez floue.

> 3 jeunes sur 4 interrogés ne connaissent pas vraiment la règlementation sur le niveau sonore des baladeurs.

> 2/3 des sondés pense que 80 dB est le seuil maximum à ne pas dépasser.

> 1/3 des jeunes interrogés pensent (à juste titre) que 100 dB est la limite maximum recommandée conformément à la réglementation.

L’APPARITION DES ACOUPHENES

> 4 jeunes sur 10 en moyenne ont déjà ressenti des bourdonnements dans la tête ou des sifflements dans les oreilles ( phénomène d’acouphènes ) après une écoute prolongée de leur baladeur.

> Ce chiffre augmente proportionnellement avec l’âge puisque 63% des 18-25 ans ont déjà ressenti des acouphènes versus 14% des 12-14 ans.

> 1/3 des jeunes (n’ayant jamais ressenti d’acouphènes) connaît au moins une personne de son entourage concernée par des problèmes d’acouphènes.

LA PREVENTION ET L’INFORMATION

> 1/3 des jeunes déclare avoir été informé sur les dangers des baladeurs numériques par des campagnes nationales de sensibilisation.

> Les medias et relais d’information les plus marquants pour les jeunes sont la télévision, l‘école et Internet.

> Le cercle familial n’est pas considéré comme un relais d’information sur ce type de problématique.

Les jeunes sont conscients des risques pour l’audition et d’une écoute prolongée à un niveau sonore élevé, et cette prise de conscience augmente avec l’âge.

> 87% des jeunes qui se disent informés des risques, déclarent vouloir changer leur comportement d’écoute de leur baladeur, notamment en diminuant le son, en respectant des pauses et en réduisant leur durée d’écoute par jour.

> 1/3 de notre échantillon se déclare même prêt à changer radicalement son comportement sur ces 3 facteurs à la fois.

Après avoir reçu l’information sur les dangers des baladeurs, la grande majorité des jeunes se déclare prête à changer de comportement.

METHODOLOGIE

> Enquête Online menée auprès des jeunes de 12 à 25 ans

> Terrain réalisé en février 2010.

> Echantillon : 1001 jeunes constituant un échantillon national représentatif de la population française de cette tranche d’âge en terme de sexe et d’âge.

Lire aussi l’article « Le chanteur Sting s’engage contre les troubles de l’audition. « .

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

 

1 commentaire

  1. Extraits du communiqué de presse de la Journée Nationale de l'Audition :

    Entendre est si habituel et paraît si naturel que nous prenons difficilement conscience de l’importance de notre potentiel auditif. Pourtant, les problèmes d’audition touchent plus de 6 millions de personnes en France,et les mesures prises dans ce domaine sont loin d’être à la hauteur des besoins.

    Les jeunes restent une cible encore mal informée des risques de l’écoute abusive des baladeurs numériques et autres MP3 dont les ventes ont explosé : globalement, dans l’UE, quelque 50 à 100 millions de personnes utilisent quotidiennement des baladeurs numériques.

    Les seniors franchissent quant à eux difficilement le cap de l’appareillage et dans certains milieux professionnels concernés par les nuisances sonores, de nombreux efforts restent à faire. Faible mobilisation, tabou, manque d’information ou encore délicate prise de conscience, la Journée Nationale de l’Audition se donne pour mission de sensibiliser et d’informer le public avec le concours des professionnels ; médecins ORL, audioprothésistes, orthophonistes, ainsi que de nombreuses associations et mairies qui se mobilisent tous les ans dans le cadre d’une vaste campagne de prévention.

    Parce que les jeunes sont sans cesse, et souvent involontairement, exposés à des niveaux sonores de plus en plus élevés (baladeurs numériques, bruits de loisirs, discothèques, etc), la Journée Nationale de l’Audition est l’occasion de sensibiliser et mieux informer cette cible.

    Pour sa 13è édition 2010, le thème phare sera « Baladeurs numériques : quels risques pour l’audition ? ».Cette nouvelle campagne de prévention sera cette fois plus particulièrement développée en direction des jeunes accros de musique amplifiée qui mettent en danger leur capital auditif.

    Près de 10 millions de jeunes risquent une perte partielle ou totale de l’ouïe. Tel est le résultat d’un rapport du Comité Scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux, commandé par l’UE, qui concernerait des jeunes ayant écouté leur baladeur à plein volume plus d’une demi-heure par jour pendant cinq années.

    A l’occasion de la 13e Journée Nationale de l’Audition qui se tiendra le 11 mars prochain,

    les accros du baladeur sont invités à faire une pause et à couper leur appareil ce jour là.

    Telle sera la façon de marquer symboliquement cette journée et de souligner combien il est important pour chacun de nous, jeunes ou moins jeunes, de préserver et de protéger au quotidien notre capital auditif.

    Ainsi les adeptes de la musique amplifiée écoutée à haute dose, seront sensibilisés sur les risques et les dangers occasionnés par ces petits bijoux de la technologie et sur leurs effets sur l’audition.

    Rappelons que près de 10 millions de jeunes dans l’ensemble de l’UE risquent une perte auditive irréversible à trop vouloir écouter leur baladeurs à trop forte puissance et de surcroit, pendant des durées d’écoute le plus souvent trop longues.

    Le jeudi 11 mars 2010 se déroulera la 13e Journée Nationale de l’Audition, un événement de santé publique incontournable, dans plus de 500 villes en France.

    L’occasion de contrôler son audition,mieux appréhender les problèmes auditifs, s’informer sur les moyens de pallier à ce handicap sensoriel, tel est l’objectif de cette campagne qui mobilise chaque année des milliers de participants.

    A cette occasion, de nombreux professionnels de la santé (services ORL des hôpitaux CHR, CHU, audioprothésistes, orthophonistes, médecins du travail…) se rendront disponibles pour cette journée et proposeront une série de temps forts ouverts au grand public : Journées portes ouvertes, contrôles auditifs, stands d’information, conférences, expositions…

    De leur côté, les associations, les lycées et collèges participants, les services de prévention et de santé des villes et collectivités organiseront des manifestations culturelles et pédagogiques en adaptant leurs actions aux différentes cibles concernées (jeunes ou seniors).

    JNA pratique : comment s’informer ?

    Deux moyens pour connaître le programme des actions et les lieux de contrôles et de

    tests auditifs partout en France :

    • Via le site Internet http://www.audition-infos.org

    Toutes les actions initiées à l’occasion de cette journée de prévention par les participants et partenaires de la campagne seront diffusées sur le site : http://www.audition-infos.org

    Tests auditifs, stands d’information, actions pédagogiques : un grand nombre d’initiatives permettront d’aborder l’audition sous différents angles. Une description de chaque action sera mise en ligne avec la possibilité de faire une sélection par département et par spécialité (ORL, audioprothésistes, associations…).

    • Via le numéro Azur 0810 200 219 :

    Le N° Azur 0810 200 219 est en service toute l’année, à la disposition du public du lundi au vendredi de 8h à 19h30, afin de connaître le lieu le plus proche de son domicile pour bénéficier gratuitement d’un contrôle de son audition.

    Quelques chiffres clés…

    • Les 15-19 ans sont ceux qui ont les comportements les plus à risque : plus forte propension à écouter de la musique à un niveau jugé supérieur à la moyenne, notamment sur baladeur (Enquête IPSOS – JNA – AG2R – 2003)

    • 37% des 15-19 ans ont au moins un indice fréquent de troubles de l’audition dans la vie quotidienne (Enquête IPSOS – JNA – AG2R – 2003)

    • Pourtant, 99% des jeunes interrogés savent que la musique écoutée à trop forte puissance sur de longues durées, peut endommager leur audition (Enquête IPSOS – JNA – AG2R – 2003)

    • 1 jeune sur 3 déclare écouter son baladeur au dessus des normes autorisées. ( Source « Haro sur les niveaux sonores » – 2006).

    • Près de 250 millions de baladeurs et 165 millions de lecteurs Mp3 ont été commercialisés ces 4 dernières années dans les pays de l’UE. ( source Union Européenne). Et 11 millions auraient été vendus en France selon le cabinet GFK.

    • 10 millions d’utilisateurs d’un baladeur dans l’Union Européenne risquent de souffrir un jour d’une perte auditive. ( Source UE).

    • 278 millions de personnes dans le monde sont atteints d’une perte auditive modérée ou profonde. (Source OMS).

Laisser un commentaire