Au même titre que les chirurgiens ont besoin de leurs deux mains pour opérer, les surfeurs pro ont besoin de leurs pieds pour surfer au plus haut niveau. En 2009, l’Australien Joel Parkinson était bien parti pour remporter le titre mondial après un début de saison tonitruant: victoire sur la Gold Coast, victoire à Bells Beach, victoire à J-Bay… Même ses adversaires n’y croyaient plus tant son avance au classement général était importante. Mick Fanning était très loin derrière au classement et le titre mondial semblait enfin tendre les bras à Joel Parkinson. Jusqu’à cette session sur le spot de Canggu à Bali où il se tordit la cheville…

Parko semblait en super forme pendant cette session de free surf où il faisait un festival d’aerials…jusqu’à l’aérial 360° reverse de trop qui fut le tournant de sa saison. Joel a vu ensuite son avance sur Fanning fondre comme neige au soleil et il s’est finalement fait coiffer sur le poteau à Pipeline. Retour sur cette session fatidique et sur l’aérial mal replaqué de Parko. Attention, ça fait mal rien qu’à regarder…

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 

Tags: , , , , , , ,

 

1 commentaire

  1. alex dit :

    ben s'il avait fait un re entry comme tout le monde…

Laisser un commentaire