contraception d urgence apres rapport sexuel non protege © iStockphoto - Gregory Lang

Ce site n’est pas destiné à faire de la pub pour des médicaments mais une pilule contraceptive d’urgence comme ellaOne® fait exception car la plus grande connaissance de son existence par les femmes, et par les hommes, permettrait d’éviter de nombreuses grossesses non désirées et éviter ainsi bien des Interruptions Volontaires de Grossesse.

Après un rapport sexuel non ou mal protégé, il est primordial de prendre ses précautions par rapport une possible Infection Sexuellement Transmissible, sans perdre de vue que le « risque » numéro un demeure une grossesse. Il faut savoir qu’il existe des pilules qui réduisent considérablement le risque de tomber enceinte, si elles sont prises dans les 3 jours, voire 5 jours avec ellaOne®, après des rapports sexuels non protégés ou lié à une contraception défaillante (préservatif rompu par exemple). Le plus tôt la pilule est prise après la prise de risques, plus elle a des chances de fonctionner.

ellaOne® (ulipristal acétate 30 mg en comprimé) est délivrée sur ordonnance et remboursée à 65% par la Sécurité Sociale sur un prix public fixé à 24,15€. Les contre-indications à son utilisation sont une grossesse déjà évolutive ou une allergie (hypersensibilisé au produit actif ou à un excipient).

Lire aussi l’article sur le renouvellement de la pilule en pharmacie.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire