Comme nous vous l’annoncions le jour-même sur la Page Facebook de Surf Prevention, une nouvelle attaque de requin sur un surfeur est donc survenue le samedi 19 février 2011 sur l’île de la Réunion. La victime serait Eric Dargent, un père de famille infirmier de 32 ans, surfeur de Martigues en Méditerranée, qui venait d’arriver sur l’Ile de la Réunion en vacances.

L’attaque est survenue en fin de journée vers 18 heures à Grand-Fond sur le spot de Trois Roches « Perroquet », à proximité de la plage des Roches Noires (entre les spots des Aigrettes au Nord et de l’Hermitage au sud), dans l’ouest de l’Ile. La victime aurait eu sa jambe gauche sectionnée par le squale. Un bodyboardeur est venu à son secours et un garrot aurait été réalisé pour juguler l’hémorragie avant l’arrivée d’un autre surfeur avec une planche de type longboard pour le transporter jusqu’au rivage. Les pompiers et le SMUR sont intervenus pour stabiliser la victime. Le surfeur a été hospitalisé à l’hôpital Gabriel Martin de Saint-Paul où il a dû être opéré. Ses jours ne sont plus en danger.

L’attaque est survenue alors que le surfeur n’était pas seul dans l’eau. Même si c’était en fin de la journée, l’accident n’est pas survenu à la tombée de la nuit (le soleil se couche vers 19h30 en ce moment sur l’ouest de la Réunion). Par contre, des témoignages signalent une eau particulièrement trouble suite à de fortes pluies et au déversement des ravines dans l’eau de mer qui peuvent constituer un facteur de risque d’attaque de requin.

La capture d’un requin bouledogue (de 3 mètres et de 250 kg environ) le lendemain par 3 pêcheurs de Saint-Gilles a déclenché une polémique. Selon les pêcheurs, ce requin aurait été aperçu à plusieurs reprises ces derniers jours dans les parages avec un comportement suspect. L’autopsie n’a pas retrouvé la jambe du surfeur dans le tube digestif du requin mais rien ne dit qu’il n’ait pas quand même « goûté » puis recraché le membre inférieur du surfeur blessé.

NB : Surf Prevention s’oppose fermement à la tuerie des requins en général et aux pêches de réprésailles aveugles après attaque en particulier, mais il ne semble pas que ce soit le cas ici avec des pêcheurs qui auraient repéré puis capturé un requin au comportement « curieux » susceptible de présenter un danger.

Il n’y avait pas eu d’attaque de requin à la Réunion depuis celle d’un surfeur le 27 mars 2010 sur le spot du Butor à Saint-Benoît. 31 attaques de squales ont été enregistrées depuis 1980, dont 13 ont été mortelles.

Article modifié le 23.02.2011.

Plus d’informations : http://www.linfo.re/-Societe-/Requins-les-mentalites-ont-change

Lire aussi les conseils de prévention des attaques de requin.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , , , ,

 

33 Commentaires

  1. jul dit :

    ça alors j'étais sur le point d'écrire que pour une fois ce qui c'est réellement passé n'était pas déformé (concernant la qualité de l'eau notamment) mais de lire que ces gros **** qui sont allé pêcher ce requin on eu raison ça me laisse sur le cul !!! si on suit votre raisonnement il faudrait partir en chasse des que l'on apercevrait un aileron juste "au cas ou" ?! sans blague et si on avait juste attendu que l'eau redevienne propre ???? qu'il s'en aille ??? qu'on assume notre connerie et les risques que l'on prends (je suis directement concerné car j'étais dans l'eau sur le même spot mais suis sorti "par chance" 10 mn avant).

    Le fait est que NOUS avons pris des risques et que ce qui devait fatalement arriver un jour c'est produit. L'eau était sale, il était tard (oui 18h30 c'est tard) et ils n'étaient plus que 3 dans l'eau à se faire trainer par le courant entre perroquet et 3 roches, autant dire SEUL ! Cela fait un moment que tout le monde surf à peu près dans n'importe quelles conditions (sortie de l'eau à la nuit, dans l'eau pourri, seul etc…) on en avait peut être oublié ce qui pouvait se passer. On pourrait juste trouver "comique" que se soit tombé sur quelqu'un arrivé le matin même.

    • Surf Prevention s'est systématiquement opposé aux expéditions punitives après une attaque de requin qui ne servent le plus souvent à rien (le requin fautif est souvent déjà loin et c'est un autre qui sert de "bouc émissaire" pour faussement rassurer tout le monde).

      Mais il s'agit là d'un cas particulier. Les pêcheurs auraient repéré un requin au comportement "curieux". Il existe bien des vaches folles, des chiens enragés… et les requins eux-aussi peuvent être malades ou avoir des troubles du comportement. Si tel est le cas, les pêcheurs ont eu raison de le capturer pour éviter un autre drame avec le même requin.

      • PAYET dit :

        Je rêve !!!

        cela veut dire quoi : le requin AURAIT EU un comportement CURIEUX ??? Troubles du comportement ???? …

        Votre raisonnement est pitoyable…pour des spécialistes du milieu marin

  2. ??? dit :

    Rectification: il a 33 ans, il etait sur l'ile depuis 1 semaine, l'attaque a eu lieu vers 17:30, l'eau était claire, les vagues petites, il n'etait pas seul.

    • Jul dit :

      Enfin bon un requin bouledogue qui rode près du bord dans de l'eau trouble après que les ravines aient données tout ce quelles pouvaient c'est juste qu'il se comporte normalement. Si reelement ce requin était suspect (!) c'est avant l'accident qu'il fallait intervenir. C'est bien de recenser les attaques mais recenser les observations permettrait d'anticiper. Des requins y'en a toujours eu mais Pour combien de temps encore ?

  3. vengeuse masqu&eacut dit :

    Je cite: "ce requin aurait été aperçu à plusieurs reprises ces derniers jours dans les parages avec un comportement suspect"… euh dites moi à quoi reconnaît-on un comportement suspect chez un requin ? Il baroudait le sourire en coin et les mains dans les poches ? Les océans et les mers sont le territoire des requins, c'est leur monde pas le nôtres. Alors oui, des accidents arrivent, et il y en aura sans doute de plus en plus car à force de pêcher et d'intervenir sur le milieu marin, nous le déréglons. Dès qu'un attaque de requin est signalée, c'est la folie et tout le monde part en chasse du "coupable", et avant de le trouver, s'ils le trouvent, ils en tueront plusieurs. Rien ne change donc. Et puis à côté de cela des milliers de requins sont massacrés pour leurs ailerons, mais là bizarrement ça ne choque personne, après tout ce ne sont que des "sales bêtes" hein ?

  4. Laetitia dit :

    @ vengeuse masquée : il suffit de lire quelques études concernant la psychologie et le comportement des requins qui ont été faites, et oui on peut déterminer un comportement agressif et un comportement normal. Il faudrait arrêter de critiquer ce blog en décortiquant toutes les phrases pour chercher la petite erreur et peut être réfléchir deux secondes..

  5. fichtre dit :

    @Laetita : le requin bouledogue est connu pour être agressif au même titre que le pointes noires. Difficile de juger d'un comportement pathologique chez les spécimens donc. L’expédition punitive est tout à fait contre-productive. Pour info le bouledogue sera (très) prochainement à classer parmi les espèces menacées. Nulle doute qu'en cas d'attaque un nouveau requin au "comportement curieux" ne fasse son apparition. A exterminer une espèce, on ne laisse logiquement que les spécimens les plus adaptatifs et aux comportements les moins prévisibles…

  6. mol ct mon surnom... dit :

    @qui veut l'entendre;que ce soit un bouldogue ou un tigre,que ce soit sur le spot de kashra ou ti paris,que ce soit à cause de l'augmentation du nombres de surfers ou de tortues due à la ferme de corail de st leu…une chose est sure:à la Réunion,au jour d'aujourd'hui, il n'y a plus de règles!comme dit le gars dans la video,rien ne pouvais rendre cette attaque prévisible!et c'est ça le problème à la "run":c'est n'importe ou, n'importe quand,n'importe qui.je tiens ça de personnes qui surfent sur l'ile depuis la fin des années 80,et qui on un bon niveau,pas des "dentelles"(pimpim,sni,etc..)…(et qui ont déja sorti des gars croqués de l'eau),ce n'est pas non plus les années 90 ou des attaques y'en avait jamais(ou rarement)!maintenant,c'est 1 par an en moyenne:obligé!pour le plaisir des gars qui vivent là et qui se disent tant mieux c'est de la mauvaise pub,donc moins de monde à l'eau…
    juste une derniere phrase: à qui le tour ?

  7. Yann dit :

    Entièrement d'accord pour dire que c'est de la connerie de buter un requin bouledogue au comportement soit disant "suspect" (je me marre!).

    C'est peut être juste histoire de rassurer les touristes (tiens ca me rappel un certain film de Spielberg), à moins que ce requin de 3m qui "rodait" depuis quelques jours faisait de la concurrence aux pêcheurs locaux ..

    Maintenant en capture préventive, on peut également supprimer tout les squales des océans, on ne sait jamais par prévention…

    Quand on connait l'importance du requin dans la chaine alimentaire océanique, cette expédition punitive est vraiment du grand n'importe quoi.

    –> Respectons les règles de sécurité pour aller surfer.

    –> Arrêtons les conneries de nourrir ces requins toujours pour faire du pognon avec les touristes.

    Ainsi, les risques d'attaques seront diminuées.

    Si le malheureux surfeur a respecter les règles pour aller à l'eau (infos contradictoires), alors c'est la faute à "pas de chance" .

    Dans les eaux de l'ile de la réunion, c'est un risque non négligeable, il faut le savoir.

  8. maintenant on l&#039 dit :

    allez à l'eau c'est devenu trop dangereux,entre les requins et sunny garcia…"scary ocean"!

  9. nico dit :

    Equiper le requin en question en lui collant une balise plutot que de s'acharner à le sortir de son habitat où son rôle est précieux.La balise aurait pu etablir sa position et eventuellement prouver que ce requin puisse avoir des déplacements particuliers ,est ce une femelle ,un mâle??sommes nous en période de reproduction sur cette zone,ceci pourrait effectivement modifier le comportement du requin et de n'importe quel autre animal.Imaginez entrer chez sunny garcia sans y être invité et squatter son jardin ….

  10. fourmizzz dit :

    comme plusieurs personnes, je suis outrée de lire que le pêcheur a bien fait de tuer ce requin!!! comment est il possible de venir dire une chose pareille!!! pour le confort de l'être humain qui envie de faire mumuse dans un élément qui n'est pas le sien à la base, on tue les animaux qui pourraient être dangereux pour lui! comme si l'être humain était le maître tout puissant sur cette terre … en plus je ne savais pas que le requin était un animal domestique!!! on en apprend tous les jours !!!!!

  11. Vincent dit :

    "Si tel est le cas, les pêcheurs ont bien fait d’effectuer cette capture préventive car au même titre qu’on ne laisse pas un chien enragé en liberté, un requin dangereux ne peut être laissé à proximité des plages s’il présente des troubles du comportement."
    Et doc, tu veux pas te contenter de nous parler de l'exostose de l'oreille ou des troubles musculo squelettiques du surfeur stp!?
    J'habite la Run et y surf depuis un petit moment. J'ai surfé presque tous les jours précédent l'attaque et j'étais à l'eau sur un spot plus au sud le samedi où c'est arrivé(c'était pas malin, je le savais et j'y suis pas allé avec mon fusil pour autant). L'eau était sale, trouble. A 18h30 il ne fait peut-être pas encore nuit mais le soleil est déjà très bas, trop bas, surtout compte tenu de la couleur de la flotte. Cela faisait 3 semaines que des alertes sharks avaient lieux sur différents spots : 3 bassins, roches noires, boucan, cachera, 3 roches, St leu etc. … on y a vu des requins tigres, des pointes blanches, des marteaux. C'est ainsi, il y a des requins toute l'année à la Réunion, seulement dans ce genre de conditions (pluie, houle de nord, vend de nord = eau dégueulasse), ces petites bêtes se rapprochent et sont bien souvent dans un état de frénésie alimentaire et c'est svt là qu'intervient l'accident. Faut-il tuer tous les requins que l'on observe à cette période de l'année trop prêt de nos côtes???
    Tjs est-il que j'ai bcp de mal à croire que ce soit toi qui ai réellement écrit cet article …

  12. alex dit :

    l'attaque a eu lieu a 50m des roches noires…et qui dit roches noires dit 50 personnes dans l'eau,debutants,ecoles de surf,touristes,baigneurs et nos enfants qui surfent 4 heures par jour sur ce spot…je ne cautionne pas mais je suis rassuré…

  13. Mise au point :

    Surf Prevention s'oppose fermement à la tuerie des requins en général et aux pêches de réprésailles après attaque en particulier.

    Le vrai problème semble être le manque de prévention par rapport à la qualité des eaux de baignade à ce moment et à cet endroit selon les témoignages. Si l'on ne peut empêcher les ravines de s'écouler, on peut en revanche essayer de lutter contre la pollution marine, à proximité des ports et des cours d'eau notamment.

    Faut-il interdire aux surfeurs et autres adeptes des activités nautiques de pratiquer dans ces conditions (eaux troubles, crépuscule…) ? Nous ne le pensons pas et cela paraît irréaliste en pratique. Nous sommes par contre favorables à des mesures de sensibilisation des surfeurs et autres usagers du bord de mer aux conditions à risque. Un "touriste" qui vient surfer à la Réunion est-il au courant des zones à risques ou des périodes à risques ? (les locaux "connaissent" généralement le risque mais l'assument pour la plupart). Y a-t-il des moyens de prévenir du risque (panneau par exemple) ?

    Il faudrait essayer de mieux comprendre où, quand, comment et pourquoi les attaques surviennent pour adapter les mesures de prévention. Les Réunionnais ont la chance d'avoir l'un des plus grands spécialistes au monde de la requinologie, le Docteur Géry Van Grevelynghe que nous avions interviewé et qui fait partie de l'association Squal'idées dont l'un des buts est justement d’étudier les interactions entre l’homme et le requin afin de permettre une meilleure gestion des risques et l’élaboration de perspectives de prévention : http://www.squalidees.com

    J'aimerais d'ailleurs avoir l'avis du Dr Van Grevelynghe sur cette question : une capture préventive d'un requin au comportement inhabituel a-t-elle un intérêt ?

    Comme le dit Nico, mieux vaudrait d'abord mettre une balise à un requin pour étudier son comportement plutôt que d'en arriver à une solution radicale. Devant le tollé provoqué par la pêche de ce requin bouledogue, je précise dans l'article notre façon de voir les choses. Mais encore une fois, d'après les témoignages proches de l'affaire que j'ai pu recueillir, les pêcheurs ne semblent pas avoir attrapé un requin au hasard mais ils semblent avoir agi en leur âme et conscience devant un requin qui leur paraissait suspect.

  14. fourmizzz dit :

    peut être que le surfeur avait un air suspect aux yeux du requin ;o)

  15. Sebito dit :

    Je crois que je vais pas trop me faire d'amis sur le blog, mais sans déconner, qu'est ce qu'on en a taper que des pêcheurs aient exceptionnellement tué un requin le lendemain de l'attaque au m^me endroit… Enfin, on parle pas ici de pêche industrielle ou même de pêche systématique sur toute la réunion, vous me faites tous bien rire bandes de pseudo-écolos amis des requins… Enfin, moi perso il ne me manquera pas celui-là 😛

      • Yul dit :

        Et les gars , c'est l'eau de mer qui est responsable de votre perte de neurone ??

        Cela fait parti du bon sens que de dénoncer cette action punitive.

        Pour réagir comme ça, vous devez avoir trop les boules de surfer là ou il y a des requins, dans ce cas, restez à votre place –> sur le sable (il y aura plus de place sur l'eau) et arrêtez d'encourager des actions dénuées de bon sens !!

    • fourmizzz dit :

      le fait de se rendre compte que l'être humain détruit tout ce qu'il peut pour sa propre "sécurité" n'a rien d'un pseudo écolo… cela s'appelle du bon sens … perso je ne suis pas amie avec les requins lol mais je trouve cet animal fascinant. et je trouve malheureux que l'on tue un requin pour tel ou tel raison. nous sommes bien plus emmerdant pour eux que eux ne le sont pour nous! si les requins devaient tuer tous les êtres humains qui leur font du tord il y aurait un fameux génocide! on va dans l'eau où il y a des prédateurs? et bien à nos risques et périls

    • nath dit :

      je suis entièrement d'accord avec toi,
      un requin de moins,
      c'est très bien!
      De toute façon, aimer un animal aussi sanguinaire, c'est une pathologie grave!

  16. alex dit :

    moi non plus

  17. yvon dit :

    nous sommes les plus gros envahisseurs
    le grand verre de blanc fait plus de victimes
    que ses pauvres requins ?????????

  18. sisco dit :

    je vous recommande cette saine lecture où, devant vos yeux ébahis, la vérité éclairera votre ignorance : http://www.facebook.com/note.php?note_id=19782159

  19. jb dit :

    je ne suis jamais aller a la Réunion, mais je pense que la shark fishing serait la première chose a arréter…!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  20. Math dit :

    À ma reunion il y a des panneaux pour préciser entre quelle heure et quelle heure on peut se baigner et entre quelle heure et quelle heure on peut! aller surfer aux "heures à risques" est de l'imprudence, d'autant plus si l'eau était trouble . les personnes qui surf au "heures à risques" sont égal aux skieurs hors pistes…

  21. Rado dit :

    Vivement que les cuboméduses remplacent les requins…

    Blague à part, derrière la barrière de corail y a les courants et les requins, tout le monde le sait. Il savait ce qu'il risquait.

    L'eau était trouble, il se faisait tard, et en plus il a pas eu de chance: ça arrive environ une fois par an à la Réunion..

  22. raykitsu dit :

    c’est absolument outrageux tuer un requin bouledogue l’espèce la plus développé ou presque chez les requin tout simplement parce que un surfeur non prudent c’est aventurer dans son territoire c’est plutot le surfeur qu’il faudrait pas tuer mais a qui donner une amende ou autre car c’est lui qui c’est aventurer en dehors des heure recommandé

    • On est en train de se rendre compte qu’il n’y a pas d « heure recommandée ». Une étude récente vient de montrer que le requin (le grand blanc du moins) attaque quand il en a envie, et peut-être même plus volontiers aux heures que l’on croit sûres comme le matin ou le début d’après midi…

      The Fisheries Department’s Rick Fletcher says the 26 attacks recorded in WA since 1995 were examined.

      « One of the more common myths was that the risk of shark attack was substantially higher at dusk or dawn but the data didn’t actually support that, » he said.

      « Most attacks occurred in morning and afternoon. »

      http://www.abc.net.au/news/2012-11-26/fisheries-unveil-new-guidelines-for-shooting-sharks/4393204

Laisser un commentaire