Nous avions laissé la surfeuse Pauline Ado blessée au pied droit suite à un accident de dérive à Cloud 9. La convalescence a été un peu plus longue que prévue mais au bout de quasiment un mois, Pauline a pu reprendre ses marques sur sa planche de surf sur la Côte Basque.

A peine remise, Pauline Ado s’envolait déjà pour le Maroc où elle a complété sa rééducation sur les vagues à Taghazout sur les droites de la Pointe des Ancres ou de Killer Point (voir vidéo Riraw.TV ci-dessous). Elle y a également effectué plusieurs séances de yoga devant l’océan.

Entre ses voyages incessants (Pauline repart très bientôt en Chine !) et sa blessure, il n’était pas évident de trouver le bon moment pour réaliser cette séquence photo de la nouvelle rubrique « Surf & Stretching ». C’est finalement au lendemain de Noël que nous avons pu suivre Pauline sur de très belles vagues à Hossegor grâce à l’objectif de Laurent Masurel d’Aquashot.

Au menu de cette session hivernale, des gros take-off, des tubes et quelques séries à négocier… Pauline a pu remettre en pratique sa technique du tube travaillée aux Philippines jusqu’à son accident de surf. Retrouvez l’intégralité de cette session sur le diaporama de notre page Facebook.

Ce qui nous intéresse avant tout est de voir que Pauline s’échauffe et fait des assouplissements avant sa session, mais également qu’elle s’étire après le surf comme on peut le voir sur cette séquence prise au Thalmar de Biarritz, avec et sans swiss ball. On ne prend pas assez souvent le temps de s’étirer après la session ; c’est pourtant indispensable si l’on veut éviter les contractures musculaires ou les douleurs liées à une pratique régulière du surf.

Nous vous montrons ces différentes idées d’exercices en vrac mais il sera toujours possible de les reprendre un par un pour les détailler. La plupart de ces exercices sont accessibles à tous ; seul l’étirement où elle met les pieds derrière sa tête est déconseillé sans préparation et sans accompagnement par un préparateur physique.

Suivez les aventures de Pauline sur son blog http://paulineado.fr

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , , , ,

 

7 Commentaires

  1. kerplouz dit :

    Merci beaucoup !

    L'équivalent pour le bodyboard et ses contraintes particulières (palmes) serait apprécié.

    Merci d'avance !

  2. Fred Verdier dit :

    Intéressant de voir le travail de préparation de Pauline ! Le swiss ball est un super outil , je m'en sers réguliérement à la maison et je le conseille souvent à mes patients et mes potes surfeurs . Par contre , on voit sur les photos que Pauline compense une raideur du rachis lombaire avec le haut du dos . Plutot que de pencher la tête et les épaules en arrondissant le haut du dos ,ce serait mieux de pousser le ventre vers l'avant et le menton, histoire de préserver ses disques ( photos 16 a 19 ) et penser à étirer aussi la face antérieure du psoas 😉 Après , ce ne sont que des photos prises à un instant T, je me trompe peut être ..

  3. Xavier dit :

    Il faut éviter de s'étirer juste après un effort intense pour ne pas créer de micro-lésions sur le muscle!! Parfois on pense que c'est la meilleure chose pour éviter courbatures et autres mais il faut boire beaucoup d'eau et attendre au minimum 12 à 24h pour des étirements 😉

    • Mieux vaut s'étirer gentiment après une session que de le faire à froid. Ce sont plutôt les étirements avant un effort qui peuvent créer des microlésions musculotendineuses. On ne s'étire que lorsqu'on est chaud et bien hydraté.

      Par contre, les étirements n'ont pas prouvé une grande efficacité en prévention des douleurs musculaires, qu'ils soient pratiqués avant ou après le sport* : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21735398

      *Stretching to prevent or reduce muscle soreness after exercise.
      Herbert RD, de Noronha M, Kamper SJ.Musculoskeletal Division, The George Institute for Global Health, PO Box M201, Missenden Road, Camperdown, Sydney, Australia, NWS 2050.

  4. marc dit :

    Pour une fois je suis d'accord avec vous ,il faudrait que les "écoles" de surf en prennent acte ,quand je les vois faire j'en suis malade et certains mériteraient un coup de pied au c…et tout ces mecs qui arrivent flambant neuf du dernier surf shop ,faisant 20 minutes d'étirement comme si ils allaient affronter 3 m idem …30 ans de surf toute l'année dans toutes conditions sans un étirement et zéro bobo ….tout les mecs de ma génération pareils …chercher l'erreur ..!! c'est le grand cirque ..!!!

  5. bux dit :

    Alors la je ne suis pas du tout d'accord avec toi Marc.

    Déja pour commencer nous ne sommes pas tous égaux devant la souplesse, il existe ce qu'on appelle le capital génétique qui dépend bien sur de nos aieux.

    Certaines personnes sont très souple sans jamais s'étirer ni avant ni après le surf, ceux la sont des chanceux…D'autres ne sont pas très souples et ont le besoin ou ne l'ont pas de s'étirer.

    Moi personnellement j'ai passer les 30 ans et je ressens le besoin de m'étirer presque a chaque fois après le surf( si je surf 4h par jour, 3 jours de suite sans m'étirer je le sens de suite autant sur le physique que le technique).

    Une chose est certaine, le fait de ramer sur un shortboard avec une partie des jambes dans le vide raccourcit les ischios (muscle derrière la cuisse).Une chose encore, plus vous êtes souples et plus vous aller pouvoir vous fléchire au bottom turn, manoeuvre o combien importante et génératrice de vitesse…

    Beaucoup de surfeurs pro s'étirent ou font du stretching.Pas tous c 'est certain mais on n'en revient au capital génétique.

    Pour conclure j'ai envie de dire que ceux qui ont la chance d'étre souple et n'ont pas le besoin de s'étirer ont de la chance.Je ressens vraiment les bienfaits de mes séances d'étirements et je vois vraiment la différence dans mes bottoms…

    Par contre je tient a dire que je ne suis pas du tout d'accord avec toi guillaume, on peut très bien s'étirer a froid, a conditions de ne pas trop aller chercher de l'amplitude.

    A tous les kinés et ostéo et médecin j'estime que ce sujet est très important n'hésiter pas a poster vos remarques.

  6. fred verdier dit :

    Effectivement les étirements sont trés importants dans la pratique du surf et on s'en rend vite compte en vieillissant .. Xavier n'a pas tort de dire que les étirements , mal pratiqués , peuvent provoquer des micro- lésions . Ce qui , à mon avis , est important , c'est obtenir un relachement musculaire davantage qu'un étirement ( dans le sens d'allongement ) . Je privilégie donc un travail en douceur accès sur la respiration et la décontraction musculaire , un travail de posture et de relachement des fascias . Les tensions post sessions dans les lombaires ou les cervicales peuvent aussi être prévenues par ce travail mais aussi pendant la session en gérant mieux sa respiration ( donc l'oxygénation des muscles ) et en évitant les contractions inutiles de certains muscles non sollicités de façon spécifiques. Par exemple pendant la rame , l'action musculaire est focalisée majoritairement dans le buste et les épaules donc inutile de "crisper" les cuisses , les mollets comme je le vois souvent . 😉 J'ai axé la prépa physique d'un pote surfeur la dessus et ça semble porter ses fruits , idem sur d'autres patients sportifs à haut niveau ( en adaptant bien sur à la discipline ) .
    p.s: pour info, je suis ostéo

Laisser un commentaire