Une combinaison est un nid à microbes ! La chaleur et l’humidité d’un « wetsuit » se mêlent à notre transpiration, à nos sécrétions corporelles et parfois même à notre urine pour offrir un véritable bouillon de culture aux germes qui se manifeste souvent par une odeur nauséabonde (d’autant plus fétide que l’on tarde à rincer sa combinaison à l’eau douce ou qu’on l’oublie dans un sac…).

Certains se posent la question de savoir comment enlever les mauvaises odeurs de sa combinaison de surf, de plongée ou de natation. Pour Christophe, un internaute de Surf Prevention qui vient de connaître une infection cutanée, la question est de savoir comment la désinfecter. Voici le mail qu’il a envoyé à Surf Prevention :

« Bonjour, j’aurais besoin de vos connaissances. J’ai besoin de désinfecter une combi intégrale neuve, juste mise 2 fois. J’ai porté cette combi sur une jambe abîmée avec des boutons analysés après prélèvements comme une éruption cutanée à staphylocoque doré. J’ai eu droit à un traitement antibiotique de cheval, applications de crème, douches à l’Hexomédine, grande lessive… Je voudrais savoir avec quoi nettoyer ma combi pour ne pas risquer une nouvelle contagion. Merci d’avance. »

Réponse de Surf Prevention : Cher Christophe, la prévention de la récidive de ce genre d’infection passe effectivement par l’hygiène corporelle et par l’hygiène vestimentaire : on conseille généralement de laver ses vêtements à haute température (sous-vêtements et linge de corps en contact avec la peau +++) et de les repasser au fer chaud. Mais les manuels d’infectiologie ne mentionnent pas comment laver sa combinaison…

Rappelons qu’une combinaison de surf ne se met pas en machine à laver à haute température ni en sèche-linge et ne se repasse surtout pas !

Une combinaison se lave idéalement à la main.

comment-laver-une-combinaison

Il existe plusieurs niveaux de nettoyage d’une combinaison :

1) le simple nettoyage à l’eau douce froide ou tiède (pas chaude) recto verso juste après chaque session ;

2) pour se débarrasser des impuretés à la surface de la combinaison, certains conseillent de la laver dans une baignoire (attention de ne pas la boucher avec des grains de sable) ou dans une grande bassine remplie d’eau tiède avec un produit comme un shampoing pour bébé, du savon de Marseille, ou un peu de lessive.

3) Pour réellement désinfecter sa combinaison comme le souhaite Christophe, il existe différents produits* :

– Piss Off de chez Rip Curl ;

– O’neill Wetsuit Cleaner ;

Bacterless® combinaisons défini par les laboratoires CMA comme nettoyant, désinfectant, anti-microbien et désodorisant, qui respecterait le néoprène la peau et l’environnement (biodégradable d’après les données fournies par le fabricant).

Derniers conseils pour Christophe : évite de surfer avec la moindre plaie ou égratignure dans les semaines qui viennent. Porte un lycra manche longues voire un pantalon type cycliste à jambes longues propres sous la combinaison.

Remarque : pour limiter les risques d’allergie à une combinaison, il peut également être utile de la nettoyer avant usage pour se débarrasser de produits chimiques de surface potentiellement allergisants et qui peuvent passer à travers un lycra.

*Nous n’avons pas analysé ni testé ces produits, nous ne pouvons donc pas nous avancer sur leur efficacité, leur tolérance ou leur biodégradabilité… C’est à vous d’essayer après avoir bien lu la notice. N’hésitez pas à faire un retour dans les commentaires de cet article.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , ,

 

16 Commentaires

  1. val dit :

    Bacterless est top, utilisé en école de surf où les combis changent de propriétaire toutes les 2h et jamais aucun problème d'allergie ou autre.

    • Steven dit :

      J'utilise Bacterless aussi, et à l'école de surf aussi. Vraiment nickel. Sur un cintre à l'ombre après, et hop c'est reparti pour une session tubulaire! 😉

  2. sangoku91 dit :

    Salut je n'ai jamais eu de soucis d'infection…sans pour autant désinfecter ma combi :o((

    Je la rince bien soigneusement après chaque utilisation à l'eau froide et je la laisse bien sécher (avant de la remiser dans un placard).

    @+

  3. Pustule boy dit :

    Ca me rappelle une mésaventure avec une combi d'occase : champignons, mauvais diagnostic du toubib qui me prescrit une crème qui a fait "flamber" le truc (corticoïdes je crois) et au final des pustules d'un autre monde bien mal placés (entre-jambes)… J'étais en période d'exam, j'étais tellement mal que j'ai foiré bien comme il faut ! J'ai dû mettre un bon mois pour me remettre de l'infection cutanée et j'en ai conservé des cicatrices… beurk. Moralité : avant d'acheter une combi d'occase même à un bon pote, réfléchir à deux fois… ou la désinfecter avant même de l'essayer… Quitte à vexer le pote !

  4. Nico dit :

    Je rince à l'eau clair après chaque session mais régulierement je fais prendre un bain avec du liquide vaisselle et du vinaigre blanc en petite quantité aussi pour désinfecter.
    Ca marche meme sur les chaussons qui puent…. 🙂

  5. Bio-Glisse dit :

    Perso je suis plus partisan pour le rinçage au vinaigre blanc, car par définition une combinaison en néoprène est très polluante et les produits pour la nettoyer doivent l’être tout autant. Mais bon c’est sûr que ces produits sont indispensable notamment dans les écoles de surf.

    • Antoine T. dit :

      Bonjour,
      pour ton nettoyage au vinaigre combien de temps la combi sent elle après ? Le côté produit écolo est sympa mais l’odeur du vinaigre est assez infecte…

      Merci !

  6. antoine dit :

    je rince de temps en temps en baignoire au septivon (vieux conseil d’ un vieux copain)c top en toute petites doses (un bouchon)
    sinon baignoire eau froide jamais de soucis et je pisse dedans l’ hiver.

  7. Peter dit :

    Salut,
    Il y a aussi les produits nettoyants/désinfectants des cuissards de cyclisme, prévus pour cette fonction.

  8. Muller dit :

    Bonjour,
    Un petit conseil de fille, moi je desinfecte ma combi avec des produits pour la toilette intime genre gyn hydralin, cela marche aussi pour les odeurs de baskette. Puissant antibacterien qui respecte l’epiderme en pharmacie!!!

  9. jojate-lestaphylo dit :

    J’ai choppé un impétigo (staphyllocoque de la peau) en surfant il y a quelques années.
    On m’avait décelé un eczéma (good toubib!!!!!), donc pareil traitement qui fait fleurir mes belles plaques !

    Heureusement c’était l’été (ouai enfin pour la suite du traitement c’était pas cool) du coup j’évitais de mettre ma combinaison pour les frottements mais pour certaines sessions j’ai bien été obligé, ma combinaison intégrale avait donc été infectée.

    De mes souvenirs, j’ai simplement lavé à l’eau tiède avec une bonne dose de Javel à de nombreuses reprises. Après traitement à la javel, je te garantie pas la tenue intacte des fibres néoprenes. Mais c’est la méthode qu’utilisait l’école de surf dans laquelle je bossais à l’époque (en même temps ils changent de combinaison tous les 2-3 ans) même si c’est ANTI-ECOLOGIE TOTALE, ça fonctionne ! Pour ma part, j’utilise encore ma combinaison aujourd’hui !!!

    -Le septivon ça doit surement fonctionner et moins attaqué les fibres !
    -Bacterless a l’air plutôt cool comme produit, peut-être que ça fonctionne ! Pas testé !

  10. Margot dit :

    Il y a 3 ans après un stage de surf avec mes collégiens, 1/3 de mes eleves s’est retrouvé la peau couverte de boutons due à une allergie au produit pour nettoyer les combis.
    Je ne sais plus ce que c’était mais c’était visiblement bien puissant!!

  11. olivier dit :

    savon noir et un peu de vinaigre blanc, propre et bio.

  12. Thierry dit :

    Pour ma part, j’utilise le produit Septi-Plus (à l’origine pour les combinaisons de plongée).
    Il laisse une odeur sympa…

  13. Camille dit :

    Pour ma part j’utilise de la lessive pour nettoyer ma combinaison et c’est efficace

Laisser un commentaire