Parmi les facteurs de risques d’attaque de requin, on mentionne souvent le saignement. C’est la raison pour laquelle on conseille à un surfeur blessé de sortir immédiatement de l’eau s’il saigne, et que l’on recommande aux femmes d’éviter d’aller dans l’eau pendant leurs règles. Mais cette croyance est-elle fondée ?

En théorie oui, car un requin peut être attiré par du sang à des kilomètres à la ronde. Les capacités olfactives surdéveloppées des squales leur permettent d’en détecter même de toutes petites quantités.

Pour autant, on n’a jamais eu de preuve scientifique que les menstruations puissent favoriser une attaque de requin. Pour des raisons statistiques (il y a eu 9 fois moins de femmes victimes d’attaques de requins que d’hommes), car on ne pense pas à demander à une femme où elle en est de son cycle menstruel après une attaque, et car mener des expérimentations pour en avoir le cœur net paraît compliqué…

Tout cela n’empêche pas des marques de tampons hygiéniques de surfer sur cette croyance pour faire la promotion de leurs produits, de manière décalée dans des campagnes d’assez mauvais goût (cf. campagne pub ci-dessus ou vidéo parodique en bas d’article déconseillée aux moins de 16 ans et aux âmes sensibles).

La marque TAMPAX vient d’ailleurs d’annoncer il y a quelques jours un partenariat avec Bethany Hamilton, la surfeuse qui a perdu un bras suite à une attaque de requin à Kauai et qui a repris le surf à un niveau professionnel depuis. Ce partenariat est pour le moins surprenant car même si TAMPAX a déjà utilisé l’image d’une surfeuse dans les années 30 (!), on ne peut s’empêcher d’y voir ici une connotation avec son attaque de requin.

Bethany déclare: “Je suis heureuse de ce partenariat avec « Tampax Pearl Active » car ils offrent une protection haute performance pour les filles très actives comme moi qui ne penseraient pas une seconde arrêter de surfer ou de faire du vélo à fond à cause de leurs règles. » (sic)

Aussi efficaces soient-ils, les tampons hygiéniques ne peuvent pas être considérés comme une mesure de prévention suffisante des attaques de requin, pour lesquelles de nombreux facteurs sont souvent impliqués ; mieux vaut faire preuve de bon sens et éviter d’aller dans l’eau en cas de saignement menstruel dans les zones à risques d’attaques de requins.

Vidéo déconseillée aux moins de 16 ans (Fake mimant une publicité russe).

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , , , , ,

 

26 Commentaires

  1. Steph dit :

    De toute façon, bible, talmud et coran sont d’accord pour assurer qu’une femme qui a ses règles est impure, donc, c’est pas le moment d’aller se baigner avec des requins, créatures divines mais néanmoins susceptibles, et parfois affamées!

    Que font elles dans l’eau, ces sorcières quasi dénudées, si ce n’est tenter le diable, alors même que la femme est amour, soin du foyer, éducation des enfants?
    Cette société va disparaître, victime des errements de tous ces supposés progressistes qui dénaturent le vrai sens de la vie, obligeant les femmes à faire du surf au lieu de s’occuper de leurs époux, tandis leurs filles dénudées provoquent la colère divine sur les plages surchauffées par un satanique soleil dont on devrait se protéger, et non en rechercher d’hypothétiques bienfaits!

    Heureusement, Bethany Hamilton est une sincère croyante, et j’espère donc que les arguments qu’elle développe ne sont qu’enfumage marketing destinés à assurer son train de vie.

    Dans tous les cas, un tampax correctement utilisé, pointu au bout, et projeté avec assez de puissance dans l’œil d’un requin pourrait éventuellement protéger d’une attaque. mais c’est pas sur. N’essayez pas ca chez vous.

    • Thibault dit :

      J’espère que c’est de l’ironie ?!

    • Jess perry dit :

      C’est de la projection, les hommes misogynes qui perçoivent les femmes comme qui sorcières qui tentent le diable. Elles sont pourtant leur objet de désir, à ces hommes. Faut-il comprendre quils sont le diable? En croire ces paroles mal habillées, vous devriez vous faire soigner dans la tête car ça me tourne pas rond!…

  2. Margo dit :

    Cet article m’a bien fait marrer. Je rentre de voyage scolaire et plein de nos élèves ont eu leurs règles là bas. Leur peur n°1 était de tacher les maillots et combis mais certaines m’ont demandées si les requins pouvaient les attaquer pour ça (On était juste à Carcans, haut lieu très connu pour ses attaques mortelles de requins!).

  3. Clémence dit :

    D’habitude j’adore vos articles et les sujets intéressants qu’ils traitent mais, pour une fois, votre conclusion me révolte!!! Vous allez conforter beaucoup de mecs réactionnaires dans leur certitude que les femmes ne doivent pas surfer quand elles ont leurs règles!!! Non mais heureusement que c’est pas écrit sur notre tête quand on les a, parce qu’on pourrait se faire jeter du pic violemment! J’en connais certains qui, s’ils savaient que j’avais mes règles à l’eau, me trouveraient tellement irresponsables (j’ai participé à certaines discussions avec mes amis surfeurs mais je n’ai rien dit pour ne pas me fâcher avec eux tellement ils étaient convaincus)… Alors que c’est des foutaises! Pour un blog santé, vous ne semblez pas trop vous y connaître! A croire qu’on perd des litres de sang!!!! Un tampon mis juste avant de surfer a des capacités d’absorption (pour parler technique!) bien supérieures au volume de sang « produit »… C’est plutôt l’eau de mer que mon tampon absorbe 😀 … Sans déconner! Vraiment, laisser croire à ces risques c’est hallucinant! Je n’avais jamais- hors blague macho (que j’apprécie!) -entendu de telles idées, qui se veulent sérieuses, a part en pays musulman ou dans notre société il y a quelques temps pas si lointains… (Merci le commentaire de Steph, j’adore!). Donc je poursuis… Encore techniquement, une session dure en moyenne de 1h à 3-4h (enfin… là où j’habite, c’est plutôt 1h30 vu les charmants habitants qui peuplent nos eaux…) Donc, j’assure, au vu de mon tampax à la sortie de l’eau, que le sang qui va dans l’eau est nul (cordon blanc et le tampon n’est jamais « plein »!) mais j’imagine qu’il y a quand même une qté infinitésimale qui sort… L’argument que le requin sent une infime quantité, et de loin, est vrai bien-sûr, mais c’est ce qui lui permet de remonter à une proie bien saignante et lointaine! Cet argument est affligeant quand on connait vraiment ce que sont les règles et la super invention qu’est le Tampax! Donc pour finir, on peut ouvrir la réflexion sur les effets de l’urine masculine (et féminine ^^) sur le risque requin (il y a des liens là dessus) Je suis sûre que les médecins pourraient donner d’autres arguments, ça serait super qu’un gynécologue ou un médecin s’exprime. J’espère avoir fait avancer le débat et je serais ravie de lire vos réactions!

    • Merci pour votre commentaire Clémence.
      Je vous rassure, cet article n’a absolument rien de sexiste.
      Le débat est de savoir s’il est prudent d’aller dans l’eau quand on présente un saignement quel que soit le sexe, quelle que soit son abondance, quelle qu’en soit l’origine (plaie, épistaxis, règles…)
      A l’heure actuelle, nous n’avons pas connaissance d’étude permettant d’être rassuré sur ce point.
      On parle ici des tampons car il semble qu’ils soient représentés ou perçus comme un moyen de prévention d’une attaque liée aux règles potentiellement attractives.
      C’est bien évidemment FAUX. En aucun cas, on ne peut se sentir « protégée » d’une attaque avec un tampon.
      Vous dites vous-même qu’une quantité infinitésimale de sang diffuse, même avec un tampon performant. Le requin n’est pas forcément à des kilomètres, mais peut être juste en-dessous de votre planche… Tout ce qui peut être fait pour éviter de l’exciter est bon à prendre.
      Ces conseils valent pour les zones à risque requin important où il n’y a pas de petit moyen pour prévenir une attaque dont les causes sont toujours multifactorielles.
      Au même titre qu’on déconseille d’aller dans l’eau avec des bijoux ou avec une planche ou un maillot aux couleurs vives, on déconseille de surfer quand on perd du sang.
      Si je vais surfer à Saint-Leu à La Réunion et que je m’errafle à peine sur le corail, je vais sortir de l’eau directement !
      Si le sang est un stimulus attractif pour un requin, on peut douter qu’il puisse en déterminer l’origine (blessure ou menstruations).

      En ce qui concerne l’urine, une expérience a conclu qu’elle n’avait pas d’effet attractif sur les requins: http://natgeotv.com/no/shark-attack-experiment-live/vitenskapelige-eksperimenter

      • toto dit :

        Je pense au contraire que si le requin peut sentir une goutte de sang dans une piscine, il peut aussi déterminer quel type de sang c’est, et également si c’est du sang humain. D’ailleurs, pour avoir plonger avecdes requins bouledogues (pas les plus grands copains des surfeurs), je peux vous dire que ces derniers ne sont pas excités par le sang humain. La plupart des attaques de requin sur les surfeurs sont des erreurs de jugement de la part des requins: Ils ne sont pas interessés par la chair humaine en général: le sang ne peut donc exciter que ceux qui sont friands de nourriture humaine (en gros que le grand blanc, si affamé et qu’il n’y a rien d’autre dans les parages)

  4. voici mon opinion et mon experience qui pourront vous eclairer sur ce sujet

    1) dans le cas où les requins seraient attirés par le sang humain, je ne vois pas comment un tampon pourrait changer la donne, car une fois dans l eau, ce dernier mouillé (donc pas de barriere avec le milieu marin) n empechera pas le requin de detecter l odeur du sang au vue de ses capacites olfactives colossales

    2) il me semble que l humain ne fait pas partie de la chaine alimentaire des requins et que les attaques recencées n etaient pas dans un but de devorer un humain,mais par confusion de proie ou par un comportement inadapté ou à risque d’une personne… est il necessaire de rappeler qu’on evolue dans un milieu qui n est pas le notre, à nous d en respecter les regles et de ne pas en modifier la structure par des modifications de l ecosysteme.

    3) je surfe quelque soit la periode de mon cycle mais la effectivement difficile de dire si je suis + à risque ou pas.
    par contre je plonge plusieurs fois par semaine( en bikini ) sans me soucier si regles ou pas,quelque soit l heure de la journée, y compris au sunset, en presence de dizaine de requins gris, de requins citrons mais aussi de requins tigres , et je n ai jamais ete attaqué ou meme pu observé un changement de comportement des requins pendant mon cycle menstruel ou meme en presence d un saignement suite à une blessure accidentel par choc de ma jambe sur les fonds coralliens. et pourtant les requins sont à moins de 5m de moi !!

    voila j espere que les gens qui n ont jamais evolué en presence de requin dans leur milieu naturel vont pouvoir changer leur representation du requin et arreter de le voir comme le monstre des dents de la mer. c’est un animal fascinant , indispensable à l’equilibre de l ecosysteme, aupres duquel, nous humains, nous avons beaucoup à apprendre, au vue de son incroyable adaptation à son milieu contrairement à nous qui ne faisons que detruire le notre.

    je sais qu il est difficile de raisonner quelqu’un qui n a jamais pu experimenter la plongee avec les requins, nos croyances et notre culture anti requin ne nous permettent pas de croire qu un tel predateur peut s averer non offensif vis a vis des humains, si ces derniers se comportent avec respect , comme des invites en respectant des regles de bon sens et de securité . Moi meme j etais tres prudente et peu convaincu par ce genre de discours, car je ne connaissais le requin qu a travers les attaques de surfeurs et le magnifique film à sensation  »les dents de la mer  ».
    et dès l’instant où j’ai pu les observer dans leur habitat naturel cette vision c’est totalement transformée.j ai beaucoup de respect et d admiration pour cette espece qu on massacre à tour de bras, et je peux affirmer que je ne me suis jamais senti en danger en leur presence !!!!!

    alors je sais que ces quelques lignes ne changeront hélas pas totalement votre opinion sur les requins, mais realisez vous l’impact de l innommable massacre mondial des ces requins pour leurs ailerons auquel s’ajoute celui des dauphins des baleines des raies mantas … ne restez pas aveugle … nous devons proteger l’ocean et ses habitants !!

    jetez un oeil à ce lien video !

  5. Steph dit :

    Au Vietnam, j’ai souvent plongé avec des requins maoistes, pas les plus sympathiques des requins, et je peux vous dire que ce sont des animaux formidables. Sachez vous imposer, et l’animal saura reconnaître en vous un vrai, un dur, un tatoué, et il se tiendra à distance. Par contre, effectivement, et vous pouvez me croire, car je suis abonné à Géo depuis ma plus tendre enfance, quel bel animal! Si noble! Et malgré les horribles massacres dont ils sont victimes, je souhaiterais tellement que vous soyez aussi clairvoyant que moi pour en assurer l défense!

    Concernant cycle menstruel et morsures, je m’y connais aussi, évidemment, j’étai gynécologue à Dien Bien Phu. Eh bien oui, ls requins mordent, sans même demander votre carte de donneur sanguin avant. Mais il est évident que les filles, toujours énervées quand elles ont leurs règles, sont une proie de choix.

    Je souhaiterais ajouter qu’il est peut être possible de témoigner, de donner son avis, sans nécessairement aligner références et expériences personnelles invérifiables, ni même d’ailleurs précisément éclairantes sur le sujet.
    Pas besoin d’étaler ses récits d’une vie excitante pour évoquer un sujet, de même que celui, ou celle, qui n’a jamais plongé en bikini au milieu de féroces monstres doit pouvoir lui aussi avoir un avis sur la question.

  6. sebastien dit :

    je m’amuse beaucoup avec les commentaires…
    je ne pensais pas pouvoir lire ici tant d’humour décalé..
    merci

  7. boukili dit :

    j’ai l’impression qu’on s’éloigne du message de la pub de tampax qui n’est pas tant la prévention des attaques de requins, mais celui de l’imperméabilité et de l’absorption optimale du produit.
    sinon l’objectif est atteint celui de faire du buzz!!!

  8. pierre dit :

    Le risque est-il accru en période d’hémorroïdes?

    • sebastien dit :

      Mon ami le Pr tournelune, proctologue de son état vient de me rejoindre, je le laisse répondre.

      « Cela depend pierre. S’agit il d’hémorroïdes internes ou externes ? ont elles été incisées ou non ?
      Dans le cas d’hémorroîdes externes surtout chez la femme en période menstruelle, on ne peut que déconseiller vivement de se baigner nue au milieu des requins (surtout s’ils sont maoïstes comme le disait si justement steph).

      Cependant, à toute règle (sans jeu de mot) son exception…

      Ainsi, il est tout à fait envisageable de se baigner dans ce cas avec le tampax et l’anupax qui d’ailleurs au passage existe à présent en twinpax, beaucoup plus économique et écologique. »

  9. Galipette dit :

    Par quoi pourrais-je bien commencer ???
    Ah si !! Ce genre de pub ça me révolte !!! les dents de la mer c’était une fiction (est-il bon de le rappeler ???) Je suis plongeuse scaphandre et quand je pars en croisière 15 jours pour me faire plaisir et plonger tout mon saoul, croyez-vous que je me pose la question de rester 5 jours sur le bateau pendant que d’autres vont faire de belles bulles et faire des rencontres sympas ?? bien sûr que non !! je mets un tampon tout propre avant de plonger et quand je reviens, je peux vous assurer que le tampon est « propre ». A moins que le requin n’ai un odorat tellement développé qu’il ne sente le sang à l’intérieur de mon anatomie, je le plains car il pourrait sentir aussi l’ail que j’ai mangé le midi !!!!!! Non soyons sérieux 5 mn… Combien y a t-il d’accidents recensés d’attaques de requins sur la planète en une année (trop nombreuses bien sûr pour les victimes et leurs proches) ? Peu comparativement aux massacres que nous « gentis » humains faisons envers les requins, dauphins et autres animaux emblématiques de nos océans, en voie d’extinction.
    Pour finir je dirais pour lever des doutes (s’il y en avait encore…) j’ai plongé en mer rouge en maillot de bain avec mon « cadeau » du mois et j’ai eu le bonheur de croiser un requin tigre et un longimanus. Que c’est-il passé ?? Rien !!! je les ai observé dans toute leur majesté et ils ont poursuivis tranquillement leur chemin.
    De grâce, arrêtons de trouver des problèmes là où il n’y en n’a pas et vivons ce bel écosystème et sa faune fantastique.
    Pour conclure, je dirais que ça ne viendrait à personne l’idée de donner à manger à un lion en pleine savane alors pourquoi certains snorkellers veulent donner à manger à un requin avec pour seule armure leur maillot de bain. Malheureusement, ce genre de comportement existe !!!! Bonnes réflexions
    Ps. : pour ce qui est des hémorroïdes, je donne ma langue au chat 😉

  10. Estelle dit :

    Ca c’est de l’article!!! je fais du surf depuis 15 ans et je ne me suis jamais posé une tel question… Mais on ne mettra jamais en cause ces  » Club de Plongée  » et touristes qui payent pour avoir des « sensations fortes » pour se confronter aux requins et les nourrissent en donnant des appats près des cotes!!! d’ou de plus en plus d’attaques…

  11. muriel dit :

    J’adore ces commentaires…plonger avec ses règles,comme si c’était agréable,le ventre qui tiraille,alors qu’on serait tellement mieux allongée avec un petite bouillotte.Je comprends ces filles professionnelles de l’eau,qui doivent y aller pour gagner leur vie,mais je trouve cela un peu egoiste de mettre en danger les autres en prenant le risque que le tampon perde son etancheite,on ne sait jamais…J’ai la « chance » d être une « fille qui attire les requins »,règles ou non,toutes mes plongées sont accompagnées d’une rencontre avec un requin,ce qui fait le bonheur de mes amis photographes marins ou plongeurs,mon « odeur » leur plait et il viennent souvent me « gouter »,en m’éraflant joliement et quand je tombe accidentellement à l’eau avec un tampon,je peux vous dire que je nage très vite en m’éloignant des autres baigneurs…nous ne sommes pas des poissons,evitons de donner faim aux predateurs marins ,meme avec un petit bouchon en coton dans le******

  12. Steph dit :

    Dans le quoi?

  13. muriel dit :

    Il est clair qu’un requin qui vient de se nourrir ne va pas venir attaquer une fille avec son tampon,mais il est dommage de se baigner systematiquement avec,si on peut patienter queluqes jours et diminuer le risque de croquage!!

  14. mi dit :

    évidemment il est dangereux de sous entendre qu’un tampon est une protection contre une attaque et sans doute vaut il mieux simplement éviter d’aller à l’eau en sachant que les requins sont à proximité…?

  15. Sarah dit :

    Est-ce que le port du tampon est impératif? :s Ce sera ma première expérience en plongée (donc baptème) mais je n’ai jamais utilisé ce truc…

Laisser un commentaire