On ne sait pas si le remake connaîtra le même succès que le film original Point Break. Mais on peut déjà dire en tous cas que cette suite ne s’embarrasse pas du souci du détail géographique : la production a carrément placé la vague de Teahupoo à Biarritz sur la Côte Basque… au lieu de Tahiti.

Il existe bien une gauche puissante par forte houle au large du rocher du Channing à la Grande Plage de Biarritz, mais rien à voir évidemment avec la vague de Teahupo’o dont le creux déferle avec une puissance inégalable sous le niveau de la mer.

Pas de doute possible pour les connaisseurs : les scènes filmées à Teahupoo n’auraient pas pu être prises sur la Côte Basque. Cela n’a pas empêché les Tahitiens venus assister à l’avant-première du film d’être très déçus que leur île ne soit même pas mentionnée et que les références comme la montagne en arrière-plan aient été occultées.

Les surfeurs Tahitiens comme Raimana Van Bastolaer, Tikanui Smith, Arsène Harehoe ou Tuhiti Haumani ont pourtant donné de leur personne pendant le tournage de ces scènes incroyables où ils ont risqué leur vie. Et ils auraient mérité une toute autre reconnaissance pour le rayonnement qu’ils apportent à la Polynésie Française en domptant avec courage cette merveille de la nature que constitue Teahupoo.

Même si nous n’y sommes pour rien, je m’associe à Laurent Ortiz, l’adjoint en charge du surf à Biarritz, pour regretter cette incohérence géographique et transmettre tout notre respect au surf tahitien que nous avions mis en valeur au cours d’une exposition photo à la Cité de l’Océan de Biarritz l’été dernier.

Une chose est sûre : si Teahupoo se délocalise un jour à Biarritz, cela ne pourra être qu’à notre Virtual Surf.

Ci-dessous la bande-annonce du film avec les nouveaux acteurs Edgar Ramirez (dans le rôle de Bodhi) et Luke Bracey (Johnny Utah).

point break film

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire