C’est un sujet qui a beaucoup fait réagir la communauté surf ces derniers jours : l’Union Européenne envisagerait de faire interdire le tabac sur toutes les plages en Europe. Information diffusée par les collègues du site Océan Surf Report.

Revenons d’abord à la source de cette information. Elle provient d’un discours prononcé le 23 Mars 2017 par Vytenis Andriukaitis, commissaire européen chargé de la santé et de la sécurité alimentaire à l’occasion de la 7ème Conférence Européenne sur le Tabac ou la Santé ECToH 2017 qui s’est tenue à Porto au Portugal.

Partant du constat qu’1 Européen sur 4 est fumeur, il a décliné différentes actions pour réduire le tabagisme, notamment chez les plus jeunes. Au premier rang d’une série de mesures, il propose donc de bannir le tabac de toutes les plages, ainsi que de tous les parcs et les infrastructures sportives. Après l’interdiction dans les lieux fermés, l’idée est de s’attaquer aux espaces ouverts.

Autant je suis le premier à défendre une lutte beaucoup plus active contre le tabagisme, autant il me semble qu’il faut se méfier des mesures en apparence radicales mais qui n’ont qu’un impact marginal sur la consommation globale de tabac.

D’abord, interdire le tabac sur toutes les plages serait tout simplement inapplicable. Quand vous avez une interdiction, il faut pouvoir la faire respecter. Sur les gigantesques étendues de sable désertes qu’offre le littoral européen, cela paraît compliqué…

Ensuite, je crois qu’il est toujours souhaitable de préférer la sensibilisation et la pédagogie à la prohibition bête et méchante.

C’est dans cet esprit que j’avais proposé au Maire de Biarritz en 2014 d’instaurer une Plage sans Tabac à la plage du Port Vieux, dans le cadre des Espaces sans Tabac mis en place par la Ligue contre le Cancer.

Pour qu’une Plage sans Tabac fonctionne, il faut d’abord qu’elle soit acceptée par les usagers : à Biarritz, il s’agissait initialement d’une demande du conseil de quartier et des usagers de la plage. Il faut ensuite que la plage s’y prête : la plage-type est celle fréquentée par des familles et des enfants en bas âge. Il faut ensuite qu’elle soit explicitée au quotidien pour bien faire comprendre qu’il s’agit avant tout d’une opération de prévention sanitaire qui a aussi une utilité environnementale pour réduire la présence des mégots, qui figurent dans le TOP 10 des déchets sur les plages. En parallèle nous avons lancé à Biarritz la récupération des mégots et leur recyclage grâce à l’association TREE6CLOPE.

Chaque été depuis 2015, des jeunes en service civique sillonnent les plages de Biarritz pour expliquer pourquoi toutes nos plages sont « sans mégots », et pourquoi celle du Port Vieux en particulier est « sans tabac ». Cette plage sans tabac sera reconduite pour le troisième été cette année, et elle est maintenant bien comprise et respectée.

Rappelons ici les objectifs des espaces labellisés sans tabac par la Ligue Contre le Cancer :

  • Réduire l’initiation au tabagisme des jeunes ;
  • Éliminer l’exposition au tabagisme passif, notamment celle des enfants ;
  • Promouvoir l’exemplarité et la mise en place d’espaces publics conviviaux et sains ;
  • Préserver l’environnement des mégots de cigarettes ;
  • Dénormaliser le tabagisme afin de changer les attitudes.

Avoir une plage sans tabac dans une station balnéaire offre une liberté aux non-fumeurs de respirer un air libéré de l’odeur de fumée de la cigarette. Mais cela n’ostracise pas pour autant les fumeurs qui ont toutes les autres plages s’ils souhaitent s’intoxiquer en liberté, à condition de ne JAMAIS laisser un mégot dans le sable. Là-dessus, il faut être intransigeant, et c’est pour cela que nous informons sur les amendes encourues pour ce type d’incivilités à Biarritz.

En résumé, je crois davantage à la montée en puissance progressive d’Espaces sans Tabac bien acceptés et compris (plages, parcs, mais aussi terrasses sans tabac, enceintes sportives…) qu’à une interdiction totale dans tous les espaces publics qui risquerait d’être inopérante, non respectée et mal vécue.

Et vous, que pensez-vous des plages sans tabac ?

Lire aussi : – comment arrêter de fumer grâce au surf ?

Sur la Côte Aquitaine, après Biarritz, c’est Capbreton qui a instauré une Plage sans Tabac au Prévent cet été.

megots

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , , ,

 

4 Commentaires

  1. quemeneur bertrand dit :

    BONJOUR? JE SUIS SURFEUR FUMEUR? MAIS BIO?TABAC BIO FILTRES BIO? J4EN AI FAIT L4EXPERIENCE DANS MON COMPOST? IL NE RESTE RIEN TOUT SE D2COMPOSE; CE NE SONT PAS DES CLOPPES AM2RICAINES MAIS DES TIGES ROULEES AVEC UN PEU DE CONSCIENCE? MEME SI J4AI ENVIE D4ARRETER ET QUE JE N4RRIVE PAS; BREF? LES PLAGES SONT A TOUS LE MONDE ET UEN CLOPPE EST BIEN MOINS POLLUANTE QU4UN JET OU N4IMPORTE QUEL BATEAU A MOTEUR; IL N4Y A QU4A MENTRE SON NEZ DANS LA POT D42CHAPPEMENT DE N4IMPORTE QUELLE VEDETTE POUR S4EN RENDRE COMPTE? BO COURAGE AUX AMATEURS;
    sALUT LES PATITS PD QUI S4OFFUSQUENT POUR DE LA CONNERIE?N D2SOL2 GUILLAUME JE N2AI RIEN CONTRE LES HOMO? C4EST JUSTE UNE FACON DE S4EXPRIMER

    • YULL dit :

      Si on va par là, un étron est bio, également bien moins polluant que les gaz d’échappement des engins motorisés, donc laissons nos étrons sur la plage …

  2. yohann dit :

    Quand on ne respecte pas son corps il est difficile de respecter la nature, même si certains fumeurs sont écolo et jettent leur mégots à la poubelle, mais bon c’est tout de même rare. Je taf sur les chantiers et tous les fumeurs jettent leurs mégots et paquet vide au sol. Ils ont sûrement peur de passer pour des sentimentaux. Bref sur les plages je suis pour l’interdiction car il y en aura toujours pour les jeter dans le sable et comme on ne peut pas surveiller tout le monde, il vaut mieux interdire c’est plus simple à contrôler. On va ala plage pour respirer l’air marin!

  3. charon dit :

    N’importe quoi Yohan.Que les fumeurs ne respectent pas leur corps je veux bien, mais ca ne veut absolument pas dire que les mecs jettent leurs mégots n’importe ou. C’est absolument idiot comme raisonnement ça n’as aucun sens. Interdire de fumer sur les plages bonne chance mon gars, je sais pas ou tu va mais chez nous les plages sont immenses, le temps que le mec se ramène jusqu’au fumeur la clope est finie ou le gars est parti a l’eau. Et même pire, ça risque de faire l’effet inverse si a chaque fois qu un chtar en short est vu sur la plage tout le monde enfonce son mégot dans le sable en toute hâte. Pas besoin d’etre une lumière pour savoir d’avance que c’est une idée stupide, même si ça doit être bien marrant de voir les chtar courir dans le sable toute la journée pour….absolument rien en fait.

Laisser un commentaire