Pour sensibiliser à la prolifération des requins dans la zone de San Clemente en Californie, l’ancien surfeur pro Kalani Robb et des amis ont décidé d’appâter un drone GoPro Karma pour voir si un requin mordrait à l’hameçon.

Au bout de quelques instants à la surface de l’eau, à moins d’un kilomètre au large, un grand requin blanc aurait attrapé le poisson d’après la vidéo postée sur Instagram.

Les lifeguards ont désapprouvé cette action qui va à l’encontre de leur mission de prévention sur les plages. Cela ne résoudra pas le problème et cela risque de donner de mauvaises idées à d’autres personnes, au risque d’attirer encore plus de requins…

La vidéo reste néanmoins quelque peu surprenante et on peut s’étonner qu’un requin morde aussi vite dans ces conditions.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , ,

 

3 Commentaires

  1. Rudy dit :

    Bonjour ! Je trouve cette action stupide ! Ça va attirer les requins plus qu’autre chose !!! Si on donne à manger sur le bord alors pourquoi les requins iraient au large par la suite si tu leur donne en bord de mer ?….

  2. Palante dit :

    Et si on parlait plutôt de la prolifération de l’humain qui envahi et dégrade tous les milieux ?! Le requin est chez lui et si la pêche industrielle ne laminait pas les ressources peut être que les requins seraient moins près des plages ! Le surfeur est un simple visiteur sur la mer il n’est pas chez lui ! Si il y a trop de requins c’est à lui de se retirer du milieu qui ne lui appartient pas !

  3. yohann dit :

    Bien dit « palante », proliferation de l’humain qui vient sur les plages sans les aimer apparement…megots dans le sable, emballage plastique qui s’envole oh tampis la flème de me lever pour aller le ramasser, bref au Penon ça met la rage quanf on voit comment certains se comportent.Allez voir au fond du parking du Penon a Seignosse, derriere la derniere maison avant la foret, un vrai depotoire de sac poubelle au pied de la dune coté forêt, coincé par un grillage. ça marche aussi pour le bord du lac d’Hossegor… Heureusement que les mentalités changent mais il suffit d’1quart des gens pour tout foutre en l’air.. Le requin lui ne pollue pas.

Laisser un commentaire