Apres une session de surf on se sent generalement mieux dans sa tete - tags jeune femme belle fille sourire maillot bikini seins plage sable blanc eau turquoise planche de surf

Une session de surf, une séance de natation ou de marche en bord de mer peuvent donner un coup de booster au moral. A condition de pratiquer régulièrement et avec modération. Il est démontré que l’activité physique au rythme que je vous propose dans la Surf Thérapie à un effet positif sur le moral. Après une session de surf par exemple, on se sent très bien pendant environ une heure, mais les effets positifs de l’activité physique vont bien au-delà comme l’ont montré des travaux présentés en Mai 2009 par Jeremy Sibold à l’American College of Sports Medicine de Seattle.

Une activité physique modérée pratiquée en aérobie améliore immédiatement l’humeur, mais la sensation de bien-être ressentie après l’exercice peut durer jusqu’à 12 heures. Quelques minutes peuvent suffire pour produire ces bienfaits et vous mettre de bonne humeur pour le restant de la journée. L’American College of Sports Medicine stipule dans ses recommandations que les adultes fassent au moins 150 minutes hebdomadaires d’exercice physique d’intensité modérée : cela peut être effectué en sessions de 30 minutes, 5 jours par semaine, comme je vous le recommande dans le livre.

Pour être de bonne humeur tous les jours, la solution serait donc de faire une activité physique quotidienne plutôt en début de journée, comme une session matinale par exemple quand le vent est favorable et qu’il n’y a pas encore grand monde dans l’eau. L’étude suggère que les hommes et les femmes retireraient les mêmes bénéfices de l’activité physique quel que soit leur niveau de pratique. L’amélioration de l’humeur par l’activité physique est liée à la libération de neurotransmetteurs dans le cerveau comme les endorphines.

Sachant cela, il paraîtrait logique de prescrire une activité physique quotidienne en première intention aux personnes souffrant de symptômes dépressifs légers, ou pour prévenir leur apparition, les médicaments antidépresseurs n’ayant pas encore fait la preuve de leur efficacité dans ces indications. Une autre étude publiée en 2006 dans le journal de l’American College of Sports Medicine a bien montré que l’exercice améliorait l’humeur de patients déprimés. Le problème avec des personnes atteintes d’un épisode dépressif majeur  est que la maladie se manifeste souvent par un manque d’énergie et une anhédonie (diminution du plaisir pour toute activité, même celles qui procurent du plaisir comme le surf). Déjà qu’il est difficile de motiver une personne qui n’est pas déprimée à adopter une activité physique, c’est encore plus délicat avec une personne qui n’a plus envie de rien. Dans ce cas, une prise en charge psychiatrique s’impose mais même pour les formes modérées à sévères de dépression, l’activité physique devrait être proposée aux patients en traitement complémentaire.

Note de l’auteur de l’article : les effets d’une Surf Thérapie vont au-delà des simples bienfaits de l’activité physique compte-tenu des effets bénéfiques sur l’humeur surajoutés de la luminothérapie, de la thalassothérapie naturelle ainsi que de l’action des ions négatifs de l’air marin.

 
References  : *Jeremy Sibold, Ed.D., certified athletic trainer and assistant professor, rehabilitation and movement science, University of Vermont, Burlington; Jennifer Mears, exercise physiologist and corporate fitness specialist, Colorado Springs, Colo.; presentation, May 27, 2009, 56th annual meeting, American College of Sports Medicine, Seattle.

Source : Medicinenet.com

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire