Après quatre finales infructueuses sur le Stand-Up World Tour à Sunset, à Anglet et au Brésil, Peyo Lizarazu s’est finalement imposé sur l’épreuve prestigieuse du Stand-Up World Tour à Tahiti pour le Sapinus Pro 2011. Cette édition a vu des conditions de surf exceptionnelles avec de très grosses vagues tubulaires.

Equipé d’une planche Barland rouge et d’une pagaie Outside Reef, Peyo a donc remporté la finale dans des conditions difficiles un peu ventées et moins tubulaires que sur les tours précédents. Peyo Lizarazu a néanmoins réussi à prendre la meilleure vague qui lui a permis de gagner la finale comme on peut le voir sur cette photo de Tim McKenna. A la deuxième et à la quatrième place, on retrouve les tahitiens Patrice Chanzy et Didier Tinhin.

Peyo a battu Kai Lenny, troisième, qui lui avait damé le pion pour le titre de champion du monde de stand-up paddle l’an dernier. Peyo prend ainsi la deuxième place au classement général de la Waterman League et se relance dans la course au titre.

A noter la performance de l’inoxydable vétéran Arsene Harehoe, demi-finaliste, qui a scoré des bombes backside. Plus tôt dans la compétition, Guillaume Bourligueux aurait été blessé suite à un wipeout dans un tube avec une luxation de l’épaule, blessure au genou et fracture de la pagaie.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , , , , ,

 

6 Commentaires

  1. alexpo dit :

    juste un truc …ça se passe comment quand les gars débarquent a l'aeroport avec leurs housses quatres planches ?

  2. boris dit :

    j'espère que la pagaie va bien se remettre de sa fracture….

  3. SurfBlog dit :

    C'est qui le speaker des vidéos ? On dirait Jason Polakow.

  4. FAVERI dit :

    No comment TIP TOP

  5. mako sapinus dit :

    Alors, plus de mouvement de compétition??
    Maco kahuna du spot

Laisser un commentaire