Vous ne l’aviez peut-être jamais remarquée mais si vous êtes fidèle internaute de Surf Prevention, vous voyez peut-être Coline Ménard tous les jours… en haut à droite de la home page du site Internet où elle figure depuis 3 ans déjà ! Coline est l’une des toutes meilleures longboardeuses du monde et elle vit actuellement sur la Côte Basque. Nous en avons profité pour faire connaissance avec elle en lui posant quelques questions. Coline fera partie des surfeuses que nous suivrons de près jusqu’au Roxy Pro Biarritz avec d’autres interviews et séquences photos pendant l’été.

– Surf Prévention :  Bonjour Coline, peux-tu te présenter en quelques mots?

Coucou Surf Prévention, je m’appelle Coline, 23 ans, je viens de la Réunion et je fais du longboard depuis que j’ai 6 ou 7 ans.

– Tu peux nous parler de ton île, La Réunion?

J’y ai passé toute mon adolescence et en garde un merveilleux souvenir. C’est à la Réunion que j’ai pu me perfectionner en surf car il n’y a pas d’hiver rude comme en métropole et l’eau est toujours chaude.

– Un souvenir particulier à nous raconter?

Peut-être mes premiers championnats de France sur le spot de la Jetée. J’avais à peine 16 ans et après m’être issée jusqu’en finale, je me suis retrouvée en compétition dans des vagues de plus de 3m50. Je connaissais la dangerosité du spot à cette taille et ne faisais pas la maline. J’ai finalement terminé troisième !

– Peux-tu nous raconter ta toute première fois en surf ? Quand as-tu commencé et pourquoi ?

Je n’ai pas le souvenir de ma premiere fois à l’eau… Cela devait être avec mon père, sur son longboard à l’ile de Ré, quand j’avais 4 ou 5 ans. Enfants, mon frère et moi passions notre vie à la plage et du coup, apprendre à surfer a été une chose évidente !

– Que signifie le surf pour toi aujourd’hui?

Le surf fait partie intégrante de ma vie. C’est plus qu’un sport. Je ne peux pas passer 2 mois sans voir la mer et espérer me mettre à surfer ! C’est définitivement plus qu’un sport, c’est ma passion, mon mode de vie…

– Le titre dont tu es la plus fière?

Ma place de Vice championne du monde ASP au Roxy Jam de 2009, sans hésiter!

– D’ailleurs, tu y participes depuis quelques années, qu’est-ce que cet évènement signifie pour toi ?

Le Roxy Jam (renommé le Roxy Pro cette année) est LA compétition de l’année ! Elle regroupe toutes les meilleures filles du monde dans la bonne humeur. J’attends cet évènement avec impatience !

– Tu habites depuis peu à Biarritz. C’est un endroit que tu affectionnes particulièrement ?

J’avais l’habitude de passer 2 semaines à Biarritz pendant l’été et je regrettais à chaque fois de ne pas pouvoir rester plus longtemps. La décision de m’y installer n’a pas été dure ! C’est une ville que j’affectionne pour son charisme (avec toutes ses marches partout !) et bien entendu, ses vagues. Je ne peux pas le nier !

– Le plus bel endroit au monde, à tes yeux?

Sûrement en Australie : j’ai vécu près d’un an à Noosa Heads et je me suis souvent dit que Tea Tree, le fameux spot perdu dans la réserve naturelle, était proche du paradis.

– Difficile d’en parler en quelques mots, mais qu’as-tu pensé de l’Australie en quelques mots?

Expérience inoubliable : rencontres inoubliables, vagues inoubliables, lieux inoubliables… Difficile de se limiter à quelques mots…

– Un souvenir particulier peut-être?

Je me souviens d’une session fantastique au coucher de soleil à Tea Tree, des vagues parfaites, de l’eau chaude, l’ambiance cool entre amis et même quelques dauphins au loin.

– Quelles leçons as-tu tiré de ce trip en Oz?

La morale de mon histoire australienne serait : même si tu arrives quelque part où tu ne connais personne, sur un territoire inconnu, il ne te faudra pas longtemps pour créer des liens avec du monde, sympathiser avec des gens qui ne parlent pas la même langue et qui ont des coutumes différentes. Il ne faut pas avoir peur de s’adapter.

– Tu te sens différente depuis que tu es partie en Australie?

Je pense avoir pris confiance en moi. Je suis moins timide et n’ai plus peur de parler anglais ! Ce trip m’a transformée et ouvert l’esprit.

– Quels sont tes projets pour cette année et celle qui suit?

Je souhaite reprendre mes études à Bordeaux en septembre prochain, tout en continuant de voyager autour du monde. Si tout se déroule comme prévu, je visiterai Haïnan Island en Chine en octobre pour la seconde étape du championnat du monde ASP.

Texte et photo par Elisa Routa pour Surf Prevention.com

Action : Bastien Bonnarme / Aquashot / Roxy.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , , , , , , ,

 

1 commentaire

  1. Des nouvelles de la longboardeuse Coline Ménard, en free surf à Biarritz cet été :

    <iframe width="600" height="338" src="http://www.youtube.com/embed/BUdXKQIbMWQ&quot; frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Laisser un commentaire