Vous est-il déjà arrivé d’avoir des « renvois » pendant ou après une session de surf ? Il semblerait que ce genre de désagrément soit plus fréquent qu’on ne le croit chez les surfeurs. Les troubles du haut appareil digestif du surfeur sont variés : cela va de la simple régurgitation à l’authentique reflux gastro-oesophagien, en passant par l’aérophagie avec éructations.

Une étude très sérieuse du Département de Médecine de l’Université d’Hawaii* a démontré que le surf est un facteur de risque de reflux gastro-oesophagien. A partir d’un questionnaire rempli par 185 surfeurs et 178 sportifs non-surfeurs, ils ont obtenu les résultats suivants. La prévalence du RGO était significativement plus élevée chez les shortboarders (surfeurs de petite planche) que chez les non-surfeurs (28% contre 7% respectivement). Le RGO concernait statistiquement plus les shortboarders que les longboarders (28% contre 12%). La prévalence du RGO augmentait de manière significative avec l’augmentation de la fréquence et de la durée des sessions de surf.

L’explication de ce phénomène serait liée à la position de rame allongée sur des planches dures qui provoque une augmentation de pression abdominale et un reflux du contenu de l’estomac dans l’œsophage que le sphincter oesophagien inférieur ne parvient plus à empêcher.

Conseils de prévention :
– Mangez léger avant la session. Prenez un petit déjeuner léger si vous prévoyez de surfer tôt le matin, comme Kelly Slater. Une banane ou un yaourt peut faire l’affaire pour une session courte, si vous avez fait le plein de « sucres lents » au repas précédent. Évitez les aliments trop gras ou longs à digérer avant une session.
Prenez le temps de manger et de mastiquer les aliments : évitez de manger un sandwich à toute vitesse juste avant de vous mettre à l’eau.
– Prenez le temps de digérer. Évitez de prendre un repas copieux moins de deux heures avant une session.
– Évitez ou limiter au maximum la consommation d’alcool ou de tabac.

On dit généralement aux personnes présentant un reflux de ne pas s’allonger dans les deux heures suivant un repas : c’est donc aussi valable sur une planche de surf que sur un lit.

Privilégiez le surf sur une grande planche qui semble moins à risque de RGO. En dernier recours, il vous reste toujours le Surf debout à la rame (stand-up paddle) le temps d’aller mieux 😉

Il serait intéressant de s’interroger sur la prévalence moindre du reflux chez les longboarders par rapport aux shortboarders : est-ce lié à la planche et à la position de rame et/ou à l’hygiène de vie des pratiquants ?

En cas de symptômes de reflux ou de brûlures persistants, consultez votre médecin qui vous orientera éventuellement vers un gastro-entérologue. Le médecin recherchera une cause autre que votre pratique du surf, comme une hernie hiatale. Il vous donnera des conseils d’hygiène de vie et pourra être amené à vous prescrire des médicaments antiacides (Maalox, Gaviscon…) ou inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole, pantoprazole, etc.). Un bilan avec fibroscopie oeso-gastro-duodénale pourra vous être proposé pour éliminer une oesophagite ou un ulcère notamment.

Le reflux gastro-oesophagien est une affection fréquente facile à diagnostiquer dans sa présentation typique (remontées acides après un repas et sensations de brûlure derrière le sternum = pyrosis) mais il faut aussi savoir y penser devant des symptômes moins évocateurs comme une toux chronique, un enrouement matinal, des maux de gorge, une halitose (mauvaise haleine), etc…

*Norisue Y, Onopa J, Kaneshiro M, Tokuda Y. Surfing as a risk factor for gastroesophageal reflux disease. Clin J Sport Med. 2009 Sep;19(5):388-93.

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , , , , ,

 

2 Commentaires

  1. charles dit :

    Tous les conseils sont corrects, mais pour prevenir le reflux il suffit fréquentement de prendre de l'oméprazole

  2. Bonjour,

    J’ai créé un site qui rassemble tous les symptomes de la gastro et se différents remèdes.

    Pour ceux que cela intéresse, n’hésitez pas à faire un tour : http://www.symptomesgastro.com

    Belle journée,

Laisser un commentaire