Après la côte d’Azur, c’est la côte Basque qui a vu ses premiers « flyboarders » s’envoler au-dessus de l’eau. Si vous avez vu des personnes au large des plages propulsées en hauteur à côté d’un jet-ski, il s’agissait probablement du « Flyboard », une nouvelle discipline improbable mais qui semble déjà avoir des adeptes, malgré les nuisances et la pollution supplémentaire que l’on peut redouter.

Rarement on avait vu invention plus abracadabrante depuis celle du surf à moteur. Même si c’est un sport d’eau et qu’il se pratique debout sur une planche, le flyboard n’a rien à voir avec le surf, ou le flysurf.

Le principe du flyboard est d’utiliser des buses au niveau des pieds assurant 90% de la poussée et permettant de se déplacer selon l’inclinaison du flyboardeur, et des buses au niveau des mains pour se stabiliser comme avec des bâtons de ski. Le tout permettant de se déplacer comme un dauphin sous l’eau et défier les lois de la gravité « comme un super héros » selon son concepteur Franky Zapata, champion de jet-ski.

Le système fonctionne couplé avec un jet-ski dont le « contrôle des gaz » permet de doser la propulsion.

Si cette activité ne pourra se pratiquer qu’au-delà de la bande des 300 mètres, elle risque de contribuer un peu plus à la pollution dans une zone déjà contaminée par les hydrocarbures.

Questions que nous aimerions poser aux concepteurs: y a-t-il une manière non polluante de pratiquer votre loisir ?

Autant on peut comprendre l’utilisation du jet-ski pour le sauvetage ou pour surfer Belharra à 10 mètres, autant là le jet-ski fera du sur place…

Que pensez-vous du flyboard ?

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , ,

 

80 Commentaires

  1. Mr bambooras dit :

    Lol, laissez les faire et attendons les premiers cretins qui s eclateront le crane en voulant plonger comme des dauphins decerebres dans 50cm de fond.

    • bigmama dit :

      cette activité n'est pas un sport pour moi et encore moins un sport de glisse
      foutez moi ça au placard
      Big up

    • tiboyz dit :

      Vous critiquez tous sur plein de chose mais regardé vos voiture elle polu autant , vos moto elle fais autant de bruit et pourtant on vien pas faire c….. alors arrêtez vos commentaires qui non même pas d arguments et retourne devant votre tv à votre vie monotone et laissé nous s amusé tranquillement

  2. Waverider dit :

    Bof bof! Polluant très certainement! Et puis pourquoi "Flyboard" ? Il n'y a pas de planche ("board") à ce que je vois… Encore une invention pour touriste en mal de sensations fortes…

  3. Guillaume dit :

    une belle connerie….

  4. EM dit :

    Ridicule -_-

  5. Stanis dit :

    C'est par ce que c'est faisable qu'il faut le faire !!

  6. hard bollock dit :

    Excellent pour les kooks du top 44 qui ont pas les couilles de surfer 4 m off shore cloudbreak.c'est la nouvelle rage des pros ,à part le bar et le Ping pong ou le golf.

  7. vincent dit :

    Cela va susciter commentaires, raleries et autres "montage au créneau". Elle est pas belle notre France? 😉 Pas sur, que cela pollue plus qu'un jet ski. Faut donc t'il interdire le jet ski sur nos côtes (et autour de nos vagues) ? exit donc le town in? Je pose la question..

  8. Jean claude dit :

    De pire en pire, on vous conseille une visite ici : http://stop-les-nuisibles.sosblog.fr/
    Qui concentre toutes les réclamations sur ces nuisibles …

  9. Warfix dit :

    Une connerie inventée […] pour les clowns!!!

  10. Amélie dit :

    Etonnant le site mentionné au dessus : http://stop-les-nuisibles.sosblog.fr/

    Les articles de presse sont nombreux … nos politiques vont bien finir par prendre le sujet en main, on ne peut plus se laisser pourir la vie.

  11. jaz33 dit :

    ça a l'air marrant mais pourquoi, puisqu'ils ont inventer une nouvelle version commercialisable d'ici un an ou deux, pourquoi ne l'ont ils pas inventer avec une autre énergie?

  12. co.ko dit :

    Heureusement tous le monde n'est pas champion de jet ski et vu comment l'engin à l'air instable voir casse gueule je pense pas qu'on verra de sitôt des piments nous déranger avec ces engins..déjà le jet ski ça reste réserver à une "élite" de gros beauf en mal de sortie en mer le week end, mais cet engin c'est bien trop sportif pour des bedonnants qui préfèrent rester à faire la sieste sur leur zodiac le dimanche après midi au large de Capbreton mdr..

  13. On prend vraiment l'océan pour un grand disneyland !!! Il ne manque plus que le déguisement de Peter Pan pour celui qui fait le clown, les pop-corn pour les spectateurs(trices), …

    S'il existe des parcs d'attraction sur le thème de l'océan, faisons en sorte que l'océan ne devienne pas un parc d'attraction !

  14. Marc dit :

    Ne rigolez pas ,vous ne pouvez pas savoir le nombre de c….que nous croisons au bord de l'océan ..!!! déjà les jets qui se sont multiplés ses dernières années et qui font n'importe quoi (surtout à Capbreton )sans que personne ne réagissent ….alors cette connerie de bidochons ….????? ps : je souhaiterai que les surfeurs et pêcheurs des environs de Capbreton et hossegor se rencontrent pour trouver une solution pour faire respecter la règlemention du code maritime aux usager des jets skis de Capbreton .Vous pouvez me laisser vos mails pour prendre contact ,afin que l'on étudie ensemble les actions pour interpeller les pouvoirs publics .Merci

  15. Colonel Bigorno dit :

    vncnvùo,jkwf fafixxrxgt oups, excusez-moi, pas facile d'être précis sur le clavier avec les buses situées sur les mains. Déjà, en bon bobo neuneu, j'avais évidemment essayé de twitter "il fait beau je suis en train de flyboarder tranquille" et je m'étais retrouvé la tête coincée entre 2 rochers à bavarder avec les huîtres.

    Amusez-vous bien, ce n'est qu'un nouveau gibier d'eau, vivement l'ouverture de la chasse aux c…

    • Ma biche dit :

      Oui, vivement !
      Et apparemment, avec les commenaires de dessus, il va y avoir de belles prises à cette chasse aux c….
      Brassens l’avait dit pourtant : Quand on est C…, on est C…

  16. Dav dit :

    ha le progrès ! la première vidéo ma tué avec les cruches qui gloussent devant l'idiot du village qui évolu a 2 metres au dessus de la surface attaché à un gros tuyau PVC attaché à un jetski ou siege 2 autres idiots gloussant et polluant.

    Le cirque est ouvert jeunes gens 🙂
    Tarif minimum.

  17. clo dit :

    ?????????????????????????????

  18. bibi dit :

    après le SUP, voilà cette m… qui vient envahir nos côtes ! c'est quoi la prochaine idiotie ? du ski sur mer à pagaie ?

  19. sebastien dit :

    Bibi,
    je ne comprends pas le lien que tu peux faire entre le sup qui est un véritable sport de glisse, respectueux de l'environnement et avec les memes valeurs que le surfer de longboard et meme de shortboard en le comparant au flyboard qui est polluant et ou on ne glisse pas.
    Moi je faisais du longboard, je fais du sup de plus en plus et meme du kitesurf…. Je n'ai aucun soucis avec mes amis surfers… on a le meme amour de l'ocean et il faut simplement que chacun respecte l'autre.
    Il y a même des super qui surfent beaucoup mieux que pas mal de shortboard 🙂 et qui connaissent mieux les regles de priorité et l'esprit surf…

  20. Timax dit :

    Tiens, c'est bizarre? notre "ami" Drakkars n'a encore rien dit…

  21. Julien 2 dit :

    Franchement, çà heurte ma sensibilité écolo tout ce gaz d'échappement, mais je dois avouer que çà à l'air sacrément marrant. Je ne suis pas prêt d'en faire, mais au niveau sensation çà doit être pas mal !

  22. sangoku91 dit :

    Encore une connerie pour touristes fortunés et qui s'ennuient…
    :o((

    Par contre je suis d'accord pour dire que ça pollue de la même manière que les jet ski…

    Pour moi la mer c'est un envionnement naturel à aborder avec un surfboard, un bodyboard, un SUP, un kayak, un kitesurf, un windsurf, un voilier, des palmes masque tuba mais les engins à moteur ça me gonfle:
    Ca fait du bruit, ça pue, ça pollue, et ça peut être dangereux pour tous les autres qui ne sont pas motorisés…
    Je me souviens encore d'un c… sur un spot de surf archi connu de normandie qui a été squatté par un jetki en plein milieu du pic. Le mec jumpait les vagues au milieu de 30 surfers médusés…moi je me suis pas mis à l'eau, je tiens à mon intégrité physique.
    Vous allez me dire les engins à moteurs repectent la bande des 300m, ok la plupart le font.
    Mais ça n'empêche pas que ça pollue et ça pue…sans déconner j'ai croisé des jetski qui revenaient d'une session à proximité d'un spot de surf vendéen et l'odeur c'était une horreur, vous savez quoi c'était l'odeur d'un bon gros bouchon parisien (je suis parisien je sais de quoi je parle)…snif je ne vais pas à la mer pour me shouter aux vapeurs d'hydorcarbures…

    Peace and surf

    • Ma biche dit :

      Dis moi sangoku, ton nom, c’est pas tiré d’une connerie pour petits cons désoeuvrés qui s’abrutissent devant la tv ?

      On a tous nos travers n’est ce pas !

  23. Coupeacoeur dit :

    Bonjour a tous.

    Je viens de découvrir le Flyboard grace a votre blog, posté sur mon Facebook. Cela n'a pas l'air de plaire a tous le monde a ce que je vois. Je trouve ca fun, ca change, et au moins le risque de collision avec nous surfers est quand meme moins important qu'avec un jet-ski qui arrive au "taquet". Je ne pense pas non plus que cela est "débile" ou "ridicule", ca change c'est nouveau et moi j'aimerai bien essayer. Peut être pasque je n'ai pas les couilles de surfer une vague de 4 metres surement qui sait?

    On devrait être plutôt fier, c'est une invention française quand meme merde, ca n'a rien a voir avec ce que l'on fait mais il faudrait arrêter de toujours critiquer. Quand je vois "vu comment l’engin à l’air instable voir casse gueule", tu penses que c'est pas casse gueule les sports de glisse (meme si le flyboard n'est pas un sport de glisse)? Evidemment sur la vidéo ils ont mis une grosse truff qui n'en a jamais fait, forcément "c'est pas trop stable" mais quand le mec en fait dans la dernière vidéo c'est pas pareil.

    Alors c'est claire que les gens qui font du jet sont, souvent (tout le temps?) des écervelés complet mais j'en connais 2/3 qui sont surfeurs et qui n'ont pas inventé la poudre non plus.

    Ca pollue c'est vrai mais bon a écouter votre discourt, vous devriez plutôt faire en sorte d'arrêter l'utilisation des voitures ou autre porte-conteneur, yacht et bateau de peche… que de perdre votre temps avec les 2 ou 3000 connards qui font du jet, ca ca serait intélligent ET pour le coup vraiment utile pour la planet.

    Sportivement

  24. Amélie dit :

    Et voila … encore un qui veut justifier l'injustifiable en dérivant hors sujet. On ne parle pas des yachts ou des voitures, on parle des abrutis qui viennent pourir les spots avec leurs engins. Ceux qui ont trois neurones et qui pour se défendre lachent des insultes et mettent les gaz.
    je maintiens ma position. http://stop-les-nuisibles.sosblog.fr/

  25. Maxime dit :

    Je suis d'accord que le flyboard est une discipline plutot négative, en terme de nuisance sonore, et de pollution.

    Mais les surfeurs ne n'ont pas pour autant la main blanche. Des dizaines de km par jours pour aller d'un spot a l'autre, des combinaisons en néoprène et autres caoutchoucs plus polluants les uns des autres, des planches de surf en résines en tout genre, et des boardshorts en matières synthétiques la plupart fabriqués dans les pays plutôt lointains..

    Alors, biensur il y a beaucoup d'améliorations en terme écologique, mais aprés tant d'années de pratiques, ce ne sont que de pauvres et infimes améliorations.

    Comme on dit, "avant d'enlever la paille dans l'oeil de ton voisin , enlève la poutre du tien", a bon entendeur…

  26. Seb dit :

    C'est quoi toutes ces réaction indignées par rapport a la pollution? Pourquoi pas les memes réactions pour le wake board, ski nautique, plaisance, surf tow-in… ? Il n'est pas plus honorable de polluer en jetski pour surfer des grosses vagues que pour faire du flyboard.
    Les deux sont dans un but unique et égoiste: se faire plaisir.
    A en juger par certaines critiques on dirait un rassemblement d'intellectuels pseudo-écolos a pensée (quasi) unique:
    – "cretins qui s eclateront le crane"
    – "foutez moi ça au placard"
    – "Encore une invention pour touriste en mal de sensations fortes…"
    – "une belle connerie…."
    – "De pire en pire"
    – "Une connerie inventée […] pour les clowns!!!"
    Ca ne m'etonnerais pas que ces farouches opposant se retrouvent a essayer le flyboard des la premiere occasion si un ami leur propose..

    • Adrien dit :

      J'te rassure tout de suite, je pense la même chose du tow in et du wake board et de ses dérivés (wake surf, wake skate, etc).

      Pour moi, les jet skis ne devraient servir qu'aux secours, la plaisance (sauf pêche-plaisance), ce n'est que de la voile.
      Les jet skis personnels et les yachts n'auront d’intérêt pour moi que le jour où ils seront mus par des moteurs "propres" !
      Ce jour là, les amateurs pourront faire autant de ronds dans l'eau qu'ils voudront, ils ne me dérangeront plus !

      Mais d'ici là, je trouve ces activités récréatives encore plus crétines que de prendre sa voiture pour aller chercher le pain à moins de 500m de chez soi !

      Mais bon, malgré tout, ces sports de riches peu intéressés par la protection de la planète existent depuis des années déjà !
      Ce qui est vraiment malheureux, en ces temps de crises écologique et économique, c'est de voir apparaitre de nouveaux loisirs mécaniques, tel la fly board, totalement inutile, mobilisant du personnel, du matériel polluant et de ressources énergétiques !

      En plus, "flotter" quelques secondes à 2 m au-dessus de l'eau, ça doit être vraiment fantastique (ironie) ! Et le reste du temps, c'est juste la tête hors de l'eau, avec les gaz d'échappement du jet ski dans le nez ! Ça, ça fait rêver (ironie bis) !

      On ne va quand même pas crier au Génie !

      J'en ai vu une pendant les Casetas, en face de la Côte des Basques…
      4 ou 5 jet skis, la fly board, peut être une dizaine de personnes… Vu de la côte, il ne se passait rien, personne ne parvenait à s'élever. Je trouvais ça pathétique et ridicule !

      Aucune envie, ni jalousie dans mon propos, si je voulais, j'irais au Port d'Anglet pour faire une initiation (ça ne doit même pas être si cher que ça) !
      Juste une réelle et profonde amertume en voyant la bêtise de quelques humains qui peuvent ruiner les efforts que des millions d'autres essaient de faire…

      J'ai dit que j'aimais pas la fly board ? 🙂

  27. bakis dit :

    Faut arreter avc la pollution certe mais ca ne pollu pas pli que les bateau qui tire les parachute ni les bouè ni les boudin ni les bateau qui tire les ski nautique
    Alors ca yè ya un truc nouveau et original et on critik faut arreter

  28. Foxette dit :

    Vos propos sont ridicules !!

    On vous proposerait gratuitement d'essayer cet engin, vous seriez tous partants !!

    L'histoire de polluer nos cotes, je crois que c'est juste une excuse débile pour critiquer une innovation qui a juste pour but de nous faire plaisir (comme le jet ski, comme le parachutisme, comme la course automobile, je continue ??)

    Nous avons offert une séance à un ami pour son anniversaire, et non, il ne fait pas partie de "l' « élite » de gros beauf en mal de sortie en mer le week end" , c'est juste un jeune de 32 ans a qui on voulait offrir quelque chose d'inoubliable…

    Et effectivement, il a vécu un moment extraordinaire, une sensation de liberté intense, et il n'a pas passé cet essai la tête sous l'eau, bien au contraire !!

    Alors arretez de parler de choses que vous ne connaissez pas, allez essayer cet engin, et vous pourrez ainsi confirmer toutes ces critiques … ou pas !!

    • dav dit :

      On vous proposerait gratuitement d’essayer cet engin, vous seriez tous partants !!

      Sous prétexte de gratuitée vous pensez vraiment que les gens vont s'afficher avec cet engin pourri dans l'océan, soyons sérieux 2 minutes les plus idiots ne sont pas ceux qui proposent 80€ les 20min mais bien ceux qui payent cela.

  29. Témoignage envoyé par Boris concernant sa session d'hier au Club à Anglet :

    "Je témoigne de la nuisance que le groupe de surfeurs dont je faisais partie à du subir durant 2x 20 min. Ça coûte 80€ les 20 min. Fumée et bruit ressenti même à 100 mètres !! Je rappelle qu'ils doivent se tenir à plus de 300 mètres normalement. Quelle sal****** !"

    <img class="alignnone size-full wp-image-21110" title="flyboard" src="https://blog.surf-prevention.com/wp-content/uploads/2012/09/flyboard-e1347352490407.jpg&quot; alt="" width="600" height="800" />

  30. Corsica FlyBoard dit :

    Bonjour à tous,
    Ah, la connerie française.
    je suis originaire des Landes mais vit aujourd’hui en Corse où je tiens une ecole de Flyboard!!!
    Je me souvient de pas mal de surfeur Landais (locaux de souche)qui critiquer le jet dans les années 95/96 au tout début du towin en france!
    C’est pour les riches, ça pue, ça nous pourrie le spot,c’est pour les blaireaux…
    Ben maintenant les mêmes ils font tous du towin!!! lol
    çà pollue? oui ça tourne a l’essence
    mais je sais que si tu proposes une session de surf tracté a des surfeurs, carburant inclus!!! je veux connaitre le % de refus…
    Pour la fumée que l’on voit s »échapper du jet c’est de la vapeur d’eau!!! les nouveaux jet sont tous des 4temps,le 2temps c’est fini. A part sur les jets à bras! ceux des free rider qui vont dans les vagues! mdr
    Arrêter de critiquer les loisirs mécaniques parce qu’ils fonctionnent avec des moteurs thermique!
    Les combis néoprène, les planches en résine, le vieux van diesel pourri pour sillonner la cote pour trouver le bon spot!!!
    TOUS LE MONDE POLLUE et les états s’en mettent pleins les poches.

    Précisions sur la réglementation de la zone d’évolution du Flyboard: « diurne jusqu’à 2 miles nautiques d’un abris et le summum pavillon Alpha sur le jet!!
    Pavillon Alpha: Plongeurs en évolution interdiction de se rapprocher du navire à moins de 100m… ahah
    Donc le jour où il y a un flyboard qui viens sur votre spot, juridiquement vous l’aurez bien profond!
    Sur ceux bon surf a tous, je pars tracté un groupe de bodyboard en tow out!!!!lol

  31. Steph dit :

    Je vais pas rentrer dans ta provoc à deux balles, ni reprendre un à un les minables arguments qui te servent de pseudo-justifications, mais simplement te rappeler que la règlementation, que tu pré-supposes tout à ton avantage, est suffisamment contraignante pour que je puisse te garantir, foi d’avocat, que toi et tes amis cosmonautes n’êtes pas prêt de venir faire joujou sur les côtes que je fréquente.

    Évidemment, en Corse, tout paraît possible, je m’en moque, n’y mettant jamais les pieds. Mais dans un pays civilisé où l’état de droit n’est pas une fiction pour promoteur immobilier, il y a dans cet arrété, dont l’extrait est ci-dessous, suffisamment de contraintes pour que ton gentil projet de « flyboard pour tous » se transforme en course sous-marine. Ton rêve de nous la mettre bien profond aura ainsi un semblant de réalité…

    Alors à bientôt!

    « Les engins à sustentation hydropropulsés effectuent une navigation diurne à une distance d’un abri n’excédant pas 2 milles.
    Leur utilisation est effectuée dans des zones dégagées, libres de tous obstacles susceptibles de représenter un danger pour l’utilisateur.
    L’utilisateur est titulaire du permis plaisance option côtière ou est accompagné par un titulaire de ce permis.
    Leur évolution peut par ailleurs être réglementée par l’autorité de police compétente en mer, dans les ports ou sur un plan d’eau intérieur, pour tenir compte des spécificités desdits plans d’eau liées à la sécurité et à la préservation de l’environnement.
    1. Le matériel d’armement et de sécurité basique, prévu par l’article 240-3.07, est embarqué. Un moyen de repérage lumineux, fixé sur l’utilisateur, lorsque celui-ci utilise seul l’engin, est embarqué en supplément. L’utilisateur porte un casque adapté à la pratique de l’activité.
    2. L’engin, son éventuel élément support et son utilisateur satisfont, à tout moment, aux exigences du règlement international pour prévenir les abordages en mer, notamment le respect de la veille visuelle et auditive permanente ainsi que l’obligation de rester maître de sa manœuvre. Le pavillon « Alpha », d’au moins 0,50 m de guindant, visible sur tout l’horizon et répondant aux exigences du code international des signaux, est arboré sur l’élément support lors de l’utilisation de l’engin. La navigation de tout autre navire ou engin est interdite dans un rayon de 100 mètres autour du pavillon.
    3. L’utilisateur porte une combinaison intégrale et une aide à la flottabilité d’au moins 50 N adaptée à sa morphologie.
    (…)

    • Corsica FlyBoard dit :

      et qu’elles sont les cotes que tu fréquentes?

      • Steph dit :

        Tu verras bien mon Lolo, tu verras bien!
        Moi, a priori, j’avais pas grand chose contre ce truc là, encore un moyen de se faire remarquer par un ancien véliplanchiste, ou un truc comme ca…On en a tellement vu…Et c’est pas fini!

        Mais c’est ta phrase « Donc le jour où il y a un flyboard qui viens sur votre spot, juridiquement vous l’aurez bien profond! » qui m’a bien énervé! Tu peux ensuite donner des leçons de savoir vivre et d’ouverture d’esprit!

        Outre ces manières, que je déplore, tes déclarations d' »ancien surfer et pratiquant de sports extrêmes » (dans la presse corse, évidemment, au royaume des aveugles…) ne me font pas imaginer quelqu’un de modeste et d’ouvert…

        Toujours la même histoire: les sports mécaniques sont bruyants t polluants, et il y a une différence ente utiliser un engin motorisé comme véhicule ou pour son plaisir. Cela ne veut pas dire qu’il faut interdire les engins motorisés, simplement que leurs utilisateurs devraient être conscients des nuisances qu’ils causent non seulement à l’environnement (ce qui est commun aux deux utilisations), mais aussi autour de soi, notamment dans un contexte naturel (l’océan, la plage). En résumé, s’il nous faut subir les contraintes du bruit et de l’odeur d’engins motorisés dans un embouteillage, une grande partie de la population souhaiterai n’avoir pas à les subir aussi lorsqu’elle est à la plage.
        Quand tu utilises ton jet ski ou tout autre engin bruyant, tu te fais plaisir, tu excites peut être trois ou quatre touristes et autant de pucelles post-pubères en mal de sensations, mais tu déranges aussi des milliers de personnes. En es tu conscient? Ton plaisir d’utilisateur vaut-il de tels désagréments au reste de la plage? Quant à moi, je ne le pense pas!

        Dialogue? OK! Tu veux « me la mettre bien profond »? A voir…

        A bientôt, donc

  32. Adrien dit :

    hmmmm…
    Vous avez bien fait de vous expatrier en Corse !
    Comment être certain que vous y resterez ?

    • Corsica FlyBoard dit :

      Mais je reviens souvent ds les Landes j’y ai mes amis jet-skieur surfeur et ma famille!!!
      Décidément le surfeur de base est toujours et sera toujours aussi frustré et peu ouvert d »esprit.
      C’est a croire que vous croyez que l’océan vous appartient…

      • Adrien dit :

        Je vous cite :
        « Précisions sur la réglementation de la zone d’évolution du Flyboard: […] et le summum pavillon Alpha sur le jet!!
        Pavillon Alpha: Plongeurs en évolution interdiction de se rapprocher du navire à moins de 100m… ahah
        Donc le jour où il y a un flyboard qui viens sur votre spot, juridiquement vous l’aurez bien profond »

        RE : hmmmmm…
        Qui donne l’impression de croire que l’océan lui appartient ? 😉

        Les véhicules nautiques à moteur n’ont pas le droit de s’approcher à moins de 300m du bord, il me semble.

        Et puisque vous avez le droit d’aller jusqu’à 2 milles d’un abri, je vous propose de vous approcher de cette limite-là, vers le large !
        Vous serez peut être malheureusement encore là, mais au moins, on ne vous verra/entendra/sentira pas…

        Mais c’est vrai qu’à 2 milles de la côte, il y a moins de public !
        Sale temps pour les kékés…

  33. En belgique il y a deux super infrastructures : http://www.seasky.be et http://www.waterjetpack.be ! Génial !

  34. Marc dit :

    C’est vraiment un truc pour blaireaux ,complètement débile ,nous ne sommes pas en méditerranée ici …c’est un truc a bannir tellement que c’est con ,un truc à bidochons de touristes …voilà c’est dit ,vous nous emmerdez avec toute ces conneries et rien à voir avec le surf …!!!!!

  35. vincent dit :

    tand qu’il y a du fun ….let s go. sup kite windsurf, snowboard , skate , motocross………..et pourquoi pas flyboard? bien sur, j’essaye direct. et entre nous, les blaireaux comme disent certain dans ce post, c’est pas les touristes qui grace a leur presence nous font tous vivre, mais plutot le troupeaux d’anes de surfeur localiste, pas pourvu de plus de 2 neuronnes….ouaaah ca fait du bien! desolé les gars mais bon l’ambiance de vos discours reflete bien l’ambiance deletere que vous mettez au pick.
    ZOB

    • amsm dit :

      Tant qu’il y a du fun, c’est bien là le problème de ce genre de distractions: c’est très grossièrement fun et ça pose beaucoup de problèmes que tu peux ignorer par aveuglement mais qui sont bien réels et évidents pour tout le monde au pic comme sur la plage et dans l’air!
      Un hédoniste qui se respecte ne s’offre jamais un plaisir maintenant au prix d’une souffrance plus grande après…
      Quant à l’ambiance de ton post qui ne reflète pas la grande masse neuronale que présage ton jugement, elle ne vaut pas tellement mieux que celles de ceux que tu critiques.

  36. Marc dit :

    […] ça devient du grand n’importe quoi ..! dehors les pollueurs ,restez en Méditerranée […].Déjà que nous avons a faire avec les tarés en jet skis qui ne respectent pas le code maritime et qui pourrissent la vie des pêcheurs ,surfeurs et tout autres usagers de nos côtes à la recherche de tranquilité !!!

  37. Sylone dit :

    çà me fait bien rire tous ces commentaires à la con. On se croirait dans une caricature d’écolos lobotomisés.
    Je pratique le surf et j’ai essayé moi, contrairement à 99% des critiques ici présentes le flyboard le weekend dernier. C’est d’un fun absolu !!!!!!!! Je suis accro !

  38. Marc dit :

    Je « pratique le surf » ,déjà comme c’est formulé j’imagine à qui j’ai à faire et je ne suis pas du tout étonné que tu en sois fan ..je pense que tu n’as rien à voir avec le surf ,tu « pratiques « ,certes ..!mais les puristes me comprendrons .

  39. Drakkars dit :

    Le retour du flyboard !!!
    Et il n’est pas content……..
    Sylone >> évites de dire que tu pratiques le surf…. ou alors c’est sur internet.
    Vincent >> « tant qu’il y a du fun » …… Consternant !!!
    Ton fun s’arrêtes là ou commence celui de ton voisin.
    Donc si ton fun comportes des nuisances, merci d’éviter.

  40. Alex dit :

    Vous faites vraiment tous rire avec votre pollution, interdisez tout les moteurs en mer à ce moment la.
    Regardez les industriels et leur manque de respect pour la nature et vous vous rendrez compte que le particuliers malgré tout ces excès ne pollue quasiment pas. Un grand merci à Francki pour cette invention, un message à tout les glands qui ne profitent pas de la vie, ennuyez vous sur vos serviettes, allez jouer à la pétanque et faites des mots croisés. Avant de partir vous angoisserez à l’idée de n’avoir fait que si peu dans votre vie merdique. Allez bisous aux rageux, aux jaloux, aux endormis, aux inutiles.

  41. Marc dit :

    Mon pauvre Alex ,quand tu auras profité de la vie autant que j’en profite ,tu seras moins c…!!!!

  42. Antoine dit :

    on peut avoir du fun sans faire chier le voisin! Et on a encore moins besoin de moteur pour s’amuser !

  43. doumes dit :

    Un grand merci a tous, oui un grand merci !! j’ai bien rie !!
    alors mon avis qui n’engage que moi, ce ‘est pas la pollution qui ferra que ce soit disant sport , je dirais plutôt éxibition pour branleur en mal de sensations n’ira pas bien loin mais plus de par le fait qu’il faut pour cela deux engins un jet et cette espèce de tuyau qu’il faut ce mettre dans le c pour prendre son pied !!

    et comme vous le savez tous , les jet sont de moins en moins toléré sur nos cote et dans nos ports, la taxe sur la puissance les a déjà mis presque a mort, et les quelques lobotomisé irrèductible qui continue vont ce lassez très vite de voir tout les portes ce fermé devant eux !!

    donc ce genre d’activité est voué très rapidement a l’échec pour le particulier et autant pour le loueur cela surtout au regard de son prix d’achat d’entretien, cela restera accessible seulement pour une soit disant élite friquée qui ce lassera vite du jouet !!

    la vrai plaisance, motonautique ou voilier a encore de beau jour devant elle, et nous verrons vite disparaitre les  » mobilettes de la mer » et avec elle leurs branleurs de pilotes !!

    • Del rio dit :

      Ahhhhh bravo sa s appelle un français moyen qui on vas dire le côté jaloux mr arrêter de critiquer un jet ski n est pas source de pollution faut arrêter tu as deux modèle de jet ski celui qui répète la nature et l autre non donc stp arrête en suite tu parle pas du mec qui se fait bronzer qui fume et qui jette le mégot dans l eau ou les sac plastique que tu récupère alors av de juger faut se regarder le nombril merci de pas juger la mer elle est a tout le monde sauf qui faut la respecter merci

      • drakkars dit :

        tu dis (je te cite) :
        « tu as deux modèle de jet ski celui qui répète la nature et l autre non »
        Donc pour faire fonctionner celui qui répète la nature tu pètes ???

  44. seb dit :

    il y a toujours des personnes pour critiquer la passion des autres regarder-vous(chasseur,pecheur,ect)personne vous interdit votre passion
    les turbine oxigene l’eau pour les poissons et pour la polution ,il ya des chose qui polue bien plus que ca, moteur deux temps, degasage,ect
    il y aura toujour des personne pour faire chier dans se monde de merde

  45. Del rio dit :

    Bonjour voici l état pure des français moyen sur cette page vous êtes négatif sur tout et dommage un produit mad in France sérieux vous avez pas honte d être français avec vos commentaire sur le fly bord ou jet ski moi je vais vous j aime la nature l écologie et je pratique le jet ski vous qui est sur nos plage ou on récupère vos sac plactique que vous personne dore sur les page ou on récupère tout se que vous jetés sur nos plage donc svp arrêter de parler pollution vous connaiser rien en suite g fait du jet ski sur un étang et a côté un étang de pêche résultat des analyse d eau l étang ou est pratiquer le jet ski et moins poluee que l étang de pêche svp svp arrêter de blaté et nos politicien qui se serve de leur voiture a vive allure vous dite rien il polue les politicien avec leur avion vous dites rien svp laiser nous pour une fois nous amuser tranquillement on est pas de voyou de violeur svp arrêter d être ridicule a juger le mal d un français regarder vous juste un instant les voileu qui jeté leur bouffe part desus bord arrêter svp

  46. Mr S dit :

    jamais rien compris au sport mécanique…
    pas d’effort pas de plaisir pour moi après c’est une ethique.

    Comme vous dites on utilise suffisamment la bagnole. après y aura tjs des gens qui aimeront faire les malins, se montrer et ce truc là en plus mais… c’est vos articulations qui vont se regaler, y a moyen de faire des bons plats, peut être même quelqu’un de suffisamment maladroit pourrait se faire le coup du lapin… le mieux ce sera d’offrir des bières avant la séance que l’on ai droit à un bon fait divers bien glauque de type groland

    Libre à chacun de se défoncer la santé il en faut pour tous le monde mais en dehors des 300M… parce que merde s’ il faut surfer avec un harpon maintenant… merde

    chapeaux en tout cas même à groland ils ont pas osé…

  47. Tony dit :

    Enterrement de vie de garçon avec seasky sur Bruxelles l’an dernier -> tout simplement génial. J’y retourne cet été, c’est réservé !

  48. paulo dit :

    La france est bien connue pour etre le pays des interdits ou tout nous derange des que c’est quelque de nouveau. Cela m’etonne pas que le pays va mal. Un vrai pays de vieux ou de mecontents.

  49. Paquo dit :

    Bonjour à tous , le flyboard est bien une activité à sensation forte qui utilise le jetski comme pompe à eau… et les jetskis utilisés aujourd’hui sont bien moins polluant voire quasiment pas que la plupart des bateau moto et autres combi WW ou 4X4 que tous les surfeurs utilisent….ça c’est pour les pseudo écolo qui jettent leur wax et laissent leur planche cassée sur la plage après des sessions dans du 4 mètres(pas tous heureusement).
    Pour la pratique du flyboard il est interdit de la pratiquer dans les vagues ou dans une zone avec moins de 4 mètres de fond…
    alors arrété votre démago sur les activités nouvelles qui cartonnent dans le monde et le jour ou il n’y a pas de vague allez l’essayer surtout que la nouvele planche est arrivé( l’overboard)….
    bon ride a tous

  50. marc dit :

    Vraiment quand tu penses a toute l’énergie qu’il faut pour cette activitée limite du grotesque ,qui va à l’opposé du respect de l’environnement ,c’est insupportable…ici nous sommes soucieux de l’équilibre de notre littoral et nous avons pas besoin de ce truc débile de bof qui arrive de la cote méditerrannéenne….NULLLLL…!!!!!

  51. Adrien dit :

    Ici, 95% des gens estiment que ce truc est nul, ne sert à rien, etc !

    Les autres sont, soit des entrepreneurs qui défendent/promeuvent leur bifteck, soit des utilisateurs sans aucune conscience environnementale qui n’ont pas grand chose à faire sur ce blog…

    Nous sommes sur un blog de gens intéressés et préoccupés, notamment, par l’Environnement marin.
    Bien évidemment que nous sommes hostiles à ce genre de pratiques !

    Mais, alors, pourquoi, régulièrement, quelqu’un d’extérieur vient remettre une couche sur la « super invention » qu’est ce machin ?

    Je ne vais pas sur les blogs de flyboarders, moi ! Je les laisse s’autosatisfaire et se reproduire entre eux !

    Ce billet « anti-flyboard » est-il si bien référencé sur le net que les pauvres amateurs, en quête d’informations, tombent dessus malgré eux ?

  52. tof dit :

    Mort de rire quand on lis ici que les surfeurs sont des puristes qui ne pollue pas respectueux de la nature etc.. et que en parallèle ils veulent exterminer les requins de l’Ile de la Réunion, pour pouvoir pratiquer leur passion, et qui eux au passage étaient là avant les surfeurs.

    Ces mêmes surfeurs qui ont subis des attaques pour certains doivent leur vie sauve au pratiquant de jet ski qui était à proximité.

    Alors les donneurs de leçon sois disant écolos retourner vous coucher

  53. Thomas dit :

    Certain me font trop rire, ils se croient écolo, mais utilisent de l’électricité et du carburant , produit par les usines, produit par les centrales,

    vous croyais que votre sport pourri sur une planche vieux comme le monde à des sensations, (les ambitieux et les inventeurs sont toujours critiquer par ce qui n’ont aucune imagination)

    ça n’as rien avoir avec du flyboard et de l’overboard, les motomarines sont un merveilleux loisir récréatif, la mer appartient a tout le monde, ça ne pollue pas plus qu’un jet sans flyboard, c’est du n’importe quoi, vous croyais que les pécheurs ou plaisancier n’abîmes pas les fond marin avec leur encre au fond de l’eau ptdr, arrêter un peu sérieux. vous n’êtes que des jaloux frustré tout simplement ….

    • flag dit :

      a la connerie humaine et en plus ça fait du bruit ,ça fait chier avec la moto quad et la remorque pour la mise a l’eau et un chenal justement ou avant c’etait baigneur et encore avoir un teton blaireau esseyant de se lever et tenir droit devant toi et encore t’envoyer des mauvaises vagues de retour du jet ski ,de la branlette et en plus tu fais chier et ça fait chier qu’il faut le pratiquer pour les gens te voyent sinon ça va pas……

  54. J’ai l’impression qu’en France dés qu’on parle de Jetski, on est forcément considéré comme des parias de l’eau, un genre stigmatisé à une forme de racisme aquatique.

    A la limite le VNM (véritable terme pour le jetski, ce dernier étant un label de Kawasaki ) en tant que Flyboard ne sert qu’à alimenter le tuyau par le biais de la turbine. Donc même avec un Flyboard télécommandé le jet n’ira pas très vite puisque tout l’eau est dérivée dans le tuyau. Donc y’a beaucoup moins de risques de collision à pleine vitesse, çà je vous laisse aisément l’imaginer.

    Maintenant pour en revenir à la pollution, j’éprouve quand même un certain clivage quand on me parle d’écologie en France. Quand je vois ce qu’il se passe sur le Lac Léman, on interdit aux jetskis thermiques de naviguer sur le lac mais, on autorise des jetboats ( Ce sont tout bêtement des bateaux avec des moteurs de jetski et une turbine ). Ces jetboats ont exactement les mêmes normes d’huiles que les bateaux 4 temps, les huiles sont biodégradables à 99.9% Mais on part du principe que ça pollue quand même. Par contre rien n’empêche un pêcheur d’aller sur le lac avec une barque vielle de 30 ans, avec une coque moisie et propulsée par un vieux moteur 2 temps pourri qui pollue plus, cherchez l’erreur.

    Et pour terminer en beauté, est ce que moi je vous fais chier dans votre surf ? Est ce que je vous traite de « Brice de Nice » quand vous faite du Kitesurf ou autre ? La réponse c’est Non, à la limite je m’en moque éperdument tant que vous ne venez pas nous donner des leçons de moral à tors. Dans un autre exemple, il y a des choses qui sont en eau douce beaucoup plus révoltantes. Je vois beaucoup de détritus dans l’eau, il y a des porcs qui sont même pas foutus de jeter leurs cannettes de bière dans des corbeilles qui sont en moyenne tout les 100 mètres au bord de l’eau et certains édifices ont des dégradations faites par des tagueurs.

    Mais les écolos çà, ils s’en foutent. Pour frimer avec des immeubles bobos (moches comme la Laguna à Carlos Ghosn), faire du vélo sans casque en grillant du feu rouge et casser du jetskieur, là y’a du monde. Mais pour prendre de vrai responsabilités, là il reste plus grand monde à part faire du vélo démago et manger bio.

    Enfin sachez que maintenant, un constructeur français « E-Motion Motor » a annoncé l’arrivée d’un jetski électrique 100 % silencieux, 100 % écolo. A partir de là, tout le monde part avec les mêmes règles équitables.

  55. Merlin13 dit :

    3 étés totalement gâchés par ces abrutis de riches en mal de sensation qui évoluaient non pas à 300 comme on les y a forcé depuis mais à 100 de la plage.
    Et le dernier été gâché quand même parce que le son porte a plus de 500 m au bord de l’eau.
    Alors oui, la dernière année nous n’avions s plus l’odeur insupportable d’esence mais nous avions encore tout le bruit et les nuisances des jetski qui faisaient l’aller retour du bord vers le spot.
    Donc ne vous en déplaise adorateurs du jetski sans concession, oui cette merde est u é pollution bien plus grande que le jetski car il reste longtemps au même endroit en produisant u é énorme quantité de nuisance sonore et visuelle.

Laisser un commentaire