Un drame a eu lieu cette nuit de vendredi à samedi à la fermeture de la grande fête des Casetas à la Côte des Basques de Biarritz. Angelica Mondange surnommée Angy, une femme de 22 ans résidant à Anglet et originaire d’Orthez, a chuté dans le « Trou du Diable » aux environs de 2h45 du matin alors qu’elle revenait de la fête avec des amies.

La jeune femme aurait tenté de se maintenir en équilibre sur le parapet étroit (photo) qui surplombe les petites criques rocheuses au pied de la Villa Belza. Elle est tombée à l’eau alors que la mer était haute à ce moment-là et qu’il y avait une houle formée avec des vagues de 2 mètres. L’accident s’est produit alors que des centaines de personnes empruntaient ce chemin pour rejoindre le centre-ville après les Casetas.

Un sérieux accident avait déjà eu lieu à cet endroit en novembre 2010 quand un nageur s’était retrouvé piégé dans cette cavité rocheuse dans laquelle viennent s’engouffrer les vagues. Malheureusement, cette fois le sauvetage héroïque n’a pas pu se reproduire malgré l’intervention d’un jeune garçon courageux et de 4 policiers présents sur les lieux.

Le jeune homme prénommé Raphaël a eu la bravoure de se jeter à l’eau pour secourir Angelica, mais ni lui ni les policiers ne parviendront à la sortir de l’eau. Le policier Jean-Luc Saint-Pierre a bien réussi à la retenir par la main, mais une grosse vague est venue l’emporter de nouveau et elle a disparu dans les flots avant l’arrivée des secours prévenus par les nombreux témoins du drame. Raphaël et les policiers s’en sont tirés miraculeusement indemnes avec des blessures et un gros choc émotionnel.

Les recherches se sont poursuivies ce matin jusqu’à 10 heures avant de reprendre cet après-midi dans une mer formée avec l’hélicoptère de la gendarmerie et des moyens de sauvetage au sol, même si les chances de retrouver la jeune femme vivante sont maintenant nulles.

Terrible accident qui nous montre combien il peut être risqué de faire la fête au bord de l’eau, comme nous l’ont rappelé les noyades successives d’étudiants à Bordeaux. Quand la chute se produit dans un océan agité en pleine nuit, les chances de s’en sortir sont minces.

Mise à jour mardi 19.06.2012: une nageuse des Ours Blancs a découvert le corps vers 10 heures du matin à proximité du plongeoir du Port Vieux, 3 jours après la disparition de la jeune femme.

Toutes nos condoléances à la famille et aux proches de la victime.

Lire aussi:
la sécurité en question aux Casetas de Biarritz;
sauvetages en série à la Côte des Basques.

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , , , ,

 

30 Commentaires

  1. filipetxe dit :

    Aux dires de plusieurs témoins, la jeune femme était passablement éméchée

    • Je ne sais pas si on peut se fier à l'avis des témoins qui déambulaient à la sortie des Casetas à cette heure là… Tout a dû se passer tellement vite… Parler de l'état de cette jeune femme sans même avoir retrouvé son corps est pour le moins déplacé.

      On peut se demander comment elle a pu avoir l'idée de monter sur ce parapet sur lequel il paraît difficile de garder l'équilibre même en pleine possession de ses moyens. Mais le drame n'est-il pas aussi que l'on se soit retrouvé dans l'incapacité de la sortir de l'eau ? C'est sur ce point qu'il faut avant tout réfléchir pour éviter qu'un autre accident de ce type ne se produise: https://blog.surf-prevention.com/2012/06/16/noyade

      • François Dela dit :

        Come on…you joking?

      • Marion dit :

        Sortir de l'eau quelqu'un a cet endroit en pleine nuit surtout par une mer formée de vagues de 2m n'est pas du tout facile…
        Le drame c'est plutôt d'avoir eu l'idée de monter sur ce parapet et que ses amis l'ai laissé faire. Surtout étant native du coin, tout le monde sait qu'il ne vaut mieux pas tomber à cet endroit précis. On ne peut pas empêcher les gens de faire n'importe quoi sinon nous vivrions entourés de barreaux et de grillages.
        Ce sont hélas des choses qui arrivent.

  2. C'est bien beau et agréable d'organiser des fêtes aux abords des spots de surf. De boire un verre face au coucher du soleil en compagnie des internationaux du rugby ou du handball. Mais Biarritz a-t-elle les moyens de faire face à la déferlante de dizaines de milliers de personnes souhaitant y participer ?

    Des mesures ont été prises :
    – limitation du nombre d'entrées
    – interdiction aux mineurs
    – une seule et même musique pour tout les bars
    – pour l'environnement, les gobelets réutilisables font office de verre.

    Mais les mesures semblent désormais dérisoires. Les rues sont inondées de voitures. Quelques barrières évitent que les gens ne piétinent les quelques espaces verts mais tous les trottoirs servent de parking. Les files d'attente sont interminables après 23h. Des apéros géants se forment aux abords de la fête pour contenter les personnes (souvent très jeunes) ne pouvant accéder aux bars. Chaque matin, les surfeurs doivent slalomer entre les bouts de verre…

    Depuis jeudi, la météo exceptionnelle avait fait oublier qu'il pouvait s'y dérouler un drame. La réalité a rattrapé l'euphorie générale.

    Reste à savoir si la municipalité va réussir à rebondir, et à adapter ce rendez-vous pour créer des fêtes avec peut être moins de prétention, mais qui permettent de faire la fête en toute sécurité et sans perturber l'équilibre du spot (fréquenté par des surfeurs et des familles la journée) tout en respectant les riverains de beaurivage et du reste de la ville…

    Affaire à suivre…

  3. NICO dit :

    Faut trouver un responsable ………. Peut être le manque de jugeote

  4. Serge dit :

    Pourquoi ne pas parler d'évidence : l'alcool.

    Concentration de personnes, alcool, ambiance, dé inhibition, auto-encouragement par le fait d'être en groupe plus un peu de fatigue et c'est déjà bien plus qu'il n'en faut pour créer toutes les conditions d'un drame.

    • Julien dit :

      Surtout que même avec toutes ces sécurités pour sois disant passer de bonne Fêtes il y a toujours des fuites, comment expliquée que ce jours la… l'attente étais de plus d'une heure pour pouvoir rentrée alors qu'il y' avait 2 files d'attentes, mais certes peut être pour mieux contrôler, mais alors comment expliquer que le tiers des jeunes se promener avec des bouteilles d'alcool forte a l'intérieur ??? Apercevoir des mineurs éméchées se bousculées avec tous le monde ??? tous sa pour dire que désormais toutes ces fêtes perde de leurs charme et devienne de vrais beuveries !!!

  5. David Markassuza dit :

    Je viens d'apprendre ce qui s'est passé et de reconnaître la victime, que j'ai connu justement hier soir quelques minutes avant le drame… Je n'arrive toujours pas à y croire, elle ne méritait pas de subir ça… Toutes mes condoléances aux proches

  6. Yannick dit :

    Difficile d'admettre, c'est absurde !
    Des milliers de gens font n'importe quoi des milliers de fois sur la côte, chaque année, … mais il suffit d'une fois, une seule fois, la fois qui ne pardonne pas.

    Que dire à la famille, que dire à ses proches pour les soulager des peines subites suite au drame ?
    N'en voulez à personne ! Toute les barrières du monde, tous les gardiens des villes, toutes les sécurités ne suffiraient pas à éviter de "tel drame". Je m'en veux, comme bien d'autre, de ne pas avoir été là au bon moment, à quelques minutes près, en pleine possession de mes moyens… Mais cela aurait-il suffit ?
    On veille les uns sur les autres, presque partout, tout le temps… Mais il suffit d'un seul instant !
    Celui qui est "l'irréversible"! Je prie pour que l'indulgence de l'Océan permette le rapatriement du corps pour le deuil de la famille. Je leur demande pardon si d'une certaine façon, en m'exprimant sur ce sujet, j'ai pu les offencer. Toutes mes condoléances

  7. Manex dit :

    Sincères condoléances à la famille et aux proches

  8. lulu dit :

    des amis ont assisté au drame impuissants.ils étaient tres choqués.
    mais les conditions étaient difficiles,de la houle,un endroit tres dangereux,pleins de rochers.et les secours semble t il ont mis du temps à arriver puisque la pauvre jeune fille quand elle est tombée a l'eau a essayé de nager avant de se faire projeter sur les rochers.
    un jeune homme courageux a tenté en vain au peril de sa vie de la sauver.puis ce fut au tour des policiers mais malheureusement trop tard.
    alors c'est un peu l'incomprehension.comment se fait il que l'organisation d'une telle fete qui brasse des milliers de personnes ne bénéficient pas d'une sécurité plus poussée,liée au risque que cette fete se deroule au bord de l'eau.
    les jeunes s'alcoolisent beaucoup trop d'ou deshinibition totale et drame à l'arrivée.c'est revoltant j'ai une soeur du meme age qui était au casetas ce soir la,c'aurait pu etre elle….condoléances a la famille et aux amis.
    j'aurais espéré que la féte soit interrompue suite a son drame,mais comme on dit show must go on,question d'argent!!
    les casetas ne sont plus ce qu'elles étaient au debut,une petite fete locale.autres problemes que cela generent,des tensions et des bagarres(2 amis ont fini aux urgences rossés de coups gratuitement aux abords des casetas).rien n'est plus maitrisé.j'espere que notre cher maire va se pencher sur le probleme et ne pas faire l'autruche.les casetas sont endeuillées,c'est une realité.il faut en parler et ne pas faire comme si de rien était par respect pour cette jeune fille qui y a laissé sa vie.

    • Liagre dit :

      Bonjour,

      je me permets de venir vers vous suite à votre message, car une partie de celui ci à attiré mon attention (je penses biensûr au drame de cette jeune fille) mais j'ai également vu entre parenthèse votre commentaire.
      je me permets donc de vous demandez si vous avez été temoin de la bagarre avec les 2 jeunes amis il sagit de mon beau frère qui aujourd'hui risque de perdre la vue pour un oeil ainsi que de multiple contusion car il a été rué de coup sans que personne ne réagisse sans raison et son amie a 7 points de souture sur le visage.

      Mon but n'est pas de vous dérangez avec cette histoire car il y a eu biensûr un drame.
      Si vous pouvez me recontacter par email car vous êtes notre seul temoin, (la bagarre s'est produite à la sortie des cassetas, étant donner que vendredi il y a eu de multiple bagarre je me demande si les jeunes en question qui ont rué de coup mes amis ne sont pas également responsable des bagarres en général du vendredi.je reste disponible à tout moment, ceci étant juste dans le but de retrouver ces personnes et de leurs faire constater les dégats gravisimes qu'il vienne de causer pour un personne qui risque d'avoir des séquelles à vie.

      Je vous remercie par avance.

  9. Adrien Chauvet dit :

    Nouveau dans la région, c'est clair que j'ai trouvé les Casetas sur-fréquentés par rapport à leur capacité d'accueil…
    Concernant le trou du diable, c'est si compliqué d'installer des bouées de sauvetage encordées aux abords des endroits dangereux ?
    En Bretagne, c'est une évidence.

  10. james dit :

    Les premiéres casetas étaient agréable…aujourd'hui les jeunes se bourrent la gueule en un temps record! Je pense qu'il faut remettre plus de restaurant/bar et moins de bar/boîte…il faut mettre en place un service qui empêche toutes consommations d'alcools en bandes… au moins aux abords! Interdit aux mineurs (je pense pas que le contrôle soit efficace à ce niveau là) et le contrôle devrait être fait plus en amont (place du port vieux) et en haut des escaliers au niveau des 100 marches!

    • Seb dit :

      2 bar/boites contre 13 restaurants/bar. Il faudrait s'informer avant de dire des bétises… Tout le monde vend les même alcools donc ce n'est pas un stand ou un autre qui faut remettre en cause. Mais l'organisation qui na pas prévu de sécurité autour du site.. Et aussi qui laisse entrée des "gamins" de 14/16 ans.. Inadmissible pour une fête avec autant d'alcool.. Mais aussi que font les parents a laisser leurs enfants a cette age la sortir pour allez a ce genre de fête…

  11. Et si on tentait l'expérience des premières fêtes sans alcool ?

  12. RAMOS dit :

    Chères casetas, j'espère que vous avez bien rempli vos caisses ce soir !
    Que les 20 ou 30000 clients se sont bien vidés le portefeuille et explosé leur taux d'alcoolémie…
    Parce que regardez bien cet hélico: il a tourné jusqu'à vider son réservoir, pour retrouver une de vos clientes d'hier soir…
    Il a tourné et tourné devant les bars de toile.

    Mais ceux-ci ont rouvert 6h plus tard… sono à fond..
    Hé oui, ça ne se voit pas, une cliente en moins, sur 20 000 personnes…
    Elle est tombée 150 mètres plus loin, donc pas de souci, on ne change rien… la fête continue !

    Alors ok il y a partout dans le monde des gens qui meurent, mais là, cette nuit, une jeune fille a fini ses jours à 100 mètres de moi, côte des basques, en bas de l'immeuble, en pleine ville, sous les yeux de plusieurs personnes, et toutes les techniques de secours du troisième millénaire n'ont rien pu faire…

    On prend le risque de mettre 20 ou 30 000 personnes bourrées à 2 mètres des rochers et des rouleaux prêts à les broyer, et comme on calcule ce genre d'événement uniquement avec des caisses enregistreuses, on considère que l'océan, c'est juste le décor pour remplir les bars au coucher du soleil…
    Mais la nuit, l'océan est une machine à tuer.
    Est-ce qu'au moins l'organisation a pris le soin de faire en sorte de calculer les dates pour que la marée soit basse après 3 du matin sur les soirs les plus chargés ?
    Hé bien justement c'est l'inverse: pleine mer à 4h03 en cette nuit de samedi à dimanche… et donc hier pleine mer vers 3h, heure du drame… bravo !
    Il y a 20 ans, je participais à l'organisation d'un événement intitulé à l'époque "Biarritz Surf Festival". La première des choses lorsqu'on faisait des spectacles de nuit (concerts ou surf) était de s'assurer des marées et de la sécurité.
    Je me revois en train de chercher le calendrier des marées (internet n'existait pas), pour positionner le spectacle de nuit.
    Mais ça c'était avant…
    Depuis, on a été remplacé par des pros…
    Sachez que l'organisation peut-être appelée en responsabilité même en dehors du site de l'Evenement.
    Par exemple, aujourd'hui, pour un jeune qui se tue 10 kms après la sortie d'une boite de nuit, le patron de la boite peut partir illico en garde à vue, car il doit s'assurer que ses clients ne reprennent pas le volant bourrés, ou leur confisquer les clés.
    Je n'étais pas sur place mais il aurait du y avoir une protection sur tout le trajet du public jusqu'aux lieux sécurisés, c'est à dire après les barrières place du Port Vieux, vu que la route est coupée au Port Vieux.
    C'est bien beau de protéger les massifs de fleurs et les distributeurs bancaires, mais est-ce qu'on meurt en tombant dans des fleurs ?
    Aux USA, on aurait l'organisateur et le Maire en garde à vue depuis hier.
    En France, c'est juste un accident, un bête accident… 3 lignes dans Sud Ouest, mais qui ne paraitront que dimanche…d'ici là les gens seront revenus vider leur paye en échange d'un peu plus d'alcool…
    Tiens, à l'heure où j'écris ce post, la sono vient de s'arrêter, 2h du mat, les caisses sont pleines, des sirènes de police retentissent… c'est beau la fête !

    Je me mets juste à la place des parents à cet instant…

    Bonne nuit aux autres.

    • MCC dit :

      BRAVO pour ce message. Ces casetas sont des pompes à fric qui n'ont aucun respect après ce drame. Que la fête continue. C'est une honte. Les restaurateurs ne pensent qu'à leur tiroir caisse. Où les jeunes trouvent-il le fric pour passer une soirée ? S'il n'en ont pas, ils arrivent, soit déjà avinés pour être dans l'ambiance, ou achètent l'alcool dans leur magasin préféré à bas prix.
      Zéro pointé pour ces restaurateurs, revenons à des chapiteaux tenus par des associations comme les cabanas à Anglet et prévoyons une marée basse.

      Je pense aux parents à qui on est venu annoncer cette nouvelle.

  13. Stephan dit :

    Merci Ramos pour cette intervention qui met le doigt là où ça fait mal. Je suis pleinement d'accord avec toi.

  14. ALAILOU dit :

    Merci a toi RAMOS pour ce commentaire sans demi-mesures car il s'agit de trancher définitivement avec l'argent comme seule option et penser a regarder vers plus d'humanisme,je connaissai cette demoiselle charmante a tous points de vue et j'aurais aussi aimé être présent ce soir là et je n'arrive pas a me défaire de cette version ou a mes yeux elle est encore vivante

  15. Lucile dit :

    je connaissais personnellement Angy j’étais au lycée de Coarraze avec elle et ca fais mal d'entendre tout ce que vos dite c'était une fille extra toujours avec un sourire et qui savais s’amuser
    tu va nous manquer pourvu qu'on te retrouve vite.
    toute mes condoléance a sa famille.

  16. Tortue Génial dit :

    Je suis aussi d'accord avec toi Lucile,j'ai connu Angy depuis peu et j'en garde une image indélébile d'une jeune fille toujours prête a faire la fête,toujours le smile,que des bonnes vibes elle avait ancrer en elle,j'avais prévu de partir avec elle en festival et je me retrouve orphelin d'une personne qui fera parti de ma mémoire a jamais

  17. Thierry l'ami dit :

    Est ce que si les casets s'étaient produites en pleine journée ,ce drame serait arrivé ? Je pense que les casetas doivent se dérouler de 9h à 17 h grand maximum

  18. Pepette alias Laure dit :

    Cette histoire me choque…une fille super sympa,mourir comme ça…pauvre Angy. Je la connaissais un peu quand elle était au lycée,mais tout ça m'a troublé et je n'arête pas d'y penser. Mes condoléances à sa famille et courage à tous ces amis car je sais que tout le monde l'aimais beaucoup.

  19. lolo dit :

    Ramos à tout dit….
    Toutes mes sincères condoléances à la famille

  20. juhuh dit :

    Surtout pour ses parents je vous dis toutes mes condoléances

  21. Belinda dit :

    Je ne connais pas Angy,mais je connais très bien sa soeur…
    Cette nouvelle ma tout d'abord rendue triste car une jeune femme s'en est allé.
    Et si jeune,c'est toujours triste.
    A qui la faute…. il ya des forte chance que c'est à cause de l'alcool.
    On ne se rends pas compte des dangers.
    Quand j'ai su que c'etait la soeur de mon amie, je suis rester choquée car oui,cela n'arrive pas qu'aux autres.
    Cela peux arriver a tout le monde.
    Je veux dire par là que oui,j'aimerais que toutes les fêtes sont plus sécuriser.
    Oui,il faut absolument plus de prévention!!!
    Il y a des mineurs a perte de vu dans ses fête là!!!
    Faut arreter.

    C'est la consommation qui compte dans ce genre de fête c'est tout!

    Mes pensées se tourne vers la soeur d'Angy et sa famille.
    J'espère que les personnes responsable des fêtes et les Villes qui organisent ses fêtes là feront plus pour la sécurité et la prevention à l'avenir.

    • Whooper dit :

      "La cause est l'alcool, c'est la consommation qui compte dans ce genre de fête " :

      Est ce que quelqu'un l'a forcée à boire? Elle ne pouvait pas dire NON? C'est tellement plus drôle de se mettre une grosse mine devant toutes ses copines.

      "Il faut absolument plus de prévention" :

      Tout le monde connait les risques liés à l'alcool, à un moment il faut savoir faire preuve de bon sens, surtout quand on est natif de cette région et que l'on connait les risques liés à l'Océan.

      Personnellement je ne la plaint pas du tout, mais au contraire, une personne a mis sa vie en jeu pour essayer de sauver la sienne, le bilan aurait pu être bien plus grave à cause de son inconscience.

Laisser un commentaire