On ne sait pas très bien si on doit en pleurer ou en rire… Toujours est-il qu’une nouvelle étape va être franchie ce dimanche dans le grand-guignolesque et la médiatisation à outrance qui entoure les attaques de requins à La Réunion. Alors qu’un nombre record d’attaques de requins a été enregistré sur l’île ces 18 derniers mois, un homme s’est mis en tête de prouver que le risque requin était surévalué !

Cet homme, c’est Didier Dérand, 55 ans, pharmacien de son état et délégué de la Fondation Brigitte Bardot sur l’île de La Réunion. Il a décidé de se lancer un défi pour tenter de montrer que le risque requin était « surestimé » en allant nager au large des plages où ont eu lieu les attaques de requin.

Ce père de famille de deux filles âgées de 9 ans et 14 ans, ne pense pas être un « fou furieux ». Il regrette que les Réunionnais soient maintenant terrorisés à l’idée d’aller se baigner alors que, selon lui; ils n’ont « rien à craindre des requins ». Pour lui, les attaques sur surfeurs ne sont que des méprises des requins qui les confondraient avec des tortues. S’il concède qu’il faut aider les surfeurs à sécuriser leur pratique, il estime qu’il ne faut ni toucher à la Réserve Marine ni aux requins ; il envisage d’ailleurs de contester l’arrêté préfectoral autorisant la pêche au requin.

Alors que le surf et les activités nautiques sont au point mort à La Réunion suite à la dernière attaque de Saint-Leu, Didier Derand va donc nager 4,6 kilomètres dans la Réserve Marine en partant ce dimanche 19 août à 10H30. Le parcours se fera entre la plage des Roches Noires où avait eu lieu l’attaque d’Eric Dargent et Boucan-Canot où Mathieu Schiller avait péri.

Il prévoit de nager pendant 2h30 environ dans des eaux profondes de plus de 15 mètres derrière la barrière de corail. Il a déclaré que sa seule inquiétude était d’avoir froid…

Didier Derand sera équipé d’une paire de palmes et d’un masque, mais il n’aurait prévu aucun moyen de sécurité, et notamment pas de bateau accompagnateur. Il devrait néanmoins être accompagné de 2 ou 3 autres nageurs confirmés, et a invité d’autres sportifs à se joindre à eux à leurs risques et périls…

Ce militant écologiste se défend d’être un inconscient : il affirme aller à la mer tous les jours, que ce soit en bodysurf, en apnée ou en plongée bouteille sur les côtes ouest et sud de La Réunion.  Pendant toutes ces sorties, il déclare n’avoir vu que 3 fois des requins en 45 ans : 2 pointes blanches, 7 requins-marteaux et… un gros requin bouledogue, qui auraient tous fui à l’approche de Didier Dérand.

Didier Dérand envisage ensuite de renouveler son défi à Trois-Bassins puis à Saint-Leu et à l’Etang-Salé. Il a déclaré que si après tout ça, il était toujours vivant et en un seul morceau, « la population pourrait juger sur pièces »…

Note de Surf Prevention : ces tentatives ne seront en rien révélatrices de la réalité du risque requin actuel dans la mesure où les conditions du « défi » de Didier Dérand seront très différentes de celles rencontrées par les surfeurs. On va comparer deux choses qui ne sont pas comparables, en ajoutant encore un peu plus à la confusion dans l’esprit des gens. Pire, cette tentative pourrait inciter d’autres personnes à prendre des risques inconsidérés et à provoquer une nouvelle attaque.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: ,

 

84 Commentaires

  1. johan dit :

    Et s'il ressort pas en un seul morceau comme ca on sera fixé ..
    mais l’argument : "chaque être vivant a le droit de vivre" … il faut être végétalien pour le prononcer … car des animaux sont esclavagisé dans des conditions atroces pour nous nourrir, et tuer tous les jours : porc, boeuf, poulets,etc etc etc …
    Après chacun est libre de faire son petit numéro .. les surfers comme les autres ..

    mais qu'il aille faire sa nage moi je demande que ca

  2. johan dit :

    POurquoi pas dire carrement " il n'y aucun requin!" ? hahahaha .. aller nager et pas se faire attaquer prouverai quelque chose ?

  3. Guillaume dit :

    […] Délégué BB, les requins ne sont pas des pingouins. Pense à tes filles et aux faits. Libre à chacun de prendre ses risques, ok, mais dans la mesure où les dits-risques ne sont pas imposés ou accentués par d'autres (réserve, aquaculture et tout se qui en résulte…). Les écolos diront qu'il n'y a rien de plus normal que de rétablir un environnement naturel normal, soit. Mais tout acte à des conséquences, autrement dit, lorsque l'on constate une augmentation du nombre d'attaques (anormal comparé à avant…), il faut réfléchir 2mn. Il y a mieux à faire que d'aller nager derrière la barrière dans la réserve. Prendre des dispositions et des décisions adéquates seraient plus approprié que de tenter de servir d'exemple. Un exemple n'est pas une généralité, d'autant plus lorsque le facteur chance rentre en jeu. Alors libre à toi de prendre des risques mais de là à viser les "quelques personnes qui veulent prendre leur pied dans les vagues, peinards", doucement svp! Les surfeurs ne souhaitent pas éradiquer les requins mais simplement profiter, eux aussi, à leur façon, du milieu naturel qui n'est pas la seule propriété des requins. Tu nages, très bien; nous, on surfe. Avant, et malgré le risque, on cohabitait sans toutes ces attaques à répétition, aujourd'hui ce n'est plus le cas et nous sommes tous confrontés à ce problème qu'il faut régler, mais demain, qu'en sera t'il de nos enfants? Souhaiterons t'il nager, surfer? Respecter la mer ou la craindre? Qu'en est il du risque requins sur les autres îles à travers le monde ou ailleurs? Ouvre tes yeux, il y a un problème à la Réunion et ce ne sont pas les surfeurs "peinards" que tu décris qui en sont responsables ni même les requins mais bien un problème environnemental qui favorise ces attaques. Et en tant que soit disant écolo tu aurais du tout de suite comprendre celà. C'est une question de logique. Cependant, il semblerait que "logique" ne soit plus rattaché à ton "écolo"…..

  4. Kevin dit :

    En effet, même si (je l'espère) ces nageurs en sortent saints et saufs, cela ne sera en rien une preuve pour défendre objectivement les requins. Ce « défi » de Didier Dérand est certes courageux, mais il n'est en rien comparable, aux situations d'attaques des surfeurs réuninnais.

    Si, par malheur, un des nageurs se ferai attaquer, ça donnerait raison aux chasseurs des requins qui se feraient un malin plaisir à poursuivre ce massacre qui au final nous tuerai TOUS ! Nous nous sentons tous impuissants dans cette situation désastreuse. Ce n'est pas UNE personne qui changera le cours des choses, mais l'UNION pour établir "LA" solution.

    Je pense qu'il faudrait mettre en place un Gros Rassemblement de surfeurs solidaires, pour AIDER à remettre de l'ordre à cette catastrophe en série et préserver nos valeurs de Respect et de Dignité. La Réunion à besoin de "Nous" et "Nous" devons lui venir en aide "tous ensemble" ! Qu'en pensez-vous ???

  5. Cistude dit :

    Une nouvelle fois, j'ai l'impression que vous avez une lecture erronée de ce qu'il se passe. D'après ce que je comprends, ce monsieur ne cherche pas à prouver que le risque est nul mais qu'il est "surévalué", ce qui signifie pour moi qu'il veut montrer qu'il existe des périodes à risque (soir, eaux troubles, etc.), mais qu'en dehors de ces conditions on est plutôt en sécurité et qu'il ne faut donc pas céder à la psychose. C'est ce que beaucoup de personnes se sont acharnées à dire ici même sur ce blog.
    Je ne cautionne pas forcément ce type d'actions tape-à-l'oeil caractéristique des écolos, mais ça part d'un bon sentiment. Après il faut espérer, comme le dit Kevin, que tout se passe bien, sinon l'effet obtenu sera inverse à celui recherché, et la grande chasse aux requins sera ouverte…

  6. tite fleur dit :

    Ici on veut juste que cette pêche stupide cesse ,les surfeurs ont mauvaise réputation car ils ne respectent rien ni personne en dehors de leur "communauté" depuis ils manipulent l opinion publique comme leur quete qui sert à faire leur chasse privée au large .Je finirait que ce sont bien les surfeurs qui sont les ambassadeurs de l ile ,donc pour une année consacrée à la biodiversité ,on repassera,je ne parle pas des tensions entre metro et créole qui se ressentent de plus en plus .Et lorsqu on leur parle de pollution il nie que ce soit la cause ….allez voir le site d irreverseable ou encore la photo de celui qui a organisé l action de soutien pour le dernier surfeur attaqué :c'est un surfeur qui harponne un requin ….Je ne pense pas que de véritables amoureux de la mer soit dignes de tel action et d un tel mépris .Ce que veut montrer cet homme qui plonge depuis des années c est qu il ne faut pas non plus la diaboliser mais la respecter .

  7. Vincent dit :

    Des périodes à risque…. non mais la c'est pas le problème, il faut parler en connaissance de cause.

    Mathieu Schiller s'est fait attaqué en plein milieu d’après midi avec une eau clair, les autres attaque également, toute les conditions étaient normale, avant il y aurai jamais eu d'attaque.

    Et c'est pas un MASSACRE de requins c'est des prélèvement pour essayer de rétablir un équilibre, du à la pollution et à la réserve marine : moins de pêcheur, moins de plongeur, plus de poisson donc forcement plus de requins, c'est logique…

    Il faut le voir le Didier Dérand en slip entouré de son escorte en train de faire le malin : après toute ces attaques le gars il se permet de dire devant les caméras "Non mais je veux montrai qu'il n'y a aucun risque…" MAIS C'EST QUOI CE CLOWN???…. Il connait rien du tout à se qui se passe. Il croit qu'il peut voir tout se qui se passe en une seul traversé le gars, y'a sérieusement de quoi mourrir de rire…

    • Médecin dit :

      faux

      schiller :ravine boucan qui degorge (coupe de gazon en tallus ayant entrâiné ouverture ravine par cinor ),houle hivernale de 4 semaines sans interruption.

      Eau laiteuse .Bleue par dehors,laiteuse dedans ,remuant sable + fonds sablonneux + swell ininterrompu.

      Deux conditions sharky .

      Vous voulez parler en connaissance de cause ? procurez vous le rapport de la DRASS jour de l'attaque (salinité,température,turbidité,etc.)

      • Vincent dit :

        "Vous voulez parler en connaissance de cause ?" Mr le Médecin…. ne remettez pas en cause tout ce que je dit, je disais ça pas seulement pour Mathieu mais pour les prélèvement, beaucoup de personne croient que c'est un massacre générale irréfléchie de requins…

        Pour Mathieu, je me basais à ce que disaient les gars qui étaient la ce jours la, c’était en pleine après midi comme d'habitude, jamais personne se serai fait bouffé avant.
        Donc pour vous c'est juste des conditions exceptionnel mais sinon ça tout est normale… comment expliqué autant d'attaque à répétitions alors…..
        La ravine boucan à toujours était la, c’était la 1er fois qu'ils coupaient le gazon peut être ? Avant des houle hivernale y'en avais aussi on rentrait dans l'eau après, y'a toujours eu des conditions de merde avant et personne s'est jamais fait bouffé à répétition comme ça.
        Ceci dit, le problème de pollution serai sérieusement à prendre en compte j'ai l'impression…

      • Christophe Mulquin dit :

        Faux ou a moitié vrai…………cela fait 20 ans que la droite de boucan est surfé dans ces conditions météo…………

    • Luna dit :

      <il serait bien de parler des évènements qui se passent ici, à la réunion, en disant la vérité … Sans mettre les surfeurs tous dans le même panier, ceux qui se manifestent ici sont de très mauvaise foi… Vous êtes des menteurs messieurs lorsque vous dites que les accidents ont eu lieu en eaux claires, ou alors va falloir en revoir la définition !!! L'attaque de Mr Schiller n'a pas eu lieue en eau claire ! Elle était on ne peut lus laiteuse et en palme masque tuba on y voyait rien ! Pareil pour les autres attaques ! Horaires ou eaux troubles, il y a toujours eu de vraies explications et donc pas d'"accident" juste de la responsabilité infdividuelle. Après … que ce soit vos conditions de pratique ca c'est autre chose … Mais il ne faut pas mettre toutes les activités nautiques à la meme enseigne. A cause de vos cris, tout le monde en pâti économiquement et vous faites peur à tout le monde pour rien ! un baigneur ou un plongeur ne vont pas à l'eau dans les memes conditions que vous et donc ont moins de chance que vous de faire ce type de rencontre … c'est simplement ce que veut montrer ce Mr Derand …
      Ensuite … parler d'un tourisme de surf à la réunion … ca fait rire quand on connait les gars qui surfent ici ! Eux ? Preter leur vague ??? A des touristes ??? Les insulter, refuser les priorités, les empecher de surfer … ca oui !
      Messieurs les surfeurs … une poignée de vos membres sont en train de ruiner votre image et votre sport … vous devriez vous aussi vous manifester pour les arrêter (sans qu'il soit question ici des requins).
      voilà les derniers ragots sur votre noble sport … c'est triste …
      http://www.clicanoo.re/336754-les-talibans-de-la-

      Je connais des surfeurs, connaissances, amis ou membres de ma famille … ils n'ont rien de commun avec ces gens là …

  8. Didier Dérand a mis à peine plus d’une heure pour faire les quelques 4,6 km séparant Roches Noires de Boucan Canot à la nage bravant ainsi le risque requin.

    Il s’était fixé un défi et il l’a réussi. Didier Dérand, représentant local de la Fondation Brigitte Bardot, a nagé un peu plus de 4 kilomètres des Roches Noires à Boucan Canot sans encombres.
    http://www.linfo.re/-Faits-Divers-/Didier-Derand-

  9. tite fleur dit :

    A tous ceux qui trouve que cette opération est stupide je répond elle n est pas plus idiote que de surfer aprés 16h sur le spot de st leu seul (car on n aime pas partager les vagues) aprés les divers appels a éviter ce genre de conduite pour ensuite vendre l histoire à Paris match.En tout cas ,on peut constater qu au lieu de se lier à la population une partie des surfeurs se sont juste liés aux pêcheurs aux pratiques pas toujours catholiques (chiens appâts )et dont l 'océan n est pour beaucoup qu un bizness on le voit avec la dernière collecte et c est certainement ça le plus dommageable,pour l image de ce sport .Car n oublions pas que deux des ambassadeurs de l ile sont aussi des surfeurs(voir campagne de l irt) et que cette année devait être celle de la biodiversité …N'oublions pas que c est TOUS ensemble que nous pourrons vraiment agir pour essayer de gérer ce risque .

  10. jason dit :

    moi je dis.. bon..si sa tentative peut faire réfléchir sur le nombre de prélèvements de requins à faire et le revoir soit à la baisse soit à zero, je dis bravo. après tout il se met en danger pour défendre sa cause qu'il croit bonne.. Même si je trouve ça un peu surévalué comme action, elle pourrait servir à tous. Et si on commence à taper sur les personnes engagées dans leur combat alors on se flagelle aussi quand on milite pour le notre. Laissons voir les suites de ce fait d'hiver et ses répercutions, ne jugeons pas à la hâte!! il a réussi, c'est un fait, maintenant voyons si c t un coup d'épée dans l'eau ou s'il y aura une suite bénéfique pour l'esprit de protection de milieu marin que l'on partage tous.

    et Vincent je suis désolé mais tu peux pas dire que toutes les attaques en 18 mois se sont passées par eau claire et en milieu d'après-midi.. là c'est toi qui ne sait pas de quoi il parle.. ne donnons pas non plus de fausses informations, il y a réellement des périodes à risques et des moments à risques.. Même si cela n'empêche pas certaines attaques en conditions que l'on pourrait trouver non risquées..

  11. Association citoyenn dit :

    En notre qualité de groupe citoyen, et au vu de la situation, nous sommes atterrés par les décisions politiques scandaleuses suite aux derniers accidents impliquant requins et surfeurs. La Préfecture de La Réunion a annoncé la pêche de dix requins-bouledogues et requins-tigres afin d'évaluer le risque d'intoxication à la ciguatera dans l'éventualité d'une re-commercialisation de la viande (http://www.uccpemr.tumblr.com/commercialisation). Or, la pêche de quelques individus ne permettra en aucun cas une telle étude: il est clair que ces prélèvements n'ont d'autres buts que d'apaiser quelques esprits en colère et avides d'actions radicales.

    La préfecture de l'Ile de La Réunion agit et prend ses décisions sans aucune consultation citoyenne, sans aucun égard pour le travail de restauration des écosystèmes marins de La Réunion, futur patrimoine de nos enfants, et sans tenir compte du bon déroulement du programme CHARC qui coute plus de 700 000 euros aux contribuables. Malgré les avis scientifiques et professionnels, et derrière de faux semblants de recherche scientifique, la Préfecture s'apprête à lancer une chasse aux sorcières irrationnelle, inutile, et dangereuse. Dangereuse car, qui prétend apporter des réponses «scientifiques» aux récents accidents en tuant ces requins est un menteur insouciant. En effet cela engendre un faux sentiment de sécurité, et les décisionnaires responsables, pourront être mis en cause en cas d'incident, ce qui ne saurait tarder puisque les réels problèmes sont complètement éludés. Nous doutons par ailleurs qu'un élu prenne la responsabilité de commercialiser une viande potentiellement dangereuse pour les consommateurs.

    Rappelons qu'il existe des règles élémentaires de sécurité à respecter pour mise à l'eau. Rappelons également que les requins, en tant que superprédateurs jouent un rôle essentiel de préservation de l'équilibre écosystémique marin. En tuer dix, selon la seule loi du hasard est une aberration loin de faire l'unanimité. Est-il utile de rappeler que les deux espèces visées sont classées «quasiment menacées» sur la liste rouge de l'IUCN.

    Tandis que de nombreuses voix s'élèvent et en appellent au traitement des vrais problèmes (la pollution des rivages, la sensibilisation des usagers de la mer, et la préservation de la biodiversité marine réunionnaise), la Préfecture réunionnaise et le gouvernement français répondent favorablement à la vindicte populaire menée par une minorité d'individus, autorisant le prélèvement d'animaux menant leur vie dans leur milieu naturel sur un territoire censé être préservé.

    La Réunion prétend s'illustrer d'année en année par des prises de décisions écologiquement responsables … Cette année a même été décrétée « année de la biodiversité » sur l'île, ce qui est contradictoire avec ces décisions de "prélèvements" sans fondement ni objectif durable, et qui ne résolvent donc rien.

  12. co.ko dit :

    Tres courageux de sa part, même si il a nagé vite à "cause du froid" (c'est ça oui en combi et dans une eau à 23/24 degrés..il devait être un peu stress plutôt non?).

  13. Vincent dit :

    Le bodyboard est le 1er sport que j'ai pratiqué étant petit ici, des fois on sorté de l'eau la nuit était tombé… des fois il pleuvait, le vent donné paqué le ciel était gris mauvais temps etc… et ça pendant des années tout les jours… et jamais eu de problème de requins.
    Cette situations pour moi est du à plusieurs facteurs cité plus bas, et non pas un simple manque de vigilance quant aux conditions à respecter (heure tardive ou matinale, temp gaté etc…) qu'il faut d'ailleurs respecter évidement.
    Je tient à éclaircir et m'exprimé sur ces problème requins, et désoler pour ceux qui feront attention aux fautes d'orthographes.

    jason… Relis bien…. Cherche pas la petite mouche, j'ai pas donné de fausses informations, je disais que la c’était pas le problème. La plupart des gens sensé sont au courant qu'il y a des requins ici et qu'il faut faire attention à certaine choses. La C'EST PAS LE PROBLÈME.

    Dans ce problème requins il y a bêtement en gros deux camps : ceux qui comprennent la situation anormale par expérience et connaissance de la mer et qui cherche des solutions, entre autres les prélèvement (et non pas massacre) réfléchie et ciblé.
    Et ceux alors la… qui débarque de je sais pas ou et qui font comme si tout était normale, comme si personne s’était fait tué et arraché, et qui plus est cherchent à le protégé en négligeant totalement le bodyboard et le surf (par jalousie je pense, car eux n'ont pas cette aptitude…) car pour eux "le pauvre petit requins mène sa vie paisible dans sont milieux naturels" et il faudrait lui donné à bouffer pour qu'il envahissent les cotes aussi tant qu'on y est? NON… c'est pour ça, faut prélevé les espèces dangereuse et sédentaires, en attendant que les professionnel voient pour les problèmes de pollution et cette réserve marine.

    "Rappelons qu’il existe des règles élémentaires de sécurité à respecter pour mise à l’eau. Rappelons également que les requins, en tant que superprédateurs jouent un rôle essentiel de préservation de l’équilibre écosystémique marin."

    Encore une fois, certaine personnes s’écarte du problème, mettant le requin comme le seigneur de la mer et en privilégiant sont développement au détriment de vie humaines.
    Sachant que renseigné vous bien, le requins est le dernier maillon de la chaine alimentaire, en quelque sorte il est totalement inutile….

    ET je dis pas qu'il faut exterminé tout les requins, et c'est bien la l'autre incohérence; il s'agit, en attendant de voir pour des problème de pollution, de prélevé les requins sédentaire qui se serai sur-développé, et non pas de massacré bêtement tout les requins dans le but "d’apaiser quelques esprits en colère et avides d’actions radicales."

    • Cistude dit :

      " le requins est le dernier maillon de la chaine alimentaire, en quelque sorte il est totalement inutile…"
      Que dire face à une stupidité pareille?! C'est justement parce qu'il est le dernier maillon de la chaîne que son rôle est primordial! La régulation des espèces en-dessous ne pourrait être fait par aucune autre!

      • Vincent dit :

        « Une stupidité pareille?! » c’est toi qui l’a dit Cistupide.
        On avait vu un reportage sérieux qui disait bien que le requin était "inutile". Et lis bien tous ce que je dis avant de me parler comme ça toi.
        Ok pour donner son avis sur ce que je dis, mais les réaction de « Stupide en chaleur! » non merci.

  14. Vincent dit :

    En attendant de trouver une solutions pour les problèmes de pollution et cette réserve marine, et d'autre solutions aussi… en espérant qu'on pourra repartir dans l'eau tranquille un jours, en espérant que tout le monde (qui aime la mer, je parle pas pour les gens qui remettent la faute sur le surfeur bêtement) pourra partir dans l'eau sans crainte.

  15. toto dit :

    Et les gars ou on va aretter la connerie! ça fait une semaine qu'on ce paye la bobine de se pseudo ecolo/barboteur. Il sort d'ou? de quel droit il se permet de vouloir nous donner des leçons. Bien le bonjours à BB.

  16. Fumanchu dit :

    Toute intervention humaine provoque une réaction animale. C'est le principe de la réserve qui doit être mise en cause. A part ça, quand j'entends tout à l'heure sur France Info un pauvre crétiin réagir sur l'action du pharmacien en disant que "ça prouve les requins n'aiment pas les vieux", je me dis que les requins nous débarrassent des débiles…

  17. dd dit :

    Je me l'eloigne peut être du sujet mais c 'est possible de faire 4600 M en 1H15 même avec des palmes ???

    • jule dit :

      ouai la performence m'etonne également! il a due prendre ce qu'il faut dans sa pharmacie ou avoir rudement les chocottes l'adrenaline vous bouste non? ou peux etre y a til des courants importants mai le monsieur avait prévu 2h30, estce un champion qui s'ignore? étonnant également cette histoire d'eau froide avec combi ect…suis mns et fais quelques compette d'eau libre mouai …..?

  18. L'image des surfeurs ne va pas sortir grandie de cet épisode. Apparemment un "comité d'accueil" l'attendait au départ de sa traversée, et les médias reprennent l'info en boucle :

    "Confrontation avec les surfeurs
    Accompagné de cinq nageurs, Didier Dérand était entré dans l'eau sous le regard des journalistes et de quelques surfeurs, très hostiles au requin, avec lesquels il a eu un échange un peu vif."

  19. Bat-Pierrot dit :

    Bonjour, étant assez passionné de requins et n'y connaissant rien au surf, je veux quand même adresser mon soutien et admirer la neutralité des articles de ce site.

    N'étant informé que par les médias, je croyais que les surfeurs voulaient l'éradication des requins, mais je suis heureux de constater qu'au dela des clichés, il y'a parmi les passionnés de surf des gens raisonnables qui veulent simplement que leur activité soit protégée et non pas entrer en guerre avec une espèce animale.

    Bon courage aux surfeurs.

  20. haazl dit :

    Bonjour tout le monde.
    Je suis un amoureux de la Réunion et de son grand bleu. Tout particulièrement de ces vagues que j'ai pratiqué assidument en bodyboard, pendant prés de 4 mois, à l'étang salé (la pointe, le tournant, les brisants) et aussi à Trois bassins.
    De plus, je me suis intéressé aux requins, depuis tout jeune.
    C'est pour ça que je vais me permettre d'apporter ma contribution au débat, mes réflexions sur ce qui se passe sur cette superbe ile et de mettre aussi, parfois, mon grain de sable noir.

    Je vais ici me définir comme un écolo/bodyboarder (comme beaucoup d'autre j'en suis sur). Ce qui fait que je me retrouve le cul entre deux chaises.

    Je pense premièrement, que le fait d'avoir créer une réserve naturel est une bonne initiative et que les facteurs de risques
    d'attaque connus (mentionné à de nombreuses reprises sur ce site) sont trop nombreux pour se permettre, actuellement, d'incriminer uniquement la réserve.
    Tout le monde sera d accord, normalement, pour dire que le premier des facteurs à risque est le fait de se trouver "SUR l'eau" sans visibilité de ce qu'il y a dessous, dans des eaux connus pour leurs danger requin. Je me permet d'insister la dessus.
    Malgré l'amour que je porte aux vagues, force est de constater que la pratique du surf bobyboard, kite et windsurf est "mal fichu". Mais c'est comme ça, surtout à la Réunion.

    L'action qu'a mené Didier Dérand (qui a ses propres motivations) est selon moi intéressante pour une raison. Comme les expériences menés par l'équipe Cousteau ou celles de fred buyle, elle permet de nous rappeler, nous surfers, ceci : la faculté que nous n'avons pas de regarder sous l'eau et de faire face à un ou plusieurs requins si ils approchent. De plus, ils nous prennent probablement pour des tortues ou des dauphins à la Réunion ou des otaries ailleurs dans le monde.
    Un nageur "PMT" est plus en sécurité qu'un quelconque individu sur une planche (à par peut être le stand up paddle). Bon nombre d’expériences à travers le monde démontrent que le requin a un comportement bien particulier face à un nageur (méfiance ou, au pire, ronde circulaire). Le requin n'attaque pas directement et en particulier quand on lui fait face. (excepté, peut être le requin du large "longimanus")
    (source: Doc "Cousteau", "La nuit des requin" "Danse avec le grand requin blanc" etc…)

    Nous savons que la pratique du surf/bodyboard est une passion saine, magnifique. Elle fonctionne, comme toute passion, comme une drogue très addictive.
    (l'addiction de Charlie hebdo étant la lourdeur et la vulgarité au service du nihilisme !?)
    Que pendant le temps que l'on passe dans l'eau, on est pas en train de "tenir le mur" pour certain ou, pour d'autres, de regarder TF1 &co…, pour d'autres encore de "jouer à faire la guerre" sur console de jeux, etc…

    Je vais donc y allé de ma réflexion et de mon conseil à tous ceux qui doivent bouillir de ne plus aller dans les vagues.
    Laissez vos planches au garages, munissez vous d'un équipement "palmes lunettes tuba", et mettez vous au Bodysurf, au moins pour un temps. Prenez ça comme un stage en natation/apnée…
    De plus, il semblerait que le fait d’être "habillé" dans l'eau soit une protection supplémentaire non négligeable. Premièrement parce que les odeurs corporelles sont plus masquées. Deuxièmement, pour utilisé le moins possible de crème solaire (dont l’efficacité vient d’être mis à mal). Cette même crème solaire qui détruit le corail et que l'on trouve en grande quantité dans l'eau, par exemple sur les bords du spot de 3 bassins, juste à coté du Lagon de la Saline.

    Que l'on "prélève", des requins soit, mais cela ne résoudra pas le problème. Ou bien que pendant un certain temps. En Métropole, régulièrement il y a des battues pour les sangliers, les renards, etc… mais ils reviennent en nombre quelques temps après.
    La Réunion est depuis bien longtemps un haut lieux mondial des attaques de requins (source: Géry Van Grevelynghe). c'est un fait.
    Personnellement, j'ai vu bon nombre de situation que j'ai trouvé particulièrement dangereuse quand je me trouvais à la Réunion, sept 2009 – fevr 2010. Les facteurs de risques étaient déjà connus.
    Exemples:
    Pendant ou après de fortes pluies des mecs dans l'eau à attendre les vagues. Sur les spots de 3 bass, la tortue, gauche st leu.
    Un mecs faisant du surf à 6h30 du matin au brisants de l'étang salé, tout seul.
    Un moniteur, (professionnel), qui amenaient un groupe d'enfant sur le même spot sans plus de protection que sa présence et celles de quelques surfers. (spot particulièrement loin du rivage)
    Le fait qu'il y avait plein de petites tortues (un des aliments de prédilection du requin tigre) qui nageaient régulièrement sous nos planche sur le spot de 3Bass, là même où une bonne partie des gamin de l'ile apprennent le surf… et tout ça sans protection particulière.
    (heureusement, maintenant il y a des vigies requins)
    Ce que je veux dire par là, c'est que les surfeurs ne doivent pas oublier aussi de s'adapter et de s'éduquer. L'argument récurent des surfer, qui m'a laissé pantois à l'époque et qui me choque maintenant, c'est de dire : "il n'y a jamais eu d'attaque ici ou là donc on peut surfer en toute tranquillité".
    Cet argument n'est pas logique quand on savait que au pic du diable ou la ravine des sables il y avait eu des attaques. Des lieux à quelques kilomètres à nage de requins…

    Malgré la peur qui me saisissait parfois, j'ai choisi de rentrer dans l'eau car l'envie était trop forte. j'étais prêt à courir le risque (à certaines conditions.) J'y ai passé des heures et des heures et je me suis régalé, le pied total.
    J'ai aussi utilisé de la crème solaire (mea culpa)

    Enfin, je souhaite souligner le fait que je n'aime pas faire des généralités. J'ai seulement observé, croisé et discuté avec quelques surfer et plongeurs.
    Je suis sur qu'il y a bon nombre de personnes sérieuses et responsables que se soit chez les surfers, les pécheurs, les écolos et même chez Charlie hebdo….

    J'ai bien conscience que le nombre d'attaque a augmenté de façon alarmantes depuis deux ans et qu'il faut se pencher sérieusement sur le problème.
    Et la prochaine fois que je vais à la Réunion, je ferais du BODYSURF ou du STAND UP PADDLE.

    Merci la Réunion !!!

    haazl.

  21. sophie dit :

    si il veut le faire bon courage

  22. alex dit :

    1H05 pour faire 4KM300, il est trop fort le mec !! bizzare qu'on ai pas entendu parler de lui au JO !!!!

  23. surfnoumea dit :

    video a voir absolument… http://www.youtube.com/watch?v=B3rqEuzIL4U&fe

  24. mozo dit :

    http://www.seashepherd.fr/news-and-media/news-120

    Sea Shepherd dépose un recours au tribunal pour stopper la pêche au requin à la Réunion

  25. RD dit :

    Le réel message de ce monsieur était de dire que les attaques ne concernaient que les surfers (un message de paix adressé aux surfers) et donc, comme on s'en fout des surfers, surtout ne faisons rien. Ce monsieur a sans doute omis de visionner ce docu sur Recife au Brésil. Les attaques se sont reportées sur les baigneurs et dans rien d'eau, à peine 50 cm dans certains cas. Il s'agit d'un exemple de communication propre aux animalistes extrémistes adeptes de la deep ecology. Ce ne sont pas des "écolos" mais des animalistes ; ce n'est pas il me semble équivalent. Pour ces gens, très souvent végétariens voire végétaliens, nous sommes des affreux "viandistes". L'homme est une espèce nuisible etc etc. Ce gars-là est plus à plaindre finalement qu'autre chose. Son exploit restera soit pour avoir été une grosse fumisterie animaliste, soit un acte irresponsable ayant favorisé les conditions d'un risque requins maximum. Rappelons qu'une surpopulation de supra-prédateurs n'est pas une bonne chose pour le milieu et ne traduit pas son équilibre, paraît-il.

  26. dieta dit :

    il faut arrêter avec toutes ces histoires de requin !! des requins y'en a partout ! si c'est pas aujourd'hui, ce sera demain ! ou dans 3 mois ! donc chacun prend ses responsabilités, celui qui veut nager il nage, celui qui ne veut pas nager il nage pas, idem pour les surfeurs. Y'a d'autres problèmes plus graves à la Réunion, comme les gens sans travail !!! ce ne sera pas la fin du monde si on arrête de surfer ! trouvez-vous une autre activité !

  27. Didier Dérand a réussi son deuxième défi. Malgré une forte une forte houle dans l’ouest de l’île, il s’est élancé de la Pointe au Sel un peu avant 11 heures pour rejoindre la base nautique de Saint-Leu, où il est arrivé à 12 heures 35 après une traversée d’un peu plus de 5 kilomètres. Il a été accueilli par des huées à Saint-Leu, où l’attendait un comité d’accueil de surfeurs. Il entend poursuivre la semaine prochaine à l’Ermitage si la météo le permet.

    <iframe width="600" height="338" src="http://www.youtube.com/embed/IsA55sO2Tqw&quot; frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

    http://www.clicanoo.re/336744-didier-derand-pris-

    • JL dit :

      Il a traversé par temps gris 6 kms dans du 3 m,au large ,sans personne ,ni aide ,une zone sharky ou deux bouledogues ont été vus hier .c'est un waterman ,accueilli comme il se doit par les locaux de st leu par des insultes ,l'interdisant la douche municipale .La honte ! Si vous lisez n'importe lequel des médias locaux .le surf run continue de creuser son image de m….La réhabilitation est presque impossible tellement la fracture est grande .

  28. fleur dit :

    http://www.zinfos974.com/Didier-Derand-bouscule-a
    la suite lamentable ,même pas le droit aux douches publiques …..

  29. breton dit :

    Episode parfaitement anti-productif pour les surfeurs
    aujourd'hui . Monsieur Derand , 55 ans se fait frapper
    par un jeune couillon sous les acclamations du club
    de surf .En effet , l'image du surfeur pacifique et
    zen en prend un coup.Et l'image touristique de l'île
    avec …

  30. sebastien dit :

    Un surfer n'est pas un être au dessus des lois. Personne n'a le droit d'entraver les libertés d'autrui de la sorte. Ces cretins ne donnent vraiment pas une image flatteuse du surf qui doit etre zen… Ah que je regrette cette époque longboard d'antan ou les gens se détendaient en surfant…. mais bon un jour il serait intéressant de faire un typologie du surfer en fonction du type de planche qu'il utilise… Voir s'il s'agit d'un cliché ou non… en tant que psy je suis persuadé que non on ne choisit pas sa planche (ou son chien, ou sa voiture) au hasard. Celui qui achete un 4×4 n'est pas le meme que celui qui achete une 2cv….. Affaire à suivre…

  31. DD dit :

    D’un coté un mec avec une tête de spermatozoïde palmé et de l’autre une bande de branleurs qui devraient se trouver un bon conseiller en communication si ils veulent arrêter de passer pour des cons, sympa l’île de la réunion …..

  32. steph_run dit :

    L'édito du Journal de l'Ile :
    http://www.clicanoo.re/336754-les-talibans-de-la-

    Bon les choses devraient rentrer dans l'ordre. Le nouveau préfet (géographe de formation et diplômé d'écologie je le rappelle) s'installe. Il n'a que très peu gouté les comptes rendu qui lui ont été fait sur la question.

  33. Que les choses soient claires: Surf Prevention condamne avec la plus grande fermeté les violences verbales ou physiques qui ont pu avoir lieu à l'encontre de Didier Derand.

    Ce monsieur prouve qu'il est un homme de la mer, et rien que pour cela nous lui devons le respect.

    On peut ne pas être d'accord avec son combat ou avec la façon de médiatiser son défi, cela ne justifie en aucun cas ces dérapages.

  34. steph_run dit :

    Primo : « Ce monsieur prouve qu’il est un homme de la mer, et rien que pour cela nous lui devons le respect. »

    En commençant votre article par « On ne sait pas très bien si on doit en pleurer ou en rire… Toujours est-il qu’une nouvelle étape va être franchie ce dimanche dans le grand-guignolesque (…) » je ne suis pas certain que nous ayons la même perception sémantique du mot « respect ».

    Secondo : « On peut ne pas être d’accord avec son combat ou avec la façon de médiatiser son défi, cela ne justifie en aucun cas ces dérapages.

    Hélas il ne s'agit pas de simples "dérapages". Employer le mot « «dérapages » c’est diffuser l’idée qu’il puisse s’agir de comportements exceptionnels, hors de contrôle, et malheureusement accidentels. C’est minimiser la portée des faits pour somme toute les excuser au nom du plus grand nombre qui n’aurait rien à voir avec ces agissements.

    Et bien non. Ce ne sont pas des « dérapages ». C'est l'état d'esprit caractéristique et de longue date des membres d’une bande de voyous incultes, sans éducation, dépourvus de valeurs morales, qui représente une part significative (mais je n’ai pas dit la plus grande) de la communauté Surf à la Réunion. Il n’y a finalement pas très loin pas entre la sociologie des surfeurs de ce dimanche à St Leu et celle des bandes des cités les plus désœuvrées de banlieues. La « crise requin » en est un bien triste révélateur.

  35. RD dit :

    Il ne faut pas se tromper : Dérand est venu provoquer les surfers de St Leu, réputés chauds, sur leur spot le jour d'un rassemblement. Il cherche le clash pour ensuite diaboliser les affreux sauvages de surfers.

    Le but de la manœuvre est de prouver que seuls les surfers sont concernés par les attaques de requins. Il s'agit pour ce monsieur de chez Brigitte Bardot d'isoler les surfers un peu plus du reste de la population. Il ne s'agit pas d'un doux illuminé mais bel et bien d'un type pas clair aux motivations équivoques(sea shepherd en embuscade ?)…

    Monsieur Dérand croit savoir que les surfers sont victimes d'attaques car confondus avec des tortues. Il excipe donc de la fameuse théorie de la morsure exploratoire, valable dans de nombreux cas mais pas pour nos dernières attaques. Peut-on considérer que Mathieu Schiller a été victime d'une morsure exploratoire ? En effet, faut-il rappeler que Mathieu s'est littéralement fait dévorer (désolé de

    la violence de ces termes : ce n'est que la triste réalité) par deux bouledogues, revenus à la charge alors que ses dalons tentaient courageusement de ramener son corps sur la terre ferme.

    Le témoignage de Fabien Bujon est-il compatible avec la théorie de la confusion, de l'erreur de casting ? Non plus. Dès lors, la démonstration, outre son caractère assez ignoble (prouver que seuls les surfers sont concernés pour ne pas toucher au moindre requin bouledogue, isoler les surfers, ces victimes expiatoires de la folie humaine et à la finale cracher à la figure des victimes et de leurs proches), est d'un ridicule consommé. Mais il est malin le Dérand : il sait que la désinformation fait rage et qu'au milieu du chaos d'infos contradictoires, sa démonstration sera facile à comprendre à défaut de posséder le moindre petit bout de valeur probatoire.

    Ce monsieur est-il un idiot ? Un cynique ? Un illuminé ? Tout ça à la fois ?

    Qu'importe le fla-con, pourvu qu'on ait l'ivresse : il a fait son buzz jusque chez la ménagère de TF1, à lui la gloire.

    Seulement il y a un problème : à Recife, au Brésil , des baigneurs se sont faits croquer dans moins de 50 cm d'eau. Pour le moment, la Réunion semble s'inscrire dans les pas de Recife. Pour le moment, les prédictions faites par certains citoyens connaisseurs du problème et engagés dans la sécurisation du littoral se sont révélées-malheureusement- exactes- depuis plus de deux ans. Ces mêmes personnes-manifestement inaudibles- pensent aujourd'hui qu'à défaut de surfers en 1ère ligne, des baigneurs vont prochainement être victimes d'attaques, tout comme les surfers l'ont été. C'est ce qui s'est passé à Recife.

    Que fera M. Dérand à ce moment-là ? Quelle sera sa démonstration ? Enfilera-t-il un tutu rose avant d'aller se baigner afin de prouver, puisqu'aucun des baigneurs attaqués n'en étaient affublés, que le port de tutu rose constitue un rempart efficace contre les attaques de ces gentils animaux, tellement affectueux, sensibles et même "désespérés" (bonjour l'anthropomorphisme !) ?

    A ce moment-là, il faudra assumer Monsieur Dérand : ce sera difficile. Je n'aimerais pas être à votre place.

    • breton dit :

      Réputés chauds ? non , violents et beaufs !!!!!!!!

    • steph_run dit :

      « Il ne faut pas se tromper : Dérand est venu provoquer les surfers de St Leu, réputés chauds, sur leur spot le jour d’un rassemblement. »

      Il n’y a effectivement aucun moyen de se tromper sur vos certitudes :

      Ainsi donc il existe à Saint-Leu des « surfeurs réputés chauds ». Que voilà un doux euphémisme pour nommer ce qu’en français populaire il convient plutôt de nommer une bande de racailles.

      Lesquels « surfers chauds » sont bien évidemment sur LEUR spot. Il y a donc eu incontestablement violation de propriété ! Privée et exclusive ! Edifiant.

      Pour finir, M. Dérand a-t-il décidé d’atterrir le jour d’un rassemblement mafieux (pardon : pique-nique familial et sportif sic !), ou bien a-t-il été décidé d’un rassemblement mafieux le jour ou M. Dérand a atterri ? Ceux qui étaient à St Leu dimanche (badauds, médias, renseignements généraux…) connaissent la réponse.

      Je m’arrête là. Le reste de votre commentaire oscille entre procès d’intention, logorrhée paranoïaque et spéculations infantiles. Inutile d’y opposer la moindre once d’objectivité.

      En toute sincérité, Je n’aimerai pas non plus être à votre place. Par bonheur personne ne me le demande.

      Portez vous bien.

    • Patrick Vitry dit :

      Faux ,je surfe la jetée depuis 15 ans et j'ai toujours vu ce Didier derand rentrer à l'eau tous les jours ,des fois à 17 h ,des fois avant ,des fois après quand il sort du boulot ,quelles que soient les conditions.! je l'ai vu dans des coins à requin comme pic du diable ,dans du 3 m ,à body surfer la vague .Ce Mr passerait pour un mark cunningham à hawaii et ici ,il est traité avec violence par 40 personnes et le pire ,sous le regard des médias .Vous ne connaissez pas ce mec moi oui .il est à l'eau tous les jours que dieu fait .Et comme les surfeurs ont pris l'habitude de prendre tout le monde de haut en disant "on est la dernière ligne de défense ,on invite le moindre baigneur à venir dans nos eaux infestées de requin ." Du coup ,le gars accepte le défi ,et pire nage seul dans des endroits ou aucun surfeurs n'irait jamais ,genre 20 mde profondeur ,pas de passe ,seul à flotter à la surface de l'eau ….C'est tout ce que j'ai à dire . Quand on connaît pas ,mieux vaut se taire .Ce gars est légendaire à la réunion depuis 40 ans ,dans le gros et toujours seul .Il est aussi aux ateliers requin et en a marre de la propagande prolifération de requins ou "gout du sang des requins "qu'il entend depuis deux ans .Il met ses idées sur la question en actes ,et c'est pour ça que ça dérange .Et qu'il est aimé ,parcequ'elles est juste .

  36. breton dit :

    Oui , éradiquons des océans ces requins ignobles et sanguinaires !!!!!!

  37. RD dit :

    Steph run, plutôt que de botter en touche sur le fond du problème-validité de la démonstration de Dérand et allégations de morsures exploratoires concernant les attques de requins bouledogues- va au fond des choses et dévoile ton raisonnement, s'il en existe un autre que "les surfers sont des crétins". Oui les locaux de St Leu sont pour certains bien graves, c'est indéniable, mais cette opération était destinée à stigmatiser l'ensemble des surfers, d'ailleurs BB n'a-t-elle pas déclaré sans hésiter que "les surfers" étaient des "demeurés" sans la moindre distinction ? Qui peut penser que Dérand n'allait pas être moukaté en sortant de l'eau sur le spot de ST Leu ? Il n'aurait pas pu sortir 50 mètres plus loin, malgré le courant (je croyais qu'on avait affaire à un Mark Cunningham français, elle est bonne celle-là) ?

    Allez, et si on parlait des vrais problèmes ? Si on parlait du fait que les requins bouledogues savent très bien quelles proies ils attaquent , comme en témoignent les dernières attaques : ils ne se jettent plus sur la planche comme avant mais visent directement ce qu'il y a au-dessus (cf. témoignage F Bujon). Là est le fond du truc et voilà pourquoi la démo-provoc de Dérand est ridicule et malhonnête.

    • steph_run dit :

      La vache ! Voila un scoop scientifique ! Vous devriez publier dans Nature : Les requins bouledogues ont un QI qui dépasserait désormais celui du surfeur de base : Ils SAVENT à présent bouffer le surfeur délicatement sans rayer la planche. Vicieux ! Raffinés mais vicieux ! Mais ou ont ils bien pu apprendre ça ? Les cours du soir, peut-être ?

      Je ne sais pas si c’est le fond du truc mais ça m’aura au moins autant fait marrer que les derniers délires de Charb.

      Merci à vous 😉

    • steph_run dit :

      Sinon, sur le fond du problème n’attendez de moi aucun « raisonnement ». Pourquoi ? Parce que JE N’EN SAIS STRICTEMENT RIEN. Et quand on ne sait rien sur un sujet on ferme sa gueule (A bon entendeur …)

      Par contre ayant une formation Sciences humaines (socio, psycho, ethno, toussa toussa…) j’avoue que je m’intéresse discrètement mais d’assez près à la façon dont la « crise » se déroule et comment les différents acteurs jouent leurs rôles. Ou pas.

      Désolé de ne pas répondre à vos attentes.

      • RD dit :

        Donc tu commentes un évènement auquel tu ne comprends pas grand-chose. Tes propos suffisent garçon, tes références aussi. Tu peux aller faire des pâtés de requins aussi, si ça te dit.

        • Vlam dit :

          Ecoute… et c'est également un réunionnais qui te parle, tu ne connais pas non plus grand chose… je veux dire, il faut bien rester humble face à la nature, on n'en saisit pas toutes les subtilités… et de tirer une généralité sur des cas isolés, c'est un peu pousser le bouchon bien loin…
          Alors oui, il se passe des choses, oui il semble y avoir des changements, et que de nombreux spécialistes de la mer témoignent de certains changement. Il faudrait aussi admettre que on ne sait pas tout, et que malheureusement, aucune des attaques ne s'est produites dans une eau claire et limpide…
          En revanche l'attaque en Australie semble plus surprenantes, à priori BullDog, à priori dans l'après midi, à priori dans une eau cristalline…
          Faudrait aussi arrêter de se mettre tout le monde à dos… C'est en construisant ensemble qu'on devrait parvenir à trouver une solution.

        • Vlam dit :

          ps: quand je dis claire et limpide, j'entends qu'il y avait toujours un ou plusieurs facteurs à risque, en se basant sur une règle qui semble bien établi: heure / turbidité / effet groupe

        • steph_run dit :

          Voilà ! Excellent exemple de "feed-back" : en 150 signes vous assumez parfaitement votre rôle de ce ce que l'on pourrait désormais caractériser comme "le surfeur charbien".

          Mais rassurez-vous, Bourdieu rappelait sans cesse que l'habitus n'est pas un destin.

  38. RD dit :

    Ne vous en déplaise, ô délicieux squalophiles, il est des éléments qui sont connus même s'ils gênent vos théories animalo-conservationnistes. Je suis engagé dans l'histoire depuis le tout début et ancien journaliste surf. j'ai écris sur le sujet me suis documenté, et rencontré de nombreux acteurs. Alors le sociologue à 2 euros, tu cites Bourdieu mais tu es un ignorant doublé d'un manipulateur : cite plutôt Faurisson, puisque tu en épouse la démarche intellectuelle. T'es de la Réunion c'est ça ? Tu veux qu'on en discute ? Oui Dérand est un manipulateur à la solde d'une organisation […], la fondation Bardot […], soutenue elle-même par une ONG para-délinquante anti-spéciste, Sea machin truc.

    • steph_run dit :

      hummm pas inintéressant du tout votre billet. Mais comment diable pouvez vous produire une analyse somme toute assez construite (même si un tantinet parano) d’un coté, et débiter de telles inepties de l’autre ?

  39. steph_run dit :

    J'aime bien celui la aussi, sincèrement.
    https://blog.surf-prevention.com/2011/06/22/commen

    Avec un an de recul il fait sens. Les commentaires ne vous épargnent pas.

    Vos analyses sont construites mais hélas biaisées et en grande partie invalidées par un nombrilisme communautaire hallucinant. Votre discours en devient schizophrène car à chaque fois que vous pointez juste vous vous déjugez dans la foulée en prenant le contrepied de votre assertion précédente.

    Joli cas 😉

  40. pendant ce temps dit :

    Pendant ce temps a 300km des cotes de la réuunion:
    la semaine dernière article sous forme d'interview, relatait qu'un chercheur avait embarquer pour deux mois sur un chalutier de pêche depuis L'Iles Maurice.
    On y apprend outre la formidable découverte scientifiques (8 nouvelles espèces de requin), quelques détails sur l'activité de ces pêcheries en mer profonde.
    Le scientifique nous raconte que même si les chalutiers ne vise pas spécifiquement le requin, ces derniers sont en fait des prises accessoires destiné a être rejeter car ils représenterai un tres faible intérêt commercial.

    On peut ainsi estimer qu'à chaque fois qu'un de ces chalutiers entreprend une sorti (2mois en moyenne).ces derniers sont succeptible de prendre des centaines de requins de manière accessoires. En effet lors d'une seule pêche le scientifique a réussi a récupérer 350 requins. Ainsi un véritable massacre de requin semble s'opérer dans l'indifférence la plus totale malgré quelques article ici et là.
    Si les médias ont pour leurs part relater ses faits de manière sérieuse, Les associations de défense des requins ont ils relayé et dénoncé ces méthodes de pêche?

    Piquer par la curiosité, je me suis livré pour vous a un petit travail journalistique digne du canard déchéné en me rapprochant des pages Facebook des uns et des autres.
    Je constate dans un premier temps que cette information n'a été relayer ni sur le site de Sea Shepherd france, ni sur le site de Sea Shepherd Réunion. Ce sont pourtant les premiers a dénoncer sans preuves les "massacres" de requin a la reunion". Ce premier constat me laisse perplexe et encore plus curieux. Je continue mon petit tour d'horizon de nos amis défenseur des requins. Une autre association Shark Angel France entièrement dédié au requin, ne relate ni la découverte scientifique pourtant fort interéssant, ni les pêches abusives de requin qui semble s'y pratiquer. Inutile de vous préciser que cette information n'a été repris par aucune organisation pro requin présent à la Réunion. La présidente de Sea Shepherd aurait au moin pu juste se fendre d'un courier dont elle a le secret pour dénoncer ces prélèvement inutile. Le vide sidéral.

    Pourquoi un tel désintérêt et une tel indifférence?
    On imagine aisément que cette Coalition pro requin doit être fortement occupé a faire des recours en justice contre les décisions de l'Etat (arrété sur les conditions de l'étude scientifique ARVAM)
    On imagine aisément aussi qu'ils soient trop occupé a organiser des coups médiatique (voir la mascarade de Mr Déran et de la fondation BB),
    On imagine également qu'ils doivent être trop occupé a préparer des stratégies d'attaques contre la communauté d'usagers de la mer.
    On imagine qu'ils doivent être trop occupé a gérer l'évasion de leur leader de SEA SHEPHERD Paul Watson.
    Ces organisations deviennent complètement mégalos en focalisant l'intêrêt des médias sur eux même, quitte a dénoncer une massacre de requin fictif à la Réunion depuis un ans (au pire il y aura 20 requin pécher pour une étude scientifique et réduire par la même le risque d'attaque).
    Au vue de ces éléments quels crédits accorder a ses pseudo ONG?
    J'ai du mal à croire que la défense des sharks soit leur première préoccupation" !!

    • Steph_run dit :

      Bravo ! Chacun appréciera votre "travail journalistique" et votre imagination fertile.

      Ca vous a pris du temps ?

      • RD dit :

        Steph run, on dirait du Lamya Essemlali dans le texte, quand on y regarde de plus près…MMMM…

        T'es pas à la RUN en tout cas. Sinon parlons de vive voix ça pourrait être intéressant, qu'en penses-tu ?

        • jean ba dit :

          C'est vrai que celui ou celle la çà sent la langue de pirate ou de p… chacun appréciera ! ou pas ….en attendant cette personne doit bien s'ennuyer dans la vie pour passer son temps a insulter du surfeur,frustration,ex éconduite par un bel éphèbe au QI de moule il y a du choix !!!Rêve pas RD ces gens là viendront jamais te voir en face ….vu le courage dont ils font preuve dans leur commentaires et réaction tu risque pas d'en voir un avant longtemps !lol Par contre si c'est une cougar ….çà m'intéresse ….:)

  41. mozoide dit :

    quelle bande de blaireau ces pseudos surfeurs de st Leu ! quelle mauvaise image des surfeurs ils donnent au grand public ! un grain de sable dans la cervelle ces couillons là ! rien à voir avec l'esprit surf !

  42. el diablo dit :

    pitoyable cette réaction de certains locaux surfeurs de st leu ! à 40 contre 1, s'en prendre à un homme de 55 ans épuisé et mort de froid..mais on va où là !! d'ailleurs dans cette bande d'attardé mental, aucun créole que des zoreils ! quelle belle image vous donnez des surfeurs réunionnais !! ces images ont fait le tour des médias du monde entier et vous passez pour des extrémistes bouffons irrespectueux des hommes et de la nature !
    petite devinette : quelle est la différence entre dieu et un surfeur st leusien ? dieu ne se prend pas pour un surfeur st leusien

  43. dit :

    on peut manger du requin, alors pourquoi le requin ne pourrai pas croquer un surfer de temps en temps? en plus comme ça les spots sont moins surpeuplés 🙂

    les mecs qui se mettent à l'eau là-bas savent les risques qu'ils encourent.

    rien à rajouter à part qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs…

    • RD dit :

      Tu es un abruti fini. Le premier abruti à déclarer que les surfers de St leu, localistes, sont des zoreys… C'est minable cette tendance raciste, ça pue. Le pb n'est pas "ethnique"… d'ailleurs je ne comprends pas bien pourquoi ce genre de commission n'est pas modéré… el diablo : ton post c'est de l'incitation à la haine raciale et c'est un juriste qui te le dit. Watch out camarade…

  44. RD dit :

    Nous enquêtons, nous surfers demeurés, et voilà ce que ça donne. La vérité éclate, les conservationnistes spécialisés en chasse à la subvention dans l'embarras. Lisez bien… : http://www.zinfos974.com/A-qui-profitent-les-ferm

  45. compagnon Fred dit :

    el diablo……quand on a 55 ans et que l'on connait l'océan, on met une combi pour réaliser des km à la nage et si vraiment, il sait qu'il ne risque rien, qu'il le fasse avec ses enfants et à chaque fois que la mer le permet….en effet la probalité augmente avec le nombre de personne et la répetition des sorties….c'est comme la roulette russe, un fois tu peux gagner….en y jouant tous les jours, tu pers….
    à tous les les gens qui critiquent les surfers de la réunion….penser à tous les surfers pro, les surfers de votre entourage, tous les films et les mags de surf……dans ces milliers de surfers et cette centaine de surfer pro qui ont surfer dans le monde entier, dans des eaux plein de requins et troubles, la nuit, sous la pluie, à la sortie de riviére….et combien de ces gens se sont fait attaquer par un requin…..perso, parmis tous ce monde, je ne vois que Bétania hamilton….tous les autres sont à la réunion….pensez à ceci….n' y a til pas un réel problème?

    • RD dit :

      Merci Fred Compagnon pour ta solidarité, de la part d'un grand waterman comme toi, ça fait plaisir.

      • jean ba dit :

        Je me joins a RD ,big up monsieur Compagnon !!!!!Ravis de voir que les voix commencent a s'élever de métropole également car c'est clairement de l'injustice !!!! Il y en marre d'être généralisé ,calqué sur le modèle d'un film bas de gamme (ou tu ne rigoles même pas si ta pas enchainé 10 bédo)et de voir ce flot de haine déversé sur les surfeurs réunionnais qui sont loin d'être tous pour les régulements !!!!!!Encore faut-il tendre l'oreille et deigner les écouter …

  46. compagnon Fred dit :

    j'aime pas les injustices, les surfers réunionnais sont victimes de sabotage par des médias avides de foutre le bordel, ainsi que des conflits d'intérêts de personnes corrompus…combien de gens qui critiquent les surfers réunionnais mangent du poisson de la mer alors qu'ils n'habitent pas au bord de celle-ci….ceux la sont des abrutis fini qui ne réalisent même pas que les océans sont en danger parceque les poissons sont exportés dans le monde entier alors qu'ils ne devraient être manger que la ou ils sont pêcher…..

  47. Christophe Mulquin dit :

    bon ben allez voir mango surf………………..et je suis ravi d'apprendre que je suis un demeuré car je suis avec les locaux de st leu…………………….bisouxxxx

  48. jean ba dit :

    Mango surf ?hmmmm je vais aller y faire un ti tour tiens voir çà ! On ne sait jamais je vais peut-être y trouver une ou deux cougars relifter ! Après il faut bien le dire ils commencent a avoir du mal a tirer a boulets rouges sur les surfers réunionnais en général ,alors maintenant ils vont s'en prendre a une communauté un peu plus petite ,les surfeurs de St-Leu ….En tous cas vos nombreuses prises de paroles nous démontres clairement que vous êtes bien des choses surement(ont est que des surfeurs!) ….mais pas un demeuré !!!Je vous tire mon chapeau monsieur !!!

  49. alex dit :

    C'est bien ce que tu dis sur Mango Surf Christophe Mulquin , je suis d'accord avec toi sur tout mais les mecs à Saint-Leu aurais du le laisser prendre sa douche et rentrer chez lui au lieu de passer pour des ânes, bon courage à vous à la réunion et soyez plus malin que vos adversaires ……

  50. Christophe Mulquin dit :

    Une fois encore la com a fait son boulot, retablissons le contexte : derand a la base est un provocateur en affirmant qu'il y a aucun danger avec les bouboules de la run, c'est gentil mignon tout plein.le surf compte a morts et deux mutilés, en tant que pharmaco on ose imaginer qu'il est un tout petit peu "humaniste", je pense qu'il a pas signer le serment d'hypocrate mais celui d'hypocrite" nageur confirmé depuis 2 millions d'année il sait tres bien que la prise de risque requin est au minima, aucun nageur ne c'est fait approcher par un rekin……….. Sa sortie etait programmé au spot avec son lot de provok, il oubli de dire qu'il c'est trouvé en difficulté au line up de st leu 2m de vagues et que c'est un surfeur en stand up au niveau de la passe du port , donc a l'interieur du lagon, qu'il lui a montré le chemin, a savoir repartir vers le large pour pas ramasser le set sur la tronche………bref il contourne le spot pour sortir devant la terrase du st leu surf club qui organisait une journée pique nique BBQ, pile poil right time right place (coincidence) le derand savait tb que la presse serai la, d'une part et tout le monde sait tb que les gars se retrouve sur ce lieu….au club les licencies, a la base les locaux…………..et ce gentilhomme deboule la meme juste sur ces 20 mettre carré de plage………….voila le contexte………….
    Ce qu'il c'est passé, le president de la base nautique c'est foutu de sa gueule en lui disant belle exemple que vous donné pour les enfants, le bouldogue est par la et on peut donc aller nager………. nager………..nager..le frere de derand est venu insulté le president du club sur des propos raciste, "spece de zoreil rentr out pays la moukat".dommage le president du club est un pure creole et son frere il s'appelle tarzan…………merde mauvais casting……. de la des mots d'oiseaux de paloudre mouette sardine etc………..ce brave derand sort de l'eau et va a la douche du club au milieu du BBQ……….bonjour la provoc……a preciser que derand ne c'est pas fait toucher un orteil rien de rien…………………..donc arreter le delire………….pour finir, lorsque vous insultez les locaux de st leu, vous insultez aussi tout les locaux de tous les spots du monde et ce de la grande plage ont aussi leur qualité, hop je sors

  51. Association citoyenn dit :

    oui c'est de la provoc ,les locaux de st leu sont sympas ,organisent des competes internationales et font vivre l'economie de st leu ! il a raison ! assez de provoc face à ces bonnes gens ! on va lui demander de ne pas sortir à 3 basses dimanche mais a la ravine blanche ,avec un chador et un masque ninja pour pas que les medias ils en profitent !assez de provoc mr derand ,si vous voulez nager seul 2 h par 20 m de fond ,ok ,mais pas la peine de la ramener ,vous pouvez faire ça au crépuscule comme nous quand on surfe !

  52. Jules Benard dit :

    "J’aurais aimé qu’il se fasse bouffer par un requin !"

    On reste confondu par tant d’inhumaine dangerosité. La voix est chargée de haine. On sent bien que si cet hurluberlu enragé tient l’apothicaire entre ses mains, il l’étrangle volontiers jusqu’à ce que mort s’ensuive.

    De quoi s’agit-il ? De la tentative de démonstration, par quelqu’un qui s’y connaît, que si les heures et lieux de baignades sont sagement choisis, il y a moins de risques à plonger dans l’océan Indien que traverser la rue de Paris au même moment. Tentative couronnée de succès… Qui a soulevé des tombereaux de commentaires rageurs, de haines, d’insultes, d’injures à peine voilées et d’appréciations peu flatteuses sur la virilité du pharmacien de Saint-Jo.

    Entre autres débilités : « Il veut se faire de la publicité ». On n’est pas plus stupide ! Ce pharmacien apprécié de sa population est installé depuis trop longtemps pour en avoir besoin professionnellement. Qu’il soit délégué de la Fondation Brigitte-Bardot n’en fait pas plus un coureur des Unes des journaux. Il a une conception des choses et la défend à sa manière. Ce qui est révoltant, c’est que ceux qui s’arrogent le droit de donner leur opinion sur les ondes et dans la presse lui refusent le droit d’essayer de prouver la justesse de son point de vue. Ou alors… seraient-ils jaloux de son incontestable succès médiatique ?

    Un autre ahuri a demandé pourquoi il ne choisissait pas de nager à 18 heures ? Car là, manifestement, il fait dans la facilité, non ? Hé ! banane, son propos est justement de dire que certaines heures sont peu périlleuses. Il ne va pas se faire boulotter pour démontrer ce qui est déjà une évidence.

    Sur Freedom, un brave homme a dit qu’il faut laisser parler et agir ceux qui savent de quoi ils parlent. Merci monsieur, mais on ne vous écoute pas. Je suis d’accord avec vous : il est grand temps que les ignorants, les va-t-en-guerre, les y’a-qu’à, les faut-qu’on et les vrais la ferment !

    Depuis des mois, on entend pérorer ceux qui n’y connaissent rien de chez rien. Derand, lui, agit. Il essaie de prouver que la vie des gens peut être sauvegardée à condition de ne pas faire n’importe quoi. Pour une fois que quelqu’un essaie de trouver un début de solution (il n’a jamais dit qu’elle était la seule), on le bastonne. Lynchage médiatique, c’est tellement plus facile que de montrer qu’on a des c… au c… ! Pour peu qu’on en ait, ça va de soi.

    Plus monstrueux encore : son geste est une insulte à la mémoire des victimes de requins et à la douleur des familles !!!

    Derand a-t-il jamais dit ça ? Qu’on me le prouve alors.

    La tentative du pharmacien m’a-t-elle convaincu ? Non ! Pas entièrement car je pense qu’il y a une grande part de hasard. Le requin n’est pas programmé pour respecter les horaires légaux. Mais au moins cet homme a-t-il démontré que se baigner est possible. Il n’a jamais prétendu détenir la panacée.

    L’homme a toujours tenté de vivre avec et par la mer. Pour la partie « par », c’est fait depuis une petite éternité : l’océan s’épuise devant les coups de boutoir humains. « Avec » est toujours possible. Les gens de mer, marins pêcheurs ou navigateurs, ressassent la leçon : la mer est toujours la plus forte. Il faut s’en accommoder. Et laisser ceux qui savent, se réunir et chercher les solutions, sans jeter l’anathème sur qui que ce soit. Il est temps que l’on arrête de dire n’importe quoi. Il n’y a pas d’apartheid entre l’homme et la mer.

  53. Didier Dérand persiste et signe:

    « Didier Dérand s’est encore une fois jeté à l’eau ce dimanche pour défendre les requins. L’écologiste a été pris à partie par un surfeur, mais il n’a pas manqué de le tacler en retour.

    A chaque nouvelle traversée, Didier Dérand ne laisse pas indifférent. Son action est saluée par ses soutiens alors qu’elle est critiquée par ses opposants. Mais l’écologiste reste dans sa ligne de conduite et entend défendre les requins. Farouchement opposé à la pêche aux squales, il compte déposer un recours contre l’arrêté de Thierry Robert prochainement.

    Ce dimanche, il a été interpellé par un surfeur à son arrivée aux Roches Noires. Ce dernier, mécontent de la traversée à la nage de Didier Dérand, n’a pas manqué d’exprimer sa colère et demander au délégué régional de la Fondation Brigitte Bardot de refaire le parcours, mais en planche. »

    Lire la suite: http://www.linfo.re/497195-Une-traversee-controversee

Laisser un commentaire