La NHS (National Health Service) au Royaume-Uni est l’équivalent de l’Assurance Maladie en France. En 2010, la NHS s’était déjà engagée à financer le premier programme de surf thérapie pour des jeunes atteints de troubles mentaux.

Après avoir évalué l’intérêt du surf dans cette population, Wave Project a continué à mettre en place ce type de programmes. On vient d’apprendre à l’occasion de la Journée Mondiale de Prévention du Suicide du 10 Septembre que la NHS de Dorset, au sud de l’Angleterre, allait financer un nouveau projet-pilote pour des jeunes souffrant de difficultés psychiques.

La NHS de Dorset s’est associée à The Wave Project pour financer £10,000 (environ 12000 €) d’un projet destiné à étudier l’utilisation du surf comme une forme de thérapie pour des enfants et des jeunes ayant des problèmes mentaux. C’est la première fois que la NHS s’engage sur ce type de projet à Dorset et elle espère que cela ouvrira la voie dans le futur à d’autres projets utilisant le surf comme une thérapie pour la santé mentale.

Joe Taylor, le directeur du Wave Project explique: “L’implication d’une institution reconnue comme la NHS dans ce projet est un signal fort pour montrer que des interventions comme le surf sont prises au sérieux et considérées comme des moyens innovants pour améliorer la santé mentale. »

Notre travail au cours de ces 3 dernières années a démontré qu’une combinaison de séances de surf et de mentorat par les pairs (forme de soutien mutuel) aide les enfants et les jeunes à surmonter des problèmes comme le manque de confiance, une faible estime de soi, ou de l’anxiété – qui font souvent le lit de pathologies psychiques. »

Le Wave Project s’appuie sur des moniteurs de surf diplômés et sur des volontaires pour organiser des cours de surf pour jeunes patients ayant des troubles mentaux diagnostiqués. Chaque élève se voit désigner une personne qui l’accompagne et ils évoluent en petits groupes pour apprendre à surfer et dépasser les blocages, pour profiter pleinement d’une expérience épanouissante comme le surf.

Les participants au projet auront entre 8 ans et 21 ans, et sont adressés par des professionnels travaillant dans le domaine de la santé mentale, des services sociaux ou d’aide à la famille ou des écoles primaires.

James Barton, directeur du service spécialisé en santé mentale à Dorset HealthCare, déclare: “Il y a une relation forte et bien reconnue entre le bien-être physique et le bien-être psychique. Avec notre belle côte à Dorset, c’est une initiative idéale pour des jeunes gens qui présentent les signes précurseurs de troubles mentaux. En s’attaquant précocement à ces problèmes,  on peut prévenir la survenue de difficultés futures plus importantes.

Joe Taylor et le Dr Wendy Thomas seront à Biarritz le samedi 5 Octobre pour présenter le travail du Wave Project au Congrès Mer & Santé.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 

Tags: , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire