Vous vous souvenez certainement de ce surfeur américain qui se plaignait d’un bodyboarder qui l’avait taxé sur une énorme gauche à Sapinus ? Cette vidéo de Dave Wassel, qui parle en aiguisant un couteau, avait créé un débat houleux sur les réseaux sociaux où beaucoup critiquaient son attitude envers le bodyboarder tahitien.

Le bodyboarder en question s’appelle John Duval, et il explique son geste dans cette vidéo explicite intitulée Faatura (« le respect » en tahitien).

John Duval n’avait jamais taxé personne auparavant, mais au bout d’une heure à attendre pour prendre une vague à la rame pendant cette session à Sapinus avec des vagues de plus de 4 mètres, il en a eu assez de voir le surfeur tracté prendre aisément toutes les plus belles vagues avec un jet-ski. Il a décidé de partir devant l’Hawaiien dans un drop suicidaire, pour marquer le coup et lui faire comprendre que son comportement n’était pas acceptable.

John Duval raconte la violence du wipeout, ses difficultés pour regagner ensuite le rivage, et le refus du jet-ski de lui venir en aide après être passé à sa hauteur.

Suite à cet incident et la médiatisation qui en a été faite, la communauté des surfeurs tahitiens a souhaité réagir. David Tuarau rappelle les règles: « Bonjour, ceci est un message pour les surfeurs venant de l’extérieur. Primo, respectez notre pays. Secundo respectez les Polynésiens. Tertio, restez humble et ne venez pas en terrain conquis. Nous avons notre propre mana chez nous. Et pour conclure: si vous n’êtes pas respectueux, nous préférerions que vous restiez chez vous. Merci. »

Les surfeurs tahitiens sont d’un naturel accueillant, mais face aux manquements répétés au respect le plus élémentaire sur les vagues, les surfeurs locaux sont solidaires pour dire qu’ils ne se laisseront plus faire sans rien dire.

De jeunes locaux tahitiens s’expriment contre le surf tracté: « Pour nous plus tard, le tow-in ce n’est pas bon… » « Tant que tu peux ramer, y a pas de tow-in. » « C’est dangereux pour ceux qui sont à la rame. »

Lire aussi:
– 4 règles et un principe pour surfer à Tahiti ;
La pression des jet-skis augmente les risques d’accident à Teahupoo.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , , , ,

 

18 Commentaires

  1. Romu dit :

    Les tahitiens vous offre leur hospitalité et leur vague il ne demande qu une chose c est un peut de respect ( pas grand chose ) personne ne voudrai que l on chie dans son jardin alors n allez pas le faire ailleurs. Respect pour ce jeune tahitien et les tahitiens en générale eux on du respect pour leur île et leur vague alors que nous on dégueulasse tout. Rester humble et avoir du respect c est peu de chose.

    • loic dit :

      « nous »?
      Parle pour toi.
      Marre de cette culpabilisation maso des occidentaux.

      • NArii dit :

        Mon cher Am’s
        Et si nous en faisaient pareil a Hawaii ou en Europe je ne crois pas que vous seriez contents.
        Nous demandons juste le respect! Ici les ancien nous ont appris:
        « Respecte et ils te respecteront  » , et en plus dans ce cas surtout si tu n’est pas chez toi!! Tu sais c’est pas parce que c’est un étranger quand est comme sa, si c’était un local qui faisait sa serais pareil pour lui!!!!!
        From Tahitian Boys

    • Am'S dit :

      les bateaux qui transportent tous les photographes sont conduits par des touristes?
      les jets-skis sont arrivés par avion?
      les accompagnateurs et tous les staffs des équipes de surfeurs pros, etc …
      Non pas si simple que ça, il n’y a pas les méchants étrangers et les gentils locaux, il n’y a que des bonnes pratiques et les mauvaises qu’importe le pédigrée de la personne…

      • Tumu dit :

        Salut am’s je ne suis pas d’accor avec toi j etai a sap se jour la et je peut te dire que ce que fesai l hawaien ne se fait pas quand tu arrive sur un spot tahitien tu respect les locaux ( comme sur n importe quel spot du monde normalement ) et surtou quand les vague son fat et que tu voi des surfeur a la rame alors que tu est en tow-in premierement prioriter a la rame normalement deuxiement ce jore de condition n arrive pas tout les jour meme a tahiti et imagine toi etre un local qui va a l eau avec ces pote dans la bonne ambiance ,le partage et le respect et tu surf a la rame et la un etranger arrive en tow-in du coup a la prioriter sur toi car il prends les vague plus a l interieure que toi et il prends tout les vague pendant une heure je connai pas beaucoup de surfeur qui n aurai pas peterun cable d autan plus que apres la wipe de john le jet ski n est pas venue le cherche et je c pas si tu est deja aller a sap ?? Mai quand il ya une houlle comme sa il y a un courrant fou qui pousse au large je te rapelle aussi que c est un spot de reef qui se trouve pas tout pres du bor et apres une wiipe comme sa pas beaucoup de gens aurai ete capable de rentrer a la nage avec la distance et le courant

  2. darfid dit :

    La puissance de ce peuple se retranscrit d’elle même dans cette vidéo à but pédagogique, c’est dingue que sur des spots aussi mythiques les gars font la loi en tow. Respectez les locaux ou […]

  3. belicard dit :

    Le tow in pollue de plus, et cela n’a rien à voir avec l’esprit du surf de base. Sentir la vague… mesurer le danger de la vague, la chute eventuelle. Le town in efface tous ces instincts que l’on retrouve naturellemnt quand l’on prend une vague à la rame.
    Le town in est une invention de personne qui ont déja pris beaucoup de vagues à la rame à la base. Mais aujourd’hui n’importe quels T— d – C peut se faire tracter et surtout récup en cas de chute. Donc rien à voir avec l’esprit mystique que tu dois avoir quand tu sors sur une vague dangereuse. Tu dois évaluer ton état physique, les risques, la connaissance du territoire. La rame d’approche, la sortie etc… Donc tout ça va te prendre du temps et aussi quelques échanges avec les locaux. Donc partage, respect et eventuellement amitié . Ce qui n’existe pas ou trés peu avec les MAD MAX des jets set ! je compare ça aux remontées mécaniques des stations de ski ! Beaucoup de gens n’iraient pas skier si ils devaient montés en peau de phoque. La mer, la montagne se méritent !! Mais c’est un mot qui est en voie de disparition de nos jours . Aloha et respect pour tous les amoureux de la nature et le respect de ses régles. Love for Pacha MAMA.

  4. levy5555 dit :

    Le surf a une image de coolitude et de zen..dans la réalité c’est agressivité, violence, prétention, racisme et egoisme….A gerber!

  5. docnico dit :

    Iaorana.Massif le sapinus.On comprend les tahitiens.Pour le mascaret c’est pareil,enfin la vague est pourrie,l’eau est boueuse mais c’est quand méme beaucoup mieux depuis que les jets ont été virés.Pourtant je pose une petite question:les go-home ils débarquent pas avec les jets dans leur housse de planche,donc qui sont leurs potes?Comme dab où vont les dollars?

    • east side boy tahiti dit :

      ce n est pas une question de jet ou de dollars, mais bien d un manque de respect.
      nous avons l habitude de recevoir des étranger toute l année, on partage avec eux un mode vie
      tournee autour du partage, du respect de nos traditions et de nos vagues de rêve.
      Tout le monde est le bienvenue a Tahiti , mais la frime et tous les bling bling de vos sponsors et de
      votre attitude de neo colonialiste, ça a laisser dans l avion qui vous mènera chez NOUS.
      A Hawaii ils ont le wolfpack, a Tahiti nous avons le Hui Maohi et il y aura toujours un membre dans chaque district de tahiti et des iles aux alentours pour rétablir les choses a l eau ou sur le parking…. Maururu..

  6. Marc dit :

    Ou que tu sois dans le monde tu respectes les peuples ,le us et coutumes ,c’est la règle essentielle pour que tout ce passe bien ..!!!c’est pourtant simple à comprendre merde…!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  7. Tom dit :

    Putain certains ont des problèmes importants dans la vie…

  8. Mr S dit :

    En regardant la video de Dave Wassel qui pourtant ne dure que 3 minutes , on sent énormément d’arrogance, ce type se croit seul au monde c’est ignoble! Il représente bien le surf capitaliste allez hop on shoote un max on fait du tow in en mode bien ricain!
    Pourquoi ne pas interdire le tow in a Sapinus

    ça doit être pour ça que ses sponsors le paye,et à l’écouter on voit bien que son intélligence est inversément proportionelle à sa musculature.

    Secondo le fait de ne pas avoir porté assistance a personne en danger est puni par la loi, donc si son collègue revient sur le territoire français se serait bien qu’il soit jugé!

    Bravo les polynésiens, superbe vidéo!

  9. buttonsbtz dit :

    1-respect the locals
    2-wait for ur turn
    3-motors is shit

  10. loic dit :

    Marrant tous les français qui crient « respectez les locaux » mais qui n’oseraient pas dire ça chez eux par peur de passer pour des électeurs fn!

    […]

    • Terry dit :

      Si tu ne vois pas la différence entre le localisme du mec qui crève les pneus des voitures de surfeurs qui n’ont pas le bon numéro et j’en passe… à celui ci décris dans la vidéo, bah mon pauvre…

  11. Z dit :

    L’attitude de vassel et son jet est d’autant plus inadmissible que John Duval aurait pu perdre la vie… il y aurait eu non assistance à personne en danger, ni plus, ni moins.

  12. NArii dit :

    NOus ne voulons pas arrivés aux stade des  » Black Short » donc respectez et nous vous respecterons, c’est inadmissible que chez on doit attendre 1h pour prendre une vague!!!! surtout ailleurs qu’à Teahupoo!!!
    « Teahupoo est devenue un cirque a tow in » et c’est dommage.
    Que ce qui ce passe à Teahupoo y reste a Teahupoo

Laisser un commentaire