Lundi 11 Janvier 2010, déjà appelé le « Big Monday » par les surfeurs de grosses vagues,  Archie Kalepa, waterman de 46 ans, a nécessité un sauvetage d’urgence sur le spot de Jaws à Peahi.

Au take-off sur une vague à Jaws, Archie Kalepa a eu une fraction de seconde d’hésitation : il a décidé de partir en droite plutôt qu’en gauche au dernier moment. Dès cet instant, Archie avait compris qu’il avait fait une grossière erreur car il sait mieux que personne que l’on ne peut pas tergiverser en démarrant sur une telle vague

Archie s’est retrouvé trop profond dans la vague et la mousse gigantesque lui a explosé dans le dos : « j’ai ressenti comme si une bombe avait explosé juste derrière moi et m’avait arraché la jambe…C’était assez violent. » a-t-il déclaré.

Archie Kalepa Wipe-Out à Jaws le 11 Janvier 2010 : à partir de ce moment précis, la situation se complique pour Archie...

Il a réussi à remonter à la surface mais a pris une autre vague sur la tête.

« A ce moment, c’était vraiment chaud. Je me suis mis en mode « survie ». Je me suis dit à moi-même : relaxe-toi tout simplement et ne panique pas. C’est ce pour quoi tu t’entraînes, c’est ce que tu as l’habitude de faire…J’avais peur mais je gardais le contrôle. »

Dès que Kalepa a émergé de la mousse tourbillonnante, Buzzy Kerbox, son partenaire de surf tracté, a foncé vers lui et l’a récupéré sur son jet-ski.

Kalepa souffrait énormément de son genou gauche et a été évacué du spot en hélicoptère.

Archie Kalepa hélitreuillé à Jaws, hélitreuillage d'un surfeur à Jaws lundi 11 janvier 2010 Big Monday à Hawaii

Il n’a pas été admis aux urgences mais a consulté un médecin le lendemain matin qui a évoqué une entorse du LCA (ligament croisé antérieur) et lui a prescrit une IRM du genou.

Kalepa surfe Jaws depuis 12 ans et il connaît les risques de ce spot quand les vagues font plus de 15 mètres de hauteur…

Son métier est de superviser la sécurité dans l’Océan à Maui mais il risque lui-même sa vie quand il va dompter Jaws dans des conditions épiques comme ce lundi de  ‘Big Kahuna’. Il essaie de rester prudent mais il aime le challenge. Il teste ses propres limites et il pense les avoir repoussées un peu trop loin ce lundi en faisant ce mauvais choix de vague.

Archie Kalepa s’était déjà cassé une jambe en surfant à Spreckelsville.

Archie espère retourner surfer le plus rapidement possible…

Lire l’article sur Maui News ou sur Honolulu Advertiser.

Ci-dessous une vidéo Vimeo de Archie Kalepa en SUP dans le Grand Canyon :

Archie Kalepa SUPs the Grand Canyon from Phillip Rainey on Vimeo.

Hawaiian veteran lifeguard and big-wave rider Archie Kalepa is no stranger to life-changing experiences. There have been many during his 46 years of life spent in and around the ocean. He never imagined that the fresh waters of inland America would deliver the most astounding experience of all: connecting his native Hawaiian experience to that of the American Indians, and incidentally setting a world record of being the first to standup paddle (SUP) 187 miles through the Grand Canyon.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l’Environnement.

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 

1 commentaire

  1. permis bateau dit :

    Plutôt impressionnant ! On ne le dira jamais assez, la mer est un élément dangereux, qu'on ne domptera jamais…

Laisser un commentaire