Le scientifique Joël de Rosnay intègre le Team Surf Prevention ! A 75 printemps, Joël de Rosnay reste un jeune surfeur plein d’avenir. Il a encore de belles sessions de surf devant lui, vu qu’il n’envisage pas de lever le pied de la planche avant 95 ans. Tout comme Rabbit Kekai, Joël se voit bien devenir un surfeur nonagénaire alerte, avant éventuellement de se mettre au golf comme Kelly Slater, mais pas avant 20 ans !

Dans cette interview réalisée en mai 2012 à la Côte des Basques à l’occasion de la sortie de son livre Surfer la Vie, Joël nous fait part de sa préparation pour ses sessions de surf qui ne dépassent jamais 2 heures, mais qui peuvent atteindre 6 heures de surf cumulées par jour quand les vagues sont bonnes !

Après 54 ans de surf non-stop, Joël est toujours à fond ! Pour rester en forme, il nous avait fait part de ses secrets pour vieillir jeune dans l’une des toutes premières interviews de Surf Prevention. Quand il est sur Paris, Joël se prépare quotidiennement avec des séances de musculation douce, des séances de rameur et de vélo. Sans oublier une nutrition saine.

Après un entretien avec Joël de Rosnay, on en ressort toujours remotivé. Et c’est ça qu’il y a de bien avec lui: quand on le voit, on a l’impression d’être un petit vieux à côté. J’ai beau avoir 40 ans de moins que Joël, je suis toujours impressionné par sa vivacité d’esprit et par sa forme physique époustouflantes qui n’ont rien à envier à celles de surfeurs beaucoup plus jeunes.

Dans cette vidéo Youtube, Joël évoque des sujets de prévention comme le port du casque en surf,  la prévention de l’exostose, la prévention de la cataracte par la protection contre les UV, la prévention des douleurs dorsales et des cervicalgies grâce à une position de rame moins cambrée…

Lire aussi: – Don Wildman, portrait d’un jeune surfeur de 76 ans.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , , , , , , ,

 

15 Commentaires

  1. sangoku91 dit :

    respect!
    ce grand monsieur est un modèle pour moi…une vie de surf et une attitude saine…tout cela avec un esprit aiguisé!
    Et toujours une passion intacte après des décennies de surf….
    keep surfing!

  2. hervé bigal dit :

    Ce mec est génial. A tout point de vue.

  3. Raphael dit :

    Une personne très inspirante et positive !

    Ces interviews récentes sont très intéressantes, on peut les retrouver sur la page facebook de son bouquin "surfer la vie".

  4. FOX dit :

    Allez Joël quitte la CdB a desuite à Parlementia 😉 !!!

  5. Kevin dit :

    Très bel exemple à suivre!!
    Par ailleurs, es-ce que quelqu’un pourrait me donner un exemple de nutrition à suivre pour favoriser le surf intensif et régulier svp ??

  6. Un exemple à suivre.
    Il aurait été intéressant de savoir ce que Joël pense de la qualité de l'eau de nos spots et ce qu'il fait après des épisodes de fortes pluies / fort vent ouest / eau trouble ou odorante / déchets flottants … Surfer longtemps signifie en autre prendre soin de son corps et donc éviter de le mettre en contact avec de l'eau potentiellement polluée (c'est ce que j'imagine). Peut pour une prochaine interview…

    Le volet nutrition n'est pas suffisamment détaillé, comme le souligne Kevin. A l'heure ou le surf business nous vend des red bull et compagnie, on aurait aimé avoir des exemples de fruits / légumes / aliments à associer lors de ces sessions surf intensives. Tout comme des exemples d'aliments à éviter (alcool, …)

    Quoiqu'il en soit, avec tous ces sujets, la "surf prévention" et le site qui va avec ont de beaux jours devant eux. Alors longue vie à Jöel et à surf-prevention !

    • drakkars dit :

      pour la nutrition …. Es-ce que guillaume n'en a pas déjà parlé ???

      En tous cas s'il compte surfer jusqu'à 95 ans, çà me laisse encore 45 ans de marge ……

  7. Ne vous inquiétez pas, il y a 10 autres podcasts avec des questions plus ciblées qui seront mis en ligne sur le site dans les prochaines semaines 🙂

  8. Merci à tous pour ces commentaires super sympas !
    Comme je vois que la question de la nutrition du surfeur revient souvent, voilà quelques conseils :
    Le petit dej est très important. Biercher Musli (sans sucre) ou bien Porridge (quaker oats chaud avec du lait et des fruits ajoutés (myrtilles, noisettes, amandes, raisins secs bio), un grand verre de jus de grenade Elite, dispo à la Vie Claire ou aux bioshops, (anti-oxydant car on s’oxyde beaucoup en 2h de surf), 2 dragées d’oméga 3 (isodis Natura en parapharma), du Juvenon pour l’énergie (à commander à http://www.juvenon.org). Pour le déjeuner, éviter graisses, sel, sucre. Mangez de la volaille, du poisson, pas de fritures (Hamburger-frites à proscrire), des salades, du fromage du pays, du pain complet, 4 carrés de chocolat noir 70% Lindt. Boire beaucoup d’eau riche en magnésium (Hépar, une bouteille entière par jour, deux si longues sessions de surf (entre les sessions). En cas de petite faim entre les repas ou juste avant une session de surf de 2h, ne mangez que des fruits (fraises, myrtilles, bananes, oranges, pommes lavées, avec la peau, raisins, abricots, pèches et surtout des fruits sec en bonne quantité (une soucoupe pleine de noisettes, amandes, raisins secs). Pas de sucreries, gâteaux, biscuits sucrés, glaces, barres chocolatées, magnums, pas de sodas sucrés (Coca, orangina, etc). Un deuxième grand verre de jus de grenade. Le soir une grosse soupe avec plein des légumes, des plats faits de protéines végétales associées (comparable aux protéines de viande sans les graisses !). Par exemple riz + lentilles ; semoule + pois chiches ; riz complet + soja, tout ceci en bonne quantité, associé à des viandes non grasse (magret, côtelettes de veau), ou des petits poissons (les gros contiennent du mercure), sardines, anchois, soles). Et surtout un bon sommeil naturel d’au moins 8H et des assouplissements, essentiels avant d’aller surfer. A bientôt au « line-up » ! Joël

  9. Nat dit :

    Merci. Une belle leçon de vie. Moi aussi je voudrai être une mamie surfeuse, si j'arrivais à vivre et surfer jusqu'à 75 ans…
    Keep it real.
    Nathalie

  10. Galou dit :

    Contraignant ce régime… Oui à une telle vitalité mais Non la frustration que ça implique. Je ne suis plus tout jeune, une bonne viande rouge et quelques gâteaux (toujours dans le raisonnable évidemment) ne m’ont pas fait de mal et je m’en sors plutôt bien dans les vagues !

  11. Marc dit :

    Je suis d’accord ,mais chacun a son mode de vie pour avoir une vie saine et équilibrée .Par contre tout le monde ne peut pas appliquer ce régime car il faut prendre en compte l’activité professionnelle de certains d’entre nous ,les moyens financiers ,les besoins ne sont pas forcément les mêmes pour tous et hèlas les priorités également …je ne parle pas pour moi ,je surfe depuis 40 ans et je pense avoir une vie sympa ,mais la réalité n’est pas forcement de surfer et de jouer au golf pour la plupart des gens .Voilà ,juste pour dire que la vie de Joel de Rosnay et la mienne ne sont pas représentatives de l’ensemble de la population et j’en suis désolé .

    • clo dit :

      Entièrement d’accord, et merci pour ce bémol.
      Après rien ne nous empêche de nous en approcher. Je vois ça comme le bouddhisme dans nos sociétés occidentales, la philosophie bouddhiste, oui mais, le mode de vie est beaucoup plus contraignant appliqué à un style de vie occidental. Trouver un juste équilibre entre concepte et contexte est ce qui me paraît le plus important.
      Enfin, quand est-il de l’activité sexuelle?-)

      Merci pour cet article et ces conseils, un surfeur pour qui il devrait rester 65 ans de surf 🙂

  12. le gallo dit :

    Je me joins à tous ces remerciements pour Joel un grand monsieur qui ne donne pas l’air de se prendre au sérieux tout en disant des « choses » sérieuses, comme j’ai 64 balais le fait de le lire , l’écouter « pas encore surfer à ses côtés inc’h alla’h à Parlemantia, m’a aidé pour retrouver la joie de surfer après des problèmes de sacré iliaque ( chaque take off je criais), merci aussi aux potes du bled qui m’ont encouragé » allez chibannis vas y!!! Oui nourriture , mais pas de régime sévère, gainage (yoga), zazen …..très important s’hydrater, et surtout ne pas jouer les « kelly later », laisser l’égo chiant sur la plage, place aux sourires ou seulement un bonjour au line up, partager( pas le faire de l’intérieur please), idem pour « ragasser », ou se placer devant quand un surfer commence à ramer. Aloha spirit! Bon surf à toutes et tous.

Laisser un commentaire