Tous les moyens naturels sont bons pour faire le plein d’énergie et renforcer nos défenses au début de cette longue saison de surf hivernale qui est devant nous. La fin de l’automne et l’hiver sont des saisons attendues pour la qualité et la consistance de la houle, et surtout le retour au calme en termes d’affluence au pic après la saison. Tableau presqu’idyllique, s’il ne fallait toutefois faire face aux baisses des températures et aux virus de saison.

Nadia Rasamoely, surfeuse et naturopathe à Biarritz, nous livre 6 conseils bien-être et nutrition pour en profiter pleinement de la saison de surf hivernale au top de votre forme.

surf en hiver

1. Booster son système immunitaire grâce à une alimentation riche en vitamine C (brocoli, choux, persil, kiwi, agrumes, poivron…) et par le biais de compléments alimentaires tels que les probiotiques, la vitamine D et un complexe généraliste multi-vitamines et minéraux de haute qualité.

2. Gagner en énergie grâce au magnésium. Entre autres fonctions, le magnésium est un élément essentiel à la production d’énergie. Il est alors opportun d’optimiser son apport en magnésium pour soutenir les besoins nécessaires accrus lors des sessions hivernales. Sélectionner de préférence les sels de magnésium de dernière génération qui seront beaucoup mieux assimilés et n’engendreront pas d’inconfort intestinal (glycérophosphate, bisglycinate ou citrate de magnésium) et ne pas hésiter à apporter 400 à 500 mg/j de magnésium élément.

3. Booster sa motivation et son endurance grâce à la phytothérapie. La Rhodiola est une plante adaptogène anti-fatigue, tonifiante et stimulante dont les propriétés sont reconnues depuis plusieurs décennies auprès des sportifs afin d’augmenter la résistance à l’effort et au stress, stimuler le système immunitaire, soutenir le moral et l’endurance et aider à la récupération physique.

4. Pratiquer entre les sessions, des séances de musculation et apporter dans son alimentation des acides aminés de qualité pour une bonne synthèse protéique afin de développer le capital immunitaire par le développement de la masse musculaire.

5. Optimiser son énergie et résister au froid grâce à une thermogénèse efficace. En termes de nutrition, il sera intéressant de stimuler son métabolisme et d’optimiser ses apports énergétiques afin d’aider le corps à mieux s’acclimater au froid. Les aliments qui vont permettre d’augmenter la température du corps et activer la thermogénèse sont les protéines (œufs, tempeh, sardines, harengs…), les céréales (riz, quinoa, pâtes complètes…), les légumineuses (haricots secs, pois chiches, lentilles…), les épices (piment, cannelle, gingembre, …), les oléagineux (amandes, noix…), les alliacés (oignon, ail, échalote…).

Les acides gras en particulier les omegas 3 et les graisses saturées à moyennes chaînes comme l’huile de coco sont également une bonne source calorique, après les protéines.

6. Et pourquoi pas pratiquer la méditation à l’instar de Wim Hof a.k.a « l’homme de glace », l’homme qui réussit à augmenter sa résistance au froid extrême et à contrôler son métabolisme par la simple pratique de la méditation. A tester et à méditer…

Et pour aller plus loin : Naturopathie et Nutrithérapie à Biarritz spécialisée pour les sportifs : https://naturopathe-biarritz.com/pour-le-sportif/

A propos de l'auteur :

Je suis naturopathe nutrithérapeute, conférencière, multi-entrepreneuse et intervenante sur France Bleu Pays Basque depuis 2015 en tant qu’experte bien-être, basée à Biarritz. Mes sujets de prédilection et d’expertise sont la nutrition, la nutrithérapie, le bien-être et la santé par des moyens naturels, et l’écologie.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire