C’est une question que tout débutant se pose avant de tenter son premier lever sur une planche de surf. Suis-je « regular foot » (pied gauche à l’avant, pied droit à l’arrière) ou « goofy foot » (pied droit à l’avant, pied gauche à l’arrière) ? Comment savoir si on est goofy ou regular, mais surtout comment en être sûr et certain ?

On choisit parfois sa position (=stance) à la va-vite quand on débute, mais ce choix conditionne ensuite toute notre « carrière » de surfeur. Mieux vaut y réfléchir à deux fois car cette position est à la base de notre équilibre et de nos performances en surf.

Pour les ambidextres du surf, pas de problème. Le surfeur de grosses vagues Jeff Clark, goofy-foot à la base, a appris à se mettre de face sur les droites pour pouvoir surfer frontside à Mavericks. Mais même pour les meilleurs surfeurs du monde adeptes du switch-stance comme Jamie O’Brien ou Kelly Slater, on voit qu’ils sont moins à l’aise de leur « mauvais » côté.

Comment faire son choix sans se tromper ? Deux tests simples sont proposés pour trouver son pied dominant :

– Pour David Anderson, professeur de Kinésiologie à la San Francisco State University, la meilleure méthode est de marcher sur place les yeux fermés ; si vous tournez dans le sens des aiguilles d’une montre, votre membre inférieur gauche est celui qui domine ; si vous tournez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, c’est la jambe droite qui domine.

– Une autre méthode consiste à demander à un(e) ami(e) de se mettre derrière vous et de vous pousser gentiment dans le dos. Le pied qui avance en premier pour se rééquilibrer est le pied dominant.

Toute la question est de savoir si on doit mettre son pied dominant à l’avant de sa planche de surf ou à l’arrière ?

Les réponses à ce sujet sont contradictoires selon les sources et les moniteurs de surf (cf. vidéo Youtube).

Je pense plutôt que le pied dominant devrait aller à l’arrière de la planche de surf.

Partant de mon cas personnel, je suis un pur gaucher et je suis goofy foot à 200%, aucun doute possible là-dessus, que ce soit en surf, snow ou skate. De nombreux gauchers sont également goofy, et la plupart des regular sont droitiers. Il serait d’ailleurs intéressant de connaître la relation statistique entre la latéralisation du corps et la position sur la planche de surf. Petit sondage :


Malgré tout, il existe des surfeurs qui n’adoptent pas la même position sur une planche de surf que sur un skateboard ou un snowboard. S’agit-il d’une mauvaise habitude prise pour un sport de glisse ou le stance naturel varie-t-il en fonction de l’activité pratiquée ? Je vous pose la question pour tenter d’y répondre à partir de votre expérience.

Quoi qu’il en soit, si l’on en croit le Dr Tim Brown, qui nous avait déjà fait un cours sur la posturologie en surf, « plus notre corps fonctionne d’un seul côté, plus il se déséquilibre, diminuant la performance. Et le déséquilibre est la première cause de blessure liée à la pratique sportive. » Pour contrebalancer ce déséquilibre, il faudrait surfer plus souvent en switch-foot pour améliorer nos performances dans notre position naturelle. « Surfer switch-stance stimule les muscles les moins sollicités habituellement pour mieux soutenir les articulations, cela améliore l’alignement du corps et la fonction des muscles dominants trop sollicités et pas assez étirés. »

Nous aurions donc tous intérêt à surfer de temps en temps en switch stance. Mieux vaut tenter cela sur une vague tranquille que sur un gros Padang-Padang comme Kelly Slater sur cette vidéo Youtube ou sur la photo ci-dessous dans un tube au Portugal.

Remarque : l’imagerie mentale permet aussi de travailler en switch-stance virtuellement, avec des effets positifs pour le surf du « bon » côté.

A propos de l'auteur :

Surf Prevention est le site sur le Surf, la Sécurité, la Santé et l'Environnement.

 

Tags: , ,

 

8 Commentaires

  1. slay dit :

    bon sujet doc ,, mais il y a aussi de savoir si l'on a des appuis front ou back foot .. pour mon cas je suis gaucher regular avec appuis front foot . pas évident a comprendre c'est vrai au début .

  2. maxime dit :

    plus de droitier goofy que regular pour le moment

  3. Rayane dit :

    Perso je suis droitier, en skate je suis goofy et en surf je suis regular… ayant commencé par le skate je me suis souvent demandé si je ne devais pas forcer un peu pour être goofy en surf mais rien a faire je suis beaucoup plus a l'aise en surfant regular…

  4. Anne dit :

    La latéralité des membres supérieurs n’est pas forcément liée celle des membres inférieurs, elles peuvent variées chez une même personne. Il n’est pas rare d’être droitier d’une main et gaucher de la jambe par exemple, et inversement.

    • clem dit :

      Exact pour ma part au dessus du bassin je suis droitier (tennis, baseball, ecriture…), mais en dessous du bassin je suis gaucher (foot, golf, hockey….).
      Étrange quand même….

  5. toffus dit :

    Moi je suis régular que sa soit en skate en surf en snow ou en wakeboard et je suis droitier, moi c sur c’est régular à 2000 % vraiment pas alése en goofy quelque soit la discipline!

  6. MonkeyG dit :

    Sujet très interressant.
    Il y a effectivement deux écoles pour le surf (pied fort devant ou derriere) bien que la plupart des profs vont recommander de mettre le pied fort à l’arrière. Ce qui n’est pas le cas pour le skate et le snow ou 100% des monos vont recommander de mettre le pied fort à l’avant.
    Ayant commencé par le snow et le skate j’ai donc naturellement mis mon pied fort à l’avant de la planche de surf sans me poser de question.
    Pour avoir vécu en Australie, on voit beaucoup le principe inverse. En arrivant là bas j’ai été impressionné par le nombre de mongo pusher en skate dans ce pays et particulierement dans les villes de surf. Mais quand je me suis réellement posé la question du pourquoi ça m’a paru évident tous ces skateurs aussies ont commencé par le surf. Du coup avec l’habitude du surf ils mettent naturellement leur pied faible devant mais continuent de pousser avec sur le skate…

  7. le surfer lambda dit :

    Souvenez vous aussi de votre pied d’appel au saut en hauteur au collège, c’est riche en information sur le pied fort…mais aussi posez vous la question suivante, ou faites le test: en chaussette sur le carrelage, pour faire une bonne glissade pour traverser le salon, quel est le pied que je met devant et celui que je laisse derrière? 😉 sans oublier de mettre le casque bien sûr….

Laisser un commentaire