Guillaume Barucq en stand-up paddle a la Grande Plage de Biarritz - ete 2009 - surf avec un casque jaune et un maillot fluo

Le Stand Up Paddle (SUP) rend le surf accessible à tout le monde. Que vous soyez surfeur confirmé ou novice en la matière, le SUP va peut-être changer votre vie… Je vais vous raconter comment le SUP peut épanouir un surfeur, en partant de mon exemple personnel !

A l’époque récente où Laird Hamilton commençait à remettre au goût du jour ce sport ancestral, je faisais encore partie de cette espèce de surfeurs irréductibles qui rament exclusivement allongés. Après vingt années à cambrer l’échine été comme hiver sur un bodyboard puis sur une planche de surf, mes sessions étaient devenues douloureuses (je ne suis pas le seul surfeur à me plaindre de mal de dos…). Petit à petit, la rame jusqu’au line-up et le placement pour prendre les vagues me coûtaient de plus en plus. Et j’étais contraint de raccourcir la durée de mes sessions.

La position de rame allongée sur une planche de surf va à l’encontre de la physiologie la plus élémentaire. Pour regarder droit devant soi, on est contraint de creuser ses lombaires et ses cervicales à outrance et de contract(ur)er sa musculature dorsale en permanence. Tout cela pour quelques éphémères secondes de glisse debout sur sa planche par session… Ces sessions fastidieuses ne me convenaient plus : j’en ressortais parfois encore plus stressé qu’en entrant dans l’eau. J’avais besoin d’essayer autre chose. Pourquoi pas le Stand-Up Paddle ?

Le SUP, la révélation !

Il y a eu 2 grands moments dans ma vie de surfeur : le jour où je suis passé du bodyboard au surf et le jour où je suis passé du surf au SUP. Selon la théorie de l’évolution, cette progression prend tout son sens : je me suis redressé progressivement jusqu’à devenir un « homo erectus surfans » !  😎

En SUP, on est debout en permanence. La position debout nous permet de mieux dominer l’élément marin. On n’est plus immergé dans l’eau. On voit au loin et en profondeur (plus facile pour repérer un banc de méduse ou un requin marteau…). On respire beaucoup mieux sur une planche de Stand-Up.

Un surfeur qui rame couché n’est debout que sur les vagues qu’il arrive à prendre, et ce, pendant une poignée de secondes seulement. Le SUP surfeur, lui, passe le plus clair de son temps debout sur sa planche. Et plus il reste debout, plus il travaille son équilibre, muscle ses membres inférieurs et gaine ses abdos et ses muscles dorsaux.

Le plus énorme avec le SUP, c’est que l’on n’a même pas besoin de vagues pour en faire ! C’est la raison pour laquelle j’ai choisi d’incorporer le Stand Up Paddle dans mon programme de Surf Thérapie.

Je n’ai pas pour autant arrêté le surf couché à la rame mais je ne sors plus la petite planche que qaund les conditions sont réunies (vagues creuses par exemple).

Si le Stand-Up Paddle vous tente, je vous renvoie à la lecture du petit guide pour débuter en SUP.

Et n’oubliez pas : le Stand-Up Paddle se débute à l’écart des autres surfeurs. Lire les règles de sécurité à respecter en SUP.

A propos de l'auteur :

Médecin, surfeur, auteur du livre Surf Thérapie. Adjoint au maire de Biarritz à l'Environnement, Qualité de Vie et Bien-Être.

 

Tags: , , , ,

 

10 Commentaires

  1. roudoudou dit :

    je vous invite tous à signer la pétition suivante "http://www.thepetitionsite.com/1/nosup", c'est pour faire de la prévention contre les accidents en sup , il vaut mieux prévenir que guérir aussi bannissons les sup

  2. le cleac h dit :

    Article tres reductif est engagee!!!!
    Le SUP est en realite un gros coup commercial au detriment des surfers qui ont pourtant permis aux fabriquants de s enrichir et afin de repondre a la mort progressive du windsurf!
    Des champion comme Hamilton ou Lenny n ont certainement pas besoin d une rame afin de prendre une vague
    S ils le font c est uniquement pour obtenir quelques 1ere pages de magazine et correspondre au marche sur decision de leurs sponsors
    Cela dit quelle fantasmagorique interpretation de la theorie de l evolution!! ,ais cela ne repond pas a la question: Pourquoi les Hawaien ont ils delaisse la rame pour le surf!!!! n est ce pas pour etre libre!!
    Revenons a la realite:
    1 le SUP permet aux fabriquants de continuer a produire et vendre
    2 le SUP est vendu a tout va sans se soucier des problemes au il engendre a l eau
    3 le SUP correspond plutot a une clientele agee peu a peu ejectee du pic face a l augmentation du niveau des surfers ou a une clientele d ancien windsurfer n ayant pas aquis les rudiments de glisse et de connaissance de la vague
    4 le SUP est beaucoup plus lourd; plus volumineux; plus long et plus difficile difficile a faire tournee donc beaucoup plus dangereux pour les autres surtout au regard de la clientele le pratiquant
    5 le SUP permet de prendre une vague depuis l onde de la vague avant que celle ci n ait deferlee il ne respecte donc pas les regles de priorite du surf; raison pour laquelle il n est pas du tout apprecie sur les spots
    La seule phrase interressante cite dans cet article est que ke SUP peu se pratiquer sur eau plate; chose pour laquelle effectivement c est une tres belle activiter a pratiquer en famille en bord de plage et afin de remonter des estuaires; mais non; en aucun cas le SUP n a sa place dans les vagues; ceci malgres les beaux cliches effectues par quelques grands champions que ce soit a JAWS ou THEAHUPO; desole mais surfer une vague libre de ses mouvements sans avoir une rame ou un wishbone dans les mains en ne content que sur son engagement lors de Take off bien costaud c est autre chose; restez donc modeste chers amateur de SUP et surtout loin du pic!

    • drakkars dit :

      Merci le cleac'h pour dire tout haut ce que dis moi-même !!!

    • jb dit :

      Dans ce cas la , le bodysurfeur te dira que lui il a pas besoin de board pour surfer une vague … c’est encore un discours de personne qui se croit au dessus des autres pcq il croit savoir surfer avec un mepris des autres sports …alors que le principal c’est de se faire plaisir dans la vague !Le but c’est pas de se la peter en mode kéké , c’est le partage du plaisir , soit pas radin mec !

    • surfeur normand dit :

      C’est ça !
      Bannissons le Sup, le waveski, le funboard (bah, ouaih quand ils viennent prendre nos vagues), le surfsailling, …
      La mer aux surfeurs qui sont les seuls à respecter les autres…

      Signé: un surfeur mais aussi supeur et funboardeur

    • gilles superur dit :

      Le Cleac h: t’es un gros hasbeen….la théorie de l évolution tu ne la connais pas et en fait je pense que tu meprises tout ce qui est évolution. ..
      Tu n as rien compris à la glisse..peu importe le support le tout est de sentir cette glisse…
      tu me fais penser aux débiles qui en voulaient aux snowboarders car eux en ski n étaient pas dangereux. ..
      un surfeur debile comme toi est un danget car je te crois assez crétin pour venir te caler 50m devant un Supeur juste pour le faire chier et qu’il ne puisse pas prendre sa vague. ..
      bref ton commentaire date de 2012 mais les mentalités n’ont toujours pas évoluées, et ceci est vrai dans le Sud Ouest où , soit disant pays de la glisse, le sup est vu comme un mal propre et dès que tu gares la voiture avec un sup sur le toit on te fait sentir que tu n es pas le bienvenue

      bref t qu une sous merde prétentieuse et j espère qu’un jour tu te feras bien exploser la tronche par une autre planche de surf…et peut être qu’un gars en sup viendra à ton secours et te ramènera au bord.

      trou du cul

  3. sebastien dit :

    le cleacch ou le cloaque ?
    je trouve que tu deverse des affirmations gratuites comme autant de verites.
    j ai juste envie de te retourner ta phrase… restes donc modeste.

  4. Cox dit :

    Ha cool, apparemment il a rien contre les kiteux Le cleac h, ou peut être c’est juste un oubli, il les met surement dans le même sac…
    J’adore ton passage « Des champion comme Hamilton ou Lenny n ont certainement pas besoin d une rame afin de prendre une vague » j’ai l’impression que t’as rien compris, c’est pas les mêmes sports et comme ils sont un peu moins fermés que toi ils testent d’autres trucs sur l’eau, ils cherchent d’autres sensations, d’autres approches de la vague et de l’eau… Rien a voir avec des demandes de sponsors…
    Enfin bon je perds mon temps finalement…

  5. debutant dit :

    moi je suis simplement nageur et j’en ai assez de tous ces surfeurs qui se la pètent et qui se prennent pour des seigneurs de la vague ou risque de nous couper la tête. Nous autres nageurs n’avons pas besoin de planche pour profiter de la vague. A choisir je préfère nager dans un environnement de SUP car eux on les repère beaucoup plus facilement vu qu’ils sont toujours debout.
    Enfin voilà, vive la vague sans matos !

Laisser un commentaire